#71 Les images de la semaine

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 10 mai 2016

Pologne : Le Legia presque couronné

Le match le plus important de la saison avait lieu ce week-end en Pologne entre le Legia et le Piast Gliwice, deux équipes à la lutte pour le titre et qui pouvait donner une belle avance au club de Varsovie afin de s’emparer d’un doublé coupe – championnat.

Les festivités ont d’abord commencé à Gliwice, où des centaines de supporters s’étaient réunis pour annoncer l’arrivée de 1270 supporters du club. De quoi montrer tout l’enjeu du match pour les deux camps.

À varsovie, dans une ambiance bouillante, les deux camps se sont répondu mais, comme souvent avec le Legia à domicile, le mur blanc a sortie le grand jeu avec un splendide tifo « Niech się dzieje wola nieba – Que le Ciel décide! » Avec une victoire 4-0, le ciel semble avoir décidé son futur champion de Pologne, et ce sera le Legia, comme souvent.

Pologne : Le tour des divisions inférieures

Direction la deuxième division polonaise pour la rencontre entre le Stomil Olsztyn et le GKS Katowice qui a vu fêter l’anniversaire des 20 ans de l’amitié silésienne entre le GKS et le Banik Ostrava.

stomil.olsztyn.pl

stomil.olsztyn.pl

stomil.olsztyn.pl

stomil.olsztyn.pl

En championnat régional, on a eu le droit à un Unia Nowa Sarzyna – Wisan Skopanie.

unia.nowasarzyna.eu

unia.nowasarzyna.eu

Toujours en championnat régional, le groupe « Morsy’06 Ultras » du Igloopol Dębica ont sorti une bâche sympathique à l’occasion de la rencontre face au Czarnovia Czarna.

Finale de coupe régionale en Pologne pour un derby de Tarnow dans une très bonne ambiance entre l’Unia, club de D4, et le Tarnovia, club de D5 polonaise.

Enfin, pour finir, direction la quatrième division polonaise avec les 70 ans du Gwardia Koszalin célébré par une victoire face au Bałtyk Koszalin, bon dernier de cette D4. Le tout devant plus de 2500 spectateurs.

Jacek Wojcik

Jacek Wojcik

Jacek Wojcik

Jacek Wojcik

Jacek Wojcik

Jacek Wojcik

Jacek Wojcik

Jacek Wojcik

Jacek Wojcik

Jacek Wojcik

Hongrie : Finale de coupe

Derby toujours aussi spéciale en Hongrie avec le boycott qui dure depuis maintenant plus de deux ans des ultras de Ferencváros. Une situation faisant suite à l’instauration des ID Cards et donc du fichage des supporters. Ainsi, pour cette finale, deux groupes distincts de Fradi étaient présents. L’un, qui supporte toujours le club et ses choix, étaient au stade pour le derby face à Újpest, l’autre, qui, comme toujours, regarde à l’extérieur sur un grand écran. Un grand écran où ils ont eu l’occasion de voir les siens soulever un nouveau trophée avec une victoire de Ferencváros 1-0.

Serbie : Delije & Gate 7

Match amical à Belgrade entre les frères orthodoxes, Zvezda et l’Olympiakos, sous fond de protestation après l’acceptation du Kosovo dans l’UEFA.

Roumanie : les hommages à Ekeng

Après le décès de Patrick Ekeng Ekeng ce week-end, c’est tout un pays, uni dans la douleur, qui a tenu à rendre hommage au Camerounais du Dinamo Bucarest. Un joueur dont le numéro 14 ne sera plus porté dans le club bucarestois, et pour qui les supporters de toutes les équipes de la capitale ont abandonné toute rivalité le temps d’un profond recueillement. Les joueurs et supporters du Steaua, du Rapid mais aussi du Concordia Chiajna ou de l’équipe de rugby de l’U Cluj ont ainsi tenu à venir poser fleurs et bougies à l’endroit où Ekeng est tombé vendredi soir sur le terrain de Ștefan cel Mare.

ekeng1

© @alecsstam

steauaekeng

Les joueurs du Steaua venus se recueillir. © fcdinamo.ro

13162086-894589150668302-926239815-n

© prosport.ro

Roumanie : les 30 du sacre européen!

Comme vous le savez grâce à notre semaine spéciale (qu’il est encore temps de découvrir!), le Steaua a fêté ce week-end les 30 ans de sa grande victoire en Coupe d’Europe des Clubs Champions. Une fête que les supporters du club ont fêtée dignement samedi soir. Ils sont ainsi 350 à avoir eu l’autorisation d’entrer dans un Ghencea fermé pour célébrer la plus belle des victoires. Une petite fête en la présence notamment des héros Bumbescu et Lăcătuș.

Roumanie : Uniti pentru Mihai!

Après ce week-end de cauchemar, le football a repris ses droits en Roumanie. Avec une belle soirée organisée en hommage à la grande victoire de Séville. Le Steaua 1986 affrontait ainsi le Steaua 2006 (battu par Middlesbrough en demi-finale de Coupe UEFA) dans une grande soirée de gala organisée en faveur de Mihai Neșu, l’ancien latéral gauche du club devenu paralysé à la suite d’un accident à l’entraînement lorsqu’il évoluait au FC Utrecht. Une soirée où, heureux de retrouver les héros de leur vrai club, les supporters de la Peluza Sud ont donné de la voix!

13187750_10154170153374161_2041788808_n

© prosport.ro

13153345_10154170150304161_1324043075_n

© gsp.ro

13149826_10154170152454161_901321359_n

© gsp.ro

Roumanie : les 72 ans du Progresul Bucarest!

Plus connu lorsqu’il s’appelait Național Bucarest dans les années 90 et 2000, le Progresul (son nom d’origine) est, après avoir fait faillite, reparti au plus bas de l’échelle. Aujourd’hui en Liga IV, le club se bat pour la promotion à l’échelon supérieur. A l’occasion du match contre l’AS Termo, le club fêtait son 72e anniversaire. S’il a été dignement fêté dans la tribune du beau et historique stade Electromagnetica, cet anniversaire a connu un accroc pour le moins atypique. Après un match aller plutôt houleux, l’AS Termo a en effet décidé de venir jouer ce match avec un seul jeu de maillots… bleu et noir! Soit quasiment les mêmes couleurs que celles du Progresul (bleu ciel et bleu marine). Devant ce coup bas, les locaux ont dû improviser, et ont joué avec leurs maillots d’entraînement, dont ils ont dû dessiner les numéros au feutre! Ce qui n’a pas empêché l’ancien club de Cotroceni de s’imposer 2-0. Les joies des divisions inférieures en Roumanie!

prog1

© Madalina Ge / Facebook – Progresul în Exil

prog2

© Madalina Ge / Facebook – Progresul în Exil

prog3

© Madalina Ge / Facebook – Progresul în Exil

 

Estonie : Le FC Infonet a eu chaud

Face à la lanterne rouge Rakvere Tarvas, le FC Infonet, troisième de Premium Liiga, pensait avoir la partie facile. C’était sans compter sur les ardeurs d’un promu toujours bloqué à un petit point en dix journées, et sur un manque de réussite inhabituel. C’était sans compter sur Jaanus Kaasik. A la 89e minute, le défenseur de Rakvere commet une énorme faute qui lui vaut un penalty et un carton rouge. Le bougre s’en trouve tout étonnéet on se demande bien pourquoi. Au final, la victoire est importante pour l’Infonet, puisque ses concurrents, le Levadia Talinn et le Nõmme Kalju, se sont imposés eux aussi.

La rédaction de Footballski

#71 Les images de la semaine
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Rapid Bucarest, la romantique histoire d’un amour déchu

"Nous sommes partout à la maison, les portes seront ouvertes, il n'y a pas d'équipe plus belle, et plus aimée...

Fermer