#129 Les images de la semaine

Antoine Gautier
Antoine Gautier - Publié le 8 mai 2018

Russie : et le Lokomotiv devint champion

Et Yuri Syomin rentra encore un peu plus dans la légende. Yuri Syomin, assurément l’homme du Lokomotiv : plus de 20 saisons sur le banc du club cheminot au compteur, et désormais 3 titres de champion (après ceux de 2002 et 2004). La donne était claire ce week-end, il fallait gagner face au Zenit Saint-Pétersbourg pour s’assurer le titre, et ce fut chose faite dans une RZhD Arena pleine à craquer grâce à un but en toute fin de match du désormais bourreau en chef Eder…

rfpl.ru

rfpl.ru

FC Lokomotiv Moscow (Facebook)

Slovaquie : cette fois, c’est la bonne pour Trnava !

Ils en avaient rêvé depuis tant d’années. Club majeur du championnat tchécoslovaque des années 1970 (5 titres), le Spartak Trnava courrait après un premier titre depuis l’indépendance de la Slovaquie malgré 3 secondes places. C’est désormais chose faite, en battant d’ailleurs pour cela le DAC, club rival de la communauté hongroise du pays. Ça vaut bien un petit envahissement de terrain et un show de pyros en centre-ville.

FC Spartak Trnava (Facebook)

Géorgie : retour du football à Batumi, et du public !

Privé de terrain depuis le début de saison, pour cause de stade trop vétuste d’un côté et de nouveau stade ultramoderne en construction de l’autre, le Dinamo Batumi évoluait cette saison à domicile à Kutaisi. Loin très loin de la mer Noire où ses supporters, probablement un des meilleurs publics de Géorgie, se languissaient de revoir leur équipe fétiche sur leurs terres. Une ville enfin délivrée la semaine dernière lorsque les lurji-tetri (bleu et blanc) ont pu enfin rejouer à domicile, sur le terrain de…leur nouvelle base d’entrainement. Pas de quoi décourager pour autant les 5000 supporters qui sont venus garnir les tribunes et offrir un superbe spectacle pour un match de deuxième division ! En prime une belle banderole pour clamer l’amour de cette ville envers son club de foot, ni le plus prestigieux ni le plus couronné de Géorgie, mais actuellement sans aucun doute le plus supporté.

Ne quitte jamais ton équipe / Elle fait partie de ta vie / Elle est ta vie jusqu’à la fin de tes jours / Nous reviendrons encore une fois / Tout redeviendra comme avant / Nous voulons que / Batumi soit bleue et blanche / Tous les Dinamoelis en feu

Crédit : Facebook Black Sea Pirates – Dinamo Batumi

DINAMO BATUMI 1923😉

Gepostet von Tariel Varshanidze am Mittwoch, 2. Mai 2018

Bulgarie : 70 ans pour le CSKA Sofia

Dans son choc face au club de Razgrad, le grand CSKA Sofia a décidé de marquer le coup en éclipsant le septième titre de champion de Bulgarie de Ludogorets au profit d’un bel anniversaire. 70 ans d’existence pour club de l’armée fêtés comme il se doit avec différentes chorégraphies, shows pyrotechniques et l’arrivée d’un hélicoptère au milieu du stade. Normal.

ЦСКА е нещо велико! 👊

ЦСКА е нещо велико! 👊#70years #CSKASofia #RedArmy #Legends #Glory #History

Gepostet von CSKA Sofia FC am Montag, 7. Mai 2018

Pologne : pendant ce temps-là à Plock …

On termine ce petit tour avec la traditionnelle mise à feu de stade polonais. Si ce match de haut de tableau d’Ekstraklasa entre le Wisla Plock et le Lech Poznan fut terne sur le rectangle vert, dans les tribunes il y avait des allures de Saint Sylvestre. Rien de spécial pourtant, mais les ultras polonais aiment offrir, à vous peuple de Footballski, de magnifiques ambiances. Après un beau tifo, l’artillerie lourde était de sortie pour remplir le ciel d’étincelles et de feu de Bengale.

Michał Łada / Wisła Płock S.A.

Un peu plus tôt dans la semaine, le Legia s’est emparé de la Coupe de Pologne face à l’Arka Gdynia. Un premier titre remporté haut la main tant dans les tribunes que sur le terrain. Multiples chorégraphies, tifos, torches, pyros et pots de fumée utilisés par les deux camps,le tout sous les yeux d’un Boniek qui n’a pas forcément dû apprécier. Pour cause, l’actuel président de la fédération polonaise de football souhaite de plus lourdes sanctions vis-à-vis de l’utilisation d’objets pyrotechniques dans les stades de football. Un choix loin d’être du coup des ultras du pays, la preuve avec cette finale et cette atmosphère.

La rédaction Footballski


Photo de couverture : Michał Łada / Wisła Płock S.A.

#129 Les images de la semaine
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Antoine Gautier

Antoine Gautier

Khinkalis et khatchapouris sur footballski. Caucasiophile, mon horizon s'élargit à l'Est toujours avec un stylo et un micro.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Saison 2018 : 5 espoirs du championnat biélorusse

La Biélorussie a vraiment besoin de jeunes joueurs talentueux pour booster son championnat et son équipe nationale, actuellement dans le...

Fermer