De la Baltique au Caucase, des Carpates au Kazakhstan, la Gazette de l’est revient sur les événements marquants du week-end dernier. Actu, matchs, polémique et Histoire, votre dose hebdomadaire d’Europe de l’Est c’est ici et nulle part ailleurs.

Comme toutes les confrontations entre le Dynamo et le Shakhtar, la rencontre est âpre et les duels musclés. Les deux attaques se mettent en valeur dans un match très offensif. Le Luxembourgeois Gerson Rodrigues manque de peu l’ouverture du score avant de voir les locaux en profiter. Sergiy Kryvtsov bat son vis à vis dans les airs sur corner pour propulser le ballon au fond des filets après 20 minutes de jeu. Rodrigues vendange une nouvelle grosse occasion juste avant la pause avec une frappe bien trop enlevée pour inquiéter Pyatov. Malgré un certain équilibre dans le jeu, c’est bien Donetsk qui rentre aux vestiaires avec l’avantage.

Bien que très insistants en début de seconde période, les éléments offensifs du Dynamo ne parviennent pas à faire le bon geste et balbutient leur football sur chaque nouvelle occasion. Arrive ensuite la polémique du week-end avec des cris racistes en direction de Taison qui s’emporte face au parcage du Dynamo et reçoit un carton rouge pour mauvais geste avant de sortir en larme. Le score n’évoluera plus. Le Shakhtar fini d’écraser le championnat avec cette victoire courte mais précieuse dans un contexte pesant.

Racisme et carton rouge en Ukraine

Le classico ukrainien a encore fait parler de lui, au delà des frontières cette fois. Victime d’injures racistes venant des tribunes, le brésilien Taison n’a pu contenir sa colère, adressant un doigt d’honneur au parcage du Dynamo Kiev avant de dégager le ballon dans la même direction. L’arbitre central Monsieur Mykola Balakin est alors intervenu pour exclure Taison du match pour comportement anti-sportif. C’est en pleurs que le milieu brésilien a quitté le terrain. Le match a tout de même été interrompu à la suite de l’expulsion. Une énorme polémique dont se serait bien passé ce championnat.

RPL

La mauvaise opération nous vient de Rostov ce week-end! Après un excellent début de saison, les jaunes commencent à perdre des points précieux. Ce week-end Rostov a perdu à domicile 2-1 contre le modeste Tambov. Une bien mauvaise opération ! Le choc du week-end entre le Lokomotiv Moscou et Krasnodar se termine sur un match nul 1-1. Un résultat qui fait les affaires du Zénit Saint Pétersbourg qui s’envole en tête (5 points d’avance sur son dauphin). Le CSKA quant à lui se relance mais dans la douleur contre Sochi avec une victoire 3-2.

Dans les autres rencontres, le Spartak se réveille et poursuit sa remontée au classement avec une victoire 2-0 à domicile contre le Krylia qui a terminé la rencontre à 9. Le Dinamo Moscou quand à lui enchaîne une nouvelle victoire à l’extérieur sur la pelouse du Rubin, 1-0. Les deux autres rencontres du week-end se sont terminées par des scores nuls et vierges entre l’Akhmat et l’Oural ainsi qu’Orenbourg et Ufa.

FNL

Il y a eu du mouvement en FNL durant ces deux dernières journées jouées ce week end et en milieu de semaine! Le Torpedo commence clairement à fatiguer en ce mois de novembre. Le leader a perdu des points à Saransk en rapportant un point contre le Mordovia (1-1). Jouer à 11 contre 10 la majorité de la rencontre n’a pas suffi pour remporter la mise.
Par la suite, le Torpedo s’est incliné 2-0 contre Nizhny Novgorod 2-0. Difficile de jouer à domicile hors de ses bases. Le Torpedo a dû jouer à l’Otkrytie Arena en raison des problèmes de sécurité du stade Eduard Streltsov.

En même temps, Khimki a perdu ses deux confrontations, notamment contre le Rotor Volgograd qui passe devant et revient à 3 points du Torpedo! Rien n’est joué dans cette ligue! Chertanovo participera aussi à la bataille pour le titre. Les hommes de Talalaev sont sur une impressionnante série de 9 matchs sans défaite. Après avoir fait nul contre le Rotor 1-1, Chertanovo a battu le Baltika 3-1.

Derrière, seuls le SKA Khabarovsk et Yaroslavl ont réussi à aligner deux victoires de suite.  Le reste du championnat continue de manquer de continuité. 

La prochaine journée s’annonce intéressante avec deux matchs à enjeux. Le Baltika affronte le SKA Khabarovsk et Khimki affronte Chertanovo.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Ivan Oblyakov a réalisé un très gros match ce week-end avec le CSKA Moscou. Le successeur d’Alan Dzagoev a marqué un but et a réalisé une passe décisive contre Sochi. Il a grandement participé à la victoire de son équipe 3-2 sur la pelouse adverse.

Plus que deux journées en Géorgie et le championnat est toujours aussi indécis, 3 équipes (Dinamo Batumi, Dinamo Tbilissi, Saburtalo), pouvant encore mathématiquement l’emporter, même si Saburtalo compte 5 points de retard. Et alors que les 3 équipes de tête ont remporté leur dernier match on attend avec impatience le dénouement final. Le Dinamo Tbilissi garde la tête avec deux points d’avance mais se doit donc de faire un sans-faute sous peine de voir le Dinamo Batumi le coiffer sur le poteau.

Changement en tête de classement en Arménie, ou plutôt regroupement entre les deux Ararat ! En effet le Ararat Yerevan concède un match nul sur le terrain d’Alashkert le 4ème. Leaders depuis une dizaine de journées, ils voient ainsi l’Ararat-Armenia, le champion en titre revenir au nombre de points et même les devancer à la faveur d’une meilleure différence de but, soignée notamment par un succès éclatant 7 à 2 face au FC Erevan, grâce notamment à un but de l’ancien strasbourgeois Zakaria Sanogo. Le championnat d’Erevan d’Arménie est donc complètement relancé, les 6 premières équipes (sur 10) se tenant en 6 points.

Qarabag cale. Le leader du championnat azéri concède un troisième match nul en quatre journées, cette fois ci face au Zira. Des contre performances qui permettent à l’Inter Bakou de revenir à huit points et au Neftçi de Steven Joseph-Monrose à neuf.

UPL

La défaite du Dynamo Kiev face au Shakhtar Donetsk n’aura pas profité au Desna Chernigiv, incapable de faire mieux qu’un match nul à domicile face au SK Dnipro-1 (1-1). Si le Desna parvient grâce à ce résultat à passer devant le Dynamo Kiev (par le biais des confrontations directes), il se retrouve devancé au classement par le Zarya Lugansk, nouveau dauphin du Shakhtar après sa victoire (2-0) face au Kolos Kovalivka.
L’autre occasion manquée du week-end est pour Oleksandriya qui a été accroché (0-0) par l’Olimpik Donetsk. Oleksandriya aura disputé la quasi-intégralité de la rencontre en infériorité numérique après l’expulsion en début de match de son gardien Yuriy Pankiv qui avait quelques jours plus tôt concédé un penalty face à Saint-Étienne en Ligue Europa.

Pour le reste, Mariupol préserve tant bien que mal sa sixième place après avoir tenu en échec par le Karpaty Lviv (2-2) tandis que le Vorskla Poltava est désormais seul dernier après avoir été battu (0-2) sur le terrain du FK Lviv.

PERSHA LIGA

Respectivement vainqueurs du Cherkashchyna et du Balkany, l’Obolon Brovar et le Metalist 1925 maintiennent le cap en tête. Avec sa 7ème victoire de suite, le Volyn Lutsk est bel et bien revenu dans la course à la montée. Vainqueur 3 à 2 du Rukh, un concurrent direct, le club de l’ouest ukrainien se replace sur la troisième marche à seulement trois longueurs du premier. Le Volyn est l’équipe en forme en ce moment avec son milieu de terrain prolifique Denys Kozhanov auteur de 11 réalisations en 17 apparitions.

A noter un changement en fond de classement. Vainqueur face au Kremin, le Metalurg n’est plus dernier et cède sa place au Cherkashchyna.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Prêté par le Royal Antwerp, le jeune milieu ukrainien du Karpaty a évité aux siens une seconde défaite de suite avec son doublé. Mené 2 à 0 à Mariupol, le Karpaty est revenu dans la partie grâce aux buts de Yegor Nazaryna à la 59ème puis à la 94ème.

Victoire pour la Moldavie !

Un match engagé, enlevé, plein de rebondissements et de prises de nerfs, et à la fin c’est la Moldavie qui gagne, 3-1 face à l’Azerbaïdjan. Une chose inhabituelle au pays de Tatiana Tibuleac. Précisons: il s’agit de l’équipe nationale féminine, dans le cadre des éliminatoires pour l’Euro 2021. Un superbe résultat alors que les choses étaient mal embarquées.

Dans un stade Zimbru dont la seule tribune ouverte est assez bien garnie – en tout cas davantage que lors d’un match du FC Zimbru, les Tricolorii ont bien entamé leur rencontre avec l’ouverture du score de Carolina Tabur sur une belle action individuelle suite à un duel gagné par l’excellente Cerescu.

En fin de période, Prisacaru est prise au piège de la dernière défenseure et crochète malencontreusement la capitaine azerbaïdjanaise qui partait seule au but. Carton rouge, suivie d’un coup franc magistral et « messiesque » de Dorofeeva pour remettre les deux équipes à égalité.

© Footballski.fr

Heureusement, Irina Topal s’enfonce dans la surface et se fait sécher elle aussi, en début de seconde période, pour permettre à la gardienne Natalia Munteanu de remettre la Moldavie sur les bons rails. Et c’est pas fini! A l’heure de jeu, un raid de l’intenable Tabur se termine dans la surface, avec son opposante Mollayeva qui tombe lors du duel et repousse le ballon de la main, nouveau pénalty! Rebelote, Natalia Munteanu s’en charge et inscrit un doublé pour faire 3-1.

Trente minutes à tenir à onze contre dix, et la Moldavie de faire preuve d’une grande maîtrise dans des circonstances défavorables, mais quelque peu mouvantes: un carton rouge azerbaïdjanais suivra à un quart d’heure du terme, puis un deuxième carton rouge moldave suite à une embrouille générale, et enfin un deuxième carton rouge azerbaïdjanais dans les arrêts de jeu.

Bref, on s’est bien amusé au stade du Zimbru, et les Moldaves ont redressé la barre après leur défaite inaugurale 0-7 face aux Tchèques. Dans le groupe figurent également la Pologne et l’Espagne.

Aux hommes d’en prendre de la graine. Leur dernière double confrontation pour la campagne qualificative de l’Euro 2020 démarre ce jeudi au Stade de France, face aux champions du monde, avant la réception de l’Islande dimanche soir. On vous racontera la première d’Engin Firat au prochain épisode…

En fanfare !

Lituanie

La fin de saison approchant, les yeux sont déjà tournés vers la saison prochaine et particulièrement sur la composition de la A Lyga 2020. Suduva, Zalgiris Kaunas, Zalgiris Vilnius, Riteriai et Panevezys sont les certitudes. Atlantas et Palanga les grosses incertitudes. Théoriquement Palanga est relégué mais pourrait être sauvé par l’absence de promus. En effet, quatre clubs de D2, Dziugas Telsiai (champion), Banga (promu en battant Palanga), Vytis Vilnius et le Dainava Alytus se sont coalisés pour demander l’augmentation du nombre de participants de huit à dix et être promus tous les quatre, ce qui vient d’être refusé par la Fédération qui veut garder le format à huit.

Devant ce refus, Dziugas et Banga se tâtent fortement, une promotion impliquant une grosse augmentation du budget et partant du principe qu’il vaut mieux jouer les premiers rôles en D2 que la dernière place en D1. Bref, l’incertitude est totale et il faudra surement attendre les semaines avant la reprise du championnat pour connaitre les participants au championnat. Comme elle en a la mauvaise habitude, la Fédération  alors sous pression accordera dans l’urgence des dérogations de dernière minute…

Joie à Shymkent !

Une victoire contre Taraz à l’ultime journée du championnat permet à l’Ordabasy Shymkent de piquer la dernière place européenne au Tobol Kostanay, longtemps leader du championnat ! Cette troisième place a bien été fêtée dans le vestiaire avec le président du club, Bakhtiyar Baiseitov.

Il faudra essayer de faire mieux que d’habitude en Europa League…

LE BUT DE LA SEMAINE

LA TRIBUNE DE LA SEMAINE

Volyn Lutsk

L’ACTU EN BREF

  • Sorga superstar : Présent parmi notre sélection d’espoirs en début d’année, Erik Sorga a survolé la Premium Liiga estonienne. Meilleur buteur avec 31 réalisations en 34 matchs, l’attaquant de 20 ans a ainsi marqué près d’un tiers des buts de son équipe.
  • Le championnat kazakh n’est pas encore totalement fini ! Taraz disputera un play-down contre Akzhayik pour conserver sa place dans l’élite.

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.