Après la D3 roumaine, le gros match du week-end en Moldavie, un parfum d’Albanie, de Pologne et de Roumanie et beaucoup d’autres belles affiches, voici le programme Footballski pour le week-end à venir.

Sheriff vs. Petrocub, vendredi 19 mars, 14h

C’est sans doute LE match de la saison en République de Moldavie. Le leader incontesté de la Divizia Națională affronte son dauphin. Au classement, neuf points séparent les deux équipes, à onze journées de la fin. Le troisième larron, Milsami, pointe déjà à onze longueurs du Petrocub – le champion 2021 sera donc l’une de ces deux équipes.

Depuis quelques années déjà, le Petrocub, monté dans l’élite en 2016, a patiemment gravi les échelons et construit une solidité devenue rare en Divizia Națională. Trustant la troisième marche du podium lors des trois dernière saisons, cette régularité s’est vue récompenser par le premier trophée du club en juin 2020, une Coupe de Moldavie remportée face au Sfântul Gheorghe. Dans ses rangs, le Petrocub forme, recrute intelligent, relance des joueurs et s’appuie sur une colonne vertébrale moldave au point d’être aujourd’hui le principal pourvoyeur de joueurs en équipe nationale : 6 joueurs se retrouvent dans la première sélection élargie (Avram, Jardan, Plătica, Țurcan, Cojocari, Bejan), auquel on peut rajouter le capitaine Vadim Ambros, l’ex-Sheriffman Potîrniche, Efros ou Racu parmi ceux qui ont connu ou sont dans les entourages des Tricolorii récemment.

Un effectif très moldave, c’est le contraire de celui du Sheriff, encore plus depuis l’annulation de la règle obligeant à aligner des jeunes joueurs moldaves sur la feuille de match. La composition cosmopolite que peut se permettre le Sheriff reste pourtant la recette gagnante, avec cinq titres d’affilée et 18 sur les 20 dernières saisons, difficile de le nier. La solidité du Sheriff tient justement dans sa capacité à rester au top, à dénicher des joueurs sur tous les continents qui le lui permettent et à engranger les primes aux qualifications européennes et aux reventes juteuses pour maintenir sa domination.

C’est donc une opposition politique et philosophique qui nous attend ce vendredi, avec le magicien Lilian Popescu aux manettes du Petrocub et l’ancien du Sorya Vernydub arrivé au Sheriff depuis janvier 2021. La forme des deux équipes ne trompent pas, depuis la reprise autant le Sheriff et le Petrocub ont pris le maximum de points possibles (12) et ont enchaîné les dézinguages: le Petrocub a surclassé le Codru (1-9) et le Dacia-Buiucani (4-1), pareil pour le Sheriff face au Zimbru (0-4), au Dinamo-auto (7-0) et au FC Florești (6-0).

Bref, les deux équipes ont les crocs et vont sans doute nous offrir l’une des affiches les plus excitantes de la saison. Le 16 mai prochain, ils se retrouveront à Hîncești – le match d’aujourd’hui sera décisif pour savoir si le titre sera joué d’ici là.

Cerise sur le gâteau, le match est à suivre en LIVE, HD et en intégralité, gratuitement, sur Youtube!

FCSB vs. CFR Cluj, vendredi à 19h30

Gros duel pour cette fin de saison régulière puisque les deux grands favoris au titre sont ex-aequo en tête du classement ! Las, le duel annoncé n’aura peut-être pas lieu comme prévu, le CFR Cluj étant privé de tous ses attaquants (Rondon, Costache et Debeljuh pour covid, Omrani blessé). Fidèles à leur habitude, les Transylvains devraient donc fermer le jeu et miser sur une défense intraitable, puisqu’elle na pas encaissé le moindre but lors de ses cinq dernières sorties ! Ce sera au FCSB de faire le spectacle.

Pogon vs. Lechia, vendredi 19 mars, 20h30

Un Pogon qui a laissé filé le Legia en tête de l’Ekstraklasa mais qui peut s’enorgueillir d’être le club ayant le plus d’internationaux A et U21 polonais face à un Lechia longtemps considéré en crise que Stokowiec a su (encore une fois) remettre dans le droit chemin. Le duel entre le feu et l’eau tant leurs styles sont opposés, un combat de jeunesse au milieu entre Kozlowski néo-international A et Bieganski international U21, une joute pour le podium qui s’annonce savoureuse.

Partizani vs. Teuta, dimanche 21 mars, 16h

Quatre équipes se tiennent encore en deux points en tête du classement en Albanie. Parmi celles-ci le Partizani et Teuta sont bien décidées à rester dans la course jusqu’au bout. Du côté du Partizani on tentera de surfer sur la victoire dans le derby de la capitale acquise sur le terrain du KF Tirana la semaine dernière.

Jablonec vs. Slovan Liberec, samedi à 18h30

C’est l’heure du derby entre Liberec et Jablonec, les deux villes sont si proches qu’elles sont reliées par un tramway. Au match aller, Jablonec avait lancé sa belle saison par une victoire 3-1 sur le terrain de Liberec. Au mois de mars, la tendance à changé et le Slovan est passé 3eme quand Jablonec est quatrième. Les deux équipes ont le même nombre de points mais Liberec a joué un match en plus. Léger avantage pour Liberec qui n à plus perdu le 27 janvier.

Progresul Spartac vs. CSA Steaua, samedi à 14h

Retour de la Liga 3 dans les matchs de la semaine, avec la seconde étape de la grosse semaine du CSA Steaua. Après avoir tenu tête à la réserve du FCSB (1-1) samedi dernier, le leader du groupe peut enfoncer le clou et foncer librement en tête face au troisième du classement, et principal concurrent à la promotion (le FCSB 2 étant bloqué en troisième division). Après avoir raté la montée en Liga 2 face au Farul Constanța puis au Rapid Bucarest, le successeur du défunt Național Bucarest connaît une saison plus difficile cette année, et pointe déjà à neuf points du Steaua. Pour un troisième échec de rang ?

Vardar vs. Shkendija, samedi 20 mars, 15h

Le calvaire du Vardar se poursuit cette saison. Et après une défaite dans le derby de Skopje face à Shkupi la semaine dernière il faut remettre ça avec un autre « classique » de ces derniers, face à Shkendija, le leader incontesté. Et autant dire que du côté de Tetovo on ne va pas se priver pour envoyer le Vardar tout au fond du classement, eux qui sont à 3 points seulement de la zone de relégation direct.

Prishtina vs. Gjilani, samedi 20 mars, 13h

Prishtina, 3ème, accueille son poursuivant direct Gjilani. Bien qu’une seule place sépare les deux équipes, ce sont en réalité 14 points qui séparent les deux clubs au classement. Après une série de 4 victoires de rang Prishtina est tombé sur le terrain de Feronikeli pour son dernier match. Pour espérer rester au contact le club de la capitale doit donc l’emporter absolument face à Gjilani.

La rédac’

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.