Semaine #50: Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 11 décembre 2015

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous voulez découvrir ces pays et cherchez un match intéressant à regarder ? Vous êtes parieurs et à la recherche d’un bon tuyau pari dans un championnat moins côté ? La rubrique du vendredi est faite pour vous et elle donne un de ses derniers coups de collier avant la trêve hivernale qui peut être plus ou moins longue dans le monde merveilleux de Footballski.

Les matchs du week-end:

Dinamo Bucarest vs. Pandurii Târgu Jiu

Samedi à 19h30, alors que le leader Astra recevra la lanterne rouge Petrolul dans ce qui était l’ancien derby de Ploieşti, ses poursuivants s’affrontent entre eux. A commencer par ce Dinamo-Pandurii plutôt indécis. D’un côté, le Dinamo de Mircea Rednic est en pleine forme, avec une série de cinq matchs sans défaite, et pointe désormais à la quatrième place. Deux points devant, les Pandurii sont troisièmes, mais sont passés totalement au travers face à Botoşani la semaine dernière (0-3). Un sursaut est attendu à Ştefan cel Mare pour ne pas être doublé par les Bucarestois.

FC Viitorul vs. FCSB

Lundi à 19h30, revenu à la deuxième place du classement, le Viitorul ne pointe qu’à deux petits points de l’Astra. Invaincus lors des quatre dernières journées, les élèves de Gheorghe Hagi vont disputer un match piège. Car en face, le magicien Reghecampf est de retour au Steaua! Et avec succès, puisque son équipe, moribonde en novembre sous les ordres de Mirel Rădoi, s’est imposée sans discussion possible face à Craiova dimanche dernier. Celle-ci arrive donc avec une confiance nouvelle, mais sans Nicuşor Stanciu, son maître à jouer, suspendu après avoir reçu le carton jaune de trop face aux Oltènes. Mais même sans lui, c’est le match à suivre de cette 22e journée de Liga 1.

Bulgarie

Cherno More vs. Ludogorets

Samedi à 13h00, le champion en titre, et actuel leader, se déplace à Varna chez le vainqueur de la dernière Coupe nationale. Les coéquipiers de Mathias Coureur auront à coeur de redorer leur blason face à un rival souvent tourné en ridicule au stade Ticha, après leur déroute 4-0 chez un Pirin qui renaît de ses cendres. Désormais sixième, et dépassé par le Slavia Sofia, la victoire est importante au vu de ce championnat bulgare complètement fou.

Levski Sofia vs. Lovech

Samedi à 15h30… car en cas de défaite du Ludogorets, le Levski ou le Litex prendra la place de leader! Si quatre points séparaient le top 4 il y a encore dix jours, il n’y a désormais plus que deux petits points entre ce quatuor. Les deux équipes n’ont plus réussi à gagner depuis deux rencontres et se doivent de terminer l’année sur une bonne note. Avantage Levski qui aura l’habituel soutien de son public pour ce dernier match avant la trêve!

Ferencvaros vs. Ujpest

Samedi à 19h30, c’est le grand derby de Hongrie! Le match qui oppose les deux plus grands clubs du pays, dont la rivalité remonte aux années 30! Sur le terrain, il ne devrait cependant pas y avoir de suspense tant Ferencvaros écrase tout sur son passage en championnat cette saison. Leaders avec 19 points d’avance sur Paksi, les Aigles verts viennent en effet de pulvériser leur dauphin 5-0… à l’extérieur! Si Ujpest, qui s’est déjà incliné 2-1 lors du match aller, reste sur une bonne série de cinq victoires en six matchs, il faudra être bien fort pour résister au leader.

Radnicki Nis vs. Cukaricki 

Vendredi à 18h00, Radnicki Nis, surprenant cinquième, reçoit un Cukaricki qui doit se remettre de sa baffe reçue à domicile face à Zvezda le week-end dernier. Ce sera l’occasion pour l’équipe de Belgrade de montrer qu’elle a du caractère et qu’elle peut rebondir, alors que les joueurs et le staff semblent sonnés après cette contre performance. Pour l’équipe de Nis, équipe irrégulière au possible, ce sera l’occasion de se rattraper après la défaite de la semaine dernière. 

Georgie

Sioni Bolnisi vs. Samtredia

Samedi à 11h00, à l’aube de la dernière journée de la phase aller, les choses commencent à se dessiner en Umaglesi Liga. Loin devant, le Dinamo Tbilissi et Dila Gori mènent un train d’enfer. Derrière, trois équipes luttent pour une place qualificative en Europa League. Et alors que le FC Tskhinvali se déplace chez un Lokomotiv Tbilissi mal classé, ses concurrents Sioni bolnisi et Samtredia se rencontrent pour un match important. En cas de défaite, Samtredia, qui compte déjà quatre points de retard sur son adversaire, serait irrémédiablement largué dans la course à l’Europe.

Zira vs. Qarabag

Dimanche à 15h00, le surprenant troisième reçoit l’indéboulonnable leader et champion en titre – dix points séparent déjà les deux équipes! Avec des résultats en dents de scie, Zira n’a pu profiter du surplace du Qabala pour les distancer au classement, mais pourrait embêter un Qarabag qui a perdu des plumes à Bakou deux semaines plus tôt. En tout état de cause, Zira devra les mettre sur la table s’il veut rester sur le podium européen de la Premyer Liqasi – car l’Inter et le Kapaz le rattraperont en cas de contre-performance.

Panionios vs. AEK Athènes

Samedi à 18h30, encore une grosse rivalité en Grèce. Il existe en effet une rivalité entre ces deux clubs athéniens qui ont un passé commun issu de la « Grande Catastrophe » lors de laquelle les Grecs d’Asie Mineure furent chassés de chez eux à la suite du traité de Lausanne après la défaite grecque contre la jeune Turquie de Mustapha Kemal. Bref, Panionios vient de Smyrne et AEK de Constantinople… voilà une bonne raison pour se foutre sur la gueule entre fans des deux camps. Pour samedi rassurons-nous, les déplacements lors des matchs à risque sont interdits. On n’aura certainement pas de débordement, mais les Panthers seront certainement chauds et tenteront de mettre le feu à Nea Smyrni. Pour ne rien gâcher Panionios fait un excellent début de saison et tâchera de mettre des bâtons dans les roues d’AEK, actuel deuxième de Super League.

Panathinaïkos vs. Asteras Tripolis

Dimanche à 18h30, on aura une petite odeur de Coupe d’Europe. Respectivement cinquième et sixième, le Pana et l’Asteras doivent tous les deux gagner pour ne pas se faire distancer, alors qu’un seul point sépare le troisième (PAOK) du sixième. Encore fragiles, les joueurs de Stramaccioni doivent hausser leur niveau de jeu s’ils ne veulent pas laisser filer l’AEK. En face, l’Asteras, mené par Apostolos Giannou (9 buts), a tout du véritable poil à gratter. Match serré en perspective.

Legia Varsovie vs. Piast Gliwice

Dimanche à 18h00, le choc de haut de tableau en Pologne. Un match au sommet entre le second, le Legia, qui devra se remettre de sa débâcle en Europa League face à Naples. Une sévère défaite 5-2 qui illustre une campagne européenne désastreuse pour les hommes de Cherchesov et permet de se focaliser sur le désormais seul objectif du club, le championnat ! Quoi de mieux pour se remettre dans le bain que le leader surprise, le Piast Gliwice qui marque le pas depuis maintenant deux matchs avec une lourde défaite face au Gornik Zabrze de Roman Gergel et un match nul bien plus convaincant face au Cracovia, troisième avec 34 points.

Albanie

Teuta Durrës vs. Skënderbeu Korçë

Lundi à 17h00, l’Albanie connaîtra son choc du week-end. Grâce à une bonne série, le Skënderbeu a pu se rapprocher à deux points du leader mais va connaître une déplacement délicat sur la pelouse de Durrës, son plus proche poursuivant. Et ce d’autant plus que le Teuta a été battu par le Bylis Ballsh la semaine dernière et qu’il ne voudrait pas en connaître une deuxième consécutive.

Hajduk Split vs. RNK Split

Samedi à 17h00, les deux équipes jouent une place en Europe League. L’Hajduk semblait pouvoir prendre place dans la lutte pour le titre mais a dégringolé et laisse Rijeka et le Dinamo se disputer la couronne. Derrière, le deuxième club de Split est à l’affût et a l’occasion de revenir à deux points du rival pour une place européenne. Avec seulement une défaite lors des deux derniers matchs, les rouges semblent être en mesure de faire un bon résultat

AEL Limassol vs. Anorthosis

Samedi à 18h00, on vous propose un classique du championnat chypriote pour ce week-end. AEL en perte de vitesse depuis quelques saisons tentera de confirmer son bon résultat de la semaine passée contre Omonia. La tâche sera compliquée face à Anorthosis qui a récemment pris la tête de la league au détriment de l’ogre APOEL.

Red Bull Salzburg vs. Rapid Vienne

Dimanche à 16h30, match au sommet en Autriche avec le duel RB Salzburg – Rapid Vienne. D’un côté, le Red Bull marque dangereusement le pas avec une succession de matchs nuls. Une situation qui a permis à l’Austria de reprendre la tête du championnat avec un petit point d’avance mais, surtout, au Rapid de revenir dans la course avec 34 points, soit le même nombre que le RB. Une situation délicate qui place l’importance de ce match pour les deux clubs. D’autant que l’Austria ne devrait pas avoir de mal à s’imposer face au Rheindorf Altach ce week-end.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Astra vs. Petrolul [1 (1,55)]: Le leader de Liga 1 contre le dernier du classement (2 victoires en 21 journées). Le Petrolul reste sur 5 défaites consécutives en championnat.

Un match sûr à l’extérieur

Cherno More vs. Ludogorets [2 (1,45)]: En grande forme le leader du championnat bulgare se déplace sur le terrain d’une équipe qui n’a plus gagné à la maison depuis mi octobre.

Un tuyau pour doubler sa mise

Celje vs.Gorica [2 (2,55)]: Gorica reste sur quatre succès lors de ses cinq derniers déplacements sur le terrain de l’avant-dernier du championnat !

Un nul de folie

Platanias vs. Gianina [N (2,80)]: Deux nuls lors des trois dernières confrontations entre ces deux équipes. Bis repetita?

Un risque à prendre

Debrecen vs. MTK Budapest [2 (4,75)]: Le troisième du championnat hongrois va devoir s’imposer face au septième pour rester sur le podium !

La rédaction de Footballski.


Image à la une : © pgwear

Semaine #50: Matchs du week-end et bons coups
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a vécu Mordovia Saransk vs. Terek Grozny

Ce n'est pas uniquement pour raison touristique que nous sommes en visite à Saransk, capitale de la République de Mordovie,...

Fermer