#85 Les images de la semaine

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 15 novembre 2016

Croatie: NK Krasic – NK Jaska reporté

nk-krasic

Il est vrai qu’en Croatie, on joue au football, peu importe l’état du terrain. Mais pour cette rencontre de 5e division, c’était tout simplement impossible comme le montre fièrement la page Facebook du club au sympathique logo, le NK Krasic.

Slovénie : Le mannequin challenge du NK Gorica

Pendant ce temps, en Slovénie …

Roumanie: chaud derby en Liga 2

Oublions la fessée reçue par l’équipe nationale roumaine face à a Pologne pour faire un petit tour en deuxième division, où avait lieu le match entre deux équipes historiques: l’UTA Arad et le Poli Timișoara. Deux équipes créées sur les cendres de leurs illustres prédécesseurs et très suivies par leurs supporters. On attendait donc une chaude explication entre les deux bouillantes « galeries. » Le résultat n’a pas été à la hauteur des attentes. Car si les deux camps ne se sont pas rencontrés au stade, mais en centre-ville d’Arad, où les supporters de l’ASU, venus en masse, ont défilé avant de se battre avec ceux de l’UTA. Des affrontements qui ont fait un blessé grave.

Au stade, les supporters locaux s’en sont donné à cœur joie, avec chants, banderoles et de nombreux drapeaux distribués.

uta-arad

© revistaultra.ro

banniere-uta

« Les équipes de tradition ont ce petit quelque chose que Recaș, l’Astra ou Chiajna ne peuvent pas acheter » © Inquam/revistaultra.ro

banniere-uta-arad

« Les supporters peuvent être payés, l’histoire peut être achetée. L’amour et la passion des ultras – jamais. » © revistaultra.ro

Malheureusement, et bien que le petit stade Motorul d’Arad ne soit pas totalement plein, les supporters du Poli n’ont pu se joindre à la fête. Les visiteurs n’ont en effet reçu que 90 places pour le match de la part de l’UTA. Pour manifester leur mécontentement, ceux-ci ont décidé de ne faire entrer que des enfants du club. Restés à l’extérieur, les supporters n’ont donc pas pu suivre le match, mais ont fait comme si, avec chants et pyros.

poli-enfants

@emishor

poli-arad

© revistaultra.ro

Roumanie: l’hiver arrive!

Dures conditions de jeu à Sfântu Gheorghe! Sur un terrain des plus enneigés, le Sepsi OFK a battu le Foresta Suceava sur le score sans appel de 6-1, en Liga 2. Et avec un ballon blanc s’il vous plaît!

Pologne: Tour des divisions inférieures

Comme souvent, on profite des images de la semaine afin de vous faire voyager dans la Pologne profonde et ses petites divisions. Des divisions où l’on peut retrouver ferveur, anciennes gloires et clubs légendaires du football polonais. On commence cette tournée avec le KS Cieśle qui affrontait le Burza Ostrowina. L’occasion pour les Ultras Cieśle Patriots de soutenir leur équipe, le tout dans une ambiance champêtre des familles.

© olesnickisport.pl

© olesnickisport.pl

© olesnickisport.pl

© olesnickisport.pl

© olesnickisport.pl

© olesnickisport.pl

Continuons le voyage polonais avec un duel entre l’Hetman Zamość et le Chełmianka Chełm. Malgré le froid, belle mobilisation des deux côtés et une belle ambiance dans les tribunes.

© lubelskascena.pl

© lubelskascena.pl

© lubelskascena.pl

© lubelskascena.pl

© lubelskascena.pl

© lubelskascena.pl

Choc de quatrième division polonaise entre le premier du groupe 4, le KSZO Ostrowiec Świętokrzyski, et son dauphin, le Stal Rzeszów.

© Kibicekszo.com

© Kibicekszo.com

© Kibicekszo.com

© Kibicekszo.com

© Kibicekszo.com

© Kibicekszo.com

Cinquième division et petit derby entre l’Opolanin Opole Lubelskie et Stal Poniatowa. L’occasion pour les visiteurs de faire le déplacement en petit comité, à savoir un peu moins d’une centaine de personnes, et d’y déployer un petit tifo.

© lubelskascena.pl

© lubelskascena.pl

Enfin on se quitte avec un petit Ostrovia Ostrów Wielkopolski – Kania Gostyń et une ambiance pas trop mauvaise mise pas les ultras locaux.

RDA: Derby de Leipzig

© turus.net

© turus.net

© turus.net

© turus.net

© turus.net

© turus.net

© turus.net

© turus.net

© turus.net

© turus.net

Ambiance de feu à Leipzig dimanche dernier, loin des projecteurs du RBL. Et pour cause ! En quart de finale de la Coupe de Saxe, le Chemie accueille son rival du Lok à l’Alfred Kunze Sportpark. Stade comble, parcage comble, et tension palpable avant même le coup d’envoi, entre affichage de matériel volé des deux camps, tifos et insultes nourries. Sur le terrain, c’est sportivement faiblard, rappelons que le Chemie évolue en D5, quant au Lok, il a été promu en D4 cette saison. Les affrontements sont rares et celui-ci était très attendu. Mais le temps réglementaire s’achève par un piteux 0-0. Finalement, le Lok l’emportera dans les ultimes instants des prolongations. 1-0, score final, un Pokalkrimi comme on dit en Allemagne. En revanche, la rivalité s’est limitée au terrain et aux tribunes séparées. Malgré les précautions prises, notamment un très important dispositif policier, aucun incident notable n’a été à déplorer.

Grèce: Un message polémiquecapture

C’est le sujet qui fait parler, et pas en bien, loin de là, des fans grecs et de la Grèce en général. À l’occasion de la réception de la Bosnie, dans le cadre des éliminatoires de la prochaine Coupe du Monde, certains spectateurs se sont illustrés en arborant une petite banderole faisant allusion au massacre de Srebrenica, accompagnée de nombreux drapeaux de la Serbie. Sur ce message, on pouvait trouver « Nož, žica, Srebrenica » (couteau, fil barbelé, Srebrenica), slogan serbe qui glorifie les exactions de la localité bosnienne. Un geste qui s’explique par la proximité idéologique entre nationalistes grecs et serbes, orthodoxes, et qui se retrouve souvent entre fans de l’Olympiakos et de l’Etoile Rouge notamment. La fédé grecque s’est excusée, tandis que la FIFA a ouvert une enquête.

La rédaction de Footballski


Image à la une : © olesnickisport.pl

#85 Les images de la semaine
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Éliminatoires Coupe du Monde 2018 – 4ème journée

Cette quatrième journée des éliminatoires pour le Mondial 2018 nous permet d'y voir un peu plus clair dans certains groupes....

Fermer