Semaine #5 – 2017 : Matchs du week-end – Format court

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 3 février 2017

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? On vous propose un nouveau week-end assez-calme mais avec tout de même la reprise de la Roumanie qui recommence avec deux affiches d’un coup. Cinq championnats donc pour passer un grand week-end de football et bien commencer un mois de février qui va voir le retour du ballon rond sur la plupart  de nos terrains.

Les matchs du week-end:

APOEL vs. AEK Larnaca

Samedi à 15, le leader reçoit son dauphin. Si le match ne présente guère d’enjeu en soi, puisque les deux formations sont déjà qualifiées pour la phase de playoffs. Mais cela reste l’occasion pour l’APOEL de confirmer sa supériorité (5 points d’avance), et pour l’AEK d’aller titiller une équipe qui n’a perdu qu’à une seule reprise cette saison. Et le duel entre Sotiriou (14 buts) et Trickovski (10 buts) sera aussi intéressant à suivre.

Giannina vs Panathinaïkos

Samedi à 18h30, le Pana d’Ouzounidis, qui reste sur deux matchs nuls de suite en Superleague, mais un probant succès en Coupe (4-0), tentera d’aller chercher un succès sur la pelouse du PAS, 7e à 4 points de la 5e place. Délestés de ses boulets estivaux (Ivanov, Ledesma, Ibarbo, Wakaso), les Verts doivent tout de même retrouver des couleurs, notamment dans l’animation offensive, s’ils veulent ramener quelque chose. Parce que face à la bande à Maboulou, on peut vite y laisser des points.

Dinamo Bucarest vs. FC Viitorul

Samedi à 19h, le Viitorul est donc leader du classement à la reprise, mais il a perdu cet hiver son bijou Răzvan Marin, parti briller au Standard de Liège. Un départ qui pourrait bien laisser un grand vide, malgré l’arrivée de Neluț Roșu (Concordia Chiajna) pour lui succéder. Un nouveau défi attend donc le Viitorul, candidat ouvert au titre. En face, le Dinamo est lui toujours en proie au doute. Cinquième, la formation bucarestoise a beaucoup vendu cet hiver (Gnohéré, Valentin Lazăr et surtout dorin Rotariu, arrivé au FC Bruges pour 2M€ au dernier jour du mercato) et ne compte qu’une arrivée en la personne de Bawab, ex-attaquant du FCSB. Si le Dinamo doit encore se renforcer (le mercato ne ferme que le 20 février en Roumanie), le Viitorul vient peut-être au bon moment à Ștefan cel Mare.

Albanie

Kukësi vs. Teuta Durrës

Dimanche à 14h, on suivra le leader du championnat albanais qui a confirmé non sans mal après la reprise avec une victoire contre le Vllaznia très en difficulté. Cette fois c’est un club historique qui se présente au Zeqir Ymeri. Le Teuta semble attaquer l’année 2017 en pleine forme et pourrait donc poser des problèmes à Kukësi qui ne peut pas se relâcher avec les deux clubs phares du pays à quatre points derrière. La surprise continuera-t-elle ?

Panionios vs. Xanthi

Dimanche à 15h30, c’est une affiche opposant le 2e (Panionios) au 4e (Xanthi) qui nous sera proposée en plein coeur de ce premier dimanche de février. Les deux équipes, à égalité de points avec le PAOK (3e), se doivent de l’imposer pour occuper cette place de dauphin qui semble plus indécise que jamais. Mais pour Xanthi, il faudra enrayer une série de deux matchs sans victoire (1 nul, 1 défaite) pour y parvenir. Et loin de ses bases, la tâche ne s’annonce guère aisée…

CFR Cluj vs. FCSB

Dimanche à 19h, décevant avant la trêve, le futur FC Sport Becali compte reprendre de la meilleure des manières avec son nouveau duo d’attaquants Alibec-Gnohéré. Mais des cadres sont partis: Alin Toșcă au Betis et Adi Popa à Reading, et des joueurs se sont blessés lors du dernier amical (Muniru et Gnohéré). Après une série de matchs amicaux en demi-teinte, l’équipe de Reghecampf retrouve la Liga 1 avec peu de certitudes, et un adversaire de taille. Le CFR Cluj a été très costaud cette saison et joue sa place en play-offs malgré ses six points de pénalité. Avec un effectif inchangé, renforcé par Ciprian Deac, l’équipe de Vasile Miriuță a de quoi faire du mal aux Bucarestois.

Inter Bakou vs. Neftchi Bakou

Jeudi à 16h, c’est le « derby » de Bakou jeudi prochain, qui attire notre attention. L’Inter a bien redémarré la machine avec une victoire 4-1 contre Kapaz, qui lui permet de revenir à cinq petits points de la tête, c’est-à-dire de Qarabag tenu en échec par… le Neftchi lors de la reprise (1-1). Un regain de forme pour l’historique de la Premyer Liqasi ? On verra. Même s’il reste improbable que l’Inter aille titiller les deux leaders du championnat, gagner le match et suivre leur rythme permettrait d’augmenter un tant soit peu le suspense en tête. Pour le Neftchi, avant-dernier, tous les points doivent être glanés pour sortir, au plus vite, de la zone rouge.

La rédaction de Footballski.

Semaine #5 – 2017 : Matchs du week-end – Format court
4 (80%) 1 vote

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
The Romanian Connection : quand des arbitres sont suspectés de truquer des matchs amicaux

Durant la trêve hivernale, de nombreux clubs de différents pays d’Europe de l’Est se retrouvent en Turquie et à Chypre...

Fermer