De la Baltique au Caucase, des Carpates au Kazakhstan, la Gazette de l’est revient sur les événements marquants du week-end dernier. Actu, matchs, polémique et Histoire, votre dose hebdomadaire d’Europe de l’Est c’est ici et nulle part ailleurs.

Un seul point séparait l’équipe hôte, quatrième, des visiteurs, leaders au coup d’envoi. Le CSKA Moscou recevait le FK Krasnodar ce dimanche 22 septembre dans un contexte particulier, les deux équipes devant se racheter après d’improbables déculottées encaissées en Ligue Europa respectivement contre le Ludogorets Razgrad (1-5) et le FC Bâle (0-5) qui mettent toujours plus en péril la sixième place de la Russie au coefficient UEFA.

Le CSKA domine totalement la première mi-temps. Une tendance se confirme depuis l’introduction du VAR : le nombre de penalty sifflés a drastiquement augmenté. Une main de Skopintsev est sifflée et Nikola Vlašić donne l’avantage au CSKA sur son tir au but (1-0, 32’). Moins de cinq minutes plus tard, c’est Fyodor Chalov qui fait le break sur une superbe frappe tirée près de la ligne de la surface (2-0, 37’). Vlašić parachève cette mi-temps à sens unique moins de quatre minutes plus tard (3-0, 41’).

Au bord du discrédit le plus total avec cette nouvelle correction qui se profile après celle de jeudi, le FK Krasnodar se relance en deuxième mi-temps de façon inattendue. Le très décrié Marcus Berg lance sa saison et relance le match en inscrivant deux buts en quatre minutes sur deux coups à bout portant (3-1, 56’ ; 3-2, 60’). Les supporters moscovites pouvaient sentir que les leurs n’avaient peut-être pas retenu la leçon de jeudi où ils avaient sombré uniquement en deuxième mi-temps. Néanmoins, l’attaque du FKK se montre trop imprécise pour espérer quoi que ce soit. Le CSKA passe donc devant son adversaire du jour ainsi que le FK Rostov, battu à Tambov.

Du grabuge en D3 ukrainienne

Un match nul deux partout face au Bukovina à suffit pour déclencher la colère des supporters du Niva Vinnitsa qui ont quitté leur tribune en fin de rencontre pour s’en prendre aux joueurs. Une poignée d’ultras ont alors pris à partie leurs joueurs devant les yeux des stadiers pour leur enlever de force leurs maillots. Des insultes et un début de bagarre ont donc émaillé ce match avancée de la 11ème journée de Druga Liga. Avec six défaites en neuf matchs, le Niva est bon dernier de la D3 avec cinq petit points.

RPL

Quelques jours après son match nul en Ligue des Champions contre l’Olympique Lyonnais, le Zénit Saint Pétersbourg a déroulé à domicile et enfonce encore un peu plus le Rubin Kazan dans la crise. Un large succès 5-0 avec le premier doublé de Sutormin sous les couleurs du Zénit. Victorieux en C1 contre le Bayer Leverkusen, le Lokomotiv Moscou poursuit son bonhomme de chemin et reste accroché au groupe de tête avec un succès tout de même compliqué 3-2 sur la pelouse d’Orenbourg. Le grand perdant du jour dans le haut du classement c’est Rostov qui s’incline à la surprise générale 2-1 sur la pelouse de Tambov.

Autres surprises du jour, les défaites du Dinamo Moscou et du Spartak. Le premier recevait Sochi à domicile et malgré un doublé d’Igboun (ex Ufa) le Dinamo s’incline 3-2. Une grosse contre-performance pour les moscovites qui visaient beaucoup mieux cette saison. Et que dire du Spartak Moscou qui s’incline une nouvelle fois sur la pelouse d’Ufa 1-0. Rien ne va plus pour les deux clubs.

Dans les autres rencontres on notera le match nul 1-1 entre l’Arsenal Tula et l’Oural Ekaterinbourg et le même score entre l’Akhmat Grozny et Samara qui a égalisé dans les dernières minutes du match.

FNL

Le Torpedo écrase la FNL! 9e victoire d’affilée du Torpedo face à Tomsk 2-1. Certes le Tom n’est plus en grande forme, incapable de gagner un match depuis mi-aout, mais les hommes de Sergey Ignashevich ne lâchent rien. Ivan Sergeev continue d’enquiller les buts avec son dixième but de la saison face à Tomsk!

Toujours à quatre points derrière, Khimki ne lâche rien non plus. Les moscovites se sont imposés à Voronezh 3-0 notamment grâce à un doublé d’Artiom Polyarus de deux frappes lointaines! L’attaquant ukrainien arrivé cet été d’Oleksandriya en est à trois buts cette saison. 

Toujours troisième mais déjà à huit points derrière le duo de tête, le Rotor s’est incliné à Kaliningrad face au Baltika 2-1. Ce dernier reprend des couleurs après un démarrage compliqué. Il faudra deux buts en fin de match pour faire craquer le Rotor qui perd trois précieux points.

Autre match de haut tableau entre Yaroslavl et Chertanovo, et c’est Yaroslavl qui est venu à bout grâce à un but d’Aleynikov.

Le SKA Khabarovsk continue de faire sensation en s’imposant contre Enisey 2-0. Le club du far est actuellement quatrième, en position de barragiste! Cela serait fantastique de voir un club du bout du monde en RPL!

En bas de tableau, seul le Mordovia s’est imposé 1-0 face à Tekstilshtik compliquant toujours un peu plus la course au maintien. Au point que même Enisey, dernier avec une seule victoire en 15 matchs, a toutes ses chances encore.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Malgré la défaite de son équipe ce week-end, Igboun a réalisé un très bon match contre Sochi en inscrivant un doublé. Arrivé en toute fin de mercato pour renforcer l’attaque du Dinamo Moscou, l’ancien joueur et meilleur buteur d’Ufa tentera de faire de même dans sa nouvelle équipe. Nul doute qu’il fera un bien fou à une attaque du Dinamo peu en réussite depuis maintenant plusieurs saisons.

Dinamo Batumi-FC Saburtalo c’était le choc de cette journée d’Erovnuli Liga. Un choc qui a tourné à l’avantage du Dinamo, comme souvent à domicile. Les bleus s’imposent 1-0 grace à un superbe enchainement de leur attaquant brésilien Flamarion et s’imposent comme les favoris et leaders de ce championnat. Reste néanmoins à jouer un match en retard entre le Dinamo Tbilissi et le FC Saburtalo qui pourrait tout relancer. En tout cas, une superbe lutte à 3 semble engagée pour le titre jusqu’au mois de novembre. Notons qu’en bas de classement Dila Gori et Sioni Bolnisi se sont repris avec une victoire chacun après une série de défaites.

En Arménie l’Ararat Erevan poursuit son cavalier seul en tête, après une large victoire 4-1 face à Lori. Derrière, Shirak tente de suivre le rythme en réussissant la performance de se défaire de l’Ararat Armenia (1-0). Le club ayant atteint les barrages de l’Europa League rétrograde lui à la 5ème place.

En Azerbaïdjan le Qarabag fait toujours un sans faute (victoire 3-1 face à Zira) et relègue déjà son plus proche poursuivant Sabail à 5 points. Avec une telle domination la saison risque d’être longue en Azerbaïdjan.

UPL

Sans surprise, le duel des leaders a tourné à l’avantage du Shakhtar Donetsk. Un but de Marlos a permis au champion en titre, plutôt bien remis de sa défaite en Ligue des Champions face à Manchester City, de l’emporter sur le terrain du Desna Chernigiv (1-0) pour désormais compter dix points d’avance sur son dauphin.
Le Desna reste deuxième, aucun de ses poursuivants n’ayant réussi à l’emporter : Oleksandriya a été accroché chez le Kolos Kovalivka (1-1) tandis que le Zarya Lugansk a concédé le nul à domicile face à Mariupol (0-0). Oleksandriya et le Zarya sont respectivement à un et deux points de la deuxième place.
C’est peut-être le Dynamo Kiev qui en profitera pour tirer son épingle du jeu, le club de la capitale ayant sur la lancée de sa victoire européenne écrasé le Vorskla Poltava (5-0). En cas de succès à Mariupol en match en retard, le Dynamo pourrait revenir à hauteur de la deuxième place. En attendant, il est sixième à égalité avec les deux promus dont le SK Dnipro-1, vainqueur (2-0) du Karpaty Lviv.
Enfin, l’Olimpik Donetsk a obtenu sa première victoire de la saison en l’emportant (1-0) chez le FK Lviv qui le devance au classement. L’Olimpik reste lanterne rouge mais il revient à un point de l’avant-dernière place.

PERSHA LIGA

Chassé croisé entre l’Agrobiznes et le Rukh Vynnyky qui entrecroisent une nouvelle fois leur chemin. Avec sa victoire (2-1) en ouverture de la 10ème journée, l’Agrobiznes reprend son bien au détriment du Rukh, tombé à domicile (0-1) face à l’Obolon. Le club de la capitale qui fait d’ailleurs la bonne opération du week-end en plaçant sur la seconde marche.

Le Metalist 1925 en profite pour recoller au quatuor de tête après son succès 2 à 0 face au Volyn Lutsk. Dans le bas du classement, le Metalurg reste bon dernier après sa huitième défaites en dix rencontres, cette fois ci battu par le FC Minay. Premier non relégable, le Kremin s’est lourdement incliné 4 à 2 sur son terrain face à un Chonomorets Odessa qui peine toujours à se sortir du ventre mou.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Le jeune champion du monde U20 Vladyslav Supriaga, de retour dans le club qui l’a révélé, s’est payé un doublé ce week-end à domicile. Deux réalisations qui offrent la victoire au SK Dnipro-1 face au Karpaty Lviv. Le promu garde le cap à la cinquième place.

Et de 100 pour le roi Artur

Déjà 100! Artur Ioniță a célébré sa 100e cape pour Cagliari en Serie A et en Coupe d’Italie, avec un assist et un superbe coup joué avec son coéquipier Joao Pedro pour le troisième but contre Genoa (victoire 3-1). Arrivé en 2016 en provenance de l’Hellas, le total de Ioniță s’élève à 151 matchs joués en Italie, de loin le Moldave ayant joué le plus de matchs dans un top championnat européen.

Régulièrement utilisé par ses différents managers, l’ancien joueur du Zimbru et de l’Iskra-Stal Rîbnița occupe le plus souvent une position de milieu reculé à Cagliari, un peu plus bas que le poste qu’il occupe d’habitude en équipe nationale (soit milieu offensif soit ailier), où son rendement n’a peut-être pas encore égalé celui qu’il produit en club. Il reste cependant l’un des atouts principaux des Tricolorii, qui vont bientôt recevoir l’Albanie et se déplacer en Andorre en qualifications pour l’Euro 2020.

A 29 ans seulement, Ioniță a encore de belles années devant lui et on lui souhaite de continuer sur sa lancée en poursuivant sa belle carrière en Italie!

En Estonie, le Flora est sur la route d’un nouveau titre ! Vainqueur du Tallinna Derbi face au FCI Levadia, le club porté par Konstantin Maestro Vassiljev a pris trois points décisifs face à son concurrent direct. Une victoire acquise dans la douleur, à l’image de l’égalisation d’Henrik Pürg, qui a donné de sa personne pour envoyer le ballon au fond des filets !

Terrible nouvelle d’Atyrau

La sale nouvelle nous est venue du club d’Atyrau qui a confirmé que son défenseur Dauren Mazhitov avait eu un grave accident de voiture en rentrant chez lui. Hospitalisé, le joueur a retrouvé conscience mais souffre de multiples fractures. Selon des sources, il est très sérieusement blessé et pourrait ne jamais pouvoir retrouver ses pleines capacités physiques. Mazhitov, 23 ans, est un pur produit de l’école d’Atyrau, avec qui il a débuté en 2017. Sa progression linéaire l’a mené des équipes de jeunes (il était même capitaine de la sélection U21 lors des qualifications à l’Euro 2019) jusqu’au groupe de la sélection nationale cette année, pour la première fois de sa carrière. Le tout alors qu’il revenait d’une rupture des ligaments croisés qui a pourri sa saison 2018. Nous souhaitons un bon rétablissement à Dauren.

Dans un registre plus léger, parlons de la lutte pour le titre et surtout de la terrible contre-performance d’Astana qui menait 1-0 chez le surprenant Zhetysu Taldykorgan avant de craquer et d’encaisser 2 buts en fin de match. Le passage d’Old Trafford au Zhetysu Stadium ne s’est pas effectué sans encombre, Astana paraissant sans inspiration et à bout de forces en seconde mi-temps. Les 3 autres concurrents d’Astana (Tobol, Kairat, Ordabasy) ont tous gagné et se retrouvent devant au classement. Le club de la capitale est donc 4ème est va devoir s’accrocher jusqu’au bout pour garder son titre.

LE BUT DE LA SEMAINE

Une fois n’est pas coutume, le but de la semaine nous vient d’Estonie. Lors de la victoire du Nõmme Kalju face au Kalev Tallinn (6-0), Igor Subbotin ouvre le score d’un superbe tir lointain.

LA TRIBUNE DE LA SEMAINE

Zenit Saint Petersbourg

L’ACTU EN BREF

  • Le Flora Tallinn quasiment champion : quelques jours après sa victoire dans le derby face au FCI Levadia, le Flora a accentué son avance en Premium Liiga. Vainqueur (3-0) de Viljandi en match en retard, le leader compte maintenant huit points d’avance sur son rival alors qu’il ne reste plus que six journées à disputer.
  • Pas de suspense en Esiliiga : promu en deuxième division estonienne, le Legion Tallinn a rapidement tué tout suspense. Large leader durant toute la saison, le club évoluera l’an prochain pour la toute première fois en Premium Liiga. Derrière la réserve du Flora, deuxième mais interdite de montée, le seul suspense consiste à savoir qui jouera le barrage de promotion relégation entre Pärnu Vaprus et le FC Elva.

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.