Semaine #48 – 2016 – Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 2 décembre 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? L’hiver vous offre toujours les sensations que vous souhaitez et il ne faudra pas rater cette journée de championnat, car une première vague de nos pays part en vacances de week-end. Une quinzaine de matchs donc à déguster en plus de nos petits conseils paris du week-end.

Les matchs du week-end:

Albanie

Tirana vs. Partizani Tirana

Vendredi à 14h, le gros duel est certes pour la troisième place, mais on ne raterait un derby pour rien au monde. Surtout celui de Tirana. Distancé par Kukësi et le Skënderbeu, le Partizani rêvait à bien meilleure saison après les promesses entrevues durant la campagne européenne estivale. Il est donc temps pour eux de se reprendre, et la victoire symbolique face au grand rival leur permettrait de s’accrocher à la tête tout en faisant le break sur les places non européennes.

Georgie

Samtredia vs. Chikhura Sachkere

Samedi à 11h00, c’est la finale du championnat ! Pour rappel, cette demi-saison a pour objectif de faire l’Umaglesi Liga sur un rythme annuel au lieu d’un rythme automne-printemps. Divisé en deux groupes, le championnat connaîtra son vainqueur à l’issue de cette finale entre les deux premiers de ces groupes. Une affiche bien surprenante ! Large vainqueur du groupe rouge, Samtredia a créé la surprise face au Dila Gori ou au Sioni Bolnisi, qui sont totalement passés à côté de leur sujet, et du Dinamo Batumi. Mais c’est dans le groupe blanc que l’énorme surprise est arrivée, avec le Chikhura Sachkere qui a réussi l’exploit de mettre six points d’écart au grand Dinamo Tbilissi. Pour les deux équipes, c’est donc une chance unique d’être titré champion de Géorgie, et donc de disputer la Ligue des Champions pour la première fois de leur histoire. La pression va être immense !

Dinamo Zagreb vs. Rijeka

Samedi à 15h, quel match à venir ! Un match qui sera à la fois un duel pour le titre et une revanche. Un duel pour le titre puisque le week-end dernier, le Dinamo a éliminé Osijek de la course et que l’Hajduk semble être, une fois de plus, trop juste. Le Dinamo possède six points de moins que son adversaire, mais pourrait bien refaire son retard à la faveur d’une victoire. Une revanche ensuite, car au match aller, Rijeka avait humilié le Dinamo 5-2 en poussant son rival dans une crise sportive qu’il n’avait pas connu depuis bien longtemps. Mais depuis, le Dinamo s’est refait la cerise en gagnant quasi systématiquement 1-0. De son côté, Rijeka est beaucoup plus spectaculaire. Le match s’annonce donc particulièrement intense…

Omonia vs. APOEL

Samedi à 16h, l’APOEL n’aura déjà plus le droit à l’erreur sur la pelouse – bien connue – du GSP Stadium, où l’Omonia sera à domicile. 3es à 4 points du leader, l’AEK Larnaca, les Jaune et Bleu doivent impérativement gagner pour maintenir l’équipe au trèfle à bonne distance au classement, et rester dans la course. Mais les coéquipiers de Matt Derbyshire, le buteur de l’Omonia, comptent sur cette occasion pour revenir à la hauteur des visiteurs. De quoi offrir un beau duel.

Videoton vs. Debrecen

Samedi à 18h, alors que la lutte pour le titre a pris un tournant important la semaine dernière, on retrouve un choc juste avant la trêve. Invaincu depuis septembre, le leader Vasas a chuté sur le terrain du Budapest Honvéd (2-1), tandis que Videoton et Ferencváros s’imposaient respectivement face au MTK (2-0) et Gyirmót (2-0). Résultat : les quatre premiers du championnat se tiennent désormais en seulement trois petits points. Après un début de saison poussif, les Vidi sont donc complètement de retour dans la course. Ce samedi, la meilleure attaque de Hongrie (37 buts) aura un bon coup à jouer sur la pelouse de Debrecen. La formation entraînée par Leonel Pontes, qui occupe une décevante huitième place, n’a plus gagné à domicile depuis plus de deux mois. Une réaction est attendue du côté de Róbert Vittek et de ses coéquipiers.

AUtriche

SCR Altach vs. Red Bull Salzburg

Samedi à 18h30, le leader affronte le troisième, mais le leader n’est pas celui que l’on croit ! Ce sont bien les joueurs de la petite ville à la frontière de la Suisse qui mène la danse puisque ce sont bien eux les plus réguliers dans un championnat où, cette saison, tout le monde peut battre tout le monde. Salzburg gagne ses matchs sans impressionner, quand ils ne les perdent pas de façon pathétique comme contre l’Admira alors que Altach et son goleador Dimitri Oberlin, prêté par Salzburg, continuent d’impressionner.

FC Viitorul vs. CSU Craiova

Samedi à 19h30, en grosse perte de vitesse, le Steaua voit son avance fondre comme neige au soleil en tête du championnat. Moindre mal pour le leader, ses deux poursuivants se rencontrent ce week-end. Une aubaine, le Viitorul et Craiova étant revenus à un tout petit point! Avec des effectifs au complet et homogènes, les deux équipes sont en pleine possession de leurs moyens. Invaincu chez lui depuis le mois de juillet, le Viitorul aligne les (courtes) victoires, mais peine systématiquement face à ses adversaires directs au classement (Steaua, Gaz Metan). Vainqueur à l’aller, Craiova vient de subir deux défaites consécutives, mais s’est repris face au Poli Timișoara. Pas forcément suffisant pour arriver à Ovidiu en pleine confiance.

Gaz Metan Mediaș vs. Dinamo Bucarest

Lundi à 19h30, la Liga 1 propose deux affiches ce week-end. Après le match entre le deuxième et le troisième, ce sont ici le Gaz Metan, quatrième, qui reçoit le Dinamo, cinquième. Fort de sa convaincante victoire dans le grand derby face au FCSB, le Dinamo a subitement retrouvé de l’allant, et peut-être même des espoirs de titre, en ne pointant qu’à cinq longueurs du leader. Mais attention, malgré ses difficultés financières, le Gaz Metan continue d’être intraitable sur le terrain. En plus de pratiquer le beau jeu qu’il prône par-dessus tout, les hommes de Cristian Pustai sont invaincus depuis onze matchs en championnat. Il faudra un Dinamo des grands soirs pour ramener des points.

Zlin vs. Slavia Praha

Samedi à 20h15, choc du haut de tableau en Tchéquie entre Zlin et le Slavia. Le premier nommé, troisième au classement avec 31 points, a connu un début de saison canon et semble nos refaire le coup de l’année dernière, avec une première partie de saison grandiose et une seconde beaucoup plus délicate. Malgré tout, Zlin devra affronter l’équipe la plus en forme de ces dernières semaines, le Slavia Praha. Alors que le club était au plus mal sous Dusan Uhrin, le Slavia se retrouve aujourd’hui à la seconde place avec un point de plus que son adversaire du jour. La raison ? Jaroslav Silhavy. L’entraineur tchèque a totalement métamorphosé cette avec une série, encore en cours, de 13 matchs, toutes compétitions confondues, sans connaitre la moindre défaite. Autant le dire, on rêve déjà du titre du côté des supporters du Slavia.

Alashkert FC vs. Pyunik Erevan

Dimanche à 11h00, le Pyunik est tombé ! Après sept matchs consécutifs sans défaite, le club d’Erevan a perdu à domicile face au Shirak Gyumri, qui reste ainsi leader et repart à cinq points d’avance. Désormais troisième, le Pyunik a vu l’Alashkert profiter de sa défaite pour reprendre la deuxième place. C’est donc un match à quitte ou double. Le Pyunik doit s’imposer pour revenir à hauteur de son adversaire du jour. Après avoir perdu la première affiche, il ne faut pas perdre la seconde.

Moldavie

Milsami Orhei vs. Sheriff Tiraspol

Dimanche à 13h, c’est le match à ne pas manquer en ce mois de décembre. Le Sheriff est parvenu à devancer son adversaire du jour au classement, mais d’un petit point seulement et avec un match en plus au compteur. Autrement dit, une victoire de Milsami les amènerait en tête du championnat, et avec la possibilité d’engranger trois points supplémentaires à l’avenir. Tandis qu’une victoire du Sheriff permettrait aux tenants du titre d’être maîtres de leur première place jusqu’à nouvel ordre! Ce n’est pas encore le match pour le titre, mais ça ressemble fort à ce qui pourrait être un Meciul de Aur, un match en or. Rendez-vous au Complexul Sportiv Raional d’Orhei ce dimanche à 13 heures pour l’affiche de la Divizia Nationala !

Sarajevo vs. Radnik

Dimanche à 13h, OK cela ne sonne peut-être pas comme l’affiche la plus sexy du monde. Cependant, le FK Sarajevo deuxième accueille un Radnik Bijeljina 3ème, qui s’est payé le luxe de jouer l’Europa League en début de saison. Le Radnik est composé de joueurs expérimentés, rompus aux joutes de la ligue bosnienne, qui n’a perdu que trois matchs depuis le début de la saison (dont 2 lors des deux premières journées). Sarajevo est plus connu, mais ne fait pas forcément figure d’épouvantail malgré toutes ses jeunes pépites (Duljevic, Miholjevic, Radovac,…) Cette affiche sera donc très probablement intéressante à regarder.

Slovan Bratislava vs. Spartak Trnava

Dimanche à 15h20, le grand derby de Slovaquie est là! Et pour le coup, il vaudra cher, une situation pas forcément habituelle. Si Zilina s’envole littéralement vers le titre de champion, voilà que le Spartak Trnava et le Slovan Bratislava lutte tous les deux pour une place en Europa League. De quoi donner un autre impact à ce match

Vojvodina vs. Napredak Krusevac

Dimanche à 17h, entrainée par Lalatovic, Vojvodina renait. Le club de Novi Sad va mieux et ça se ressent sur le terrain et au classement. Le club vient de faire match nul cette semaine face au Partizan et s’accroche sans soucis à la troisième place qui était ces dernières années confisquées par Cukaricki. Vojvodina reçoit bien alors que Krusevac se déplace bien. La surprise de la saison sera avec une équipe au complet alors que les rouges et blancs de la Voivodine seront eux avec 8 ou 9 blessés. Napredak devrait jouer en contre et essayer de surprendre une défense de Vojvodina qui se connait mal. A noter que l’entrée du stade sera gratuite.

Jagiellonia Bialystok vs. Lech Poznan

Dimanche à 18h, c’est un Lech Poznan bourgeonnant de nouveau qui va rencontrer dans le froid de Bialystok l’une des meilleures équipes de Pologne, actuelle deuxième de l’Ekstraklasa, le Jagiellonia. C’est un vrai test pour les formations de Probierz et Bjelica dont les deux dernières défaites étaient contre la même équipe: le Legia Warszawa, redevenu favori pour le titre depuis son retour en grâce. Ce choc de la X journée d’Ekstraklasa est important pour ces deux équipes donc. Le Jagiellonia doit gagner pour rester au contact du Lechia, leader avec trois points d’avance alors que le Lech doit se montrer capable de battre une vraie bonne équipe de haut tableau qui est maintenant une concurrente directe au titre de Mistrz Polski. Quid de Vassiljiev dans un match contre l’un des plus talentueux milieux de Pologne? Quid de Robak et Kownacki contre la meilleure défense polonaise? Beaucoup de questions et peu de réponses pour le moment, mais soyez patient, car l’Ekstraklasa réserve toujours de belles et étranges réponses et ce en exclusivité et en direct sur la FootballskiTV.

Panathinaïkos vs. PAOK

Dimanche à 18h30, ce sont deux clubs majeurs du paysage grec en bien piteux état qui se retrouvent. D’un côté le Pana, qui n’a gagné que deux fois depuis début octobre, et qui vient de perdre son coach, Andrea Stramaccioni, remplacé par Ouzounidis. Une équipe, ou plutôt une accumulation d’individualités, qui est en pleine crise d’identité, sans trop savoir où elle va, et qui est proche d’une élimination dès les phases de poule de la Coupe. De l’autre, le PAOK, battu lors de ses deux derniers matchs de Superleague. Autant dire que le perdant de ce match, s’il y en a un, s’enfoncera un peu plus dans la crise, et verrait la course aux playoffs se resserrer encore plus.

Spartak Moscou vs. Rubin Kazan

Lundi à 17h30, le leader humilié cette semaine sur la pelouse de Samara (4-0) va devoir se reprendre sous peine de terminer l’année civile avec le même nombre de points que leur rival, le Zenit. Mais la tâche ne sera pas des plus simples, car le Rubin Kazan de Gracia qui se présente à l’Otkrytie Arena est l’équipe invincible depuis le plus longtemps en Russie. En effet, les Tatars, après un début de saison raté sont en chasse pour revenir sur les places européennes.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Dinamo Zagreb vs. Rijeka [1 (1,90)]: Défaite interdite pour le Dinamo qui peut perdre le titre dès ce week-end !

Un match sûr à l’extérieur

Mezokovesd vs. Ferencvaros [2 (1,90)]: Le champion en titre a gagné la totalité de ses matchs sur la pelouse des locaux !

Un tuyau pour doubler sa mise

Shirak vs. Banants [1 (2,10)]: Le leader doit se relever après une défaite la semaine passée ! Le Banants est 4ème et est une cible à la portée du Shirak.

Un nul de folie

Red Bull Salzbourg vs. Altach [N (4,15)]: Le leader surprise du championnat autrichien se déplace sur la pelouse du Red Bull. Un point serait déjà une bonne performance!

Un risque à prendre

Bohemians 1905 vs. Viktoria Plzen [1 (4,50)]: Toujours difficile à affronter dans son Dolicek, les Bohemians ne rendront pas le match du Viktoria Plzen facile!

La rédaction de Footballski.

Semaine #48 – 2016 – Matchs du week-end et bons coups
4 (80%) 1 vote

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Hutnik Nowa Huta, les bas-fonds de Cracovie

En football, histoire et société sont indissociables. Cette dernière explique souvent les directions qu'ont pris les clubs dans leur passé, et...

Fermer