De la Baltique au Caucase, des Carpates au Kazakhstan, la Gazette de l’est revient sur les événements marquants du week-end dernier.

Insérée entre deux journées de championnats, la Supercoupe d’Ukraine nous offrait mardi soir les retrouvailles entre Mircea Lucescu et le Shakhtar.
Après une timide frappe du brésilien Dodô pour lancer le match, c’est le Dynamo qui frappe avec un centre parfaitement dosé de Sergiy Sydorchuk qui trouve la tête de Carlos De Pena. L’Uruguayen ne laisse aucune chance à son vis à vis, battu en altitude, pour trouver les filets de Pyatov. Alors que le Shakhtar tente de réagir, l’international luxembourgeois Gerson Rodrigues, très en jambe en ce début de match enfonce le clou à la demi heure de jeu d’un superbe lobe qui terrasse Andriy Pyatov.

Le travail du Shakhtar paye enfin à la 37ème avec la réduction du score de Junior Moraes à la réception de la tête d’un centre de Dodô. Donetsk passe même tout près de l’égalisation dans la foulée avec une frappe de Têtê qui vient heurter la transversale de Bushchan.

La seconde période voit la domination du Shakhtar se généraliser. La maitrise de la possession de balle se révèle pourtant infructueuse par manque d’imagination dans la dernière passe. Toujours sous la menace d’une contre attaque, le Shakhtar reste cependant prudent. Profitant d’un moment de répits, le Dynamo donne un coup d’accélérateur dans les dernières minutes. Andrievskiy s’échappe sur le côté gauche et sert au point de penalty Fran Sol qui assène le coup de grâce au Shakhtar de la tête.
Malgré une domination certaine dans le jeu, le Shakhtar en panne d’inspiration devant le but laisse filer la Supercoupe d’Ukraine au Dynamo de Mircea Lucescu.

RPL

Les semaines défilent et se ressemblent en Russie avec un Zenit Saint Petersbourg qui poursuit sa domination sans laisser une miette à ses concurrents. Victoire contre le CSKA (2-1) lors d’une journée en semaine mais aussi contre Tambov (4-1). Le Zenit possède déjà 4 points d’avance sur son dauphin qui est … Sochi ! Souvent surnommé Zenit-2 (de nombreux joueurs du Zenit y sont prêtés), Sochi réalise un gros début de saison et a gagné deux fois cette semaine contre le Rubin et le Rotor. Le Spartak semble être sur une bonne dynamique et complète le podium.

Krasnodar, Rostov et le CSKA sont déjà distancés dans le classement, les moscovites ont connu une semaine compliquée avec notamment une défaite contre le Rubin, Krasnodar de son côté a perdu contre l’Oural qui peine généralement contre les gros.

On retrouve en bas du classement les deux promus, le Rotor et Khimki avec un petit point.

FNL

Impressionnant depuis le début de saison la réserve du Spartak Moscou regorge de jeunes talents qui permettent au club d’occuper actuellement la première place avec une victoire 5-0 sur la pelouse d’Omsk récemment, juste devant Orenbourg  qui a gagné sur la pelouse du Krylia.

Le Veles Moscou poursuit également son bon début de saison avec un succès sur la pelouse de Yaroslav. À noter que c’est toujours difficile pour Omsk et le Tom Tomsk qui sont actuellement derniers avec un point au compteur.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Voici un joueur qui tient sa revanche. Après des passages compliqués sous les couleurs de l’Oural et de l’Arsenal Tula, Burmistrov renaît avec le maillot de Sochi. Auteur d’un doublé contre le Rotor, il vit sa deuxième jeunesse pour sa troisième saison sur les bords de la mer Noire.

Journée tronquée (deux matchs ont été reportés) et reprise en douceur, l’Arménie nous offre un début de saison sans risque de claquage. Alors que l’Ararat-Armenia de Yoann Gouffran a calé en concédant le nul contre Gandzasar après sa défaite au 1er tour de la Ligue des Champions c’est Banants et Alashkert qui en profitent pour prendre la tête. A noter que le FC Lori n’a pas pu reprendre le chemin des terrains. A ce jour, pas moins de huit de ses joueurs ont été testés positifs au nouveau coronavirus, ce qui a obligé la fédération à reporter tous les matchs du club jusqu’à nouvel ordre.

C’est la reprise en Azerbaidjan. Et Qarabag se retrouve déjà en tête du championnat à la faveur d’une victoire 2 à 0 face à Sabah, devançant le Neftçi et l’Inter Bakou. Pour le premier but de nos Français Abdellah Zoubir et Steven Joseph-Monrose, il faudra attendre : sur les 8 buts inscrits lors de cette première journée, 7 ont été inscrits par des joueurs azerbaïdjanais.

De l’autre côté du Caucase c’est la pause en Géorgie. Après 8 matchs disputés depuis la reprise les clubs géorgiens sont au repos le temps de disputer les premiers tours de qualification pour les compétitions européennes puis la fenêtre de rencontres internationales. Rendez-vous le 12 septembre pour la reprise.

UPL

Seuls six matchs ont été disputés pour le grand retour de l’UPL dans son format à 14 équipes : des cas de Covid-19 au sein de l’effectif du FK Lviv ont empêché la tenue du match entre ce dernier et le FK Mynai qui devra donc attendre pour faire ses grands débuts dans l’élite ukrainienne.
C’est le Vorskla Poltava qui est le premier leader de la saison grâce à son large succès obtenu face à l’autre équipe de Lviv engagée en UPL cette saison, à savoir le Rukh (5-2). Le Vorskla devance le Dynamo Kiev qui ne s’est pas raté pour les grands débuts de Lucescu à sa tête avec une large victoire (4-1) face à l’Olimpik Donetsk ainsi qu’Oleksandriya, facile vainqueur de Mariupol (4-1). De retour aux affaires domestiques après son échec en demi-finale de Ligue Europa, le Shakhtar Donetsk est difficilement rentré dans le bain avec deux penaltys manqués avant de réussir le troisième et de finalement s’imposer (3-1) face au Kolos Kovalivka. Quatrième la saison dernière, le Desna Chernigiv l’a quant à lui emporté face au Zarya Lugansk, qui l’a devancé au classement (3-1) et ce bien qu’ayant concédé l’ouverture du score par son ex-capitaine Denys Favorov, transféré au Zarya cet été. Enfin, l’Inhulets Petrove a fait ses débuts en UPL avec un match nul (1-1) face au SK Dnipro-1.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Premier buteur de l’exercice 2020/2021 d’UPL, Vitaliy Buyalskiy s’est distingué lors de la victoire (4-1) du Dynamo Kiev sur l’Olimpik Donetsk. Un but et une passe décisive pour le milieu de terrain qui lance parfaitement la saison du Dynamo de Mircea Lucescu.

Petit tour dans l’antichambre

Après un début de saison rythmé qui a vu les équipes de l’élite jouer 8 matchs en un peu plus d’un mois, une trêve était la bienvenue avant d’entamer le deuxième tiers de la saison.

Entre-temps, la Divizia A a repris ses droits et quatre matchs se sont déjà disputés depuis le 24 juillet dernier. Sans grande surprise, c’est le FC Bălți et le FC Tighina qui mènent la barque avec chacun un 12/12. Le Sheriff-2 et le Spartanii – qui avait loupé la montée de peu la saison dernière – suivent de près avec trois victoires. Le Victoria Bardar est déjà en difficulté avec un seul point au compteur, soit un de plus qu’un FC Sireți aux abonnés absents en ce début de saison. Le FC Sucleia, basé à Ceadîr-Lunga (mais qui jouait ses matchs à Tiraspol l’année dernière), est le promu qui s’en sort le mieux avec deux victoires en quatre matchs.

L’un des cartons de ce début de saison: la victoire du Real Success 7-2 contre Grănicerul, avec notamment un but à la Klinsmann de Popovici, le numéro 10 des visiteurs.

Enfin, à l’étage inférieur, signalons le regroupement des trois séries de troisième division (pour un total de 28 équipes) en deux séries de 12 équipes, une « Sud » et une « Nord ». Le championnat a repris ce week-end et l’on note le bon début du Saxan, victorieux 1-3 sur le terrain du FC Slobozia Mare.

Visa au hasard

Les premiers tours de Ligue Europa réservent bien des surprises. Pour nous autres amateurs, mais également pour les clubs eux-mêmes, et ce n’est jamais bon signe. La mésaventure vécue par le FCI Levadia en est un bon exemple. 

Avec la nouvelle formule « accélérée » mise en place par l’UEFA pour les tours préliminaires, les clubs n’ont que trop peu de temps pour préparer leurs différents trajets, notamment sur le plan administratif. Entrant en lice au deuxième tour, le club estonien a vu le tirage au sort lui offrir un déplacement chez les vainqueur du match St Josephs – B36. Gibraltar ou Îles Féroé. Deux pays pour lesquels les joueurs africains ont besoin d’un visa pour entrer. Mais impossible d’attendre de connaître le résultat du match, le second tour de disputant une semaine plus tard (délai trop court pour envoyer puis recevoir le passeport pour l’élaboration du visa).

Devant l’inconnu, le club a dû trancher : le passeport de l’Ivoirien Manucho est parti à Torshavn, celui du Camerounais Aimé Marcelin Gando Biala à Londres, pour une demande de visa à Gibraltar. Au final, c’est le B36 qui s’est imposé, et c’est donc Manucho qui sera du voyage, Gando Biala restant bloqué à Tallinn, avec un visa inutile. 

Coup dur pour le FCI Levadia, qui devra faire sans un joueur clé de son effectif. Mais ce n’est pas tout! Les trois joueurs ukrainiens de l’effectif ont eux aussi besoin d’un visa pour rejoindre les Îles Féroé. Les formalités étant plus rapides pour les citoyens européens, leurs passeports ont pu être envoyés en début de semaine. Mais si deux sont bien revenus à Tallinn, celui de Yuri Kolomoyets n’est pas arrivé à temps pour le décollage de l’équipe mercredi matin. Le défenseur central reste donc lui aussi en Estonie, et le groupe pour le match est réduit à… 12 joueurs de champ! Heureusement que les joueurs estoniens étaient dispensés de visa…

LE BUT DE LA SEMAINE

But signé Gerson Rodrigues, l’attaquant du Dynamo Kiev n’a laissé aucune chance à Andriy Pyatov en Supercoupe d’Ukraine.

LA TRIBUNE DE LA SEMAINE

Zenit Saint Petersbourg

L’ACTU EN BREF

  • Kravets rentre à Kiev : L’attaquant ukrainien de 31 ans Artem Kravets s’est engagé pour deux ans avec le Dynamo Kiev. Laissé libre de tout contrat par le club turc de Kayserispor, Kravets retourne donc gratuitement dans son club formateur.

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.