Semaine #47 – 2017 : Les matchs du week-end

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Publié le 24 novembre 2017

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Cela tombe bien, notre programme est là pour vous !

Les matchs du week-end:

 

Sireți vs. Fulger et Sinteza Căuşeni vs. Tighina

Samedi à 12h, tout ou presque est joué en Divizia Nationala, alors petit détour en Divizia B zone centre où un duel à distance oppose le FC Sireti au mythique FC Tighina, successeur du Burevestnik Bender et qui est revenu à la compétition cette saison. Les deux équipes sont en tête de la division avec 44 points chacun. Un goal average de +48 au FC Sireti lui permet de garder la tête (le FC Tighina a +43) et d’entrevoir une promotion en Divizia A, le second échelon national. Le leader reçoit le 4e, le CS Fulger, alors que Tighina se déplace chez le 8e, le Sinteza Căuşeni qui a récemment assuré son maintien. La règle est simple pour le FC Tighina : gagner et marquer le plus de buts possible pour dépasser son adversaire. On devrait donc s’attendre à un abordage en bonne et due forme sur les deux terrains ce samedi !

KF Renova vs. KF Shkendija

Samedi à 13h, le derby de Tetovo promet d’être chaud ! Shkendija étant largement en tête du championnat (40 points, soit déjà 11 points d’avance sur le Vardar), la duel s’annonce déséquilibré sur le terrain mais surtout dans les tribunes. En effet, les Ballistet, le groupe ultra du Shkendija promet de fêter leurs 25 ans d’existence, ou plutôt de renaissance, le groupe ayant été banni pendant 10 ans pendant la Yougoslavie. On sait d’ores et déjà qu’ils ne se contenteront pas de 25 fumis !

Spartak Trnava vs. Zilina

Samedi à 15h, choc du week-end en Slovaquie entre le Spartak et Zilina. Défait le week-end dernier dans le derby face au Slovan Bratislava, le leader reçoit chez lui, à Trnava, le champion en titre, Zilina. Un match au sommet entre deux équipes en forme, produisant un jeu séduisant et surtout deux équipes dont les ultras savent comment soutenir une équipe, à domicile comme à l’extérieur. Suffisamment rare au pays pour en profiter.

Olimpik Donetsk vs. Shakhtar Donetsk

Samedi à 16h, restant sur deux défaites en sept jours, le Shakhtar aura à cœur de réagir ce week-end en championnat en réaffirmant son statut de leader. Paulo Fonseca et les siens en auront l’occasion ce samedi dans le derby de Donetsk. Une confrontation bien loin d’être déséquilibré depuis ces deux dernières années tant l’Olimpik progresse bien au sein de cette Premier League. Réaction obligatoire pour le Shakhtar face à son voisin puisque le Dynamo, comptant toujours un match en retard, recevra dimanche le Stal, lanterne rouge.

Levski Sofia vs. Vereya

Samedi à 16h30, c’est le seul match du week end qui oppose deux équipes du haut de tableau. Le Levski a lâché le duo de tête, notamment avec ce nul 0-0 contre Bistritsa, lanterne rouge au classement. Face au Vereya qui a lancé une dynamique avec ses deux dernières victoire contre Cherno More (1-2) et Etar (2-0), le Levski doit retrouver le chemin de la victoire et espérer un faux pas du duo de tête.

Atromitos vs. Pana

Samedi à 18h30, l’Atromitos enchaîne un deuxième gros match de suite après son déplacement frustrant du côté du PAOK (défaite 2-1 avec un penalty litigieux) en recevant un Pana lui aussi frustré, après ce but de Livaja à la 95e lors du derby de la semaine dernière face à l’AEK. Pour les coéquipiers de Nicolas Diguiny, la victoire est importante pour rester au contact du (très) haut de tableau et continuer cette bonne première partie de championnat. Le Pana, de son côté, devra absolument corriger ses énormes difficultés à l’extérieur s’il veut ramener quelque chose du Peristeri Stadium et quitter une 8e place peu reluisante.

Szombathelyi Haladás vs. Ferencváros

Samedi à 19h30, pour espérer troquer sa place de dauphin contre celle de leader, actuellement détenue par Videoton, Ferencváros devra commencer par enregistrer un cinquième succès de rang en championnat. A priori, ce déplacement chez le Szombathelyi Haladás, premier relégable et qui n’a plus connu la victoire en NB I depuis plus de deux mois, n’est pas vraiment terrifiant. Mais Gábor Király et ses coéquipiers ont changé d’entraîneur à la trêve, Géza Mészöly cédant son poste à Michal Hipp. De plus, les locaux évolueront dans leur tout nouveau stade, inauguré début novembre et qui n’avait jusque-là pas encore accueilli de match officiel. Fradi devrait donc se méfier, Haladás peut très bien se réveiller…

Banants Erevan vs. Gandzasar Kapan

Dimanche à 12h, la dernière journée n’a pas fait bouger les choses, les quatre premiers du classement faisant tous match nul entre eux. Une bonne affaire pour le Banants. En tenant un bon 2-2 face au leader Alashkert, ce dernier reste à un petit point du Shirak Gyumri, et deux points derrière le Gandzasar. Une victoire pourrait donc lui faire gagner une, voire deux places dans le meilleur des cas. Un bouleversement qui serait inattendu dans la hiérarchie, alors qu’il ne restera qu’une journée à disputer, la semaine prochaine, avant la longue trêve hivernale.

La course au titre

Dimanche à 12h, dernière journée en Biélorussie et trois équipes peuvent encore terminer championnes, autant vous dire que le suspense est total même si le BATE est en ballottage favorable avec deux points d’avance sur le Dinamo Minsk et le Shakhtyor Soligorsk. Ce dernier a réussi l’exploit de perdre, la semaine dernière, à domicile face au Torpedo Zhodino et a manqué une occasion grandiose de balle de match. Dimanche, le BATE va à Gorodeya (9e), le Dinamo à Vitebsk (7e) et le Shakhtyor à Grodno (6e). En bas, duel entre le Slavia Mozyr et le Krumkachy pour ne pas descendre. Avantage aux Corbeaux qui ont deux points d’avance.

Zeljeznicar vs. Sarajevo

Dimanche à 13h, C EST L HEURE DU DERBY ! Dans un championnat bosnien assez fou où tout est possible, le FK Sarajevo revient fort et n’a plus perdu depuis cinq matchs avec notamment une victoire probante face au Zrinjski il y a près d’un mois (3-1 à Mostar). Ce match sera ainsi l’occasion pour les grenats de confirmer leur regain de forme. En cas de victoire au Stadion Grbavica, les visiteurs passeraient devant leurs adversaires d’un soir. Sur le papier tout s’annonce pour un grand match de football, en espérant que le résultat soit meilleur que les dernières confrontations entre les deux clubs rivaux de Sarajevo qui ont plus marquées par le piètre niveau footballistique des rencontres.

Dinamo Tbilissi vs. Torpedo Koutaïssi

Dimanche à 14h, LA FINALE TANT ATTENDUE AURA BIEN LIEU MESDAMES ET MESSIEURS ! En effet, avec 2 points d’écart entre les deux concurrents cette journée, la dernière du championnat 2017 d’Erovnuli Liga, constitue ni plus ni moins qu’une finale entre l’actuel leader du Dinamo Tbilissi et son actuel dauphin. Les choses auraient pourtant pu être pliées dès ce mercredi. Les éminences grises de la fédération géorgienne ayant trouvé particulièrement opportun de placer l’avant-dernière journée de championnat un mercredi, matchs à 13h (!), le Dinamo, en déplacement sur le terrain de Saburtalo, avait l’occasion de plier le championnat en cas de victoire. Mais à la surprise générale les minots du Dinamo (moyenne d’âge autour de 22 ans), ont tremblé au moment de porter l’estocade et concédèrent un piteux 0-0. Dans le même temps le Torpedo Koutaïssi assurait le coup face au Dinamo Batumi (2-0) et grattait donc, miraculeusement, deux points très précieux. Il faudra néanmoins absolument gagner dimanche pour les hommes d’Iméréthie afin d’espérer souffler les joueurs de la capitale sur la ligne. Le Torpedo pourra néanmoins compter sur l’avantage du terrain et l’on espère que le vieux stade Ramaz Shengelia montrera une ambiance digne d’un (peut être) champion, comme lors du dernier match amical de la sélection géorgienne face à Chypre. Match à suivre en direct sur la chaîne youtube de la fédération. Parfait pour rester au chaud un dimanche après-midi pluvieux.

Panionios vs. PAOK

Dimanche à 14h, un Panionios en demi-teinte (6e avec 15 points) tentera de mettre fin à une série de 3 matchs sans victoire (2 défaites, 1 nul) en recevant un PAOK co-leader après son succès face à l’Atromitos. Un déplacement périlleux pour l’équipe de Salonique, sur une pelouse où il est très facile de laisser filer de précieux points. Mais il faudra absolument ramener quelque chose si le PAOK veut mettre la pression sur l’Olympiakos, en déplacement à Kerkyra, et qui semble retrouver des couleurs en championnat.

Partizan vs. Spartak Subotica

Dimanche à 17h, le Partizan Belgrade, actuellement second du championnat reçoit le troisième et surprise de ce championnat, le Spartak Subotica. Dix points séparent les deux équipes donc cette confrontation n’est pas vitale pour le Partizan, dans un mano à mano pour la seconde place. Mais quelques jours après avoir assuré sa qualification pour la phase à élimination directe de l’Europa League, ce sera un beau test à passer pour le Spartak Subotica.

Zira vs. Qarabag

Dimanche à 17h, le Zira revient dans la course au titre cette année après avoir temporisé la saison dernière et une victoire face au Qarabag permettrait tout simplement de prendre leur fauteuil de leader, avec un match en plus il est vrai. Les deux clubs ont bien négocié la reprise avec une victoire 2-0 du Qarabag contre Sumqayit et 0-1 du Zira au Keshla Bakou, le nouveau nom de l’Inter Bakou en plein marasme (six défaites d’affilée en championnat, série en cours). A noter qu’un match nul ferait bien évidemment les affaires du troisième larron, Qäbälä, à condition qu’ils gagnent la veille à Sumqayit. Le Zira est en tout cas là pour ambiancer la Premyer Liqasi et une victoire ce dimanche serait un grand coup.

 Slask Wroclaw vs. Zaglebie Lubin

Dimanche à 18h, en levée de rideau de cette 17ème journée, le WKS Slak reçoit son voisin de Lubin. Un derby, et oui! Pas le plus connu et le plus dément mais un bon derby du Dimanche comme on les aime. Certes nous n’attendons plus depuis bien longtemps de voir le stade de Wroclaw rempli mais l’affluence devrait être correcte ce dimanche. Si vous êtes dans les parages allez y faire un tour, la buvette n’est pas mauvaise. Ce derby de Basse-Silésie aura le mérite de relancer (ou pas) l’une des deux équipes. Entre un Zaglebie Lubin en décrochage après un très beau début de championnat et un WKS Slask au mercato estival homérique qui peine depuis le début à trouver la formule gagnante, ça sera malheur au vaincu. En cas de défaite à la maison, Jan Urban devra certainement faire sa petite valise et partir dans un nouveau tour de Pologne des clubs pouvant l’accueillir. En cas de victoire, ça sera du sursis. En espérant voir du beau football, Stokowiec et sa pochette de costume en soie couleur, un Robak Iroquois des grands soirs, un Jach au pied gauche de velour, un Swierczok façon Poldi-Deutschland, on se boiera une petite Zubr avant le match affalé sur notre sofa en velour côtellé en espérant, en espérant.

Astra Giurgiu vs. FCSB

Dimanche à 19h45, après la défaite surprise à Iași (1-0) la semaine dernière puis celle sur le terrain du Viktoria Plzen jeudi soir (2-0), le FCSB enchaîne avec un nouveau match à l’extérieur. Alors que le CFR Cluj a profité de ce faux-pas pour reprendre le tête du classement avec deux points d’avance, et part grand favori de son match face au Sepsi OSK lundi soir, le FCSB est au pied du mur. Tout autre résultat qu’une victoire pourrait donc s’avérer préjudiciable au classement, alors que l’on s’approche lentement mais sûrement de la trêve. Le froid est arrivé en Roumanie, mais la lutte reste bouillante en haut du classement.

FC Prishtina vs. Gjilani

Lundi à 13h, le FC Prishtina est revenu dans le coup en tête du championnat après un début de saison mitigé. Face à une équipe de Gjilani toujours coriace les joueurs de la capitale chercheront à capitaliser sur leur dynamique, notamment en attaque, leur point faible actuellement.

Partizani vs. Skenderbeu

Lundi à 17h, beau choc ce lundi en Albanie! Même s’il est loin de réaliser sa meilleure saison, le Partizani reste une valeur sûre du championnat albanais et saura à coup sûr se surpasser pour ce match contre le leader du championnat. Actuellement englué dans le ventre mou, à 5 points des places européennes, le club de la capitale se doit de faire un bon match pour entamer une remontée au classement. De son côté le Skenderbeu est leader et vient de battre le Dynamo Kiev en Europa League, mais reste sur deux matchs nuls dont un contre le promu Kamza. A eux de mettre un terme à cette série!

Spartak Moscou vs. Zenit Saint Pétersbourg

Lundi à 17h30, il y a un an ce match scellait le titre du Spartak Moscou. Aujourd’hui il est tout autant vital pour ces deux équipes! Le Spartak reste sur un excellent résultat sur la pelouse de Krasnodar et doit enchaîner pour remonter au classement. De son côté, le Zenit reste à trois longueurs du Lokomotiv Moscou et ne doit pas perdre de points pour mettre la pression sur l’actuel leader du championnat.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Trencin vs. Ruzomborok [1 (1,60)]: Pour passer dans la première moitié du classement, Trencin devra l’emporter à domicile contre Ruzomborok!

Un match sûr à l’extérieur

Celje vs. Maribor [2 (1,40)]: Impressionnant cette saison, Maribor devrait remporter une nouvelle victoire contre un Celje situé dans le milieu de tableau.

Un tuyau pour doubler sa mise

Mariupol vs. Vorskla [1 (2,15)]: Le Vorskla reste sur une série de six matchs sans victoire!

Un nul de folie

Rad vs. Mladost [N (2,90)]: Le Rad est dans le dur et se verrait bien remporter un petit point contre le Mladost Lucani.

Un risque à prendre

Akhmat Grozny vs. Ufa [2 (4,20)]: Très en forme cette saison Ufa pourrait se rapprocher du top 5 en cas de succès sur la pelouse de l’Akhmat Grozny.

La rédaction de Footballski.

Semaine #47 – 2017 : Les matchs du week-end
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d’hiver 1998. L’est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Ecrit envers et contre tous la gloire et la beauté de son football depuis 2006 sur Parlonsfoot et Footballski. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine et de Premium Liiga estonienne. En attendant désespérément le retour du Yakutia Yakutsk en 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
La Russie, ce sera sans eux #19 – La Bosnie-Herzégovine

La phase de groupes des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018 est arrivée à son terme. Alors que la...

Fermer