#139 – Les images de la semaine

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 27 novembre 2018

Roumanie : quand l’entraîneur pète les plombs

Ionuț Popa fait encore des siennes. Au coup de sifflet final du match opposant le Petrolul Ploiești à l’UTA Arad (2-2), l’entraîneur des visiteurs court sur le terrain pour… mettre une correction à un de ses joueurs! La cause : une dernière occasion vendangée dans les arrêts de jeu. Le raté de trop pour le technicien, qui n’a pas mâché ses mots envers Norbert Janos, 20 ans à peine : « C’est un joueur qui quitte immédiatement l’équipe. A partir de maintenant, il ne fait plus partie du groupe, parce que c’est un joueur à problèmes. Aujourd’hui, il marchait en attaque comme en défense et à la dernière action, alors que n’importe quel spectateur aurait pris le ballon et marqué, il rate avec une nonchalance caractéristique. Avec mon tempérament, je crois que je le tuais. Je n’en peux plus, ça me fend le cœur. A chaque match il se passe quelque chose. Ça n’est plus possible. J’en ai déjà viré trois ou quatre cette saison. Je suis entraîneur et je donne sa chance à chacun, c’est pour ça que j’ai lancé Janos. Mais il n’a rien compris, il n’a plus rien à faire ici, qu’il parte à Ferencvaros! »

Roumanie : l’adieu à Giulesti

Inauguré en 1939, le vénérable stade Giulești a tiré sa révérence ce week-end. Pour le dernier match du Rapid, les supporters ont fait le show pour faire leurs adieux à la mythique arène bucarestoise. Choisie pour servir lors de l’Euro 2020, le stade de Giulești connaît le même sort que son voisin de Ghencea: la destruction totale pour être remplacé par un nouveau stade moderne. Légende du club, Daniel Pancu a lui aussi été fêté comme il se doit. Aujourd’hui entraîneur du club de Liga 3, Pancu est entré en jeu dans les dernières minutes du match, pour sa toute dernière apparition, à 41 ans. Pour la plus grande joie des supporters, qui lui ont dédié chants et tifo.

© FC Rapid 1923

© FC Rapid 1923

© FC Rapid 1923

© FC Rapid 1923

© FC Rapid 1923

Et comme à Ghencea, les supporters du Rapid n’ont pas oublié de récupérer quelques sièges du stade, en forme de souvenir.

Estonie : élisez le but de l’année!

Comme chaque année, l’élection du but de l’année en Premium Liiga est ouverte à tous. Un choix à faire parmi tous les plus beaux buts de chaque mois de cette saison 2018. Des coup-francs, des exploits individuels, des enchaînements de qualité et, bien sûr, de belles frappes de loin, la spécialité de Liliu, le Brésilien du Nõmme Kalju. A vous de vous faire votre avis, et de voter ici!

Lituanie: les plus beaux buts de l’année

La saison 2018 est terminée en A Lyga. L’occasion de se replonger dans cette folle année avec cette compilation des plus beaux buts, où la lanterne rouge Palanga occupe souvent le mauvais rôle…

République Tchèque : Le Sparta fête ses 125 ans

1893-2018. Pour fêter ses 125 ans d’existence, le Sparta Prague a dévoilé cette semaine un sublime maillot commémoratif utilisé lors du match face à Jablonec. Aussi magnifique soit-il, ce maillot n’a malheureusement porté chance à Nicolae Stanciu et ses coéquipiers, tenus en échec 0-0. Mais le tout vaut le coup d’œil.

© Twitter / @ACSparta_CZ

© Twitter / @ACSparta_CZ

© Twitter / @ACSparta_CZ

Pologne: Rakow Czestochowa, Formule 1 de la D2 polonaise

Le Rakow Czestochowa est une machine qui fonctionne impeccablement. Une équipe bâtie pour rejoindre l’élite du foot polonais la saison prochaine avec un jeu alléchant et des joueurs de talents. Les Krzyżowcy étaient pourtant plus connus dernièrement pourr les débordements en dehors du terrain de certains de ses pseudo-kibice que pour ses performances sur le rectangle vert. Mais avec près de 10 points d’avance sur le deuxième c’est à tombeau ouvert qu’ils avalent l’I.Liga. Le retour de Robert Kubica en F1 ainsi que leur course en tête à un rythme effréné méritait donc bien une célébration vroom-vroom (pas encore dispo sur FIFA19)

Pologne: deux GKS pour un derby

Même s’il n’a plus son lustre d’antan le derby des GKS entre Tychy et Katowice a toujours cette petite saveur de souffre si particulière dans cette région de Silésie où les mines et le football sont deux éléments culturels important.

© Agencja Gazeta

© Wilhelm Conrad

© Wilhelm Conrad

© Stadionowi Oprawcy / Jurgen

Pologne: coup du sombrero à Gdansk

L’Arka Gdynia a révélé ce week-end s’ouvrir au marché mexicain en introduisant un nouveau sponsor qui sera présent sur les maillots du club de la Baltique. La région mexicaine du Chignahuapan sponsorisera l’Arka et des projets d’échanges devraient voir le jour à moyen terme. L’occasion était trop belle pour certains supporters du Lechia Gdansk pour se moquer de ce son petit voisin et ennemi de toujours. En témoigne l’accoutrement original de cet hombre présent au stade dimanche pour assister au choc de la 16ème journée entre le Lechia Gdansk et le Jagiellonia Bialystok

© Tomasz Rulski

Moldavie : le Petrocub médaillé de bronze

Mihai Usatîi et Lilian Popescu peuvent être fiers de ce qu’ils sont en train d’accomplir avec le Petrocub. Même si la saison s’est terminée par une défaite malheureuse face au Zimbru (0-1), empêchant de terminer dauphin du Sheriff alors que dans le même temps Milsami perdait contre le Dinamo-Auto (0-1), le Petrocub réussit à terminer sur la troisième marche du podium pour la deuxième année consécutive, s’assurant ainsi une place en Ligue Europa l’été prochain.
Une petite réception de remise des médailles et de la Coupe de bronze a ainsi été organisée pour les joueurs et le staff technique. « Ca me fait plaisir qu’on a réussi à démontrer, une nouvelle fois, que nous méritons cette troisième place, et je remercie tous ceux qui nous ont soutenu, autant d’un point de vue local que la Fédération, qui nous a donné un éclairage nocturne, les supporters, la direction du club » a déclaré Dan Taras, milieu du Petrocub au micro de Moldfootball.

A quelques jours du Gala du football moldave, nul doute que Taras et les siens vont rafler certains prix, ou en tout cas des nominations. On sait déjà que Vladimir Ambros termine meilleur buteur du championnat avec 13 buts, tandis que Lilian Popescu sera une nouvelle fois parmi les prétendants au titre d’entraîneur de l’année.

Géorgie : et le nouveau champion est…

Le FC Saburtalo !!! Ils avaient l’occasion de la faire et ils l’ont fait. Le calcul était très simple, ce lundi soir, avce 8 points d’avance sur le Dinamo Tbilissi à 4 journées de la fin une victoire permettrait aux joueurs de Saburtalo de s’adjuger le titre pour la première fois de la courte histoire du club. Et ce fut fait, grace à une victoire 2 buts à un face à leur adversaire direct, suivi d’un envahissement de terrain d’enfants, la fan base habituelle du club basé dans un quartier de Tbilissi. Un accomplissement sur lequel on reviendra plus longuement bientôt sur Footballski.

საბურთალო

ეროვნული ლიგის დასრულებამდე 3 ტურით ადრე “საბურთალომ” ჩემპიონობა ოფიციალურად გაინაღდა ⚽️🏆🥇

Gepostet von ეროვნული ლიგა am Montag, 26. November 2018

Bulgarie: pendant ce temps…

La rédaction de Footballski


Image à la Une © Wilhelm Conrad

#139 – Les images de la semaine
5 (100%) 5 votes

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d'hiver 1998. L'est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine et de Premium Liiga estonienne. En attendant désespérément le retour du Yakutia Yakutsk en 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Semaine #47 – 2018 : Les matchs du week-end

Vous êtes fans du foot d'Europe de l'Est et cherchez à savoir ce qu'il se passe ce week-end ? Si...

Fermer