#83 Les images de la semaine

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 1 novembre 2016

Lituanie: Le Žalgiris Vilnius encore champion

Après un début de saison relativement poussif, la machine s’est mise en marche et rien n’a pu lui résister : c’est sans surprise que le Žalgiris Vilnius s’est offert ce week-end un quatrième titre consécutif de champion de Lituanie. Un titre en A Lyga qui arrive quelques jours après une sixième victoire consécutive en Coupe de Lituanie ! Une domination certainement appelée à durer.

Azerbaidjan: un fan frappé sur le terrain

Ca va mal au Neftchi Bakou. Avant-dernier de Premyer Liqa, le club de la capitale a perdu son dernier match à domicile face au FK Qarabağ. Une nouvelle défaite mal reçue par les supporters, qui ont scandé des slogans appelant à la démission de Cengiz et des dirigeants du club. La tension est ainsi montée jusqu’à l’expulsion dans le temps additionnel de Cătălin Țîră, l’attaquant roumain du club, auteur d’un coup de poing sur un supporter du club entré sur le terrain.

Ukraine: Leçon 1, bien débuter un match

Russie: Derby de Moscou

Grand derby de Moscou ce week-end entre le Spartak qui recevait le CSKA. Un match à l’issue inédite sur le terrain avec une victoire facile du Spartak Moscou, 3-1, sur son plus grand rival. Une victoire qui fait de Massimo Carrera le tout premier entraineur à remporter ce derby à l’Otkrytie Arena ! De l’autre côté du terrain, le résultat, lui, était bien plus attendu. Comme d’habitude, la Fratria, les ultras et les hooligans du Spartak Moscou ont su répondre présents.

Ainsi, déjà avant le match, 18 membres de la Shkola accompagnés de membres des Avangard, deux groupes hooligans du Spartak, avaient eu l’occasion de s’échanger quelques amabilités avec des membres du FanBlock du CSKA Moscou à l’intérieur du métro moscovite.

Peu après ça, quelques photos circulent sur les Internet. On apprend alors que des supporters du CSKA Moscou ont réussi à voler la bannière du Flint’s Crew. Un énorme coup des hooligans du CSKA. En effet, le Flint’s Crew est le plus vieux groupe hooligan du Spartak Moscou. Un groupe avec une histoire longue comme le bras et grandement respecté pour son histoire et ses actions. Un groupe qui pèse son poids dans le monde hooligan en Russie et qui a fait développer le mouvement à travers, notamment, son zine, qui décrivait l’actualité du monde ultra et hooligan en Russie, informait avec détail sur les déplacements des supporters du Spartak et sur les derbys. Bien que le groupe ne soit plus actif depuis 2010, une bannière du Flint’s Crew reste un trophée représentant un certain pan de l’histoire du monde des tribunes en Russie.

Puis vient le match. Le stade est forcément plein, le moment est unique. Alors que le Spartak Moscou roule sur le CSKA sur le terrain, dans les tribunes, un premier tifo se déploie. Ce dernier commémore les 20 ans de la Gladiators Firm 96, une firm qui avait notamment eu l’occasion de faire parler d’elle en France à travers les événements de Marseille. Les chants s’enchaînent, tandis que les premiers trophées commencent à s’embraser pour les supporters du Spartak avec, au programme, t-shirts, écharpes et drapeaux. Mais la leçon n’est pas terminée.  Après quelques engins pyrotechniques craqués, un deuxième tifo fait son apparition.

© Fanat1k.ru

© Fanat1k.ru

© Fanat1k.ru

© Fanat1k.ru

© Fanat1k.ru

© Fanat1k.ru

Ce dernier représente les Myaso, la viande en VF, surnom donné au club venant de l’époque soviétique, tenant une tête de cheval décapité. Cheval qui représente, lui, le CSKA et son histoire. Le cheval étant aujourd’hui la mascotte du club moscovite, un surnom tiré de l’emplacement de son stade, situé sur le site des écuries de l’hippodrome de Moscou. Tous les ingrédients sont là, l’ambiance est au rendez-vous, le spectacle sur le terrain est formidable. On peut le dire, ce derby de Moscou est une vraie réussite.

© sports.ru

© sports.ru

© sports.ru

© sports.ru

Russie: But d’un gardien en U19

Pendant ce temps, chez les jeunes, Rostislav Soldatenko, gardien de Rostov, marque un but et donne la victoire à son club.

Pologne: Derby Trojmiasta

On en avait parlé quelques jours avant le match, ce derby entre l’Arka et le Lechia s’annonçait chaud bouillant. Et il l’a été, très clairement. Après cinq ans d’absence, il est inutile de vous dire que les supporters des deux camps attendaient ce match avec impatience et avaient prévu de marquer le coup. Dans un stade de Gdynia rempli, l’ambiance, les provocations et les débordements ont accompagné les acteurs sur le terrain.

Mais avant ça, quelques heures avant le match, la rocade de Gdansk s’est retrouvé bouché par une centaine de personnes sous la bannière du Slask, dont l’amitié avec le Lechia n’est plus à démontrer, venu affronter quelques supporters de l’Arka, du Lech Poznan et du KSZO Ostrowiec Świętokrzyski, également jumelés.

Pologne : Tour des divisions inférieures

Commençons ce petit tour de Pologne avec un match entre deux clubs amis, le Pogoń Siedlce et le Wisła Puławy, en seconde division polonaise. Rien de fou dans les tribunes, mais une bonne ambiance et un respect mutuel entre les deux camps. Toujours sympa à voir.

6144484e17_02

On continue avec un tout autre niveau, avec le derby entre le Górnik Łęczna II et l’Hetman Zamosc, en cinquième division polonaise. Un match qui s’est joué dans une solide ambiance, avec la mobilisation de centaines d’ultras des deux côtés. La cinquième division que l’on aime.

© lubelskascena

© lubelskascena

Le GKS Katowice encore et toujours présent dans cette rubrique avec une nouvelle démonstration de supporterisme en seconde division lors du déplacement pour le match contre le MKS Kluczbork.

© GieKSa.pl

© GieKSa.pl

© GieKSa.pl

© GieKSa.pl

© GieKSa.pl

© GieKSa.pl

Direction la cinquième division et un petit Igloopol Dębica – Czarni Jasło des familles. L’occasion pour les Ultras Morsy’06 du Igloopol de fêter 10 années d’existence avec un tifo à l’effigie du logo du groupe.

© Igloopol.info

© Igloopol.info

On termine avec un dernier petit match de cinquième division et le derby entre l’Ostrovia Ostrow Wielkopolski et le Centres Zacharzew. Pas une énorme affluence, mais une ambiance pas trop mauvaise pour les ultras locaux.

Pologne: Le but gag du week-end

Premier but en professionnel pour Jakub Bartosz. Et quel but.

Croatie: 66 ans de la Torcida

La Torcida Split fêtait ce week-end ses 66 bougies. L’occasion de sortir un splendide tifo lors de la 66e minute de jeu et de rendre hommage à Žan, son légendaire capo décédé il y a quelques mois. Un tifo qui représente ce dernier accompagné du texte « Ta place pour l’éternité. »

Serbie: Le blok 21 s’embrase

Pendant ce temps, dans la capitale serbe, le blok 21, un quartier de Belgrade situé à Novi Beograd, s’embrase afin de fêter les 20 ans de leur groupe de supporters.

Hongrie: Autre anniversaire en Hongrie

Toujours du coté des anniversaires, les Ultras Kispest ont eu l’occasion de fêter leur 25 années d’existences avec une flambée de pyros.

Le but du week-end

Il est signé du grand Robert Vittek, messieurs dames.

Pierre-Julien Pera et Pierre Vuillemot


Image à la une : © Fanat1k.ru

#83 Les images de la semaine
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d'hiver 1998. L'est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Ecrit envers et contre tous la gloire et la beauté de son football depuis 2006 sur Parlonsfoot et Footballski. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine et de Premium Liiga estonienne. En attendant désespérément le retour du Yakutia Yakutsk en 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
David Kipiani, le footballeur total

Dans un petit pays comme la Géorgie, les occasions de se réjouir de l’aura qu’un homme du cru a pu apporter...

Fermer