En attendant la dixième et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018

Karim Hameg
Karim Hameg - Publié le 8 octobre 2017

Voici les enjeux, groupe par groupe, de l’ultime étape sur la route de la Russie. Des décisions sont presque acquises, des retournements de situation sont évidemment toujours bel et bien possibles, tandis que certains matchs compteront « pour du beurre ».

GROUPE A

(tous les matchs auront lieu le mardi 10 octobre à 20h45)
France – Biélorussie | Saint-Denis | diffusion sur TF1
Luxembourg – Bulgarie | Luxembourg

Les deux représentants de l’Europe de l’Est présents dans ce groupe sont éliminés avant même le coup d’envoi de la dernière journée. La Biélorussie se déplacera en France et aura un rôle d’arbitre à jouer dans la course à la qualification directe qui oppose les Bleus à la Suède (qui jouera aux Pays-Bas). De son côté, la Bulgarie, après avoir perdu ses premiers points à domicile dans ces éliminatoires, tentera de revenir enfin avec autre chose de ses déplacements qu’une défaite sur le terrain du Luxembourg, lanterne rouge du groupe.
Les matchs aller avaient vu la Biélorussie parvenir à accrocher l’équipe de France (0-0) tandis que la Bulgarie avait péniblement battu le Luxembourg (4-3).

GROUPE B

(tous les matchs auront lieu le mardi 10 octobre à 20h45)
Hongrie – Îles Féroé | Budapest
Lettonie – Andorre | Riga

Le seul match à enjeu dans ce groupe opposera le Portugal à la Suisse pour ce qui sera une véritable finale pour la qualification directe. La Hongrie et la Lettonie affronteront quant à elle, dans des matchs sans enjeu, deux adversaires à leur portée pour tenter de finir le moins mal possible une campagne qualificative qui aura été très pénible pour les deux équipes. Les Magyars recevront les îles Féroé en sachant que tout autre résultat qu’une défaite leur assurerait de manière symbolique la troisième place du groupe. Les Baltes recevront quant à eux Andorre : une victoire ou un match nul leur permettrait d’éviter de terminer lanterne rouge.
À l’aller, la Hongrie avait concédé un piteux match nul aux Féroé (0-0) tandis que la Lettonie l’avait emporté en Andorre (1-0).

GROUPE C

(tous les matchs auront lieu le dimanche 8 octobre à 20h45)
Allemagne – Azerbaïdjan | Kaiserslautern | diffusion sur Canal + Sport
République tchèque – Saint-Marin | Plzeň

La République tchèque et l’Azerbaïdjan sont d’ores et déjà éliminés, sans la moindre chance de n’atteindre ne serait-ce que les barrages. L’Azerbaïdjan se déplacera pour terminer ses éliminatoires en Allemagne, chez un champion du monde en titre déjà qualifié et qui voudra sans doute achever sa campagne éliminatoire par une dixième victoire en autant de matchs. La République tchèque devrait de son côté se faire plaisir offensivement face à Saint-Marin, l’une des plus faibles équipes d’Europe.
Pour rappel, l’Azerbaïdjan s’était lourdement incliné à domicile face à l’Allemagne en mars (1-4) tandis que la République tchèque l’avait tranquillement emporté à Saint-Marin (6-0).

GROUPE D

(tous les matchs auront lieu le lundi 9 octobre à 20h45)
Moldavie – Autriche | Chisinau
Serbie – Géorgie | Belgrade

Assurée de terminer au pire des cas à la deuxième place, la Serbie sera qualifiée pour la Coupe du monde 2018 si elle bat la Géorgie, avant-dernière du groupe. Un match nul, voire une défaite par un but d’écart, pourrait même lui suffire si dans le même temps la rencontre entre le Pays de Galles et l’Irlande s’achève sur un match nul. De leur côté, la Moldavie et l’Autriche, déjà éliminées, s’affronteront. L’Autriche part favorite avec l’ambition de confirmer après sa victoire contre la Serbie tandis que la Moldavie visera une première victoire dans ces éliminatoires.
Lors des matchs aller, la Serbie l’avait emporté en Géorgie (3-1) tandis que l’Autriche avait battu la Moldavie (2-0).

GROUPE E

(tous les matchs auront lieu le dimanche 8 octobre à 18h00)
Danemark – Roumanie | Copenhague | diffusion sur Multisports 2
Pologne – Monténégro | Varsovie | diffusion sur Foot +
Kazakhstan – Arménie | Astana

La Pologne verra au pire des cas les barrages. Elle validera son ticket pour la Russie si elle ne perd pas face au Monténégro ou si le Danemark ne bat pas une équipe de Roumanie déjà éliminée. De son côté, le Monténégro ne peut viser dans le meilleur des cas que la deuxième place. Il lui faudra pour cela gagner en Pologne tout en espérant une défaite danoise face à la Roumanie, le tout en l’emportant de la manière la plus large possible pour devancer les Scandinaves à la différence de buts. Enfin, le Kazakhstan – Arménie n’aura d’autre enjeu que de permettre aux locaux de tenter d’aller chercher une première victoire dans ces éliminatoires.
Pour rappel, il n’y avait pas eu de but à l’aller entre la Roumanie et le Danemark. Dans le même temps, la Pologne l’avait emporté au Monténégro (2-1) tandis que l’Arménie avait battu le Kazakhstan (2-0).

GROUPE F

(tous les matchs auront lieu le dimanche 8 octobre à 18h00)
Lituanie – Angleterre | Vilnius | diffusion sur Canal + Sport
Slovaquie – Malte | Trnava
Slovénie – Écosse | Ljubljana

L’Angleterre étant déjà qualifiée, c’est la deuxième place que la Slovaquie et la Slovénie peuvent encore viser. Aucune des deux équipes n’est en position de force : si elle l’emporte en Slovénie, l’Écosse finira deuxième. Un autre résultat lors de Slovénie – Écosse ferait les affaires de la Slovaquie qui devrait l’emporter face à Malte. Une victoire slovaque associée à une non-victoire écossaise en Slovénie permettrait à la Slovaquie de finir deuxième… avec un nombre de points qui pourrait s’avérer être insuffisant pour accéder aux barrages. Enfin, les chances de la Slovénie sont très minces : cette dernière doit l’emporter face à l’Écosse tout en espérant un faux pas slovaque à domicile face à Malte. Enfin, la Lituanie, déjà éliminée, recevra l’Angleterre qui arrivera en leader du groupe et en équipe qualifiée pour la prochaine Coupe du monde.
Les matchs aller avaient vu la Lituanie s’incliner en Angleterre (0-2), les Slovaques l’emporter à Malte (3-1) et la Slovénie perdre en Écosse (0-1).

GROUPE G

(tous les matchs auront lieu le lundi 9 octobre à 20h45)
Albanie – Italie | Shkodër | diffusion sur Multisports 2
Macédoine – Liechtenstein | Strumica

L’Albanie comme la Macédoine n’auront rien à jouer lors de cette dernière journée. L’Albanie tentera de finir dignement des éliminatoires plutôt honorables au vu de la difficulté de leur groupe face à l’Italie, une équipe qui n’aura rien à jouer, car assurée de terminer à la deuxième place. De son côté, la Macédoine, qui surfe sur une dynamique plutôt positive, mais qui ne pourra faire mieux que cinquième, affrontera la lanterne rouge du groupe, à savoir le Liechtenstein, une équipe qui a perdu ses neuf matchs.
L’Albanie avait perdu en Italie à l’aller (0-2) tandis que la Macédoine l’avait facilement emporté au Liechtenstein (3-0).

GROUPE H

(tous les matchs auront lieu le mardi 10 octobre à 20h45)
Belgique – Chypre | Bruxelles | diffusion sur Multisports 2
Estonie – Bosnie-Herzégovine | Tallinn | diffusion sur Multisports 3
Grèce – Gibraltar | Le Pirée

Dans un groupe écrasé par la Belgique, difficile d’imaginer une autre équipe que la Grèce terminer à la deuxième place. Une victoire face à Gibraltar (neuf défaites en neuf matchs et 49 buts encaissés) suffirait en effet aux Grecs pour terminer deuxième au grand dam de la Bosnie-Herzégovine, qui se déplacera dans le même temps en Estonie et qui devra l’emporter et espérer un miracle du côté du Pirée pour terminer deuxième : une non-victoire grecque face à Gibraltar. Enfin, Chypre, éliminé, se déplacera cher un leader belge en pleine confiance avec une forte probabilité de revenir de Bruxelles avec une défaite.
Lors des matchs aller, Chypre s’était lourdement incliné face à la Belgique (0-3), la Bosnie-Herzégovine avait écrasé l’Estonie (5-0) tandis que la Grèce avait gagné à Faro, au Portugal, où reçoit Gibraltar (4-1).

GROUPE I

(tous les matchs auront lieu le lundi 9 octobre à 20h45)
Ukraine – Croatie | Kiev | diffusion sur Multisports 3
Islande – Kosovo | Reykjavík 

La première place du groupe est promise à l’Islande. Une victoire face au Kosovo et celle-ci se qualifierait pour sa première Coupe du monde. L’Ukraine et la Croatie devraient donc lutter pour une place de barragiste et cela tombe bien : les deux équipes s’affrontent à Kiev à l’occasion de la dernière journée. Les Croates, qui viennent de changer de sélectionneur, seraient assurés de terminer deuxièmes avec un match nul tandis que l’Ukraine devra absolument s’imposer. Une victoire de l’une ou de l’autre des deux équipes constitue du reste l’unique espoir pour la Croatie ou l’Ukraine de se qualifier directement en cas d’éventuel faux pas islandais.
Les matchs aller avaient vu la Croatie battre l’Ukraine (1-0) pendant que le Kosovo s’inclinait face à l’Islande (1-2).

Karim Hameg


Image à la une : © Foto Olimpik/NurPhoto via AFP Photos

En attendant la dixième et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Karim Hameg

Karim Hameg

Ex-géographe aujourd’hui dans l’informatique, passionné de football russe et ukrainien.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Hristo Stoichkov, le surdoué et irascible Bulgare

En pleine course pour la qualification au mondial en Russie, la sélection bulgare se trouve dans une situation délicate. Une...

Fermer