En attendant la huitième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 3 septembre 2017

Tout s’enchaîne très vite : à peine la septième journée est achevée que la huitième commence. Avec beaucoup de tournants très importants à négocier pour les sélections d’Europe de l’est.

LES CHOCS

Pays-Bas – Bulgarie | Groupe A | 3 septembre | 18h00 | Amsterdam | diffusion sur Foot +

Requinquée et relancée après sa victoire (3-2) face à la Suède, la Bulgarie, désormais troisième du groupe A, est toujours en course pour décrocher au moins une place en barrages. Pour arriver à ses fins, elle devra remporter tous ses matchs d’ici la fin des éliminatoires tout en espérant un faux-pas de la Suède. La première étape ne sera pas la plus simple pour les Bulgares qui devront se déplacer à Amsterdam pour y affronter les Pays-Bas. Si les Oranje sont au fond du trou après l’humiliation concédée au Stade de France (0-4), ils auront à cœur d’aller chercher une victoire pour continuer à croire aux barrages surtout avec la perspective d’une confrontation directe avec la Suède lors de la dernière journée. La Bulgarie doit s’imposer pour continuer d’y croire tout en espérant un coup de main de la Biélorussie qui recevra la Suède dans le même temps. À l’aller, la sélection bulgare s’était imposée à domicile (2-0).

Hongrie – Portugal | Groupe B | 3 septembre | 20h45 | Budapest | diffusion sur Canal + Sport

Ce match aurait pu être un match charnière pour la Hongrie, un match qui lui aurait permis de, pourquoi pas, reprendre la place de barragiste au champion d’Europe en titre. Ce ne sera pas le cas puisque depuis sa déroute historique en Andorre la Hongrie n’a quasiment plus la moindre chance d’atteindre la Coupe du monde via les barrages. Reléguée à huit points du Portugal, elle ne pourrait en cas de victoire qu’au mieux retarder l’officialisation de son élimination. Les Hongrois pourraient néanmoins jouer les trouble-fête : le Portugal court toujours derrière la Suisse et, en cas de non-victoire en Hongrie, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers pourraient être contraints de passer une fois de plus par les barrages pour tenter de se qualifier pour le Mondial. Le match aller avait vu le Portugal l’emporter facilement à Lisbonne (3-0).

Grèce – Belgique | Groupe H | 3 septembre | 20h45 | Le Pirée | diffusion sur Foot +

Accrochée à domicile par l’Estonie (0-0), la Grèce vient de voir s’éloigner sans doute définitivement ses espoirs de terminer en tête du groupe. Elle doit maintenant se consacrer à la défense de sa place de barragistes face aux menaces représentées par la Bosnie-Herzégovine et même par son petit voisin chypriote. Pour cela, la victoire sera obligatoire face à la Belgique. La mission s’annonce périlleuse face à une équipe en pleine bourre dans ces éliminatoires, mais la Grèce (toujours invaincue), qui avait ramené un nul de Bruxelles au match aller (1-1), sait comment faire déjouer les Belges. Tout autre résultat qu’une victoire enterrerait les espoirs grecs de terminer en tête du groupe.

Angleterre – Slovaquie | Groupe F | 4 septembre | 20h45 | Londres | diffusion sur Canal + Sport

Sa deuxième place confortée par sa victoire face à la Slovénie, sa cinquième consécutive dans ces éliminatoires, la Slovaquie est toujours en course pour aller chercher la qualification directe plutôt que les barrages. Si elle veut y parvenir, il lui faudra réaliser un exploit en battant, à Wembley, l’Angleterre, leader avec deux points d’avance sur les Slovaques. Invaincus en éliminatoires depuis près de huit ans, les Anglais voudront quant à eux s’imposer pour conforter leur première place et faire un pas décisif vers la Russie. Si la Slovaquie gagne, elle s’emparera seule de la première place. Si elle perd, elle verrait la première place sans doute définitivement s’envoler ainsi que ses concurrents, la Slovénie et l’Écosse (qui ont des matchs à leur portée à disputer) se rapprocher. Au match aller, l’Angleterre s’était imposée d’extrême justesse dans les arrêts de jeu de la seconde période (1-0).

Irlande – Serbie | Groupe D | 5 septembre | 20h45 | Dublin | diffusion sur Canal + Sport

En s’imposant face à la Moldavie quand l’Irlande se faisait piéger en Géorgie, la Serbie s’est emparée seule de la tête du groupe D. Elle a désormais son destin en main et peut commencer à envisager une qualification directe. Pour cela, elle devra bien négocier ce tournant que constitue la confrontation avec son dauphin sur la pelouse de Dublin. Si la Serbie parvient à s’imposer, elle validerait quasiment son billet pour la Russie. Un nul lui laisserait de bonnes chances de qualification tandis qu’une défaite lui ferait perdre la première place et la mettrait, en outre, sous la menace du Pays de Galles, troisième et en embuscade. Au match aller, à Belgrade, les deux équipes s’étaient séparées sur un match nul (2-2).

Turquie – Croatie | Groupe I | 5 septembre | 20h45 | Eskişehir | diffusion sur Multisports 3
Islande – Ukraine | Groupe I | 5 septembre | 20h45 | Reykjavík

En attendant la décision de l’UEFA après le report de la rencontre entre la Croatie et le Kosovo, l’Ukraine est seule leader du groupe I. Si elle venait à s’imposer en Islande, chez l’un de ses concurrents directs, la sélection ukrainienne s’assurerait sans doute au moins une place en barrages. Elle n’a en revanche pas vraiment le droit à l’erreur face au quart de finaliste de l’Euro, qui l’avait tenue en échec (1-1) au match aller, à Kiev (dans un match qui se déroulait à huis clos). De son côté, la Croatie ira en Turquie face à une équipe pour laquelle ce sera le match de la dernière chance. Elle devra l’emporter pour continuer de faire la course en tête et pour être en position optimale au moment d’aborder le match sans doute décisif en Ukraine lors de la dernière journée. Au match aller, devant un stade Maksimir vidé de ses spectateurs, la Croatie et la Turquie s’étaient neutralisées (1-1).

LE GROUPE E : UNE SITUATION TOUJOURS INDÉCISE

(tous les matchs auront lieu le 4 septembre)
Arménie – Danemark | 18h00 | Erevan | diffusion sur Canal + Sport
Monténégro – Roumanie | 20h45 | Podgorica | diffusion sur Multisports 3
Pologne – Kazakhstan | 20h45 | Varsovie

La lourde défaite concédée par la Pologne au Danemark redistribue les cartes dans ce groupe, à nouveau très serré. La Pologne va tenter de se rassurer et de se remettre dans le sens de la marche avec la réception du Kazakhstan, lanterne rouge. Si elle ne parvient pas à s’imposer face à un adversaire qui l’avait tenue en échec au match aller (2-2), la sélection polonaise sera sous la menace de ses poursuivants que sont le Danemark et le Monténégro. Le premier cité se déplacera chez une Arménie au bord de l’élimination tandis que les Monténégrins recevront une équipe de Roumanie qui sera éliminée en cas de défaite. Tout reste encore à faire dans ce groupe où la deuxième place risque fort d’être insuffisante pour accéder aux barrages.

LES MATCHS DE LA DERNIÈRE CHANCE

Irlande du Nord – République tchèque | Groupe C | 4 septembre | 20h45 | Belfast | diffusion sur Multisports 2
Autriche – Géorgie | Groupe D | 5 septembre | 20h45 | Vienne

Battue par l’Allemagne sans démériter, la République tchèque est désormais à sept points de la deuxième place de son groupe, actuellement détenue par l’Irlande du Nord. Il faudrait donc un miracle pour qu’elle puisse accéder aux barrages, car même une victoire ne serait sans doute pas suffisante. Une défaite éliminerait en revanche purement et simplement la République tchèque de la Coupe du monde. Au match aller, les deux équipes s’étaient séparées sur un score nul et vierge.

De son côté, l’Autriche est désormais larguée dans la course aux barrages avec six points de retard sur l’Irlande, deuxième. Elle devra impérativement s’imposer face à la Géorgie, qu’elle avait battue à l’aller (2-1) pour continuer d’y croire tout en espérant des faux pas irlandais et gallois.

LES AUTRES MATCHS

3 septembre :
18h00 :
Biélorussie – Suède
Estonie – Chypre
20h45 :
Lettonie – Suisse
Gibraltar – Bosnie-Herzégovine

4 septembre :
18h00 :
Azerbaïdjan – Saint-Marin
20h45 :
Slovénie – Lituanie

5 septembre – 20h45 :
Moldavie – Pays de Galles
Macédoine – Albanie
Kosovo – Finlande

Karim Hameg


Image à la une : © DIRK WAEM / BELGA MAG / BELGA via AFP Photos

En attendant la huitième journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd'hui dans l'informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Éliminatoires Coupe du Monde 2018 – 7ème journée

De journée en journée, la Coupe du Monde en Russie se rapproche à grands pas. De quoi alimenter les doutes...

Fermer