#57 Les images de la semaine

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 1 décembre 2015

Moldavie : Igor Dobrovolski, l’éternel

Ce week-end, Chisinau accueillait son 9e tournoi de vétérans et y a invité Constanta (Roumanie), Pinsk (Biélorussie) et Reni (Ukraine). Les Moldaves l’ont emporté pour la troisième année consécutive. En demi-finale, sous une pluie torrentielle, ils ont éliminé Constanta, 3-0, et c’est Igor Dobrovolski qui a montré la voie en ouvrant le score de manière magistrale. Il a de beaux restes, notre Igor national !

Croatie : Manifestation des Bad Blue Boys

© Marko Prpic / PIXSELL

© Marko Prpic / PIXSELL

Environ un millier de Bad Blue Boys ont protesté à Zagreb et se sont réunis devant le Ministère de l’Education et des Sports afin de continuer leur combat face au clan Mamic, et en particulier Zdravko, le président du Dinamo Zagreb. Aucun incident n’a eu lieu lors de cette manifestation. Enfin, pour en savoir plus sur Mamic, vous pouvez toujours relire nos divers articles à son sujet : Le triomphe sportif masque un malaise pour les fans de football dans les Balkans

Grèce : Le Pana sanctionné lourdement

Après les débordements dans le derby la semaine dernière, le Panathinaikos a été lourdement sanctionné par la fédération du pays, qui lui a infligé un retrait de trois points, une défaite sur tapis vert 3-0, 190 000 € d’amende et, enfin, 4 matchs à huis clos. Le club a décidé de faire appel de cette décision.

Grèce : Des gardiens aux attaquants, tout le monde est buteur

Pendant ce temps, en Grèce, on a le droit à des beaux buts. Vous l’avez peut-être déjà vu hier dans nos Trophées, Gennadi Xenodochof, le gardien de Larisa, club de seconde division, a donné le point du match nul à son équipe en égalisant dans les arrêts de jeu.

On monte d’un étage cette fois pour retrouver la première division et le Levadiakos où le Bulgare Valeri Domovchiyski s’est fait plaisir en claquant un petit ciseau. Sympathique.

Serbie : Des stades vides et une protestation

© delije.net

© delije.net

© delije.net

© delije.net

Dans un Marakana presque vide, les Delije ont décidé de protester contre le club. En effet, ces derniers n’ont pas vraiment accepté la programmation du match à 13h un samedi car… le club n’a pas les moyens de payer l’éclairage pour pouvoir disputer un match en nocturne. Bienvenue à l’Est.

Ce phénomène s’inscrit d’ailleurs dans un problème un peu plus important sur le supporterisme en Serbie et dans l’influence des matchs. Ce week-end, on a compté seulement 7000 supporters dans tous les stades de première division.

Serbie : Steven Seagal au Partizan

© Miroslav Todorović / partizan.rs

© Miroslav Todorović / partizan.rs

© Miroslav Todorović / partizan.rs

© Miroslav Todorović / partizan.rs

Pendant ce temps, le Partizan accueillait un invité un peu spécial, à savoir… Steven Seagal. En visite à Belgrade en tant qu’ambassadeur de la fondation « Art, Freedom, Power », l’acteur américain a annoncé lors de sa visite qu’il voulait notamment ouvrir une école d’Aïkido en Serbie afin de promouvoir le sport dans la ville et le pays. Ainsi, en coopération avec l’Association Sportive Partizan, Seagal a également été visiter  les locaux du club belgradois en compagnie du directeur général du club, Miloš Vazura, de la directrice marketing du club, Snežana Filipović, ainsi que de Ivica Iliev, désormais directeur sportif du club, et Savo Milošević, le directeur de l’Association de Football en Serbie.

Pendant ce temps sur le terrain, Zivkovic régale.

Pologne : La Krakowska Święta wojna

© skwk.pl

© skwk.pl

Ce week-end, c’était le derby de Cracovie : la Guerre Sainte ou Krakowska Święta wojna en VO. Le match qui anime et met sous tension toute une ville, le match à ne pas perdre pour le Wisla et Cracovia. En clair, c’était le match où il fallait être. Et, heureusement, on y était ! Vous aurez l’occasion de lire prochainement notre « au Stade » mais, en attendant, revenons rapidement sur ce derby qui s’est joué devant plus de 20 000 personnes, malgré la fermeture de toute la Tribune Nord obligeant les ultras de l’Armią Białej Gwiazdy à se regrouper dans le Secteur G.

Un match important donc où Deniss Rakels a fait la misère durant la totalité du match à la défense du Wisla, mais aussi où les ultras du Wisla ont sorti un tifo avec des références au poker. On peut ainsi y voir les cartes As et Joker, pour AJ soit « Anty Jude » en référence à l’histoire de Cracovia et son lien avec la communauté juive, l’inscription « Miejski Poker » soit « Poker de la Ville » ainsi que « Karta nam sprzyja, Wasz czas już mija » pour « les cartes sont avec nous, votre temps est révolu. » Visiblement, les ultras du Wisla n’avaient pas prévu les loupés de Brozek. Une autre preuve de l’importance de ce match : Kazimierz Moskal, entraîneur du Wisla Krakow, a été démis de ses fonctions après cette défaite.

Pologne : Record pour l’Arka

© Kamil Tokarski / stadionowioprawcy.net

© Kamil Tokarski / stadionowioprawcy.net

© Kamil Tokarski / stadionowioprawcy.net

© Kamil Tokarski / stadionowioprawcy.net

© Kamil Tokarski / stadionowioprawcy.net

© Kamil Tokarski / stadionowioprawcy.net

Lors du choc entre l’Arka Gdynia et le Wisla Plock en seconde division polonaise, les Arkowcy ont battu leur record de fréquentation de l’année avec 6 179 personnes dans le stade. Un match important pour le titre entre le second et le premier qui a finalement tourné à l’avantage de l’Arka grâce à une victoire 4-2 et, notamment, un doublé de l’anglo-polonais Paweł Abbott.

Bulgarie : Incident en V AFG

Direction la troisième division bulgare pour le derby entre le CSKA Sofia et le Minyor Pernik. Un match dans lequel le CSKA Sofia a, une nouvelle fois, dominé son adversaire en s’imposant tranquillement 3-0. Les tribunes, elles, étaient un peu moins tranquille. Ainsi, des problèmes ont commencé à se créer dans le milieu de la seconde période quand les deux camps avaient décidé de se retrouver en un seul point pour s’échanger quelques amabilités verbales et physiques. Au final, la police et la sécurité ont géré la situation pour éviter tout affrontement.

Ukraine : Le romantisme made in Dynamo

12313530_1678003289105976_3516958687342119390_n

© wbc.kiev.ua

12341107_1678003292439309_5483159649165157114_n

© wbc.kiev.ua

Le Dynamo Kiev s’est défait dimanche soir du Chernomorets Odessa. Deux buts au milieu des flocons de neige et une demande en mariage pour conclure la soirée. Quoi de plus romantique qu’un bouquet de fleurs, une bague, et ses potes tenant une banderole « Veux-tu m’épouser » ? Le tout au Stade Olympique de Kiev. Elle a dit oui !

Pierre Vuillemot


Image à la une : © Сектор “Г”

#57 Les images de la semaine
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Dunarea Zimnicea, la pire équipe de Roumanie

«J’ai parlé avec les joueurs, ils voient dans quelle situation nous sommes. J’espère qu’ils ont compris que l’honneur du Dunărea...

Fermer