Nouvelle formule pour les matchs du week-end. Footballski vous propose une grande affiche, quelques rencontres à ne pas rater et plusieurs matchs à suivre afin d’organiser votre agenda en fonction de ce programme alléchant.

Olympiakos – AEK Athènes, dimanche 27 octobre, 18h30

Faut-il vraiment expliciter ce que cette affiche représente pour tout amateur de football, et pour le peuple grec ? Non, car l’affrontement entre le club du Pirée et son voisin athénien, souvent abrégé en derby athénien, est toujours source de matchs pas comme les autres, que ce soit dans le scénario, les joueurs, mais aussi ce qui se passe dans les tribunes. Puis, d’un point de vue comptable, le leader invaincu reçoit une équipe ambitieuse, quatrième car encore plombée par le début de l’ère Cardoso, mais qui se remet petit à petit dans les rails du haut de tableau. Mais il existe encore tellement d’autres raisons pour ne pas laisser filer l’opportunité de regarder un tel derby !

🇨🇿 Viktoria Plzeň – Slavia Prague, dimanche 27 octobre, 17h

Le deuxième reçoit le premier. Le Slavia domine de la tête et des épaules le championnat avec six points d’avance sur le Viktoria. L’équipe de Prague n’a toujours pas perdu en championnat alors que ses performance en Ligue des Champions sont plus compliquées, bien que loin d’être déshonorantes. Plzeň rêve dès lors d’imiter le FC Barcelone et de gagner face aux Rouge et Blanc…

🇪🇪 Flora Tallinn – Paide, dimanche 27 octobre, 14h

Partie remise pour le Flora ! Battu sur le terrain du Nõmme Kalju la semaine dernière, le leader de Premium Liiga a raté l’occasion de s’assurer son douzième titre. Pour mieux le fêter à domicile ce week-end ? Il faudra pour cela battre l’équipe de Paide, qui aurait elle-même préféré une victoire du Flora dimanche dernier puisqu’elle est à la lutte avec Kalju pour la troisième place. S’ils n’ont pas fait mieux qu’un nul (1-1) face au leader cette saison, les visiteurs ne viendront ainsi pas dans la capitale en victime expiatoire. Le match promet d’être agréable entre ces deux équipes au jeu ouvert et offensif.

🇵🇱 Legia Varsovie – Wisła Cracovie, dimanche 27 octobre, 17h30

Après le week-end dernier et Legia – Lech, c’est un autre grand classique du foot polonais qui nous est offert ce dimanche. Un match qui a souvent opposé deux prétendants au titre dans les années 2000. En cas de victoire, le club de Varsovie pourrait revenir sur le podium de l’Ekstraklasa, alors que le Wisła a absolument besoin d’une victoire pour se relancer après une série de cinq défaites consécutives. Ce match entre la nouvelle et l’ancienne capitales s’annonce comme étant un combat déjà très important pour la suite de la saison. Les tribunes vont trembler.

🇭🇺 MOL Fehérvár – Ferencváros, dimanche 27 octobre, 17h15

Cette fin de mois d’octobre est décidément bien chargée pour Ferencváros. Après avoir battu Újpest dans le derby (1-0) puis le CSKA Moscou en Ligue Europa (0-1), les Aigles verts s’attaquent à un autre gros morceau ce dimanche. C’est effectivement sur la pelouse de MOL Fehérvár, leader du championnat, que Fradi (deuxième avec un match en moins et trois points de retard) a rendez-vous. Ce choc entre les deux derniers champions de Hongrie aura forcément son importance dans la course au titre !

🇬🇪 Saburtalo – Dinamo Tbilissi, samedi 26 octobre, 12h

Alors que l’on pensait que le championnat se jouerait dans un duel à deux entre les Dinamo de Tbilissi et de Batumi, les deux écuries ont calé ces dernières semaines, se neutralisant d’abord lors de leur affrontement (1-1) puis concédant un nul pour le Dinamo Batumi et une défaite pour le Dinamo Tbilissi. Tout cela fait les affaires du FC Saburtalo qui revient, à cinq journées de la fin, à trois points du leader et à deux points de son dauphin, le Dinamo Tbilissi. Et si les champions en titre renversaient les pronostics et s’adjugeaient un nouveau titre sur le fil ?

🇷🇺 Lokomotiv Moscou – Spartak Moscou, dimanche 27 octobre, 14h30

Jour de derby à Moscou dimanche ! Le Spartak Moscou, à la ramasse avec aucune victoire lors des six dernières rencontres de championnat, doit impérativement se refaire en déplacement sur la pelouse du Lokomotiv. Un match compliqué pour le Spartak, qui aura affaire à des Cheminots qui ne doivent pas perdre de points dans la course au titre !

🇹🇯 Istiqlol – Khujand, dimanche 27 octobre, 11h

Direction les confins de l’Asie centrale avec ce choc au sommet du championnat tadjik entre l’Istiqlol, champion plénipotent, et Khujand, son dauphin. Alors qu’Istiqlol est assuré d’être sacré depuis plusieurs journées déjà, Khujand se présente pour un match de gala et peut assurer sa deuxième place en cas de victoire.

🇧🇾 Shakhtyor Soligorsk – BATE Borisov, dimanche 27 octobre, 17h

Jamais le BATE Borisov n’a été aussi proche de perdre la couronne de champion qu’il tient depuis treize ans. A cinq journées de la fin et avec un match de plus à jouer, le BATE est à sept points du Dynamo Brest. Et compte-tenu la vitesse à laquelle le Dynamo gagne des points, même une victoire face au Shakhtyor, troisième avec le même nombre de points, pourrait ne pas être suffisant. Tout autre résultat pourrait être décisif.

🇰🇿 Kairat Almaty – Tobol, samedi 26 octobre, 13h

Tobol abat sa dernière carte pour le titre. Après avoir dominé les débats durant une bonne partie de la saison, les joueurs de Kostanai se sont fait rattraper par le Kairat, puis par Astana. En cas de défaite, Tobol serait relégué à six points du Kairat à trois matchs de la fin. L’équipe d’Almaty est plus talentueuse mais est-elle remise de son raté contre Astana (défaite houleuse 3-1 le week-end dernier) ? De son côté, Astana (à deux points du Kairat, avec un match en moins) joue contre Aktobe, déjà relégué… Une match idéal pour se remettre de la volée mémorable prise en Ligue Europa contre l’AZ Alkmaar (6-0), qui fait beaucoup jaser.

🇸🇮 Olimpija Ljubljana – Aluminij, samedi 26 octobre, 14h45

Le leader Olimpija ne s’attendait probablement pas à disputer un choc du championnat contre… Aluminij, surprise de la saison avec sa deuxième place. A vrai dire, personne ne s’y attendait, mais Aluminij est une bonne équipe, qui est bien organisée et défend bien (huit buts encaissés, soit sept buts de moins que la deuxième meilleure défense du championnat). Olimpija misera plutôt sur son attaque, la meilleure du championnat (huit buts de plus que la deuxième meilleure attaque). Le premier duel de la saison avait été gagné par Aluminij (1-0). A Stožice, cette fois, l’attaque prendra-t-elle le dessus sur la défense ?

N’oubliez pas que vous pouvez suivre certains championnats d’Europe de l’Est gratuitement grâce au Footballski Live !

La rédaction de Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.