De la Baltique au Caucase, des Carpates au Kazakhstan, la Gazette de l’est revient sur les événements marquants du week-end dernier. Actu, matchs, polémique et Histoire, votre dose hebdomadaire d’Europe de l’Est c’est ici et nulle part ailleurs.

Bien ancré en première place du classement, le Lokomotiv Moscou se devait de conserver sa bonne dynamique face à un Spartak Moscou aux abois cette saison. Sauf que voilà, un derby n’est pas une rencontre comme les autres et les choses ne se passent pas forcément comme prévues!

Dans un match très ouvert des deux côtés, ce sont les cheminots qui vont se mettre en avant rapidement. Miranchuk par deux fois frappe de loin mais ne trouve le cadre. Il est imité quelques minutes plus tard par Schürrle du côté adverse. Tout va se décanter en seconde période. Alors que le Lokomotiv assiège le camp du Spartak, les gladiateurs vont partir en contre et Ponce ouvre le score d’une belle balle piquée. Le Lokomotiv est K-O et va prendre un autre but très rapidement de la part de Larsson qui dévie un ballon au premier poteau. Larsson s’offrira même un doublé quelques minutes plus tard. 3-0 score final, la belle affaire pour le Spartak qui se relance mais reste loin des leaders.

RPL

C’est la chute des gros ce week-end en Russie, à l’exception de Rostov et du Zénit qui se donnent un bol d’air en tête de classement. Il faut dire que le CSKA et Krasnodar n’y étaient pas ce week-end. Dans le derby contre le Dinamo Moscou, le CSKA s’est incliné en toute fin de rencontre suite à un but de Clinton N’jié qui en profite pour inscrire son premier but sous ses nouvelles couleurs. Krasnodar quant à lui est incapable de faire mieux qu’un match nul 1-1 à domicile contre Orenbourg.

De son côté, Rostov a assuré à domicile contre Sochi avec un succès sur le score de 2-0. Même résultat pour le Zénit Saint Pétersbourg en déplacement à Samara. Mais les joueurs de Semak ont longtemps eu du mal face à leurs adversaires.

Dans les autres rencontres on notera le succès surprise 3-0 de Tambov contre Ufa. La lanterne rouge se relance peut-être dans le championnat. Le Rubin Kazan n’a pu faire mieux qu’un petit 0-0 contre l’Oural Ekaterinbourg et de son côté l’Akhmat a été tenu en échec 1-1 par l’Arsenal Tula à domicile.

FNL

Cette saison de FNL est une nouvelle fois passionnante!  Chaque année, deux ou trois équipes s’accrochent en haut de tableau et en général, le suspense est présent jusqu’à la fin de la saison.

Cette année ce n’est pas trois, mais quatre équipes qui ne lâchent rien avec des séries de victoires pour chacune d’entre elles. Quatrième du classement, Chertanovo a enchainé une quatrième victoire consécutive, cette fois à Krasnoyarsk face à Enisey 2-0. Le Rotor et Khimki, troisième et deuxième de FNL, ont quant à eux enchainé une deuxième victoire consécutive et mettent un peu plus la pression sur le Torpedo.

Un leader qui, après la défaite contre Chertanovo le week-end passé, a de nouveau lâché deux points face au Baltika en concédant le nul 1-1 à domicile. La satisfaction de ce match, c’est le stade de Kaliningrad bien garni pour l’occasion.

Derrière, deux équipes ont remis la machine à victoires en route. Le Neftekhimik a remporté difficilement son match 1-0 grâce à un but en fin de match. Le SKA Khabarovsk s’est de son côté facilement imposé 3-0 contre le Spartak 2. Seul le Fakel Voronezh a réussi à engranger les trois points dans le reste du classement. Tomsk rate de son côté le coche en se prenant un but à la 88e minute à Armavir (1-1).

Il faudra suivre avec attention le match du leader qui affronte le SKA Khabarovsk à domicile.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Les joueurs de Tambov peinent à briller cette saison mais il faut cette semaine mettre en avant la performance du défenseur central Ade, auteur d’un gros match contre Ufa. L’ancien joueur d’Orenbourg a réalisé un match costaud défensivement et a même marqué ! Il a grandement participé au succès 3-0 de son équipe.

Cela se crisperait-il en Géorgie ? Sur les 3 dernières journées, seul Saburtalo a réussi empocher la victoire parmi les 3 prétendants au titre. Le Dinamo Batumi reste sur 3 matchs nuls consécutifs mais conserve la tête du classement alors que le Dinamo Tbilissi n’y arrive pas plus. Pour preuve, le choc entre le deuxième et le troisième a abouti à un triste match nul 0-0 entre Saburtalo et le Dinamo Tbilissi. 3 points d’écarts, 3 équipes et 3 journées seulement à disputer, on se dirige encore vers un scénario de dingue en cette fin de saison !

En Arménie, Ararat et Shirakse partagent toujours la tête du championnat. Même nombre de points, nombre quasi équivalents de buts encaissés et de buts marqués, les deux clubs sont bien partis pour se disputer le titre. Mais l’Ararat Armenia n’a pas dit son dernier mot et a encore un match en retard à jouer. En cas de victoire, le duo pourrait se retrouver trio !

Peu de changements en Azerbaidjan. Les 3 premiers du classement ont gagné se détachant encore un peu plus du reste. On note le doublé inscrit par le français Bagali Dabo avec Neftçi, participant grandement à la victoire 4-2 du club de Bakou.

UPL

Avant de s’affronter en coupe, les deux gros marquent le pas. La série de victoires du Shakhtar Donetsk a pris fin face à Oleksandriya, le leader ayant été tenu en échec (0-0) après onze victoires lors de ses onze premiers matchs. Le Dynamo Kiev aurait pu en profiter pour revenir un peu sur son grand rival mais il n’a pu faire mieux qu’un nul (1-1) face au Karpaty Lviv. L’écart entre le leader et le deuxième reste de dix points.

Le Dynamo voit ses poursuivants revenir sur lui. Le Desna Chernigiv s’est facilement imposé chez le FK Lviv, dernier (4-1) tandis que le Zarya Lugansk a écrasé le Vorskla Poltava (4-0). Ces deux équipes reviennent à respectivement un et deux points de la deuxième place.

Pour le reste, Mariupol a fait son entrée dans le top six en s’imposant face au Kolos Kovalivka (2-0) tandis que l’Olimpik Donetsk a battu le SK Dnipro-1 (3-2), ce qui lui permet de remonter à la neuvième place et de prendre ses distances avec le Vorskla Poltava et le FK Lviv qui ferment la marche.

PERSHA LIGA

Le duel au sommet de cette 15ème journée voit l’Obolon Brovar reprendre le commandement après son succès sur l’Agrobiznes. Une victoire 2-1 arrachée à la 94ème minute par le brésilien Guttiner entré en jeu un quart d’heure auparavant. Douche froide donc pour l’Agrobiznes qui passe de la première à la sixième place avec cette défaite et les victoires de tous ses concurrentes directs.

Le Metalist 1925 s’impose 4 à 2 à Kremin. Le Rukh l’emporte (0-1) sur la pelouse de l’Avangard. Même topo pour l’Ingulets qui étrille le Balkany avec un nouveau doublé du meilleur buteur du championnat, Nika Shichinava. A noter aussi la discrète mais belle progression du Volyn Lutsk qui remonte à la 5ème place.

LE JOUEUR DU WEEK-END

Le Desna Chernigiv tient bon la barre en troisième position après un éclatant succès 4 à 1 à Lviv. Auteur d’un doublé, l’ancien espoir du Dynamo Dmytro Khlyobas s’est une nouvelle fois distingué.

Bienvenue, Engin Firat!

En dix matchs officiels, l’équipe de Moldavie aura donc connu trois entraîneurs différents lors de cette campagne qualificative pour l’Euro 2020. Qualificative est un bien grand mot, puisqu’il s’agissait d’un lointain souvenir dès les deux premières roustes reçues contre la France (1-4) et en Turquie (4-0).

La Turquie, justement, est celle qui s’invite en Moldavie, après l’échec cuisant de l’Ukrainien Semion Altman, qui restera malheureusement dans les annales pour la défaite honteuse en terre andorrane (1-0) début octobre. Engin Firat est donc le septième entraîneur étranger à prendre en main la sélection moldave, mais sans doute le plus étranger de la liste (principalement roumaine, ukrainienne ou moldavo-soviétique).

La Fédération a annoncé dès le licenciement d’Altman qu’elle n’avait reçu qu’une seule candidature, celle de Firat, avalisée dans la journée de lundi. Cet homme de 49 ans, comme pourrait titrer une presse de caniveau, a officié en tant qu’entraîneur (à l’Eintracht Francfort par exemple) ou assistant (à Fenerbahçe notamment) dans plusieurs pays, le dernier étant les Etats-Unis où il a joué le rôle de directeur sportif du FC Dallas City, le… quatrième échelon du soccer étoilé.

Une arrivée qui n’annonce ni espoir ni inquiétude, tant les récentes performances de l’équipe nationale sont une ode à l’indifférence qui caractérise le ballon rond autochtone. La principale mission de Firat sera de ne pas en prendre trop à Paris, le 14 novembre prochain, et d’essayer de marquer un goal face à l’Islande quelques jours plus tard. S’il y a du mieux, c’est du bonus, ou plutôt un songe.

Estonie : le Flora reste champion !

Un petit but a suffi. En s’imposant (1-0) face à Paide, le Flora Tallinn s’est adjugé un nouveau titre de champion d’Estonie, au terme d’une saison parfaitement maîtrisée.

Lettonie : première pour le RFS

Du côté de Riga, c’est une grande première pour le Rigas Futbolas Skola (RFS), qui remporte le tout premier titre de son histoire en s’imposant face à Jelgava en finale de Coupe de Lettonie (3-2).

LE BUT DE LA SEMAINE

(à 0’52 ») – Détour en deuxième division moldave pour le but de la semaine avec cette belle reprise de volée d’Oleg Andronic, pour le FC Ungheni. Insuffisant pour battre le FC Floresti, en pleine bagarre pour la montée.

L’ACTU EN BREF

  • Mamia Gavashelishvili est de retour : Une nouvelle qui met du baume cette semaine c’est le retour dans le groupe professionnel du Locomotive Tbilissi de Mamuka Gavashelishvili. Eloigné des terrains pendant 9 mois pour soigner une leucémie, l’attaquant est apparu avec quelques cheveux en moins mais un grand sourire pour son retour, en attendant de rejouer de nouveau un match en pro.

მკურნალობის ხანგრძლივი პროცესის შემდეგ, „ლოკომოტივის“ თავდამსხმელი – მამია გავაშელიშვილი კლუბს სრულიად ჯანმრთელი…

Gepostet von FC Locomotive Tbilisi am Freitag, 25. Oktober 2019

La rédaction Footballski

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.