Hongrie : le Prix Puskás décerné à… un Hongrois !

Pour la première fois depuis sa création, le Prix Puskás de la FIFA (qui récompense l’auteur du plus beau but de la saison écoulée) a été remporté par un Hongrois ! Dániel Zsóri, 18 ans, a disputé son tout premier match en championnat magyar le 16 février dernier, face à Ferencváros. Entré en fin de rencontre, il ne lui a fallu que quelques minutes pour offrir la victoire à Debrecen d’un sublime retourné (2-1), inscrit dans le temps additionnel qui plus est. Ce but exceptionnel du natif d’Oradea (en Roumanie) a donc été préféré aux réalisations de Juan Fernando Quintero et de Lionel Messi. Excusez du peu.

Serbie : 161e Veciti Derbi

Le stade JNA du Partizan accueillait ce week-end le 161e derby de Belgrade. Un match évidemment par quelques émeutes entre Delije et policiers, mais surtout par une provocation des ultras du Partizan un peu plus tôt dans la semaine. Pendant que l’Etoile Rouge disputait son match de Ligue des Champions à Munich, les Grobari ont en effet posé une vieille voiture de la milice devant le stade Marakana, juste à côté du char de l’armée garé par les Delije. Avec une note : « Voiture de police garée devant le stade du club fondé par l’UDBA, quoi de plus logique. » (l’UDBA était la police secrète du pouvoir communiste en Yougoslavie).

Les esprits étaient donc bien chauds pour ce derby. Et les tribunes bien éclairées dans la fraîche nuit de Belgrade.

Côté Partizan:

Et côté Etoile Rouge :

Kazakhstan : un nouveau logo et une belle victoire

Zhetysu Taldykorgan est le club qui monte au Kazakhstan. Promu en 2018 et auteur d’une très belle saison terminée à la 6ème place, Zhetysu confirme en étant actuellement 5ème. De plus, son équipe réserve est 6ème en deuxième division avec des jeunes joueurs, ce qui présage d’un futur prometteur.

Mais si on en parle cette semaine, c’est pour la présentation de ce nouveau logo qui n’est pas sans rappeller celui d’une certaine équipe italienne… Sur le terrain, les joueurs ont été plus créatifs que l’équipe marketing avec une très belle victoire 2-1 contre Astana. Bonus, 3 500 spectateurs sont venus assister à la rencontre, meilleure affluence de la journée.

View this post on Instagram

🔷🔶 Футбольный клуб «Жетысу» утвердил новый логотип клуба. Описание: на щите (символизирующий древнюю историю жетысуского края, являющаяся родиной многих казахских батыров), под надписью JETISÝ, написанной латинским шрифтом, изображена пиктограмма, обозначающая одновременно две буквы «J» и «T». Буква «J» – первая буква названия команды «Жетысу» (JETISÝ), буква «Т» обозначает название города «Талдыкорган». Второй смысл центральной пиктограммы – 7 рек (Жеты су – Семиречье). Желтым цветом – семерка, синим цветом – река. Желтый и синий цвета являются официальными цветами футбольной команды «Жетысу». Под центральным знаком размещены цифры – 1981, означающие год создания футбольного клуба «Жетысу». В Конце нынешнего сезона данный логотип будет введен как официальный логотип ПФК «Жетысу»

A post shared by ФК ЖЕТЫСУ | JETISÝ FK🔷🔶 (@fczhetysu) on

Roumanie : la passion et les larmes

Samedi, le Petrolul Ploiești a subi un lourd revers (4-0) sur le terrain de l’U Cluj en Liga 2. Pour ces supportrices qui avaient fait le long déplacement malgré le mauvais début de saison de leur équipe, la tristesse a été grande. A la mesure de l’importance de l’affiche.

Roumanie : 17 ans de Vacarm

Pour cette nouvelle saison de Liga IV, le Steaua Bucarest a fait la paix avec ses supporters après la promotion ratée de l’an saison dernière. Après un bon début de saison et un beau parcours en Coupe de Roumanie ont bien aidé. Pour la réception de l’équipe réserve du Rapid, les ultras se sont montrés plutôt bruyants, à l’image des Vacarm, qui ont profité de l’occasion pour fêter les 17 ans de leur groupe. S’ils sont moins nombreux que lors des deux dernières années, les ultras du Steaua restent fidèles.

Rép. Tchèque : derby de Prague

Ce grand week-end de derbys nous offrait également un grand duel entre le Sparta et le Slavia Prague. Un match nettement dominé par les Rouge et Blanc du Slavia, qui s’imposent 3-0. Parmi les vainqueurs, le Roumain Nicolae Stanciu a eu droit à un accueil personnalisé. Ancien du Sparta, ce dernier a eu droit à plusieurs banderoles au nom de « traître. »

Croatie : Poljud a 40 ans

 » Source de vie, foyer d’émotions. » La Torcida a rendu un bel hommage à son stade Poljud adoré. Coquillage lové entre mer et montagne, le stade Poljud est assurément l’un des plus intéressants d’Europe. Une arène qui a vécu de grandes heures de football, comme lors du Vječni derbi entre le Hajduk Split et le Dinamo Zagreb, qui a rassemblé pas moins de 60 000 personnes en 1982. Son record d’affluence.

Pour le match l’opposant à l’Inter Zaprešić, le Hajduk a eu une belle ambiance de sa Torcida, s’est facilement imposé (3-1) et a pris la tête du classement en championnat, avec trois points d’avance sur le Dinamo Zagreb. Un magnifique week-end en somme !

Bulgarie : rouge de colère

Ce week-end, l’ex-Strasbourgeois Emil Gargorov s’est fait expulser, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’a pas apprécié. Et n’a pris pour cette colère qu’un match de suspension et 2000 euros d’amende.

Bulgarie : derby et lancer de sièges

Sofia a été elle aussi le théâtre d’un grand derby. Le plus vieux du pays, entre le Levski et le Slavia, puisque le premier match entre ces deux équipes date de plus de 100 ans. Sur les talons du Ludogorets en ce début de saison, le Levski s’est imposé sans trembler (0-2) sur le terrain d’un Slavia aux résultats décevants.

Mais c’est surtout en tribunes que les choses ont été chaudes. Notamment dans le secteur des ultras du Levski, qui ont brisé pas moins de 863 sièges (très exactement) !

Pologne: A Cracovie, Dieu est-il un ultra?

Le Cracovia recevait le Legia lors de la dernière journée d’Ekstraklasa, si sur le terrain les locaux n’ont pas marché sur l’eau en tribunes les ultras du club de l’ancienne capitale polonaise ont sorti fumée blanche et parole sacrée. Ils ont en effet dévoilé une citation de la Génèse « Dieu dit – que la lumière soit – et la lumière fut » accompagnée d’un tifo représentant le Tout-Puissant fumis dans le dos

Pologne: espoirs douchés pour le Slask à Lodz

Scène cocasse lors du premier tour de la Coupe de Pologne. Les ultras du Slask Wroclaw venus en masse noire et compacte à Lodz ont vu leur ardeurs vite refroidies. Alors qu’ils commençaient un craquage dans leur parcage ni une ni deux le camion à eau de la police polonaise est rentré en action pour délivrer un rafraichissement sous forme de douche pas vraiment tropicale. Une soirée un peu poule mouillée jusqu’au bout pour Wroclaw qui a vu le Widzew, pensionnaire de D3, s’imposer grâce à un grand Marcin Robak ex-joueur du club de Basse-Silésie

<blockquote class="twitter-tweet tw-align-center"><p lang="fr" dir="ltr">Ahahah à Łódź ils viennent de trouver une astuce formidable pour éteindre les ardeurs des supporters adverses. Les ultras du Slask n’ont pas fait long feu sous cette pluie artificielle 💦🔥 <a href="https://t.co/i3Cclytdyv">pic.twitter.com/i3Cclytdyv</a></p>&mdash; Pilka &amp; Nozna 🇵🇱 (@OwskiMateusz) <a href="https://twitter.com/OwskiMateusz/status/1176578618589364234?ref_src=twsrc%5Etfw">September 24, 2019</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

La rédaction de Footballski

Image à la Une © ultras-tifo.net

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.