Nouvelle formule pour les matchs du week-end. Footballski vous propose une grande affiche, quelques rencontres à ne pas rater et plusieurs matchs à suivre afin d’organiser votre agenda en fonction de ce programme alléchant.

FK Sarajevo vs. Zrinjski Mostar, samedi 30 mars, 19h00

C’est un leader plénipotent qui accueille aujourd’hui un Zrinjski Mostar qui tente de suivre difficilement le rythme des Bijeli-Bordo. Alors que nous sommes tout juste aux deux tiers du championnat, le FK Sarajevo – qui n’a plus remporté le titre depuis 2015 – caracole en effet en tête du championnat, avec neuf points d’avance sur son dauphin. Surtout, le Zrinjski n’a encore pas remporté le moindre match face à Sarajevo cette saison en trois rencontres (un revers et nul en championnat, une défaite il y a quinze jours en coupe). Les champions en titre doivent donc impérativement l’emporter à Sarajevo pour espérer un duel à distance jusqu’au bout du championnat. Une victoire de Sarajevo donnerait au club de la capitale une avance de douze points. Un match qui revêt également une importance décisive entre Sarajevo, la capitale bosnienne, et Mostar, la capitale herzégovine. Miloš Filipović, l’attaquant du Zrinjski, pourrait manquer la rencontre, ce qui serait un coup dur pour les visiteurs alors qu’il a marqué déjà à deux reprises en quatre matchs de championnat cette saison. Toujours du côté des Rouge et Blanc, Hrvoje Barišić sera suspendu, tandis que Damir Šovšić et Dalibor Veselinović restent incertains. C’est donc une équipe affaiblie qui se rendra à Sarajevo. Soulignons aussi que Sarajevo est le club des Bosniens (donc des trois communautés serbes, musulmanes et croates), tandis que le Zrinjski est le porte-étendard de la communauté croate.

🇭🇺 MOL Vidi vs. Debrecen, samedi 30 mars, 19h30

Tant qu’il y a de l’espoir… A huit journées du terme de la saison, MOL Vidi compte huit longueurs de retard sur le leader, Ferencváros. Voir les hommes de Marko Nikolić conserver leur titre tiendrait donc presque du miracle, et ce d’autant plus que Fradi carbure à plein régime depuis un mois (quatre victoires d’affilée, avec seize buts marqués pour un seul encaissé). Déjà assez faible, le suspense pourrait quasiment disparaître en cas de contre-performance des coéquipiers de Loïc Nego face à Debrecen ce samedi. Troisièmes, les Loki doivent encore engranger des points dans une bataille pour le podium qui, elle, n’a pas fini de nous tenir en haleine.

🇸🇰 Slovan Bratislava vs. DAC Dunajská Streda, dimanche 31 mars, 15h00

Entre le Slovan Bratislava, plus grand club de la capitale slovaque, et le DAC Dunajská Streda, qui représente la minorité hongroise du pays, ce n’est pas franchement le grand amour. Alors même si l’écart au classement entre les deux équipes est plutôt conséquent – leader, le Slovan compte seize points d’avance sur son adversaire (3e) -, cette affiche vaudra le détour. Ne serait-ce que pour l’animation qu’il y aura en tribunes, où les banderoles au caractère peu amical pourraient bien fleurir…

🇵🇱 Wisła Cracovie vs. Legia Varsovie , dimanche 31 mars, 18h00

S’il ne s’agit pas d’un derby strico sensu, ce match entre deux grands clubs du pays reste un évènement particulièrement attendu en Pologne. Choc entre l’ancienne capitale royale et la nouvelle capitale économique, choc entre deux clubs qui ont pu régner sans partage sur le foot polonais ces dernières décennies, choc des tribunes les plus chaudes, choc des deux clubs les plus populaires au pays et en dehors… Ce dimanche, dans son stade plein, le Wisła doit l’emporter pour rester dans la course au Top 8, alors que le Legia doit lui aussi s’imposer pour rester dans la roue du leader, le Lechia. Un choc qui, à quatre journées de la fin de la saison régulière, s’annonce bouillant, indécis et crucial !

🇷🇴 FCSB vs. U Craiova 1948 CS, dimanche 31 mars, 19h30

Le match pour conserver des espoirs de titre. Craiova est en forme en ces débuts de play-offs, avec deux victoires en deux matchs. Passés devant le FCSB, les Bleu et Blanc veulent maintenant revenir sur le CFR Cluj, qui compte quatre points d’avance. Pour obtenir la victoire sur le terrain d’un FCSB toujours fragile, comme le montre sa défaite face au Viitorul, Craiova pourra compter sur public massif. Dans la Național Arena, ce sont les visiteurs qui joueront à domicile !

🇦🇱 Kukesi vs. Partizani, vendredi 29 mars, 18h00

Plus beaucoup de suspense en Albanie, même si Kukës pourrait le relancer légèrement. C’est pour cela que l’on vous recommande tout de même de suivre le choc entre les deux leaders qui se joue aujourd’hui à Shkodër (le stade de Kukës étant toujours en travaux).

🇷🇺 Dynamo Moscou vs. Lokomotiv Moscou, samedi 30 mars, 12h00

Un Dynamo qui se rapproche du bas de classement et un Lokomotiv qui se relance dans la course à la Ligue des Champions, voici l’état des lieux avant ce derby de Moscou ! Ex aequo avec Ural, premier barragiste, le Dynamo – qui n’a toujours pas gagné à domicile depuis la reprise – doit absolument prendre des points. De son côté, le Lokomotiv cartonne et reste sur un succès probant contre Krasnodar (1-0). Les Cheminots sont favoris mais devront se méfier d’un Dynamo qui fera tout pour ne pas repartir bredouille.

🇬🇪 Dinamo Tbilissi vs. Saburtalo Tbilissi, dimanche 31 mars, 14h00

Mais qui arrêtera Saburtalo ? Quatre victoires en quatre matchs, une place de leader avec déjà cinq points d’avance et une rouste infligée à son dauphin Kutaisi (3-0) pour dernier résultat, le champion est reparti sur des bases très élevées cette saison. En face le Dinamo Tbilissi vit un début de saison mitigé et doit se lancer avec un résultat positif.

🇧🇾 Torpedo-BelAZ Zhodino vs. Dynamo Brest, dimanche 31 mars, 15h00

C’est la reprise en Biélorussie ! Pour cette première journée, deux outsiders s’affrontent avec une rencontre entre le Torpedo-BelAZ Zhodino et le Dynamo Brest, nouveau riche du football biélorusse mais qui a du mal à faire progresser son projet. Outre l’arrivée de Vadim Skripchenko, l’ancien adjoint de Goncharenko au CSKA Moscou, sur son banc, le Torpedo a recruté très intelligemment cet hiver. Bienvenue à Andrey Gorbunov (le gardien de la sélection), Artem Solovey et Roman Begunov (Dinamo Minsk), Vitali Gayduchik (Suduva), Kirill Premudrov (Dynamo Brest) ou encore Igor Kuzmenok (Shakhtyor Soligorsk). Tout ça en ne perdant qu’un joueur majeur, Aleksandr Pavlovets, parti au… Dynamo Brest. Mercato plutôt calme à l’ouest de la Biélorussie. On a voulu faire le tri entre les indésirables et les extra-communautaires de trop à l’image de Filipović, Nivaldo ou Kargas. La grosse arrivée, c’est Denis Laptev, l’une des valeurs sûres au poste d’attaquant dans le championnat. A noter le retour d’Artem Milevskyi, poussé vers la sortie l’été dernier à la suite de l’arrivée d’un nouvel entraîneur et revenu cet hiver donc. Pour la plus grande joie des supporters du Dynamo.

🇱🇹 Stumbras vs. Suduva, dimanche 31 mars, 16h00

Champion en titre, Suduva réalise un début de saison parfait avec un neuf sur neuf en championnat et une victoire de prestige en Supercoupe contre le Zalgiris Vilnius. A un collectif bien huilé, le club vient d’ajouter Ivan Hladík (Spartak Trnava), Jeremy De Nooijer (Sheriff) et surtout Vytautas Andriuskevicius (Washington DC), taulier défensif de la sélection. De son côté, Stumbras réalise un début de saison intéressant (3e) en s’appuyant sur son effectif composé majoritairement de Brésiliens et de Portugais. Au milieu de cela, on retrouve d’ailleurs un Français : Nasro Bouchareb. Suduva est très largement favori dans cette rencontre.

La rédaction de Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.