#69 Les images de la semaine

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 26 avril 2016

Autriche : Le Rapid continue sa marche en avant

© tornadosrapid.at

© tornadosrapid.at

Direction l’Autriche et Vienne pour retrouver le Rapid. Victorieux du derby la semaine dernière face aux Violets, le Rapid Wien voulait continuer sa marche en avant face au  Sturm Graz. Victorieux 2-0, les coéquipiers d’Hofmann ont pu profiter de la belle ambiance présente à l’Ernst-Happel-Stadion et cet énorme tifo de 4.500 m² orné d’un « LORDS » et de cette bannière « Anders zu leben kam für uns nicht in Frage. » – « Un autre mode de vie n’est pas une option pour nous. »

Bulgarie : Derby de Plovdiv

© Sportal.bg

© Sportal.bg

© Sportal.bg

© Sportal.bg

© Sportal.bg

© Sportal.bg

Il est là, il est beau, il est chaud. On ne le répétera jamais assez, mais le derby de Plovdiv est certainement l’un des matchs les plus sous cotés et méconnus du monde du football. Nouvelle preuve ce week-end lors du duel entre le Lokomotiv et le Botev. Si sur le terrain, le match n’avait pas forcément une grande importance comptable, dans les tribunes, le constat était tout autre. Dès le coup d’envoi, la Lauta Army, les ultras du Lokomotiv Plovdiv, ont eu l’occasion de fêter les 90 ans du club à travers un tifo. De même, les Bultras ont également eu l’occasion de sortir un tifo en l’honneur de leur équipe, malgré la défaite.

Bulgarie : Le choc d’A Grupa

https://www.youtube.com/watch?v=WxrYzEDqFZo

Match nul dans le choc entre le Ludogorets et le Levski Sofia dans une belle ambiance au Stadion Georgi Asparuhov. On aura l’occasion d’y revenir plus dans le détail, Footballski était en effet sur place.

Bosnie : Derby de Sarajevo

Victoire de Zeljo dans le très chaud derby de Sarajevo. Les Bordeaux et Blanc peuvent dire au revoir au titre en Bosnie.

Biélorussie : Un Klasikov fou

© tut.by

© tut.by

dynamo-minsk

Le klasikov du football biélorusse ! Le premier match de la saison entre les deux équipes les plus titrées du pays. Et, pour 81% des 1800 votants à la question « est-ce le plus beau match de l’histoire du championnat biélorusse » sur tribuna.by, ça l’était. Oui, le choc entre le probable futur champion et le probable futur deuxième a tenu ses promesses. Un match nul 3-3 au terme d’un match plein d’émotions et de rebondissements sur une pelouse dégueulasse et dans une ambiance exceptionnelle pour du championnat biélorusse (8.000 personnes !!), les supporters du Dinamo, qui se sont réconciliés avec la direction, ayant fait le déplacement en nombre. « L’homme du match était les supporters » a réagi Nenad Adamovic, l’attaquant du Dinamo, après le match.

Ça commence dès la 5e minute. Igor Stasevich, ancien joueur du Dinamo, ouvre le score au deuxième poteau après une belle action emmenée notamment par Mirko Ivanic, le joueur le plus cher de l’histoire du championnat biélorusse. Zhukovskiy égalise peu de temps après, sur penalty, après une faute de Chernik sur Rassadkin. Beaucoup d’occasions, plus ou moins dangereuses, précéderont la 75e minute et la tête de Milunovic sur corner. Gordeychuk pense définitivement donner la victoire au BATE en marquant sur penalty le but du 3-1 à la 85e, mais le Dinamo de Vuk Rasovic, qui fait un travail remarquable, a de la ressource ! Kirill Premudrov redonne de l’espoir à son club deux minutes après d’un plat du pied dans la lucarne sur un centre en retrait, puis c’est Luka Rotkovic qui vient arracher le point du match nul dans le temps additionnel. « Si l’arbitre nous donnait 5 minutes de plus, on aurait marqué le but du 4-3 » déclarait le dernier buteur du match. Le BATE peut s’en mordre les doigts, il avait l’occasion de faire un premier écart sur son rival. Au lieu de ça, les deux équipes se tiennent en deux points, le FC Isloch entre les deux.

Les deux meilleures équipes offrant un grand spectacle, dans le stade le plus moderne du pays, devant 8.000 spectateurs… difficile de faire mieux pour le championnat biélorusse. Espérons maintenant un peu de suspense pour le titre. Le début de saison du Dinamo peut laisser quelques espoirs !

Serbie : Assassinat d’un supporter de Zvezda

zvfan

Alors que Zvezda se rendait à Čačak pour y affronter le Borac, des supporters des deux camps se sont affrontés provoquant la mort d’Alexandar Jacimovic, un supporter de l’Etoile, après avoir reçu des coups de couteau au cœur. Un autre supporter est également en soins intensifs, mais sa vie n’est pas en danger. Un événement tragique particulièrement mal perçu, l’utilisation de toute arme est particulièrement peu appréciée par le milieu et représente une certaine violation de l’éthique et des règles mise en place.  Le match qui devait se jouer a bien évidemment été annulé, tandis que les messages commémoratifs fleurissent dans les tribunes afin de rendre hommage à Alexander, qui n’avait que 22 ans.

Repose en paix.

Slovaquie : Quand le Spartak trolle CR7

13043498_10154107551692930_437319564363549519_n

Bien plus léger en Slovaquie avec ce beau troll du Spartak Trnava à CR7. De quoi bien fêter une victoire 3-0 face à Zilina.

Pologne : But d’un gardien


Sebastian Nowak, le gardien de Termalica, a inscrit hier le premier but d’un gardien dans le jeu dans l’histoire du championnat polonais. Un but important qui permet à son club d’égaliser dans les derniers instants du match face au Wisla Krakow.

Roumanie : Grosse ambiance en Liga 3


Mardi dernier, la troisième division roumaine a retrouvé ses couleurs d’antan, avec un match entre le Poli Timișoara et le FC Hunedoara, deux équipes descendantes de clubs historiques aujourd’hui disparus (le Poli et le Corvinul). Le « Vrai » Poli retrouvait pour l’occasion le stade Dan Păltinișanu, la grande enceinte de la ville habituellement réservée à l’autre Poli, celui évoluant en Liga 1. Et le succès du premier club créé par ses supporters de Roumanie ne se renie pas. Devant un public bien plus nombreux que pour les matchs de son clone de l’élite, le Poli Timișoara s’est imposé 2-1 dans une ambiance de feu offerte par les supporters des deux clubs. Une belle soirée.

Poli Hu1

© sebatataru.ro

Poli Hu2

© sebatataru.ro

Ukraine : Le Dynamo rafle son 15ème titre dans une ambiance argentine

Le match nul du Shakhtar en début de week-end avait sonné le glas pour la bande à Lucescu qui a dû se résoudre à voir le Dynamo arracher dimanche soir son 15ème titre de champion d’Ukraine, le second de suite. Une courte victoire face à Poltava suffisait donc à Sergeï Rebrov et sa troupe pour s’emparer du trophée avant même de disputer le match retour contre le Shakhtar. Douche de champagne au programme pour le coach et le président tandis que les ultras ont eux fêté le titre avec une animation argentine, on ne sait d’ailleurs toujours pas pourquoi.

13091969_1725926884321048_257620304697880183_n

2_20160424_8

2_20160424_18

13076591_1725926964321040_5824640164879204763_n

© wbc.kiev.ua

Confettis, parasols, trompettes et bâches en espagnol étaient de la partie dimanche soir pour fêter le titre des « Campenones de Ucrania ». Une initiative sympa lancée par les ultras la semaine passée via une vidéo en espagnol diffusée sur les réseaux sociaux. On attend maintenant l’animation « tous assis en silence » pour rendre hommage au Camp Nou.

La rédaction de Footballski


Image à la une : © Sportal.bg

#69 Les images de la semaine
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Co-fondateur et rédacteur en chef de Footballski.

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Futbols 2031 : l’avenir du football letton en questions

Créé en ce début d’année 2016, année électorale à la présidence de la Fédération Lettone de Football (FLF), Futbols 2031...

Fermer