Chaque semaine la rédaction de Footballski vous propose un tour d’Europe en images et en couleurs (vives) de ses pays. Tribunes, but de la semaine, actions de matchs, demandes en mariage et autres inondations de terrains le meilleur du football de l’est est dans les images de la semaines.

Géorgie : Saburtalo ramène la coupe à la maison

Ce dimanche la finale de la coupe de Géorgie cloturait la saison en cours en Géorgie. Un bel affrontement entre le FC Saburtalo et le Locomotive, duel entre deux résidents de Tbilissi. Et c’est le FC Saburtalo qui s’impose et remporte là la première coupe de son histoire, après le titre de champion de l’an dernier. Ca vaut bien une photo avec le bonnet du Père Noël.

Pas de déception à avoir côté Locomotive. Après une saison très compliquée l’an dernier les cheminots sont revenus à la 4ème place en cette fin de saison et sont tout de même assurés de disputer la Ligue Europa.

On retiendra de ce match la belle prestation de Saburtalo, vainqueur 3-1, grâce notamment à ce bijou de Giorgi Kokhreidze sur coup franc.

Roumanie : L’Astra leader!

Dans le sillage d’un duo Budescu-Alibec revenu à son meilleur niveau, l’Astra Giurgiu défie toutes les prévisions. Après avoir battu le FCSB et le Viitorul, l’ancien champion de Roumanie s’est offert ce week-end une nouvelle victoire de prestige face à l’U Craiova. La huitième victoire consécutive en Liga 1 ! De quoi passer devant le CFR Cluj et prendre les rênes du championnat. Avant de jouer son prochain match lundi soir… sur le terrain du CFR Cluj !

Roumanie : Joue la comme Budescu

Constantin Budescu s’ennuyait un peu. Alors il a pris un ballon, beaucoup d’élans, et s’est amusé à marquer dans le but depuis…les vestiaires. Une frappe enroulée à faire pâlir d’envie les meilleurs brésiliens.

Pologne : Un Slask – Legia tout feu, tout flamme

Le choc de l’Esktraklasa a été animé et c’est le moins que l’on puisse dire autant en tribunes que sur le terrain où dans les deux cas le Legia s’est imposé par KO. Le parcage du club de Varsovie a fait feu de tout bois en proposant une animation absolument époustouflante en quatre temps. Tifos, craquage, fumis, chants et tout l’attirail du parfait ultras condensé en 90 minutes

Les locaux de Wroclaw leur ont emboité le pas en répondant avec un énorme craquage et feu d’artifice de dix minutes. Bienvenue en Pyroklasa!

Grèce : la fraternité orthodoxe à l’honneur

Olympiakos et Zvezda s’aiment bien. A tel point que chaque rencontre entre les deux clubs est l’occasion de grandes manifestations de fraternité. Exemple ici avec la rencontre de Ligue des Champions au stade Karaiskakis d’Athènes.

La rédaction de Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.