#81 Les images de la semaine

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 18 octobre 2016

Roumanie: un grand anniversaire pour le Petrolul

Pour la réception du CS Cornu en Liga IV, les supporters du Petrolul Ploiești ont fêté un grand anniversaire: les 50 ans de la victoire 3-1 de leur équipe face au grand Liverpool champion d’Angleterre. Une victoire 3-1 qui, si elle n’avait pas empêché la qualification du champion d’Angleterre, victorieux 2-0 à l’aller, reste l’un des plus beaux souvenirs pour le club de Ploiești. Pour être à la hauteur de cet événement, les supporters ont fait les choses en grand avec pas moins de trois tifos: dans la Tribune I a été levé le fanion du match avec les logos d’époque, en latérale est apparu la Une du journal Sportul Popular du lendemain de ce match de légende, tandis que la Tribune II a affiché le tableau d’affichage du match ainsi que la banderole « Purtăm cu toții în suflet o mare victorie ce ne amîntește de Petrolul în perioada sa de glorie » (Nous gardons tous en mémoire une grande victoire qui nous rappelle la Petrolul dans sa période de gloire.) Sans oublier d’allumer les pyros à la 66e minute du match, pour fêter l’année de cette victoire, 1966.

cornupeluza1

© republicanii.ro

petrolul1

© republicanii.ro

petrolul2

© republicanii.ro

Roumanie: Progresul contre Progresul

Un derby pas banal a eu lieu ce week-end dans le groupe bucarestois de Liga IV. Sur le terrain du Stade Metaloglobus se sont rencontrés le Progresul Spartac 1944 (en blanc) et l’AS FC Progresul (en bleu), deux équipes se réclamant de l’esprit du défunt Progresul Bucarest, mieux connu sous le nom de FC Național durant les années 2000. Champion de son groupe l’an dernier, le FC Progresul a raté la montée en Liga 3 en play-offs, tandis que le Progresul Spartac connaissait la promotion depuis le Liga V. Ce match était donc le tout premier entre ces deux clubs. Et sans conteste le plus important de la saison des deux côtés. Dans une atmosphère bon enfant, les supporters des deux entités ont fait de leur mieux pour encourager les leurs. Pas de surprise au final, avec une victoire 3-1 du Progresul Spartac, leader du groupe cette saison avec un sans faute: sept victoires en autant de matchs.

prog1

© Facebook / Progresul în Exil

prog2

© Facebook / Progresul în Exil

 

prog3

© Facebook / Progresul în Exil

prog4

© Facebook / Progresul în Exil

Kazakhstan: une fan pas comme les autres

Au Kazakhstan, il y avait un match important dans la lutte pour le titre entre le Kairat Almaty et Astana, les deux plus grosses écuries de ce grand pays. Dans le secteur des fans d’Astana, une des plus bruyantes était l’incroyable Lyudmila Kufonina, 75 ans, qui venait de se farcir plus de 1000 kilomètres en bus pour encourager ses chouchous. Pas de chance, son équipe a perdu 2-0 mais reste le grand favori pour le titre. L’occasion de regarder une vidéo de Kazsports sur cette passionnée.

Slovénie: Un derby bouillant

slovenija

© Vid Ponikvar

zahovic

© Grega Valencic

S’il y a bien un match qui déchaîne les passions en Slovénie, c’est celui-ci. Dans un stade plein et vibrant, l’Olimpija s’est fait ridiculiser à domicile par son rival qui malgré sa victoire, possède un point de moins au classement. Sans l’indispensable Kajtazovic, l’Olimpija a eu beaucoup de mal et ses cadres absents ont rappelé des douloureux souvenirs aux fans. En effet, le dernier match à pression était lors du tour préliminaire de Champions’ League, s’étant achevé par une humiliation contre Trencin. Mandaric regrettait d’autant plus ce résultat que, pour une fois, les Green Dragons étaient venus en masse et se sont montrés spectaculaires et bruyants. De l’autre côté les Viole ont aussi assuré, sauf en matière de fumigènes puisque certains d’entre eux se sont blessés seuls avec… Pour faire enrager les verts, notons les buts de Novakovic, haï par les les supporters de l’Olimpija pour sa trahison, et celui de Luka Zahovic, fils du toujours très provocateur directeur sportif de Maribor, Zlatko. En bref, une soirée idéale pour Maribor.

Croatie: Rijeka en route pour le titre

rijeka-armada

Il y a comme un air de changement en Croatie. Rijeka prend le large en tête du classement après la victoire sur son dauphin Osijek. Ce dernier se retrouve d’ailleurs éjecté du podium, dépassé par le Dinamo et l’Hajduk, preuve s’il en est que l’on assiste à une saison plus que passionnante. Rijeka a joué toutes les grosses écuries cette année et a enchaîné les victoires probantes. On ne voit donc pas ce qui pourrait stopper le navire. D’autant plus que le Dinamo, malgré sa victoire 1-0 contre le Slaven Belupo, s’est montré toujours aussi peu rassurant.

osijek-nicknames

Osijek, de son côté, avait décidé d’innover en étrennant son nouveau maillot (scandaleux) et … des surnoms au lieu des noms habituels. Ainsi, Zoran Arsenic est devenu Zoka, Boban : Bobby, Lukic : Luky, etc… Au vu de la déconvenue, pas sur que l’initiative se reproduise de sitôt.

Croatie : Jour historique pour le Hajduk !

hajduk1

hajduk2

Nas Hajduk continue son petit bout de chemin. L’association des membres de l’Hajduk a signé un contrat pour acheter 24,5% des parts du club. Pour fêter cette nouvelle étape dans la reprise du pouvoir par les fans, une large foule s’était rassemblée sur une place emblématique de la ville. Des portraits de légendes de l’Hajduk étaient accrochés sur les façades, des projections vidéos, discours, fumigènes et bannières finissaient de donner le ton de la journée qui s’est finie au stade pour assister à la victoire dans le petit derby local contre le RNK. Elle est pas belle la vie ?

Pour ce match, les arbitres étaient arrivés avec un tee-shirt qui portaient l’inscription « Stop violence dans le football ». La délégation de l’Hajduk est de son côté arrivée avec des tee-shirts : « Stop violence dans le football croate ». La lutte du club contre la corruption dans le football croate continue donc.

Estonie: l’Infonet file vers son premier titre

Le but d’Aleksandr Kulinitš n’est peut-être pas le plus beau, mais il est d’une importance capitale. En offrant la victoire au FCI Tallinn, celui-ci lance le jeune club de la capitale vers son tout premier titre national. Car derrière, ses principaux rivaux – Levadia et Nõmme Kalju – ont tous perdu leur match face à des équipes de seconde partie de tableau, et des points précieux. A trois journées de la fin de la saison, le FCI compte désormais quatre points d’avance sur le Levadia et le Flora, qui continue sa remontée.

Pologne: Le derby de Lodz est de retour!

Après plusieurs années d’absence, le derby de Łódź est de retour après une pause due à la disparition puis à la renaissance des deux équipes. Pour ce duel entre ŁKS Łódź et Widzew Łódź, une seule tribune était ouverte au public. Mais quelle ambiance! Les belles images de ce match sont signées de l’excellent groundhopper roumain Andrei Otineanu, qui a fait le déplacement pour l’occasion.

Pologne: Derby de Rzeszów

L’un des matchs les plus intéressants des divisions inférieures en Pologne est sans aucun doute le derby de Rzeszów. Malheureusement, ce week-end, ce dernier a résonné creux avec un très faible taux de participation, de l’ordre de 2 000 supporters, et d’environ 350 personnes dans le parcage extérieur.

© Estadio Pasion ; extremesupporters

© Estadio Pasion ; extremesupporters

© Estadio Pasion ; extremesupporters

© Estadio Pasion ; extremesupporters

Pologne: Tour des divisions inférieures

Débutons cette tournée des divisions inférieures polonaises avec un duel entre l’Orzeł Przeworsk et le Czarni Jasło. Un match de cinquième division qui a su rassemble environ 100 ultras de l’Orzeł et 65 biało-czarne de Jasło. Rien de fou, en somme, mais ce match permet de montrer une nouvelle fois les conditions déplorables que peuvent connaitre certains supporters polonais se déplaçant et devant être parqués dans des cages. Quand le zoo devient humain grâce aux ultras.

© Sektor HUTA Czarni Jasło

© Sektor HUTA Czarni Jasło

Direction la Liga okręgowa, en sixième division, pour retrouver l’Odra Centrum Wodzisław Śląski, qui a fait un court un déplacement à travers la ville afin d’y jouer le MKP Centrum. Au programme, une ambiance comme on les aime et une belle chorégraphie des Ultras Odra.

© Sport.Nowiny.pl |

© Sport.Nowiny.pl |

On remonte en seconde division polonaise pour retrouver le Sandecja Nowy Sącz qui affrontait ce week-end le GKS Katowice. Au programme, un magnifique tifo en l’honneur du club. Notons également la belle présence, comme souvent, des ultras du GKS.

© @SandecjaNowySacz

© @SandecjaNowySacz

On termine ce voyage polonais avec le Stal Poniatowa en Klasa okręgowa, la sixième division.

lubelskascena.pl

lubelskascena.pl

Pologne: Kolejorz

Journée spéciale à Poznan ce week-end. En effet, le Lech a profité du match contre le Wisła pour dévoiler officiellement la locomotive se posant devant le stade du club. Un hommage à l’histoire des Kolejorz, les Cheminots, le surnom du club. En effet, le Lech est le club historique de l’entreprise nationale des chemins de fer polonais. Un clin d’œil qui va jusqu’à se retrouver sur le terrain comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessous.

© PoznanStyle

© PoznanStyle

Bosnie: Derby de Sarajevo

Nouveau derby ce week-end avec celui de Sarajevo. À l’image du derby de Rzeszów, Sarajevo n’a pas connu une grande fête du football ce week-end avec un triste spectacle sur le terrain et un match essentiellement marqué par la pluie. Cette dernière a notamment détruit les tifos des deux camps. Autant dire qu’on ne la remercie pas.

Bulgarie: Derby de Sofia

Ce week-end, c’était aussi le derby de Sofia entre le CSKA et le Levski. Et c’était la folie. Mais ça, on aura l’occasion de s’y pencher dans le détail dans un futur «Au Stade» ! En attendant, quelques photos de ce voyage en terre bulgare.

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

©Alexis Klaine / Footballski

Russie: Hooligans et Russie

Match mouvementé entre le Fakel et le Dinamo Moscou. De nombreux heurts ont eu lieu avant, pendant et après le match entre les groupes hooligans des deux clubs. D’après des sources russes, il y aurait une petite dizaine de blessés, la plupart sous l’étendard du Dinamo. La faute, notamment, à un désavantage numérique.

Toujours dans les divisions inférieures russes, un fight sur le terrain a eu lieu entre le Torpedo Vladimir et le FC Tekstilshchik Ivanovo.

Allemagne de l’Est: Amen, K-Block

Allemagne de l’Est: RIP Hannes

Tragédie en Allemagne. Hannes, supporter du FC Magdeburg, est décédé en tombant d’un train lors d’un retour de déplacement. Un événement tragique qui a touché les tribunes allemandes. Ruhe in Frieden Hannes.

© Pressebuero Schroedter

© Pressebuero Schroedter

Kosovo: un arbitre assistant frappé par un objet coupant

kosovo

Le match entre Llapi et Feronikeli a été suspendu en raison de l’agression dont l’arbitre assistant a été victime. Des images fortes nous montrent le fair-play des joueurs de Feronikeli en train de transporter l’arbitre jusqu’à l’ambulance avant qu’il soit conduit à l’hôpital. Un homme a été arrêté par la police du Kosovo. Jusqu’à cet incident, Feronikeli menait 3-0 et pouvait jouer joyeusement dans la boue.

kosovoooo

 

Géorgie: Un mouton sacrifié au Dinamo Tbilissi

Dans le Caucase, sacrifier un mouton quand son équipe doit affronter un adversaire redoutable ou quand cette dernière est dans une série difficile, n’est pas si rare. Ainsi, ce week-end, le Dinamo Tbilissi, en panne sèche depuis quatre matchs en championnat avait décidé d’exécuter l’ovin afin de mettre toutes les chances de son côté face au Guria Lanchkhuti. Bien que l’acte n’est pas été médiatisé par le club, quelques photos de l’animal avant sa mort ont fuité sur le net tandis que les réactions n’ont pas tardé. Si la plupart des Géorgiens comprennent l’histoire du geste, ce qui est le plus choquant soit le fait que ce dernier vienne d’un club comme le Dinamo, logé dans une ville comme Tbilissi. En effet, cette pratique est plutôt connoté campagnarde et n’a pas forcément de grands liens avec la capitale géorgienne. Dans tous les cas, ce sacrifice semble avoir porté ses fruits avec une victoire 2-0 à l’extérieur pour le Dinamo.

© worldsport.ge

© worldsport.ge

Le but de la semaine

La rédaction Footballski

#81 Les images de la semaine
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d'hiver 1998. L'est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Ecrit envers et contre tous la gloire et la beauté de son football depuis 2006 sur Parlonsfoot et Footballski. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine, de Divizia Nationala moldave, de Premium Liiga estonienne et de la Zone Est de 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Jan Reyman, le petit frère oublié du Roi de Cracovie

Si vous êtes un jour amené à parler à des historiens du football en Pologne, tous vous parleront forcément d’Henryk Reyman...

Fermer