De la Baltique au Caucase, des Carpates au Kazakhstan, la Gazette de l’est revient sur les événements marquants du week-end dernier. Actu, matchs, polémique et Histoire, votre dose hebdomadaire d’Europe de l’Est c’est ici et nulle part ailleurs.

Nous avions le droit à un grand classique du football russe ce week-end entre le Spartak Moscou et le Zénit Saint Pétersbourg, les deux leaders du championnat. Un véritable choc cette saison avec un Spartak qui semble renaître après une saison 2019/2020 très compliquée.

Il ne faudra attendre qu’une petite minute pour voir la première occasion du Zénit avec une tête de la révélation du début de saison, Mostovoy, qui termine dans les bras de Maksimenko. Le début d’un show exceptionnel du portier du Spartak Moscou qui va nous régaler de nombreuses parades tout au long de la rencontre. Le Zénit est en feu offensivement mais manque de réalisme, de son côté le Spartak peine à se montrer dangereux …

La rencontre est très agréable à suivre, le Spartak est plus dangereux mais est également peu efficace, c’est un véritable duel de gardien entre Maksimenko et Kerzhakov. Il faudra attendre l’heure de jeu pour voir le premier but de la rencontre signé Erokhin pour le Zénit suite à une remise de la tête de Dzyuba. Le Spartak court après le score et son attaquant Ponce est en pleine vendange en loupant de grosses actions. Il se rattrapera tout de même en fin de match et marquera le but égalisateur pour le Spartak. Score final 1-1, les deux équipes restent en tête!

RPL

Sochi européen la saison prochaine? En tout cas le club de la Mer Noire réalise un début de saison exceptionnel avec un nouveau succès à domicile sur le score de 4-2. L’attaque de l’ancien Dinamo Saint Pétersbourg est en feu avec deux buts somptueux de Yusupov et Zabolotny. De son côté le CSKA reste sur le podium suite à son succès sur la pelouse de l’Oural Iekaterinbourg avec deux buts alors que l’équipe moscovite était réduite à dix.

Qualifié en C1 la semaine dernière suite à sa victoire contre le PAOK, le FK Krasnodar n’a pas pu poursuivre sur cette lancée et s’incline 2-0 sur le terrain du Dinamo Moscou. Le Lokomotiv Moscou quand à lui s’est imposé mais semble toujours aussi fébrile. Petite victoire 2-1 contre Khimki lors d’un match loin d’être convaincant.

Dans les autres rencontres, Ufa n’a pas pu se relancer et ne peut faire mieux qu’un match nul 0-0 contre le Rotor Vologograd. De son côté le Rubin Kazan a concédé le nul 1-1 sur sa pelouse contre l’Akhmat tandis que Tambov et l’Arsenal Tula se séparent sur le même score.

FNL

Il aura fallu attendre douze journées pour voir la première victoire de la saison pour Omsk. La lanterne rouge s’impose à domicile contre le Fakel. Dans le haut du classement, Orenbourg concède un quatrième nul consécutif contre le Veles Moscou et voit ses poursuivants revenir à toute vitesse. La réserve du Spartak, Nizhny Novgorod et le Krylia Sovetov ont tous gagné et sont à portée de tir du leader. On notera aussi la belle remontée au classement de l’Alania Vladivazkaz, qui malgré un début de saison compliqué se rapproche désormais du haut de tableau.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Il est loin le temps où Anton Zabolotny faisait les beaux jours du regretté FK Tosno. Après son flop au Zénit, le grand attaquant russe commence à retrouver du poil de la bête et a signé une grosse prestation contre Rostov le week-end dernier. Un doublé, dont un but sur retournée acrobatique, le colosse a peut-être enfin trouvé son rythme !

Tout roule pour le Dinamo Batumi. Après avoir concédé sa première défaite, à domicile contre le Dinamo Tbilissi, le club de la mer noire s’est repris en dominant le FC Telavi et prend seul la tête du championnat. Derrière c’est le statu quo, le match entre le Dinamo Tbilissi et Saburtalo ayant été repoussé à fin octobre. On notera la belle performance du Locomotive Tbilissi (victoire 4-0 sur le terrain du Merani Tbilissi) qui les replace à proximité du podium.

L’heure n’est pas au football en Arménie. Alors que les combats dans le Haut-Karabagh s’intensifient le championnat a été suspendu jusqu’à nouvel ordre et le match amical que devait jouer la sélection contre l’Albanie annulé.

Ca jouait encore en Azerbaïdjan, sauf pour le club de…Qarabag. A la faveur d’une 3ème victoire en 5 matchs c’est Zira qui prend la tête du championnat devant Sumqayit et l’Inter Bakou.

UPL

La journée a été difficile pour les leaders. Le Dynamo Kiev aurait pu profiter du fait que le Vorskla Poltava ait été accroché sur le fil sur le terrain du SK Dnipro-1 (2-2) pour prendre seul la tête du classement mais il n’a lui même pu faire mieux qu’un match nul face au Zarya Lugansk (1-1). De son côté, le Shakhtar Donetsk s’en est plutôt bien sorti en concédant le nul (2-2) chez le Desna Chernigiv. Avec deux victoires pour trois matchs nuls en cinq matchs, le quadruple champion en titre réalise un début de saison mitigé. Les bonnes opérations du week-end dans le groupe de tête sont à mettre à l’actif du Kolos Kovalivka, troisième grâce à sa victoire obtenue dans les arrêts de jeu de la deuxième période face à Mariupol (1-0) et à l’Olimpik Donetsk du buteur iranien Shahab Zahedi revenu à hauteur des places européennes grâce à sa victoire (3-2) face à Oleksandriya. Pour le reste, les promus que sont l’Inhulets Petrove et Mynai se sont neutralisés (1-1) tout comme les deux équipes de Lviv qui squattent les deux dernières places (0-0).
Le Dynamo Kiev est leader à la différence de buts devant le Vorskla Poltava et avec un point d’avance sur le Kolos Kovalivka et deux sur le Shakhtar Donetsk, le Desna Chernigiv et l’Olimpik Donetsk. En voie de redressement après un début de saison difficile, le Zarya Lugansk n’est que neuvième tandis que le Roukh Lviv et le FK Lviv occupent les deux dernières places.

PERSHA LIGA

Odessa et Kharkiv gardent le cap en tête du classement malgré leurs nuls face au Prykarpattya et au Polissya. Le Girnik-Sport complète le trio avec sa belle victoire 4-1 sur le Niva Ternopil.

La confrontation la plus attendue du week-end était celle entre le Volyn Lutsk et l’Agrobiznes, deux concurrents très sérieux à la montée. Avantage au Volyn qui s’impose 2 buts à 1 avec un doublé d’Igor Sikorskiy. A noter que les trois buts de la rencontre ont été marqué sur penalty. Un résultat important pour Lutsk qui sort enfin des profondeurs du classement.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Le champion du monde U20 Sergiy Buletsa a bien lancé sa saison ce week-end en inscrivant le but du 2-2 à la 95ème minute. Arrachant ainsi un nul au Vorskla Poltava, actuel second du classement.

Lettonie : duel à Riga

Après des tours préliminaires européens qui n’ont apporté que peu de satisfactions aux club lettons, le regard est maintenant tourné vers la dernière ligne droite du championnat, dont se jouait ce week-end la 21e journée d’une saison qui en compte 27 et se termine fin novembre. Sans grande surprise, on se dirige vers un troisième titre d’affilé pour le Riga FC, club fondé en 2014 rappelons-le !

Solide leader, le Riga FC compte 57 points, soit six points d’avance sur son concurrent direct, le RFS Riga. Vu le recrutement impressionnant (pour la Lettonie), c’est le résultat attendu. Par ailleurs, pour illustrer les ambitions du club qui projette d’accéder un jour aux poules de la Ligue des Champions, le projet de son nouveau centre d’entrainement ultramoderne a été dévoilé récemment. Le site, situé près du village de Pinki, à une quinzaine de kilomètres de Riga, comprendrait un terrain couvert de 1 000 places, un stade agréé UEFA Catégorie 2, un hôtel et un spa. Un bijou tout à fait exceptionnel au niveau balte !

Sur le papier, seul le RFS Riga semblait en mesure de venir contrecarrer le Riga FC. Et le RFS y arrivait plutôt très bien, battant même son rival fin août mais pour malheureusement enchainer ensuite par deux nuls contre Ventspils et Valmiera qui plombent maintenant le club dans la course au titre.

A la troisième place, Valmiera réalise une bonne saison en comptabilisant 36 points. Grandement aidé par la révélation qu’est le jeune Nigérian Tolu Arokodare qui, après une saga autour d’un transfert vers Anderlecht, vient de rejoindre le FC Cologne. Il faudra voir maintenant si ce départ ne pèsera pas trop lourd sur la fin de saison.

La quatrième place pouvant éventuellement donner droit à un strapontin européen se dispute pour le moment entre Ventspils, Liepaja et le Spartaks Jurmala, tous trois auteurs d’une saison très moyenne jusqu’à présent.
Jelgava, Daugavpils et le Metta/LU luttent pour éviter l’avant-dernière place synonyme de barrage promotion/relégation contre le deuxième de D2 qui en théorie se joue pour du beurre, le club de D2 n’ayant en général pas l’intention d’être promu pour des raisons financières…

Ce cas de figure devrait également être favorable au  promu, Tukums, auteur d’une saison catastrophique et qui devrait donc être logiquement relégué, mais le leader de la D2, le Lokomotiv Daugavpils pourrait ne pas obtenir la licence nécessaire pour évoluer au plus haut niveau (absence d’une académie de jeunes) et donc sauver involontairement Tukums. Affaire à suivre…

Le Kairat vers le titre, Astana à la ramasse

Regarder ce qui se passe actuellement dans le football kazakh peut être physiquement douloureux. Entre le COVID qui a stoppé 2 fois la saison, la faillite de l’historique Irtysh, les performances désastreuses en Europe et les matchs d’un niveau abyssal des places fortes de ce pays (Astana, Tobol, Ordabasy)… On ne parlera pas de la sélection, les cachets anti douleur et anti dépression sont déjà trop nombreux dans le bureau Kazakhstan de Footballski.

Ce qui se passe avec Astana cette saison est terrible. Miné par des conflits d’intêrets, délocalisé à Almaty depuis le début de la saison, sans coach, le club a totalement sombré au point de ne pas être capable d’opposer de résistance au rival, le Kairat, qui a gagné 3-0 le Classico. Et les déclarations du président allant dans le sens d’un arrêt des énormes subventions données au football risquerait bien de sonner le glas du club, ou du moins de sa période faste.

Avec désormais 8 points d’avance sur son concurrent, le Kairat devrait enfin renouer avec le titre national. En tout cas, on ne voit pas ce qui l’empêcherait…

LA TRIBUNE DE LA SEMAINE

Spartak Moscou

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.