#111 Les images de la semaine

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 29 août 2017

On est mardi, les images reviennent, numéro 111, cette fois-ci on voyage en Roumanie, en Bosnie-Herzégovine, en Slovaquie, en Serbie, en Moldavie et même en Autriche.

Roumanie : Pas faute

Capture d’écran – © Dolce Sport

Battu 2-0 par le FCSB, le FC Botoșani a quitté l’Arena Națională de Bucarest avec des regrets, mais surtout la sensation de ne pas avoir été aidé par l’arbitrage. En témoigne cette image de la cheville d’Andrei Burcă. En fin de première période, le défenseur est victime d’une semelle d’un Denis Alibec frustré par son manque de réussite. « L’arbitre me dit qu’il prend le ballon. Nous sommes trop petits de toute façon, il faut nous concentrer sur notre travail. » Alibec, déjà averti, se sort sans encombre de cette action. Avant d’être remplacé à la mi-temps, sous prétexte de blessure. A 11 contre 11, les Moldaves s’inclinent 2-0.

Roumanie : L’U Cluj meilleure affluence!

© Silvia Cristea

Comme nous en parlons depuis plusieurs mois, le renouveau du football roumain est en marche. Un renouveau qui passe par les divisions inférieures, où les grandes équipes historiques font leur bonhomme de chemin, en attendant de retrouver à nouveau l’élite. Un long chemin où ces équipes sont très soutenues par leurs fidèles supporters. L’U Cluj en est l’un des meilleurs exemples. E à l’occasion du match joué samedi face à la réserve du rival local CFR Cluj, les Șepciile Roșii ont battu leur record d’affluence avec 6200 specteteurs. Mieux, l’équipe, qui évolue en Liga 3 depuis sa promotion cet été, affiche là la meilleure affluence du pays ce week-end ! Mieux donc que le tous les clubs de Liga 1, dont le FCSB et ses 5800 spectateurs face au FC Botoșani. Une tendance qui devrait souvent revenir cette saison, avec notamment la présence du CSA Steaua et du Rapid en Liga IV (et dans le même groupe s’il vous plaît!). Cette année plus que jamais, le bonheur passe par les divisions inférieures en Roumanie !

Bosnie-Herzégovine : Les Lešinari mettent l’ambiance

Direction la Republika Srpska pour retrouver l’un des clubs importants des Balkans, le Borac Banja Luka, porte-étendard de la République serbe de Bosnie, comme on a pu le voir ce week-end, lors de son match face à Sarajevo. Tifo et pyros, ces derniers ont su accompagner leur équipe afin d’empocher le point du match nul. Tandis que les locaux s’accrochent au haut du tableau, les visiteurs, eux, continuent de stagner à la neuvième place après un quatrième match sans victoire.

Slovaquie : Myjava continue de vivre

© Simona Photographer

© Pyxel

© Pyxel

Si vous êtes habitués au championnat slovaque, le nom de Spartak Myjava ne devrait pas vous être inconnu. Pour les autres, ce club était encore en première division la saison dernière, jusqu’en janvier… avant de déclarer forfait pour le reste du championnat après, notamment, un match face au Slovan Bratislava ayant déplu au président du club suite à des choix de l’arbitre. De retour en quatrième division slovaque, loin du football business, le Spartak peut toujours compter sur une petite poignée de fidèles ultras. De quoi s’accommoder de la meilleure des façons à des rencontres comme celle de ce week-end face à l’obscure Tempo Partizanske.

Slovaquie : 15 ans d’amitié entre Žilina et le Góral Żywiec

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

© supporters.cz

On reste en Slovaquie avec l’un des matchs les plus intéressants du week-end entre Žilina et le Spartak Trnava. Auteur d’un magnifique début de saison, le Spartak Trnava et ses supporters venus nombreux pour ce match n’ont malheureusement pas réussi à faire face au champion en titre -pourtant loin de son niveau de l’an passé – en encaissant deux buts lors des dix dernières minutes. De quoi couronner une journée pleine de succès pour Žilina où les ultras du club ont fêté les 15 ans de leur amitié avec les Polonais du Góral Żywiec. Quinze années célébrées avec un tifo et une victoire lors d’un match arrangé entre hooligans opposant Žilina (25) + Góral Żywiec (25) vs. Spartak Trnava (30) + Korona Kielce (20).

Moldavie : le Sheriff sur un nuage, Oancea régale

Tout roule pour le Sheriff. Après une qualification pour les groupes de la Ligue Europa face au Legia, un énorme test les attendait en championnat avec la réception du leader, Milsami. Dans le Manej, on a assisté à un match sous haute tension, en témoigne la carte rouge reçue par Bayala pour une réaction violente suite à un tacle. Au final, c’est le jeune Evgheni Oancea, 21 ans seulement, qui a guidé les siens vers la victoire. D’abord d’une belle frappe pour ouvrir le score, puis d’un lob majestueux à la Totti (en images ci-dessous, à la 3″01′) pour clore la marque dans les arrêts de jeu, 3-1. A noter également le premier but de Jairo sous ses nouvelles couleurs. Le Sheriff prend la tête juste avant la trêve internationale, et compte bien la garder : il ne reste que 10 journées à tenir.

Serbie : un veciti derbi en feu, comme d’habitude

© VK/ Don’t Stop Hooligans & Ultras

Episode 155, au Marakana, et toujours la même recette : des pyros à n’en plus finir, une ambiance survoltée et dans ce brouhaha infernal, les 22 playmobils semblent minuscules, bien qu’il s’agit de ce genre de matchs qui peuvent les transformer en héros ou zéro en une fraction de secondes. Fournisseurs officiels d’images toujours plus folles les unes que les autres, Grobari et Delije s’en sont donnés à coeur joie, pour un résultat terne de 0-0 sur la pelouse, et de quelques sièges brûlés dans les gradins.

© Unterwegs-in-Sachen-Fussball

© fotoapalyaszelerol.com

© fotoapalyaszelerol.com

Autriche : 40 ans du secteur ouest du Rapid

© ultrasrapid.at

© ultrasrapid.at

Lors de la réception du LASK Linz, les Tornado Rapids ont sorti le grand jeu pour célébrer le quarantième anniversaire du Block West. Une tribune entièrement colorée aux couleurs du club lors de l’entrée des joueurs, qui va s’animer tout au long du match grâce aux chants et pyros de ses fantassins. Une débauche d’énergie à laquelle les joueurs ont répondu par une petite victoire 1-0 qui permet de rejoindre leur adversaire du jour à la 6e place du classement, bien loin de l’intouchable Sturm Graz. C’est toujours ça de pris.

© tornadosrapid.at

© tornadosrapid.at

Pierre Vuillemot, Thomas Ghislain & Pierre-Julien Pera


Image à la une : © VK/ Don’t Stop Hooligans & Ultras

#111 Les images de la semaine
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Rijeka, à un tournant de son histoire

C’était une occasion unique de voir Rujevica chanter l'hymne de la Ligue des Champions lors de l’automne. Malheureusement, Rijeka s’est...

Fermer