Semaine #49 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 9 décembre 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Voici pour vous une dizaine de matchs dans les championnats qui ne se sont pas encore arrêté. Et il y a de très gros chocs, notamment en Ukraine ou en Pologne, de quoi entamer ce mois de décembre de la meilleure des manières.

Les matchs du week-end:

CS U Craiova vs. CFR Cluj

Vendredi à 19h30, dominé par le Viitorul la semaine dernière, l’U Craiova a perdu des points sur son adversaire direct ainsi que sur le leader Steaua. Il faut donc se reprendre immédiatement à domicile pour ne pas être trop distancé à la trêve. Par le meilleur moment pour affronter la meilleure équipe du championnat! Malgré les nombreux départs nécessaires à sa survie en début de saison, le CFR est l’équipe qui étonne cette saison. Sans sa pénalité de 6 points, l’équipe serait tout simplement deuxième du championnat! A la lutte pour une place en play-offs, le CFR a perdu des points en arrachant le nul à domicile face au Poli Timișoara. C’est donc un duel entre deux équipes revanchardes qui s’annonce. Un duel de haut de tableau plus qu’incertain.

Moldavie

Zaria Bălți vs. Dacia Chișinău

Samedi à 12h, pour le dernier match de l’année, le Zaria a une occasion en or de reléguer le Dacia en dehors du podium pour un bon bout de temps. Une victoire des Rouge et Noir, et le Dacia aurait déjà sept points de retard à la trêve. Au vu de la forme des deux équipes, cela reste un résultat plus que plausible, le Zaria reste sur un 15/15 tandis que le Dacia a chuté contre le Sheriff avant de partager contre le modeste Petrocub le week-end dernier. Mais les Lupii Galbeni ont toujours montré qu’il ne faut jamais les enterrer trop vite. En remportant la mise ce week-end et en entamant bien le retour de la trêve, les chances de titre pourraient réapparaître rapidement. C’est en tout cas le gros choc de ce week-end, afin de clore une belle première partie de saison. On se retrouve fin février où un Milsami-Zaria nous permettra de se remettre directement dans le bain de la Divizia Natională!

Rad Belgrade vs. Novi Pazar

Samedi à 13h, c’est un des matchs les plus chauds et tendus en Serbie. Le Rad est connu pour être le club avec les supporters les plus nationalistes et conservateurs de Serbie alors forcément quand ils reçoivent Novi Pazar, le club de la minorité musulmane c’est souvent explosif. Les visiteurs n’ont pas gagné un match depuis huit matchs, une victoire face au Rad permettrait de booster le moral des troupes.

Diósgyöri VTK vs. Gyirmót FC

Samedi à 15h30, match entre les deux dernières équipes d’OTP Bank Liga. Large dernier, le promu Gyirmót est la pire attaque du championnat hongrois, avec huit petits buts en 18 journées, et la deuxième plus mauvaise défense. La messe est quasiment dite alors que l’on a basculé en seconde moitié de saison. De son côté, Diósgyöri peut toujours croire au maintien, avec un seul point de retard sur le MTK Budapest au classement. Vainqueur de ses récentes confrontations avec des adversaires directs pour le maintien, la pire défense du championnat (deux buts encaissés par match en moyenne) doit faire mieux qu’à l’aller (défaite 1-0) pour faire un bon au classement, où quatre clubs se tiennent en deux points dans la lutte pour le maintien.

Ferencvaros vs. MTK Budapest

Samedi à 18h00. Parmi les rencontres au programme ce samedi, le derby de Budapest entre Ferencváros et le MTK sera particulièrement intéressant à suivre. Ces deux rivaux historiques ont réalisé une première partie de saison en deçà de ce que l’on pouvait espérer de leur part. Tenants du titre, les Fradis sont bien loin d’afficher la même sérénité que lors du précédent exercice. Pire encore, Zoltán Gera et consorts ont chuté du podium le week-end dernier, suite à une défaite somme toute logique sur le terrain de Mezőkövesd-Zsóry(2-0). L’écart avec le leader Vasas est désormais de cinq points. Le MTK, de son côté, est encore moins bien loti. Les Bleu et Blanc occupent une préoccupante dixième place, une longueur seulement devant le premier relégable, Diósgyőr. Les hommes de Vaszilisz Teodoru risquent, en cas de défaite, de passer les fêtes dans la zone rouge. De part et d’autre, donc, la victoire semble obligatoire.

Wisla Krakow vs. KS Cracovia

Samedi à 20h30, « La Guerre Sainte » aka « L’un des derbys les plus chauds d’Europe » aka « le Grand Derby ». Comme vous l’avez compris le Wisla Krakow reçoit l’ennemi intime, conjuré comme un paria et haï au plus profond par le fans de l’étoile blanches, le frère honni Cracovia. Les blanc et rouge ne sont d’ailleurs pas en reste, pour un combat et autant de haine, il faut être deux. Deux clubs qui se déchirent l’ancienne capitale polonaise surplombée par le Wawel. C’est en effet bien plus qu’un derby, et c’est en dehors du terrain que le coups seront les plus violents dans ce combat fratricide. Cette ambiance électrique est singulière pour une confrontation sans nul pareil en Pologne, se haïr pour se haïr, jouer pour battre et humilier. Le Cracovia est dans une saison galère avec une crise qui couve et une treizième place dangereuse loin des attentes. Le Wisla, huitième, va mieux mais semble comme depuis la saison dernière comme toujours au bord d’un gouffre, toujours sur la brèche comme si tout pouvait basculer du bon … ou du mauvais côté. Le Cracovia pourrait se relancer et trouver finalement un point positif en cette triste première partie de saison, alors qu’une victoire du Wisla leur permettrait de continuer leur marche en avant et assurer leur place dans les huit premiers et d’asseoir (comme au bon vieux temps) leur pouvoir sur la ville patrimoine de l’UNESCO. C’est donc LE match à ne pas manquer en direct sur la FootballskiTV.

Georgie

Chikhura Sachkhere vs. Samtredia

Dimanche à 10h30, c’est peut être le jour de gloire pour Samtredia, vainqueur 2-0 sur son terrain grâce à deux buts de son attaquant Zivzivadze le week-end dernier. Après avoir fini dauphins du Dinamo Tbilissi l’an dernier les hommes de Gia Tsetsadze, ancien sélectionneur des U19 géorgiens dont plusieurs éléments jouent aujourd’hui à Samtredia, ne sont qu’à 90 minutes de leur premier grand bonheur de joueur professionnel. Du côté de Chikhura, largement premier de son groupe devant le Dinamo Tbilissi lors de la phase régulière, en revanche il faudra tout donner au stade Mikheil Meskhi de Tbilissi pour ne pas subir une énorme désillusion.

Sturm Graz vs. RB Salzburg

Dimanche à 16h30, deux points séparent le leader, le Sturm Graz, au troisième, le RB. Autant dire que ce duel vaut cher dans ce championnat autrichien où les quatre premiers ne se tiennent qu’en deux petits points seulement. Si le RB n’est plus aussi dominateur en championnat, le club de Salzburg pourra s’appuyer sur sa dernière performance européenne avec une belle victoire face à Schalke deux buts à zéro. Une victoire qui ne permet toute fois pas au club de se qualifier, malgré une égalité de points avec le FK Krasnodar. De son côté, le Sturn Graz a tapé fort durant une grande partie du championnat avant de connaitre, ces derniers temps, un petit coup de moins bien en enchaînant défaites et matchs nuls, ponctués par une victoire contre le Rapid Wien. Un match à enjeu.

Astra Giurgiu vs. Steaua Bucarest

Dimanche à 18h, complètement largué, le champion en titre n’est que l’ombre de lui-même cette saison. Très en retard dans la course aux play-offs, l’Astra Giurgiu ne doit plus perdre de points dans ces deux dernières journées avant la trêve. Ce match face au Steaua vaut donc le détour. Voilà un adversaire contre lequel les hommes de Șumudică devraient montrer une envie décuplée! Face à des Bucarestois au jeu plus que moyen ces dernières semaines, l’Astra va vouloir frapper un grand coup à domicile. On attend donc beaucoup du trio Teixeira-Budescu-Alibec dans cette affiche, dans une ambiance qui devrait être électrique au bord du terrain. Que le Șumudică show commence!

Atromitos vs. Panathinaïkos

Dimanche à 18h30, c’est un duel de clubs athéniens qui risque d’être fort en rebondissements. D’un côté, l’Atromitos d’Anthony Le Tallec, qui reste sur trois buts sur ses trois derniers matchs, 4e à un petit point de la deuxième place et sur une série positive (2 victoires, 1 nul). De l’autre, un Pana instable, mais qui vient de changer de coach, et qui a battu le PAOK la semaine passée. Et, là aussi, l’homme fort pourrait bien être un ancien Havrais, en la personne d’Ouzounidis, débarqué sur le banc à la place de Stramaccioni. Le vainqueur, s’il y en a un, ferait la belle opération du week-end.

PAS Giannina vs. Olympiakos

Dimanche à 18h30, le leader effectue un déplacement qui n’a rien de facile, sur la pelouse d’une des surprises de l’année, à savoir le PAS Giannina de Christopher Maboulou. Bien organisés, et pratiquant un beau football, les locaux sont toujours en embuscade pour la course aux play-offs et entendent bien accrocher l’Olympiakos de Paulo Bento à leur tableau de chasse. Une tâche difficile, mais pas impossible.

Dynamo Kiev vs. Shakhtar Donetsk

Lundi à 18h, le classico ukrainien que tout le monde attend, ou pas. Avec dix longueurs d’avance au classement, le Shakhtar Donetsk a déjà quasiment mi fin au suspense de cette édition 2015-2016. Le Dynamo aura tout de même à cœur de l’emporter devant ses supporters, au moins pour l’honneur. Malgré la correction infligée au Besiktas (6-0) en Ligue des Champions mardi, l’entraineur Sergiy Rebrov reste toujours sur la sellette. Une défaite lundi soir dans le classico pourrait bien lui valoir son poste. Pour le Shakhtar en revanche, la voie est royale, invaincus cette saison en championnat et en Europa League, les hommes de Paulo Fonseca sont largement favoris et pourrait en cas de victoire porter leur avance à 13 points.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Crvena Zvezda vs. Radniki Nis [1 (1,30)]: Le leader du championnat ne devrait avoir aucun soucis face au Radniki.

Un match sûr à l’extérieur

Domzale vs. Maribor [2 (2,15)]: Domzale commence à caler et reste sur une défaite 2-0 à domicile contre la lanterne rouge! Maribor doit en profiter pour distancer son dauphin.

Un tuyau pour doubler sa mise

Volyn Lutsk vs. Vorskla Poltava [2 (2,00)]: Le Vorskla est à trois points de la zone du groupe de championnat, une victoire est donc impérative!

Un nul de folie

Pandurii vs. Gaz Metan [N (2,75)]: Le Pandurii reste sur deux nuls à domicile et pourrait en enchainer un troisième face au Gaz Metan.

Un risque à prendre

Haladas vs. Videoton [1 (3,10)]: Haladas est en forme, c’est la troisième meilleure équipe à domicile en ce moment et pourrait causer bien des soucis au Videoton!

La rédaction de Footballski.

Semaine #49 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

1 commentaire

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
L’oeil du recruteur #25 : Răzvan Marin

L’œil du recruteur revient et c’est toujours le même principe. Un rapport détaillé, technico-tactique d’un joueur de nos championnats, qui...

Fermer