#54 Les images de la semaine

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 10 novembre 2015

Bosnie : Tous à poil

© Pokreni / Zaustav

© Pokreni / Zaustav

© Pokreni / Zaustav

© Pokreni / Zaustav

Le Borac Banja Luka a une nouvelle fois été défait ce week-end par Vitez. Une nouvelle défaite qui n’a pas vraiment plu aux supporters du club qui ont obligé leurs joueurs à enlever l’ensemble de leur équipement. Une pratique visiblement à la mode.

Bosnie : Le but splendide de Zeba

En Bosnie, le Sloboda Tuzla a vaincu Zrinjski avec notamment ce splendide but de Zajko Zeba.

Roumanie : Explosion en direct

Jeudi soir, le FC Braşov recevait Râmnicu-Vâlcea pour la 12e journée de Liga 2, la deuxième division locale. A la 90ème minute, une énorme explosion a été saisie en direct par les caméras derrière le stade. Une image qui fait trembler les spectateurs quelques jours seulement après le drame du Colectiv. L’inquiétude est générale, au point que les joueurs de Brasov ne se sont même pas réjouis de leur victoire. Au final, l’explosion a eu lieu dans une usine de fabrique de pain. Le bilan est moins lourd que lors de l’incendie de Bucarest mais tout de même : sur les 11 personnes qui s’y trouvaient, on dénombre six blessés, dont un homme de 31 ans qui est décédé peu après. Des images impressionnantes.

Moldavie : On s’amuse entre amis au Zimbru

© Facebook / Oastea Fiară

© Facebook / Oastea Fiară

© Facebook / Oastea Fiară

© Facebook / Oastea Fiară

Avec la venue du Speranţa Nisporeni dans la capitale, pour affronter le Zimbru Chişinău un samedi soir de novembre, on pouvait prédire qu’il n’y aurait pas foule au sein de la Zimbru Arena, d’autant plus avec un thermomètre frôlant les 0° C… Cependant, c’était là l’occasion pour les ultras des deux clubs, amis, de mettre une belle ambiance. L’Oastea Fiară et la Republica Nisporeni ont tous les deux brandi le drapeau bleu jaune rouge par le biais de fumis au coup d’envoi du match. Les « Dacia pula Dacia » étaient ensuite repris en cœur par les trois kops, tandis que deux minutes durant les Oastea Fiară ont chanté pour Nisporeni et inversement. Une ambiance bon enfant et sympathique qui a permis d’oublier un match pauvre en occasions, conclu par un but tardif de Reindorf pour le Speranţa.

Serbie : Invité surprise

Sinon pendant ce temps y avait un chien sur le terrain lors du match entre Jagodina et le Partizan.

Bulgarie : Le Levski intouchable

Avec les victoires du Lovech et du Beroe, le Levski se devait de s’imposer face au Lokomotiv Plovdiv pour distancer Ludogorets et rester bien au chaud en haut du « Groupe A », la première division bulgare. La victoire a eu du mal à se dessiner avec un but de Bedoya dans le dernier quart d’heure, mais ce sont une nouvelle fois les ultras locaux qui ont foutu une ambiance du tonnerre de Brest tout le match durant. On peut le dire, le Levski Sofia ne laisse pas sa part aux chiens et la lutte pour le titre s’annonce très intéressante en Bulgarie.

Bulgarie : La France et Varna

Sixième en championnat, le Cherno More Varna n’est pas très loin des premières places grâce, notamment, à sa victoire sur Montana. Une victoire acquise notamment grâce aux deux Français du Cherno More, j’ai nommé Mehdi Bourabia et Mathias Coureur, auteurs tous deux d’une très belle prestation.

Croatie : Inauguration d’un nouveau grafiti en grand pompe

© Facebook / HoćuRi

© Facebook / HoćuRi

© Facebook / HoćuRi

© Facebook / HoćuRi

Les supporters de Rijeka se souviendront longtemps de Novembre 2015. Non seulement leur équipe s’est installé sur le trône de la 1.HNL avec une confortable avance avec deux superbes victoires sur le Dinamo et l’Hajduk, mais aussi l’Armada a réalisé un grafiti digne des plus grands clubs d’Europe. La peinture murale est longue de 35 mètres sur 3 avec l’inscription « A Rastocine le sang est bleu et blanc » Pour fêter ça, les fans ont attendu le début de soirée et ont allumé les pyros en haut des immeubles pour un résultat spectaculaire. Bien connue pour ses superbes grafs disséminés partout dans la ville, l’Armada a du débourser 12 000 kunas et 2 semaines de travail pour réaliser ce graffiti.

République Tchèque : Week-end de derbies !

© Michal Holas

© Michal Holas

© Bohemians.cz

© Bohemians.cz

On a eu le droit à deux derbys ce week-end en République Tchèque. Pas forcément les plus connus pour les non suiveurs mais intéressants tout de même. On commence avec le duel de Vršovice entre les deux clubs praguois, le Slavia et Bohemka. Deuxième plus gros derby de la ville derrière le duel des S pragois, le match aura tenu ses promesses avec un match nul 2-2 et un nouveau doublé de Škoda pour le Slavia. À noter la présence de David Bartek et Michal Smid, deux joueurs de Bohemka, dans le parcage des visiteurs. Symbole que la passion pour les Bohemians touche tout le club.

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

L’autre derby opposait le promu Zlin à Slovacko. Auteur d’un très bon début de saison, Zlin pèche ces derniers temps à confirmer et comptait bien se reprendre pour ce derby de Moravie. Un derby important pour les deux clubs qui a finalement été remporté par Zlin, 2-1. Mais le spectacle était surtout dans les tribunes.

Grèce : La rivalité de Thessalonique

Environ 50 fans du PAOK ont attaqué des supporters de l’Aris dans un bureau de supporters situé dans la ville. L’OPKE a rapidement dispersé la bagarre malgré les barres de fer et autres bâtons côté PAOK. Une fusée étourdissante a été tirée pour disperser la foule, pour atterrir dans un appartement au 2e étage et démarrer un incendie. Un appartement dans lequel vivait une famille avec deux enfants. Tout cela s’est finalement terminé sans gravité.

Pologne : Lubin rend hommage à ses pilotes

© Nicholas Olszewski

© Nicholas Olszewski

Tifo historique du côté du Zagłębie Lubin ce week-end. Ce dernier célèbre le 75e anniversaire de la participation des pilotes polonais dans la bataille d’Angleterre ayant eu lieu entre 1940 et 1941 durant la Seconde Guerre mondiale. Environ 170 avions allemands avaient été abattus par les pilotes polonais dans cette bataille. Des pilotes qui semblent visiblement souvent trop oubliés pour les ultras du club, en témoigne la banderole « Our Sacrifice – Your Freedom. »

Pierre Vuillemot


Photo à la une : © Facebook / Oastea Fiară

#54 Les images de la semaine
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Flora Tallinn, le triomphe de la jeunesse

Après trois années d'échecs derrière Nõmme Kalju et surtout son grand rival, le Levadia, le Flora Tallinn retrouve enfin les...

Fermer