De la Baltique au Caucase, des Carpates au Kazakhstan, la Gazette de l’est revient sur les événements marquants du week-end dernier. Actu, matchs, polémique et Histoire, votre dose hebdomadaire d’Europe de l’Est c’est ici et nulle part ailleurs.

Le « Klasikov » était l’attraction du week end en RPL ! Le choc entre les deux capitales russes est toujours synonyme de rivalités et de tensions. Et celui qui s’est disputé ce week-end ne fut pas une exception. Cela a commencé la veille du match, avec les doublures. Les locaux ont remporté le match 2-0 face à leurs homologues du Spartak. Dans les tribunes, les fans moscovites ont de nouveau montré leur rancoeur à l’égard d’Artiom Dzyuba, joueur formé au Spartak et à l’histoire tumultueuse avec les Rouge et Blanc.

Les fans du Spartak ont subi tout le week-end une vague d’arrestations pour des actes de hooliganisme. Ces détentions étaient toujours actives en milieu de semaine, faisant réagir la Ligue et le club du Spartak pour les faire cesser.

Malgré cela, le match s’est déroulé dimanche à 18h dans une belle ambiance. Sur le terrain, le Zenit se présentait en leader de la RPL, surmotivé après sa victoire contre l’Olympique Lyonnais 2-0 en Ligue des Champions. A l’inverse, le Spartak faisait du surplace et continuait de végéter en milieu de tableau. Tedesco tâtonnait toujours pour trouver la bonne solution dans sa compo.

Le Spartak subit globalement au début de la rencontre. Azmoun et Dzyuba pèsent grandement sur la défense adverse, le premier par ses frappes, l’autre pour son jeu de tête. La défense à 3 avec Kutepov, Gigot et Dzhikya peine à tenir le choc. C’est d’ailleurs Kutepov, en grande difficulté face au géant Dzyuba, qui craque à la 21e en plantant un but contre son gré.

Le Zenit se met alors à contrôler la rencontre face à des Gladiateurs qui ne peuvent mettre Kerzhakov en danger de loin avec des frappes cadrées mais peu dangereuses. Le Spartak tente de s’appuyer sur Bakaev pour orienter le jeu, mais il semble bien seul à faire le poids.

Mais alors qu’il peut boucler l’affaire, le Zenit se met en danger tout seul, Odzoev écopant d’un deuxième jaune dès la 49e. Un évènement qui relance le Spartak. Larsson (56e) se retrouve en face à face avec Kerzhakov, mais le gardien prend le dessus. Sur l’action suivante (57e), c’est Ponce qui trouve le poteau de Kerzhakov d’une belle tête croisée. Malgré les différentes occasions, le Spartak paye son manque de réalisme face au but. Le Zenit aurait pu boucler l’affaire en contre, sans succès.

Le Zenit se contente ainsi du 1-0 pour accrocher les trois points et repousser le Lokomotiv à neuf longueurs. Le moyen idéal de préparer au mieux la « finale » de groupe de Ligue des Champions la semaine prochaine, contre le Benfica Lisbonne.

RPL

Tout se chamboule en haut du classement ! Même si le Zénit file vers un nouveau titre, la course pour les places européennes s’annonce très disputée. En effet, le Dynamo Moscou revient fort sur ses concurrents, avec une nouvelle victoire ce week-end sur la pelouse du Lokomotiv Moscou (1-2). Le Dynamo est métamorphosé depuis quelques rencontres. Autre coup d’arrêt, celui du CSKA Moscou, qui vit une saison bien compliquée. Sa défaite à domicile contre l’Arsenal (0-1) fait en tout cas grincer des dents. De son côté, Krasnodar est accroché par Tambov à domicile avec un score nul et vierge. Tout cela fait bien l’affaire du Zenit !

Dans les autres rencontres, Ufa s’impose 1-0 sur la pelouse du Krylia Sovetov et remonte à la huitième place. Oural et Rostov ne réussissent pas à se départager (0-0), tandis que l’Akhmat et le Rubin Kazan se séparent aussi sur un match nul (1-1).

LE JOUEUR DU WEEK-END

Deux doublés en l’espace de deux semaines, le Dynamo Moscou peut remercier Maximilian Philipp ! L’ancien joueur de Dortmund a de nouveau marqué contre le Lokomotiv Moscou et a permis à son équipe de s’imposer 2-1 dans le derby moscovite.

Cette fois ci c’est la bonne ! Après 4quatre échecs consécutifs, le Dinamo Tbilissi remporte le 17e championnat de son histoire. Il suffisait pour cela de l’emporter contre la lanterne rouge WIT et ce fut plié rapidement grâce au meilleur buteur du championnat, Levan Kutalia (20 buts), et une réalisation tardive du Sénégalais Arpang Daffé. A l’issue d’une saison palpitante jusqu’à la dernière journée, le Dinamo Tbilissi devance le Dinamo Batumi, qui s’est finalement incliné sur le terrain du Locomotive (2-1). En bas de classement, le WIT fait l’ascenseur et redescend de suite en deuxième division alors que Rustravi et le FC Sioni sont sauvés pour l’instant par les barrages.

Le championnat arménien a un nouveau leader, et pour une fois il ne vient pas d’Erevan. En effet, alors que les deux Ararat ont encore calé ce week-end, c’est le Lori FC qui en profite pour prendre la tête, à la faveur d’une déculottée infligée au pauvre FC Erevan (8-0). Le club de Vanadzor compte désormais un point d’avance sur l’Ararat Armenia, l’Ararat Erevan et Shirak.

Pas de changement en tête en Azerbaïdjan. Après avoir subi sa première défaite le week-end dernier, le FK Qarabag se reprend aavec une victoire à Sabah (0-1) et compte toujours huit points d’avance sur l’Inter Bakou.

UPL

Pour la deuxième fois de la saison, la première à l’extérieur, le Shakhtar Donetsk a dû partager les points. Le champion en titre a été accroché à Mariupol (1-1), au plus près géographiquement de son fief qu’il a été contraint de déserter depuis le début du conflit dans l’est de l’Ukraine.

L’avance du Shakhtar sur ses poursuivants étant trop importante, la lutte pour le titre n’est pas vraiment relancée. Celle pour la deuxième place reste intense : le Dynamo Kiev est toujours dauphin grâce à son succès (3-1) obtenu face à l’Olimpik Donetsk, suivi de près par le Zarya Lugansk qui l’a emporté face au Karpaty Lviv (2-0). Le Desna Chernigiv a quant à lui remporté un match décisif face à Oleksandriya (2-0) et reste dans la course tout en éloignant son adversaire du jour des premières places.

Le Shakhtar Donetsk compte onze points d’avance sur le Dynamo Kiev, suivi par le Zarya Lugansk (à deux points), le Desna Chernigiv (à trois) et Oleksandriya (à six). Mariupol complète le Top 6, à égalité de points avec l’Olimpik Donetsk et le SK Dnipro-1, vainqueur (2-0) chez le FK Lviv.

Enfin, le Vorskla Poltava l’a emporté face au Kolos Kovalivka (1-0) et a ainsi mis fin à une série noire de dix matchs sans victoire (son dernier succès ayant été obtenu sur le terrain de ce même Kolos). Le Vorskla n’avait empoché qu’un point sur cette période et restait sur cinq défaites consécutives. Malgré ce succès, il est toujours lanterne rouge à égalité de points avec les deux clubs de Lviv.

PERSHA LIGA

C’est la (très longue) trêve hivernale en Persha Liga. Le Rukh (39 points) mène la meute devant le Volyn Lutsk (38 points) et le FC Minay (37 points). En bas du classement, le Metalurg et le Cherkashchyna sont en position de relégables. En attendant la reprise le 22 mars, quelques statistiques à la mi-saison : Le Géorgien Nika Sichinava caracole en tête du classement des buteurs avec 13 réalisations. Même topo pour ses coéquipiers Oleksandr Mishurenko (meilleur passeur) et Bogdan Shust (recordman des clean-sheets). Le Volyn Lutsk reste la meilleure attaque (37 buts marqués), quand l’Oscar de la meilleure défense revient au Rukh (13 buts encaissés).

LE JOUEUR DU WEEK-END

Un doublé pour Artem Besedin ce week-end, après son but jeudi dernier en Ligue Europa. L’attaquant du Dynamo est sur une bonne dynamique depuis plusieurs semaines.

La France de retour en Moldavie en 2020

Moldaves et Français ne se quittent plus. Après les deux joutes éliminatoires pour l’Euro 2020, qui se sont soldées par deux défaites moldaves (1-4 en mars, 2-1 en novembre), l’équipe de France reviendra à Chisinau en octobre 2020.

Plus précisément, il s’agira du tournoi qualificatif pour l’Euro 2021 des U19, puisque les matchs du groupe 8 dont font partie la France et la Moldavie, en compagnie de la Grèce et de l’Azerbaïdjan, se joueront (très vraisemblablement) sur la magnifique pelouse du FC Zimbru, du 5 au 13 octobre 2020.

Les deux premiers de chaque groupe, ainsi que le meilleur troisième (selon un calcul basé sur les performances face aux deux premiers), se qualifient pour le Tour Elite, où ils rejoindront le Portugal (dispensé de cette première phase en tant qu’équipe étant la mieux classée au moment du tirage) pour se disputer une place pour le tournoi. Celui-ci se jouera sous le soleil roumain en mai 2021, de quoi donner une motivation supplémentaire au Petit Poucet moldave dès octobre prochain. Hai Moldova !

LA TRIBUNE DE LA SEMAINE

Zenit Saint-Pétersbourg

L’ACTU EN BREF

  • Lourd : 7-2, 8-2, 8-0. On ne peut même pas parler de sets de tennis, mais ce sont bien les scores des défaites subies par le FC Erevan sur ses trois derniers matchs. Bon dernier de la première division arménienne, le club comptabilise 15 défaites en 15 matchs, 53 buts encaissés contre 11 marqués. Et nous ne sommes même pas à la moitié du championnat…

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.