Nouvelle formule pour les matchs du week-end. Footballski vous propose une grande affiche, quelques rencontres à ne pas rater et plusieurs matchs à suivre afin d’organiser votre agenda en fonction de ce programme alléchant.

CSKA Sofia vs. Levski Sofia, samedi 20 avril, 16h15

Вечно дерби!! Le Derby éternel de Sofia va colorer ce week end foot! Le CSKA Sofia, deuxième, affronte le Levski Sofia samedi à 16h15. Le Stadion Balgarska Armiya sera comme toujours bouillant pour la rivalité forte entre les deux clubs les plus titrés du pays!

Un match qu’il faut gagner pour l’honneur, mais aussi pour la course au titre concernant le CSKA, distancé de seulement trois points par le Ludogorets. Le club de l’Armée pourra compter sur une confiance maximum engrangée depuis le début du mois d’avril, notamment avec cette victoire 1-0 face à Ludogorets en quart de finale de Coupe de Bulgarie.

Le Levski quant à lui est distancé au classement avec six points de retard sur le CSKA et connait des résultats en dents de scie depuis début mars. Les Bleus tenteront de se rattraper de leur dernière défaite contre Ludogorets et de réitérer leur victoire 1-0 en février dernier face à l’ennemi juré.

🇰🇿 Kairat Almaty vs. Astana, samedi 20 avril, 13h00

Un match entre les deux meilleurs clubs du Kazakhstan, ça ne se rate pas, même si elles ne sont peut-être pas les deux meilleures équipes. Si le statut colle bien à Astana (qui a gagné contre le rival Ordabasy le week-end dernier), le Kairat est dans une position délicate après sa défaite surprise 3-0 contre Zhetsyu. Défaite interdite donc, avec des recrues qui peinent à s’imposer. Contrairement à la recrue phare d’Astana, le Roumain Dorin Rotariu, auteur de trois buts sur les quatre derniers matchs.

🇷🇺 FK Krasnodar vs. Zenit, samedi 20 avril, 20h00

C’est peut être le match pour le titre en Russie! En cas de succès, le Zenit peut prendre neuf points d’avance sur un concurrent direct alors qu’il n’y aurait plus que six matchs à jouer. Alors que le club de Saint-Pétersbourg reste sur un gros succès 5-0 contre l’Anzhi, Krasnodar a eu beaucoup de mal et n’a pu faire mieux qu’un nul 1-1 sur la pelouse du Dinamo! Avantage Zénit qui devra jouer à son meilleur niveau pour assurer le coup.

🇭🇺 Ferencváros vs. MOL Vidi, samedi 20 avril, 20h30

L’heure de la passation de pouvoir est peut-être arrivée. Champion sortant, MOL Vidi ne faiblit pas depuis mi-février (sept victoires sur les huit derniers matchs). Insuffisant, toutefois, pour occuper la première place. Car Ferencváros continue de mener un train d’enfer en tête du championnat. Résultat : Fradi compte actuellement huit points d’avance sur son plus proche poursuivant, qu’il reçoit ce samedi à la Groupama Arena. En cas de succès, le sacre sera quasiment assuré, avec un matelas de onze unités alors qu’il ne restera que quatre rencontres à disputer.

Engagés dans une campagne européenne enthousiasmante mais aussi gourmande en énergie, les Vidi ont laissé échapper des points précieux sur la première partie de saison, et cela risque de leur coûter le titre. A eux de faire le nécessaire pour entretenir encore le suspense sur cette fin d’exercice…

🇨🇿 Banik Ostrava vs. Opava, dimanche 21 avril, 17h00

Le derby de Silésie ! Ce n’est pas forcément le plus connu en République Tchèque mais une trentaine de kilomètres sépare ces deux villes de la région minière tchèque. C’est un derby au sens historique du terme et la rivalité peut être violente, comme il y a deux ans, lorsqu’une cinquantaine d’individus avaient été arrêtés avant le match alors que les deux clubs étaient en D2. Pour limiter les risques, les quelques 800 supporters d’Opava seront encadrés dès la gare d’Opava, iront dans un train spécial de onze wagons et reviendront le soir chez eux. Sinon ce match sera aussi l’occasion pour les supporters français d’admirer Milan Baroš.

🇱🇻 RFS Riga vs. FC Riga, samedi 20 avril, 15h00

Derby de Riga et match au sommet entre les deux favoris. Le RFS a aligné six victoires de rang et respire la forme sous l’impulsion du trio venu du Zalgiris Vilnius à l’été (Simkovic, Malec, Blagojevic). De plus, le club vient d’enregistrer cette semaine la venue du très bon Maksim Maksimov (Trakai, Vardar) et d’un international burundais (Caleb Bimenyimanal). Le Riga FC n’est pas mal non plus, mais a déjà connu une défaite. La pression est donc sur le Riga FC pour ce choc !

🇲🇪 Buducnost vs. Titograd, samedi 20 avril, 16h30

Un derby de Podgorica qui vaut cher, surtout pour le Buducnost encore en course pour le titre. « L’Avenir » doit donc se défaire de l’ex-Mladost pour ne pas se voir distancé par le Sutjeska.

🇷🇺 Lokomotiv Moscou vs. CSKA Moscou, samedi 20 avril, 18h00

Match de la dernière chance pour le CSKA qui voit la première place s’éloigner week-end après week-end. Défaits à domicile contre Orenbourg, les hommes de Goncharenko veulent se refaire dans le derby contre le Lokomotiv. Les Cheminots qui sont toujours en course pour le titre et peuvent mettre la pression sur le Zenit en cas de succès.

🇨🇾 Apollon vs. AEL, dimanche 21 avril, 16h

Jour de derby à Chypre. L’AEL, qui ne gagne quasiment plus depuis la fin de la saison régulière, doit prendre sa revanche sur le derby largement perdu à domicile récemment. De son côté, l’Apollon veut encore rêver au titre, et cela passe forcément par une victoire dimanche.

🇬🇷 PAOK vs. Levadiakos, dimanche 21 avril, 19h

La fin de la longue attente se rapproche. Depuis 1985, le PAOK n’a plus remporté la Superleague, et la réception de Levadiakos, déjà relégué, sera probablement celle du sacre, dans une Toumba pleine à craquer. Un match historique, en somme, pour la bande à Lucescu qui peut encore finir la saison sans défaite.

La rédaction de Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.