Du grabuge pour la présidence de la fédération en Lituanie et le chassé-croisé pour la montée en Persha Liga ukrainienne qui touche bientôt à sa fin. La Gazette de l’est revient sur les événements du week-end dernier.

PERSHA LIGA

A deux journées de la fin, l’Ingulets Petrove continue son chassé-croisé avec le FC Minay défait cette semaine sur la pelouse du Rukh. Même déception pour l’Abrobiznes qui laisse des plumes à domicile contre Mykolaiv (2-2). Si la première place devrait se décider dans les jours à venir entre l’Ingulets et le Minay, tout reste à faire derrière puisque trois équipes (Agrobiznes, Volyn & Rukh) sont actuellement ex-æquo avec 54 points. Le lutte pour la montée devrait donc se décider lors de la toute dernière journée.

De l’autre côté du classement, quatre clubs sont encore en lice pour le maintien avec six points encore à distribuer. Le Metalurg (22 pts), le Balkany (24 pts), le Kremin (27 pts) et le Prykarpattia (27 pts).

LE JOUEUR DU WEEK-END

L’international tanzanien Yohana Oscar Mkomola s’est illustré avec son club l’Ingulets cette semaine. Passé par le Voskla Poltava, Yohana à inscrit deux buts important lors de la 28ème journée pour donner la victoire (3-0) à L’Ingulets. Trois points extrêmement importants dans la course à la montée.

Lituanie : suspense en championnat, pas à la fédération

Ce samedi avait lieu, sous haute tension, l’élection du président de la fédération lituanienne. D’un côté l’ancien joueur et actuel titulaire du poste, Tomas Danilevicius. De l’autre, l’ancien arbitre Paulius Malzinskas, qui, en délicatesse avec la fédération, jouait la carte anti-système. Il faut dire que la LFF à une très mauvaise image dans l’opinion publique et pour certains, Tomas Danilevicius ne serait qu’un homme de paille au service de profiteurs. Force est de constater qu’en comptant comme vice-président Arunas Pukelis, un proche – officiellement repenti – de la sanguinaire mafia de Kaunas dont l’ancien patron purge actuellement une peine de prison à vie, elle ne fait pas grand-chose pour soigner son image. Malzinkas a donc orienté sa campagne (qu’il savait perdue d’avance) sur la dénonciation des maux de la fédération, la présence de personnes de l’acabit de Pukelis et la situation catastrophique du football lituanien.

Tout cela a bien entendu fait les choux gras des médias locaux qui se sont délectés de ce pitoyable spectacle. Le sommet fut atteint lors des débats retransmis en live sur internet, les soutiens de Danilevicius invectivant Malzinskas de manière grossière en lui rappelant qu’il avait été soupçonné de match truqué durant sa période comme arbitre et qu’il avait côtoyé lui-même il y a une dizaine d’années des présidents de fédération impliqués dans des affaires de corruption, de blanchiment d’argent et autres joyeusetés.

Au final, Danilevicius est réélu sans surprise à une écrasante majorité mais l’image de la fédération est une nouvelle fois au plus bas.

Au niveau sportif, alors qu’on pensait Suduva parti pour un nouveau titre facile, le Zalgiris Vilnius est revenu de façon plutôt surprenante à trois points de son grand rival, et ceci en lui infligeant au passage un incroyable 4-0. L’homme en forme du côté de Vilnius est sans contestation le Français Hugo Videmont, qui empile les buts. L’ancien de Clermont Foot, Ajaccio et Tubize trône actuellement au sommet du classement du buteur avec huit réalisations. Il reste sept journées à jouer au cours desquelles Suduva et le Zalgiris Vilnius vont se rencontrer deux fois. On peut donc espérer du suspense jusqu’au bout !

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.