#77 Les images de la semaine

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 20 septembre 2016

 Roumanie : Mariage et festival à Galaţi!

C’était la grande fête ce week-end pour le match de Liga IV entre l’Oţelul Galaţi et l’Avântul Drăgăneşti. Refondé par ses supporters après sa disparition pour faillite, l’Oţelul Galaţi survole son groupe en ce début de saison. Pour la plus grande joie de son public, qui atteint les 1 500 personnes à domicile, soit plus que pour bien des matchs de Liga 1! Des supporters tellement attachés à leur club qu’ils viennent même au match le jour de leur mariage, à l’image de ce couple et de leurs invités, qui ne l’ont pas regretté puisque l’Oţelul s’est imposé 20-1, avec en prime un but du gardien (sur penalty)! Casă de Piatră!

otelul-nunta

© Sorin Pană / liga2.prosport.ro

Roumanie : 30 ans après, la Coupe d’Europe de retour à Bucarest

30 ans après l’inoubliable sacre du Steaua Bucarest en Coupe d’Europe des Clubs Champions (une aventure que vous pouvez revivre ici), la Coupe aux grandes oreilles était de retour cette semaine à Bucarest. Une présentation organisée par un sponsor, qui a permis à de nombreux supporters du Steaua, et à d’autres Bucarestois, de venir approcher le trophée, mais également à Miodrag Belodedici, double vainqueur de la compétition (Steaua 86 et Etoile Rouge 91) de retrouver son bien, en compagnie de Claude Makélélé.

csdxx3pweaehgeu

© Iulian Nedelcu

csiqrlhw8aazqla

Le beau trophée devant le bel Athénée Palace. © Iulian Nedelcu

csiqrlhwyaa73e3

© Iulian Nedelcu

Pologne : Le tifo de la semaine

Pour les rares d’entre vous qui l’auraient raté, les supporters du Legia Varsovie ont offert mercredi soir un spectacle magnifique pour le retour du club en Ligue des Champions. De quoi reléguer la défaite 0-6 au second plan.

Serbie : La plus belle image du Veciti Derbi

Comme à chaque fois, le derby Partizan-Etoile Rouge nous a offert de sublimes images en tribunes. Mais s’il ne fallait en garder qu’une, ce serait sans conteste celle-ci!

République Tchèque : Derby en D2

Direction la deuxième division tchèque pour retrouver le Banik Ostrava et Opava dans un derby bien mouvementé. Ville bouclée, sécurité au maximum. On le savait, ce derby était bouillant. Et pour cause. Arrivés à 1 000 dans la ville, les supporters d’Opava, accompagnés de quelques supporters polonais du Slask Wroclaw venus en amis, ont rapidement donné le ton avec quelques heurts avec les forces de l’ordre. Pas moins de 12 000 personnes se massent dans le stade pour assister à ce qui s’annonce comme l’un des grands matchs, si ce n’est LE match de l’année en D2. Tifo géant, pyros, les ultras des deux camps répondent présents et promettent une ambiance de folie. Une grosse ambiance qui, comme attendu, laisse la place à un envahissement massif du terrain par des hooligans du Banik, accompagnés des copains du GKS Katowice. Autant le dire, ce n’était pas franchement une surprise, les derniers derbys en date ayant accouché du même sort. Du côté du terrain, le Banik a répondu présent et s’est imposé tranquillement.

Pologne : Tour des divisions inférieures

La Pologne et ses divisions inférieures, c’est une longue histoire d’amour. Ici, qu’importent les divisions et le niveau, il n’est pas si rare de trouver de l’ambiance et des passionnés venant garnir les tribunes de leur club de coeur. L’occasion pour nous de vous dénicher les meilleures ambiances.

On commence avec un match historique entre l’Elana Torun et le Gornik Konin. 17 ans après le dernier match en date entre ces deux clubs, très exactement lors de la saison 98/99, les choses ont bien changé. Deux clubs bien connus des amateurs de football polonais qui végètent maintenant en quatrième division mais qui n’ont toutefois pas perdu une certaine base de supporters – surtout du côté de l’Elana Torun et de ses hooligans encore très réputés, respectés et craints dans le pays. Du coup, forcément, l’ambiance était au rendez-vous. Avec, pour couronner le tout, un mariage d’un supporter du club des miniers juste avant le match. L’amour et le football ne font définitivement qu’un en Pologne.02-brama_weselna_kibicow_gornika_konin_17_09_2016 03-brama_weselna_kibicow_gornika_konin_17_09_2016

SONY DSC

SONY DSC

On monte de niveau avec un beau duel de haut de tableau de deuxième division polonaise entre le Miedź Legnica et le GKS Katowice accouchant d’un score de 2-2. Après le voyage à Ostrava, les ultras du GKS étaient de retour au pays pour soutenir leur équipe et mettre de l’ambiance au Stadion Miejski im. Orła Białego.

On redescend de quelques divisions avec le duel Łada Biłgoraj – Chełmianka Chełm en cinquième division polonaise. Un match qui s’est déroulé dans une belle ambiance et qui prouve une nouvelle fois que la passion n’a pas de division. Surtout en Pologne. 45d94d878e_02

KSZO Ostrowiec Świętokrzyski – Resovia Rzeszów. L’affiche ne fait pas forcément rêver sur le papier, pourtant ce match était bel et bien l’un des chocs de la quatrième division polonaise. Que ce soit sur le terrain, mais aussi, et surtout, dans les tribunes avec deux groupes ultras connus et respectés des amateurs de football polonais. Nouvelle preuve ce week-end. 920e7ea6e5_k5-copy caa1cb5383_r5-copy 28a28c45b8_k3-copy 993b45e50d_r4-copy 571e922a3e_r2-copy

Estonie : La SuperCoupe d’Europe à Tallinn!

Après la Coupe du Monde en Russie et la finale de la Ligue des Champions en Ukraine, l’Europe de l’Est sera de nouveau à l’honneur en 2018, avec l’Estonie qui accueillera la Super Coupe d’Europe le 14 août! C’est le Lilleküla Stadium de Tallinn – également connu sous le nom d’A. Le Coq Arena, du nom de son sponsor – qui accueillera l’événement. L’habituel stade du Flora Tallinn et de l’équipe nationale estonienne verra d’ici là sa capacité passer à 15 000 places, ce qui en fera le plus petit à accueillir cette SuperCoupe. Ne réservez pas votre avion pour autant: l’UEFA a annoncé que seules 5 000 des 15 000 places seront mises en vente au grand public. Parce qu’elle aime le football populaire, évidemment.

© Christopher Lee/Getty Images

© Christopher Lee/Getty Images

Le but de la semaine

En cette huitième journée de Liga 1, le Concordia Chiajna est allé chercher un point au stade Extensiv de Craiova avec un match nul 1-1. Un score obtenu grâce au superbe but de Marian Constantinescu, le buteur qui, à 35 ans, n’a rien perdu de sa souplesse. Un bel hommage à Charles-Edouard Coridon.

Pierre-Julien Pera et Pierre Vuillemot

#77 Les images de la semaine
5 (100%) 4 votes

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d'hiver 1998. L'est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Ecrit envers et contre tous la gloire et la beauté de son football depuis 2006 sur Parlonsfoot et Footballski. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine, de Divizia Nationala moldave, de Premium Liiga estonienne et de la Zone Est de 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Comme un éléphant dans un magasin de porcelaine, la fulgurante ascension du Bruk-Bet Termalica

La campagne polonaise, ses routes cahoteuses et parfois bordées de platanes. Les plaines longues et larges parsemées de petits bosquets...

Fermer