#65 Les images de la semaine

kasper-lech-legia
Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 23 mars 2016

Croatie : Vječni derbi

© 12zawodnik.pl

© 12zawodnik.pl

© 12zawodnik.pl

© 12zawodnik.pl

© 12zawodnik.pl

© 12zawodnik.pl

L’Hajduk a battu le Dinamo 1-0 ce week-end après avoir perdu 2-0 contre le même adversaire 3 jours avant en coupe. Un Dinamo qui a eu beaucoup de mal sans Pjaca et Soudani. Tudor a ouvert le score suite notamment à un placement catastrophique de la défense. L’Hajduk a eu plusieurs occasions d’aggraver le score notamment avec le tir de Vlasic dans la foulée qui fait ricocha deux fois sur le poteau avant de tomber sur le gardien (5′). Par la suite, des tirs de Susic frôlèrent le poteau (33′ 36′ 52′) et Tudor fracassa la transversale d’un superbe enroulé de l’entrée de la surface (80′). Bon, Henriquez aurait aussi pu réduire le score avec deux occasions énormes et la deuxième mi-temps a plutôt été pour le Dinamo. Côté tribunes, la Torcida et les joueurs ont communié, le tout sous le soleil éclatant de la belle cité de Split. Ce fut trop d’émotions pour l’unique buteur Fran Tudor, qui s’effondra en larmes au micro d’après match : « Nous avons montré que nous avons un grand coeur Hajduk et ce but est le préféré de ma carrière. »

tudor

Pologne : Kasperico

© kkslech.com

© kkslech.com

© fotokolejorz

© fotokolejorz

Lech Poznan – Legia Varsovie. Un match qui sentait bon la poudre pour fêter les 94 ans du Lech. Loin d’être les plus grands amis du monde, ce match avait une tournure un peu spéciale ce week-end avec le retour d’un certain Kasper H. en Grande-Pologne. Comme d’habitude, ou presque en Pologne, les tribunes ont été à la hauteur de l’événement.

Dès le début du match, un énorme tifo à feuilles formant le mot « Kolejorz » soit cheminot, surnom du club lié à son appartenant avec la Polskie Koleje Państwowe, l’entreprise nationale des chemins de fer polonais. Puis, un second tifo est apparu représentant trois visages, pour symboliser trois formes de supporterisme mettant le Herb Hooligans à l’honneur, ainsi que les armoiries des différentes villes amies ainsi que de la banderole « Wielkopolska to nasz dom, Kolejorz dumą – La grande Pologne est notre maison, Kolejorz notre fierté. »

Pologne : Le Motor Lublin veut y croire

© motorlublin.eu

© motorlublin.eu

© motorlublin.eu

© motorlublin.eu

© motorlublin.eu

© motorlublin.eu

Direction la quatrième division polonaise et la rencontre entre le Motor Lublin et le Tomasovia Tomaszów Lubelski. Loin d’être une affiche, ce match était pour le Motor Lublin l’occasion de conforter sa première place et son avance au classement sur le Stal Rzeszów qui reste à l’affût à trois points. Un match qui s’est d’ailleurs soldé par une victoire 3-1 des locaux dans une belle ambiance avec ce tifo et ce message « Nie możemy wyjść z transu – wciąż palimy się do awansu » soit en VF, « Nous ne pouvons sortir de notre état de transe – Nous sommes encore chauds pour la promotion/montée dans le classement. »

République Tchèque : 285ème derby de Prague

Ce dimanche était l’occasion d’assister au 285ème derby des « S » pragois entre le Sparta et le Slavia. Un match évidemment spécial que tous les suiveurs du championnat attendaient avec impatience. L’occasion pour les supporters de Slavia de partir comme d’habitude de leur sanctuaire, l’Eden, pour le  « Průvodem gentlemanů », le « défilé des gentlemans » en français, afin de rejoindre le Letna du Sparta après quelques arrêts pour craquer des fumis et boire des bières à la Place Venceslas, Place de la République, et après la traversée dans le tunnel Letna. Un cortège de Tribuna Sever qui aura mis le feu dans Prague et fait beaucoup de bruit dans Letna.

Du côté du Sparta, un tifo avait été préparé pour l’occasion, représentant trois symboles du club ne faisant qu’un. Le joueur au centre, l’hooligan sur sa droite et enfin l’ultra sur sa gauche reprenant le fameux „se štítem, nebo na štítě“, un slogan grec ancien, en VO « Fetan i epi fetas », c’est à dire « Le bouclier ou sur le bouclier ». Un slogan faisant référence aux paroles des mères des Spartiates dans l’Antiquité quand ces derniers partaient à la guerre. Il avait pour volonté de dire aux guerriers de revenir soit vainqueurs, avec le bouclier donc, soit morts, couchés sur leur bouclier.

© supporters.cz

© supporters.cz

Côté terrain. Rapidement, le Slavia prend l’avantage grâce à son buteur maison, Milan Skoda qui ajuste parfaite Bicik. On se dit alors que le scénario du match aller va se répéter et que ce Slavia là a tout pour faire chuter un Sparta en pleine euphorie après une qualification remarquable et remarquée en Europa League.

Et pourtant. Après une première mi-temps relativement homogène avec deux équipes proche l’une de l’autre, le Sparta va accélérer et très rapidement hausser le niveau. À la 56, David Lafata marque un but Lafatesque en reprenant un ballon qui venait d’heurter le poteau. Symbole de son instinct de buteur inébranlable. Puis, le Sparta enchaîne, pousse, maîtrise le ballon et se voit récompenser de deux buts coup sur coup. Le premier par un Costa très remuant sur son côté et le second par l’homme en forme, Zahustel. Qui confirme que son recrutement était une très bonne idée.

Estonie : la première surprise de l’année!

La Premium Liiga vient à peine de débuter, et le champion en titre est déjà tombé. Pour la quatrième journée, le Flora Tallinn faisait samedi le court déplacement sur le terrain du Nõmme Kalju, en banlieue sud de la capitale. Un déplacement qui s’est soldé par sa première défaite cette année. Cueillis à froid par le but du défenseur italien Uggé, les joueurs de Norbert Hurt ont beaucoup attaqué, en vain face à un excellent Teles, avant que les locaux ne s’assurent la victoire en fin de match sur une tête de l’armoire estonienne Tarmo Neemelo. Après le nul inaugural face au Levadia, le Flora se met en difficulté avant la trêve internationale. Le champion sortant compte en effet déjà cinq points de retard sur le FC Infonet, ambitieux prétendant au titre qui caracole en tête avec quatre victoires en autant de matchs. Leader qui s’était facilement défait la semaine précédente d’un Nõmme Kalju moribond, ce qui rend le résultat de ce week-end encore plus inattendu.

Roumanie : Liquidation totale à Galati

CeKbHkoW0AAvZig

© @AlecsStam

715999-autocar-otelul

© gsp.ro

Depuis sa descente en Liga 2 (et même avant) l’Oțelul Galați lutte contre la faillite. Une lutte dont le résultat paraît inéluctable. Avec une avant-dernière place dans sa série à mi-saison, le club moldave, qui n’aligne que des juniors pour ne pas être forfait, se dirige tout droit vers la troisième division. Plus grave, il se dirige vers sa disparition. Le manque d’argent se faisant sentir, l’ancien champion de Roumanie a mis en vente aux enchères tout ce qu’il a encore en sa possession: son grand bus personnalisé (mis à prix de 168 000€), son minibus, des voitures, des constructions modulaires pour magasin-souvenir, une installation sauna, le matériel de musculation, et jusqu’à son mobilier de bureau, un lave-linge, un sèche-linge industriel et un écran LCD!

Roumanie : choisissez votre entraîneur!

Sans titre

Capture d’écran Facebook © Pierre-Julien Pera/Footballski

Après une nouvelle défaite (1-0 à Craiova), le Poli Timișoara vient de glisser dans la zone rouge, doublé par un Concordia Chiajna dopé à l’Artem Milevskyi. Du coup, l’entraîneur Florin Marin a quitté ses fonctions et le club cherche un nouvel entraîneur pendant la trêve. Cosmin Contra a bien été approché, mais l’enfant u pays a refusé le poste et préféré rester à Guangzhou. Du coup, le club a lancé un grand sondage, demandant à ses fans sur sa page Facebook qui ils souhaitaient voir devenir le nouveau coach! Un sondage auquel vous pouvez encore répondre ici.

Pierre Vuillemot


Image à la une : Une poupée Kasper Hämäläinen lors de Lech – Legia

#65 Les images de la semaine
4.5 (90%) 2 votes

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Papa de Footballski. À l'Est de nulle part avec mon crâne rasé, un stylo et du football slovaque. Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

Contact : [email protected]

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
© Flickr / Piotr Drabik
Retour sur la journée 21 de RPL 2015-2016 – Championnat de Russie de football

Comme tous les mercredis, la Russian Premier League est présente sur notre site à travers cette chronique. Et aujourd'hui nous vous revenons...

Fermer