A l’aune d’un énorme scandale de matchs truqués en Lettonie

Tristan Trasca - Publié le 27 octobre 2014

Mercredi dernier, huit personnes ont été arrêtées en Lettonie dans le cadre d’une enquête sur des matchs arrangés. Une affaire qui ne surprend pas outre mesure au pays mais qui pourrait n’être que le début d’un énorme scandale impliquant de nombreux sportifs et clubs.

A l’octobre 2013, les déclarations de Stanley Ibe, ancien joueur de Daugava, mettaient en cause ses coéquipiers ainsi que son coach dans la gestion hasardeuse des matchs au profit de leur « président » Oleg Gavrilov. Cette déclaration ainsi que des suspicions concernant des matchs européens de Daugava, notamment les défaites contre Elfsborg en tour préliminaire de C1 à l’été 2013, ont conduit aux arrestations de la semaine dernière.

Ce sont 8 personnes qui ont été arrêtées dont l’entraîneur du club de Daugava Ivan Tabanovs ainsi que les capitaine et vice-capitaine de l’équipe Alexander Vlasovs et Jevgēņijs Kosmačovs. Ces arrestations sont le fruit d’une année d’enquêtes qui semble avoir permis de mettre à jour de nombreux matchs arrangés que ce soit sur la scène européenne ou nationale à travers un réseau ancré en Lettonie.

La tête de ponte de ce réseau est, selon les médias lettons, le sulfureux Oleg Gavrilov. Un homme avec un sacré pedigree puisqu’il a tout simplement été suspendu à vie de toute activité dans le football letton après que son ancien club le Dinaburg Daugavpils ait été rayé de la carte pour … des matchs truqués. Cette sanction, tombée en 2009, n’a pourtant pas réellement été suivie d’effets. Ainsi le Dinaburg a fusionné avec le FC Daugava et la plupart des joueurs du Dinaburg sont passés dans la nouvelle entité créée. Aujourd’hui, si Gavrilov n’est pas le président officiel de Daugava, sa présence continuelle pour les matchs du club et sa mainmise sur les décisions du club ne laissent que peu de doutes sur son influence réelle.

Les premiers rapports des médias lettons mettent à jour un système où plusieurs centaines de milliers d’euros auraient été joués. De plus, ce système aurait permis aux protagonistes d’organiser une évasion fiscale de fonds à grande échelle. Si la justice sportive s’intéresse à cette affaire (ainsi que l’UEFA), c’est bien tout le système judiciaire letton qui est mis en branle par cette affaire qui pourrait s’avérer sans précédent.

Deux jours après leur arrestation, les trois membres du club de Daugava ont été suspendus à titre conservatoire par la fédération lettonne de football. Comme le révélait le président de la fédération de football en Lettonie, Guntis Indriksons, à TVNET.lv, l’affaire n’est pas vraiment une surprise : « Lors des deux dernières assemblées de la fédération, j’ai levé la voix concernant ce problème dans notre football. Je ne suis pas un idéaliste, je ne pense pas qu’on viendra à bout de ce phénomène aisément. J’ai demandé au monde du football letton de s’exprimer sur ce sujet lors de la dernière assemblée. Trois, quatre personnes sont sortis des rangs pour nous aider et je les en remercie. » Cependant, Indriksons ne s’avoue pas gagnant après ce premier coup de filet : « Le travail n’est pas fini, ces évènements ne sont qu’un début. J’ai été menacé à de multiples reprises mais je vais continuer à aider la justice et l’UEFA malgré tout dans cette bataille. Cela ne fait aucun sens de jouer au football avec cette maladie qui le contamine. Mais ce problème ne concerne pas que le football. Je continuerai à me battre, personne ne devrait dormir en paix. »

Les médias lettons font état d’une possible propagation de l’affaire à d’autres clubs, certains journaux estimant même que 3-4 autres clubs seront les prochains à être perquisitionnés sans dévoiler de nom. Quand on sait que l’ancien entraîneur du club de Dinaburg, Tamaz Pertia, qui avait été suspendu à vie (avant que cette suspension soit ramenée à 1 an) est aujourd’hui l’entraîneur du Skonto Riga…

Tristan Trasca

A l’aune d’un énorme scandale de matchs truqués en Lettonie
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Tristan Trasca

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a vécu Estoril Praia vs. Dinamo Moscou

3 matchs, 3 victoires. Un bilan parfait pour le Dinamo sur cette phase aller de l’Europa League et des résultats...

Fermer