Saison 2014/2015: 5 espoirs du championnat autrichien

Adrien Mth
Adrien Mth - Publié le 23 avril 2014

Cette semaine Footballski fait un détour par l’Autriche pour vous faire découvrir les jeunes pousses de la Bundesliga. Nous avons sélectionné 5 jeunes qui ne végéteront sans doute pas longtemps dans ce championnat et qui vont sans doute être amenés à passer un pallier dans de plus grands clubs européens. Voici donc : Sadio Mané, Kevin Kampl, Louis Schaub, Robert Beric et Heinz Lindner.

Sadio Mané : 22 ans, sénégalais, milieu gauche, Red Bull Salzbourg.

Mané

Tottenham, Dortmund, Newcastle, Manchester City, Chelsea, Schalke 04 … Cette liste non-exhaustive de club ferait frémir n’importe quel joueur. Sadio Mané doit se sentir privilégié, ces équipes lui font la cour depuis quelques temps et à l’approche du mercato estival cela va s’accentuer. Il est vrai que son parcours intrigue, révélé avec l’équipe sénégalaise lors des JO de 2012 à Londres il n’était alors qu’un modeste joueur du FC Metz qui évoluait en Ligue 2 (18e à l’issu de la saison). Lors du tournoi olympique il réalise de bonnes performances qui attirent l’attention de certaines écuries européennes comme le FC Bale, le Stade Rennais ou l’Udinese. C’est Salzbourg qui rafle la mise pour 4 millions d’euros.

Deux ans après le jeune Sadio a pris une toute autre dimension, il est l’un des meilleurs joueurs de Bundesliga et représente un poison constant pour les défenses. Aussi bon buteur que passeur il est comme on dit en Angleterre le «key player» de Salzbourg. Ses statistiques sont excellentes : 19 buts inscrits toutes compétitions confondues (13 en championnat, 4 en Europa League et 2 en coupe) mais également 22 passes décisives dont 16 rien qu’en championnat. Ses qualités ? Il est explosif, redoutable en un contre un, il recherche sans cesse le bon décalage par un crochet ou une passe et il possède un indéniable sens du but. Face au gardien son plat du pied filet opposé est une valeur sure. Agé seulement de 22 ans, Mané doit prendre en maturité, cette saison il a déjoué dans certains matchs importants comme face à l’Austria il y a trois semaines (3-0) ou lors du huitième retour de C3 face au FC Bâle (1-2). Les dirigeants du Red Bull ont mis la barre haute pour cet été : 12 millions d’euros pour leur international sénégalais, les mastodontes européens sont prévenus.

Kevin Kampl, 22 ans, slovène, milieu droit, Red Bull Salzbourg.

kampl

Voici l’alter-ego de Sadio Mané sur le coté droit du champion d’Autriche : le slovène Kevin Kampl. Parti dès l’age de 7 ans au Bayer Leverkusen, il n’a pas eu la chance de jouer durablement en équipe de première, ne disputant qu’une seule rencontre avec le Bayer en 2009. Le jeune Kevin va voyager de club en club en Allemagne sans jamais trouver de stabilité : à Greuther Fürth, au VfL Osnabrück et au VfR Aalen. Par chance il se fait repérer par le Red Bull Salzbourg lors d’un match amical de pré-saison en 2012 avec Aalen. Lors de cette première saison 2012-2013 il n’est que remplaçant, il dispute une dizaine de match mais il découvre parallèlement la sélection slovène en octobre 2012 (il compte à ce jour 10 sélections).

Depuis 8 mois Kampl est devenu plus qu’un faire-valoir, c’est la véritable révélation de la Bundesliga autrichienne. Il en est actuellement à 9 buts et 9 passes décisives et son entente avec Soriano et Alan sur le front de l’attaque de Salzbourg est une merveille. Kampl est doté d’un très bon pied droit et se montre très souvent altruiste en phase offensive (peut-etre trop on lui reproche en effet de ne pas etre assez tueur devant le but). Sa technique au-dessus de la moyenne du championnat il sait créer des décalages avec Klein ou Schwegler, les latéraux droits de Salzbourg mais c’est également un dribbleur né qui ne cherche pas à humilier son adversaire mais plutôt à créer une ouverture par un geste dont lui seul à le secret. Il faudra sans doute un grand Kevin Kampl pour aider Salzbourg à passer la périlleuse phase des tours préliminaires de Ligue des champions en aout prochain.

Louis Schaub : 19 ans, autrichien, milieu défensif, Rapid Vienne.

schaub

Déniché à l’âge de 13 ans chez les jeunes de l’Admira Wacker, Schaub a pu continuer sa formation au sein du prestigieux cadre du Rapid Vienne (considéré comme le meilleur centre de formation du pays avec l’Austria; Andreas Ivanschitz, Peter Schöttel ou encore Andreas Herzog y ont été formés). Schaub accède à l’équipe réserve en 2011, il y fait une vingtaine d’apparition et se distingue par une grande régularité dans ses performances. Il intègre l’équipe première durant l’intersaison 2012, Zoran Barisic va lui faire confiance dès la 3e journée, il débute dans l’entrejeu face au Stum Graz. C’est un succès : le Rapid remporte le match 3-0 et Schaub se distingue par de belles initiatives et du sérieux à la récupération. Au cours de cette première saison il va disputer 16 matchs et inscrire deux buts.

2013-2014 représente déjà un tournant dans sa jeune carrière, Barisic va en faire l’un de ses cadres et lui confier les clés du milieu. Il en est actuellement à 31 matchs disputés dont 24 titularisations. Il a également acquis de l’expérience européenne avec la League Europa, il a joué 10 matchs dont 7 où il était titulaire. Disputer des rencontres face à Genk, Thoune et le Dynamo Kiev à seulement 19 ans c’est assez enrichissant. Schaub ne se contente pas de ratisser des ballons, c’est également un joueur qui n’hésite pas à prendre sa chance de loin. Cette saison il a inscrit 3 buts en championnat mais vous pouvez être certains qu’à chaque rencontre le petit Louis va placer sa frappe. Petit ? 1m77 c’est une taille modeste pour un milieu défensif mais il compense ce déficit par un très bon placement et une certaine anticipation dans les duels. Schaub ressemble à une sorte de Bastian Schweinsteiger, un milieu très complet qui sait mettre le pied quand il faut. Physiquement le jeune Louis n’est pas encore tout à fait étoffé mais il n’y a pas à douter qu’il fera le bonheur d’un club de Bundesliga dans très peu d’années.

Robert Berić : 22 ans, slovène, attaquant, Stum Graz

beric

L’Autriche serait-elle la terre d’accueil des pépites slovènes ? On peut se poser la question, après Kevin Kampl, voici Robert Berić l’un des espoirs de Ljubljana. Robert a eu une formation modeste dans le club du NK Krško qui végète actuellement en deuxième division. Il franchit un cap en rejoignant l’une des équipes de la capitale slovène, à savoir le NK Interblock, toujours en deuxième division. D’abord longtemps blessé il attire l’attention des meilleurs clubs du pays en marquant 12 buts lors de la saison 2009-2010. C’est le NK Maribor qui rafle la mise à l’intersaison 2010 et l’attire dans ses filets alors qu’il était courtisé par Gorica ou l’Olimpija Ljubljana. Il débute en tant que  remplaçant mais il va parvenir à s’imposer et ainsi devenir un titulaire indiscutable. Il dispute 90 matchs sous les couleurs mauves et jaunes de Maribor, il inscrit 27 buts ce qui est honorable pour son jeune âge.

Lors du mercato d’été l’attaquant slovène décide de quitter son pays natal pour un championnat un peu plus huppé, le Stum Graz l’accueille pour la modique somme de 350 000 euros. Berić est l’un des joueurs les plus utilisés de l’effectif de Darko Milanic un entraineur … slovène. Il a disputé 33 rencontres dont 29 titularisations mais son ratio de buts peut etre critiqué. En effet il n’a inscrit que 8 réalisations ce qui le met très loin des Jonathan Soriano (30 buts) et Alan (24 buts), les buteurs du Red Bull Salzbourg. Dans ce championnat si athlétique qu’est la Bundesliga autrichienne Berić ne peut lutter dans les airs en raison de sa faible taille (1,78m) mais il se bat énormément. Sa technique et son sens du collectif en font un joueur indispensable du système de Milanic. Il possède une très bonne endurance et participe aux taches défensives que ce soit en tant que premier défenseur ou sur coup de pied arrété. Graz ne possède pas encore l’équipe capable de rivaliser avec les grosses écuries cependant des jeunes comme Berić vont lui permettre de se battre pour les places européennes à moyen terme.

Heinz Lindner : 23 ans, autrichien, gardien, Austria Vienne.

Lindner

Comme tous les gardiens Heinz Lindner a connu un concours de circonstances qui l’a amené à garder les cages de l’Austria Vienne. C’était en février 2010, le titulaire de l’époque Szabolcs Sáfár se blesse tout comme son remplaçant Robert Almer. L’entraineur de l’époque Karl Daxbacher décide de promouvoir un jeune gardien dont le directeur du centre de formation lui dit beaucoup de bien : c’est l’heure de Heinz Lindner, 19 ans, qui se souviendra sans doute de son premier match : 3 buts encaissés face à Kapfenberger mais une victoire finale 4-3. A partir de ce jour le jeune Lindner ne va plus lâcher ce poste et va même obliger Sáfár et Almer à partir respectivement vers Innsbruck et Düsseldorf. Lindner réussit également à se faire en place en sélection, il joue d’abord une dizaine de matchs avec les espoirs avant d’etre appelé régulièrement chez les A où il est barré par … Almer. Il réussit néanmoins à jouer 4 matchs en deux années.

Lindner a réussi sa meilleure saison en 2012-2013 lorsque l’Austria a remporté le titre, cette année il fut beaucoup plus mis à contribution en raison d’une défense très friable. Il est l’un des cadres de cet Austria de transition après la bonne ère sous Nenad Bjelica. Sa place n’a jamais été remise en cause tant Heinz a sauve l’Austria a de nombreuses reprises, il a disputé les 6 matchs de ligue des champions et les 33 rencontres de Bundesliga autrichienne. Au niveau de ses qualités : il est très bon sur la ligne, il possède une bonne envergure, il peut jouer des deux pieds et il sait relancer vite/garder le cuir quand il le faut. Seul bémol : ses sorties aériennes où il se troue quelques fois notamment sur les corners. A l’heure où le marché des gardiens est bouché, il va être compliqué pour Lindner de trouver un club de plus haut standing mais comme pour sa première fois en équipe première il faut toujours espérer.

Saison 2014/2015: 5 espoirs du championnat autrichien
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Mth

Adrien Mth

Étudiant en journalisme à l'IJBA de Bordeaux. Passionné par le pays du Tyrol, de l'escalope, de Natascha Kampush et du Prater. Vous l'avez compris, la Bundesliga autrichienne, c'est mon dada. Également auteur du FootballskiTrip en Ukraine.

pays de l'auteur footballski

3 Commentaires

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#1 Les images de la semaine

On vous offre en 5 images/vidéos un résumé du week-end dans le football de nos pays. Bon voyage. Bosnie/Croatie: la...

Fermer