#128 Les images de la semaine

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 24 avril 2018

Croatie : Derby éternel, éternel derby

Nous ne présentons plus le derby éternel entre l’Hajduk et le Dinamo. Ce week-end encore, la tradition fut respectée avec une chaude ambiance et de belles animations du côté des supporters locaux. Si le club de Split avait la possibilité de se rapprocher de son grand rival avec une victoire, c’est finalement le Dinamo qui s’impose deux buts à un.

Slovaquie : Trnava vers un titre

Devant quasiment 2 000 spectateurs, le Spartak Trnava a obtenu le nul de son déplacement à Ruzomberok. Un point important envoyant le club, solide leader du championnat slovaque, vers un titre historique. Si le club de Trnava n’est pas encore officiellement champion, ses supporters, eux, ne pensent qu’à ça. La preuve avec ce magnifique parcage visiteurs en rouge et noir. Des supporters allant tout droit vers une trêve de douceur.

Tchéquie : Des déplacements remarqués

Débutons ce voyage en Tchéquie avec les supporters du Banik qui n’ont pas hésité à se diriger vers Olomouc afin de soutenir leur club mal en point. Preuve en est, les bonhommes ont réussi à remplir une tribune entière rien qu’à eux … à l’extérieur, donc. Une tribune plus garnie que celle des locaux. Là est toute la beauté de ce club et de ces supporters qui, depuis toujours, malgré les galères, continuent de soutenir le Banik. Pour couronner le tout, ces derniers ont également réalisé une belle animation. Malheureusement, le Sigma Olomouc réalise une très belle saison et s’impose logiquement sur le terrain, un but à zéro.

Pendant ce temps, un autre club légendaire a eu le droit à un soutien de poids. En effet, en déplacement à Liberec, les supporters du Slavia se sont également fait remarquer avec une arrivée massive dans la ville, célébrée comme il se doit dans les rues, le centre-ville et, évidemment, dans les travées du Stadion u Nisy. Malheureusement, là encore, le résultat du terrain n’est pas à la hauteur du soutien des tribunes puisque le Slavia repart de ce déplacement avec le petit point du match nul.

Pologne : Vers les cieux

On reste là encore dans les belles ambiances et les déplcaments massifs de supporters visiteurs avec ceux du Lech Poznan. 3 300 personnes et 143km plus tard, voilà ce que donne une ambiance classique en Pologne. Des pyros, beaucoup de pyros. Des chants, beaucoup de chants.

D’autres, pendant ce temps, préfèrent s’envoyer en l’air.

Tandis que d’autres encore n’oublient pas Dieu.

Allemagne de l’Est : Le tour de l’Est

Pas encore officiellement maintenue dans l’antichambre, l’Union Berlin a pris un bon point face à d’Heindenheim le week-end dernier, ce qui permet aux Eisernen de se maintenir en première partie de tableau. Pour la réception des Wurtembergeois, le club avait appelé à l’union sacrée et le public a répondu en venant tout de rouge vêtu. Dans le Sektor 2, les ultras ont déployé un grand tifo pour fêter les quinze ans des Eiserne Bikers, le club des motards fans de l’Union. Avec ce slogan : “Si on est trop bruyants, c’est que tu es trop vieux.”

C’était l’événement du week-end en Allemagne de l’Est : la montée du FC Magdebourg en D2, trois ans après avoir squatté le monde amateur pendant un quart de siècle. Une promotion acquise à la loyale en battant 2-0 le Fortuna Cologne à domicile. Evidemment, la fête a commencé par un envahissement de terrain classique, pour se poursuivre dans la salle de presse, avant de se terminer en centre-ville, où les joueurs ont enchaîné les bières avec leurs fans, ces derniers les ayant parfois même pris en stop depuis le stade. La saison prochaine risque d’être palpitante en 2. Bundesliga.

Loin de la folie qui agite Magdebourg, le Carl Zeiss Iéna se déplace sur la pelouse de la réserve du Werder de Brême, avec l’objectif de bétonner son maintien en D3. Bien aidés par un parcage plus que décent, les Thuringeois sont à la peine puisqu’ils rentrent au vestaire avec un 2-0 à rattraper. Il s’en suivra une superbe remontada en deuxième période et une victoire 2-4 au bout du compte. Mais surtout, le but de la semaine est à mettre au crédit du Carl Zeiss, le Belge Jo Coopens. Passé par le Cercle de Bruges et Roulers, le portier a redonné espoir à son équipe en inscrivant le but du 2-2 à 80 mètres, grâce à un coup de pouce du vent, un rebond favorable et un placement du gardien adverse aussi foireux que la place de son équipe au classement.

Roumanie : La solidarité existe encore en Liga 2

En Liga 2, il y avait le grand derby de l’Ouest entre l’UTA Arad et le Poli Timișpara, club créé et géré par ses supporters. Le match n’est pas allé à son terme. En effet, alors que les ultras du Poli ont acheté 300 places, les organisateurs, eux, ont limité l’accès à 70 personnes (5% du public). A leur arrivée, les ultras ont ainsi été bloqués à l’extérieur du stade par la gendarmerie. En signe de solidarité, leurs rivaux de l’UTA ont eux aussi boycotté le match. A la 62e minute de jeu, ce sont les joueurs du Poli qui ont montré leur solidarité… en quittant le terrain! Match arrêté.

Azerbaïdjan : Et de 6 pour Qarabag

Ce n’était qu’un demi-suspense depuis bien longtemps – depuis le début de la saison ? – mais voilà Qarabag qui remporte son 5e titre d’affilée, le 6e au total, au prix d’une victoire 0-1 à Sumqayit pendant que son principal rival Qäbälä chutait 1-0 au Neftchi Bakou, permettant d’ailleurs aux Noir et Blanc de s’approcher à deux points du podium, une belle renaissance après des années de galère. Au point d’embêter l’intouchable Qarabag dès la saison prochaine ? On en est encore loin. Les hommes de Gurbanov sont champions à quatre journées de la fin, notamment grâce à une défense de fer qui n’a plié que huit fois en 24 journées pour le moment. L’objectif est donc le même pour cet été, à savoir se qualifier pour les poules de la Ligue des Champions. En espérant la même réussite que l’été dernier !

© qol.az

© qol.az

#128 Les images de la semaine
5 (100%) 4 votes

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Cofondateur et rédacteur en chef de Footballski. La marge tient la page.

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

4 Commentaires

  • L AEK champion de Grèce ? Vous avez oublié une équipe très passionnant … une équipe très glorieuse une équipe avec une énormément histoire s’il vous plaît faites un article pour L AEK ATHÈNES…

      • Permettez-moi pour vous dire amicalement que le championnat en Grèce c’est fini par rapport à qui va être champion … champion c est l AEK… si vous faites un tour sur le site international vous pouvez confirmer ça…. ça fait pas mal des années que je suivre votre site pour ça ça me fait plaisir pour voir un article pour cette équipe passionnante!!! Merci et à bientôt

        • Oui ma source était le livescore eurosport qui n’était pas à jour il indiquait encore 61 pts pour le PAOK et le match à rejouer.

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
#3 Semaine spéciale Red Bull Salzbourg : On a discuté avec Mark Neugasimov, supporter russe de l’Olympique de Marseille

« Bon, Mark, tu te présentes ou... on fait ça comment ? » Ça fait un peu Alcoolique anonyme, non ?...

Fermer