De la Baltique au Caucase, des Carpates au Kazakhstan, la Gazette de l’est revient sur les événements marquants du week-end dernier. Actu, matchs, polémique et Histoire, votre dose hebdomadaire d’Europe de l’Est c’est ici et nulle part ailleurs.

RPL

C’est la trêve en Russie! Après un long cycle aller qui se termine bien tard cette année, c’est le Zénit Saint Pétersbourg qui termine en haut du classement. Il faut dire que les hommes de Semak ont brillé pour les deux dernières rencontres avec deux succès 3-1 contre le Dinamo Moscou et contre le Spartak Moscou. Décevant depuis de nombreuses rencontres, le CSKA Moscou s’offre un bon bol d’air avec un succès 3-1 contre Rostov. Goncharenko est soulagé et devrait poursuivre l’aventure sur le banc des moscovites. Les autres places européennes sont occupées par le Spartak Moscou mais aussi par le surprenant Sochi qui termine une excellente première partie de saison à la quatrième place.

Krasnodar remonte bien malgré un cycle aller mitigé. Une victoire 1-0 contre Ufa mais surtout un 5-0 contre le Lokomotiv! Les cheminots semblent perdus cette saison. Le départ de Miranchuk semble avoir terriblement perturbé l’effectif. Dans les autres rencontres on notera l’excellent réveil de Khimki qui est la meilleure équipe du championnat sur les cinq derniers matchs! Le promu a connu une entame de saison difficile mais a bien remonté la pente et termine l’année au chaud. Tout le contraire pour le Rotor Volgograd, l’Arsenal Tula, Tambov et Ufa qui vont devoir se battre pour le maintien.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Un triplé pour rattraper un tristounet cycle aller. Fedor Chalov a brillé contre Rostov et montre que malgré son inconstance, il reste un grand joueur. Nul doute qu’il pourra apporter quelque chose au CSKA lors du cycle retour.

Et deux qui font 18 ! Le Dinamo Tbilissi a été couronné champion de Géorgie pour la 18ème fois. Et ce ne fut pas la saison la plus simple pour les joueurs de la capitale. Dans un championnat à 18 rencontres, soit une réduction de moitié pour cause de crise du covid, les lurji-tetri ont du batailler jusqu’au bout, notamment avec leurs lointains cousins de l’autre Dinamo, celui de Batumi.

Etant donné les restrictions sanitaires et vu que de toute manière le nombre de spectateurs ne dépasse pas la centaine lors d’une rencontre de championnat, la fédération avait ainsi décidé que la dernière journée de championnat se déroulerait un…jeudi…en début d’après-midi. Il n’y a finalement pas eu de suspens très longtemps car le Dinamo Tbilisi a rapidement pris la mesure du Merani Tbilissi (score final 3-0) quand dans le même temps le Dinamo Batumi se cassait les dents sur la défense de Chikhura (0-0). Le retournement de situation de dernière journée n’aura donc pas eu lieu et le Dinamo Tbilissi termine champion avec 4 points d’avance sur son dauphin, soit le même classement que la saison dernière. A noter que c’est également le deuxième titre d’affilée pour l’entraineur espagnol Xisco, lui-même sacré avec le Dinamo Tbilissi comme joueur en 2012 et 2013.

Tout reste à jouer au contraire en Arménie où les deux Ararat et Alashkert se trouvent en tête du championnat avec le même nombre de points. La bonne opération du week-end est donc pour l’Ararat Erevan, vainqueur de Van et qui replace en deuxième position.

En Azerbaïdjan c’est toujours aussi laborieux pour Qarabag, tenu en échec par la lanterne rouge Sebail. En conséquence Qarabag compte le même nombre de points que Zira et un petit point d’avance sur le Neftchi. La bataille pour le championnat s’annonce toujours aussi passionnante en Azerbaïdjan.

UPL

L’hiver approche. Cette dernière journée de la phase aller était aussi la dernière journée de l’année 2020 dans le championnat ukrainien. Deux équipes ont eu droit à des vacances anticipées : la rencontre entre l’Inhulets Petrove et le Shakhtar Donetsk a été reportée en raison des conditions climatiques qui ont rendu impraticable la pelouse du stade Zirka de Kropyvnytsky (où l’Inhulets reçoit en attendant d’avoir un stade aux normes).
Ce report fait en quelque sorte les affaires du Dynamo Kiev. Bien que tenu en échec (2-2, doublé de Viktor Tsyhankov) par le Kolos Kovalivka, le leader accroit provisoirement son avance sur le champion en titre et partira en vacances de manière relativement sans subir la pression de son rival et avec un titre de champion d’automne en poche. Dans la course à l’Europe, les bonnes opérations ont été réalisées par le Desna Chernigiv qui a conforté sa troisième place avec une victoire (2-0) sur Mariupol et par le Zarya Lugansk, vainqueur (2-0) sur le terrain d’Oleksandriya. Le Zarya s’est emparé de la quatrième place à la différence de buts devant un Vorskla Poltava en souffrance qui n’a pris qu’un point sur les trois derniers matchs et qui perd une nouvelle place au classement avec son nul (1-1) face à Mynai. Privé de son buteur Shahab Zahedi, l’Olimpik Donetsk n’a pu faire mieux qu’un nul face au FK Lviv (1-1) tandis que l’autre club de Lviv, le Rukh, a enfin décroché sa première victoire de la saison et avec la manière face au SK Dnipro-1 (4-1). Le club de Dnipro est la nouvelle lanterne rouge.
À mi-parcours, c’est le Dynamo Kiev qui est champion d’automne avec quatre points d’avance (mais un match de plus) sur le Shakhtar Donetsk. Le Desna Chernigiv complète le podium et est suivi au classement par le Zarya Lugansk et le Vorskla Poltava. En bas de tableau, les deux clubs de Lviv sont les premiers non-relégables et ils devancent le SK Dnipro-1, dernier.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Auteur d’un doublé ce week-end contre le SK Dnipro-1, le vétéran Valeriy Fedorchuk a permis au promu le Rukh Lviv d’engranger trois points extrêmement importants dans la course au maintien. Une victoire 3 à 1 qui sort le Rukh de la zone rouge.

L’hégémonie Flora continue

Après avoir évité les ennuis toute l’année, le Flora Tallinn a fini par être rattrapé par le covid-19. Près d’une dizaine de cas positifs ont mis l’équipe sur le flanc. Au point de pousser l’EJL à annuler le dernier match de la saison. Pas de Tallinna Derbi face au FCI Levadia donc, l’équipe adverse étant elle aussi à l’isolement de toutes manières. Bref, l’hiver est bien installé, il est grand temps de ranger les crampons au chaud !

Pas de match, mais le Flora a quand même été autorisé à recevoir son trophée de champion d’Estonie. Enfin, juste ses joueurs testés négatifs. C’est donc un effectif réduit qui a pu fêter l’occasion la A. Le Coq Arena.

L’hégémonie Flora se poursuit après cette année parfaite, qui voit son équipe masculine conserver son titre pendant que les féminines sont championnes pour la troisième fois consécutive ! Et ce n’est pas tout, puisque les hommes ont également remporté la coupe et la super coupe cette année, tandis que les féminines ont fait encore mieux en remportant tout simplement les trois dernières éditions de ces deux compétitions !

Tout va ainsi pour le mieux au sein du plus grand club du pays. Et l’avenir s’annonce radieux avec les premiers transferts annoncés cette semaine (Nõmm, Reinkort), les U21 qui ont terminé quatrième d’Esiliiga, le titre des U17 et la victoire des U15 en Nike Cup. La domination des Vert et Blanc pourrait bien se poursuivre encore, même si la concurrence s’organise, avec notamment Paide, deuxième de Premium Liiga, qui a vu ses équipes U21 et U19 toutes deux championnes et promues en Esiliiga et Esiliiga B.

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.