Semaine #47 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 25 novembre 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Un week-end qui s’annonce d’ailleurs particulièrement riche avec des chocs dans plus d’une quinzaine de championnats, et la dernière journée géorgienne avant play-offs. Si quelques championnats (quatre) sont déjà terminés, les autres passent à la vitesse supérieure à l’approche de la longue trêve hivernale.

Les matchs du week-end:

DERNIÈRE JOURNÉE

Samedi à 11h. Dernière journée de ce championnat express qui aura déjoué bien des pronostics. Premier enseignement, le titre de champion se jouera lors d’une finale entre Samtredia qui ira en balade sur la pelouse du condamné Zugdidi, et le Chikhura Sachkhere qui affrontera également la lanterne rouge de son groupe Tskhinvali. Les ossètes peuvent encore laisser la place de relégué à Guria et accrocher un barrage, mais cela semble difficile sur la pelouse de Chikhura qui montre un collectif parfaitement huilé depuis quelques mois. On suivra plutôt le duel à distance entre le Lokomotiv Tbilissi, qui reçoit Shukura et peut se qualifier encore pour l’Europa League. Il faudra gagner et espérer un faux pas du Torpedo Kutaisi, tout récent vainqueur de la coupe de Géorgie, qui reçoit pour un duel historique le Dinamo Tbilissi,assuré de finir deuxième. Dans l’autre groupe, Saburtalo, en déplacement à Batumi, peut encore espérer rêver à l’Europa League si Poti trébuche en déplacement à Gori. Le Dila Gori se battant pour échapper aux barrages de relégation pourrait poser quelques problèmes aux joueurs de Colchide.

Radnik Surdulica vs. Cukaricki

Samedi à 13h, l’entraîneur du Radnik Surdulica a été remplacé cette semaine par l’expérimenté Kosanovic. L’ancien entraîneur qui s’était attiré les bonnes grâces suite à la bonne saison de Novi Pazar en 2014-2015 aura la lourde tache de relancer une équipe de Surdulica à la peine depuis le début de la saison avec quatre victoires et surtout trois défaites consécutives. D’ailleurs le Radnik vient d’être dépassé par son adversaire du week-end au classement. Cukaricki va mieux. Le club se redresse tant bien que mal avec trois victoires lors des quatre derniers matchs de championnat. L’attaque commence à enchaîner les buts et la confiance revient comme la semaine dernière avec le triplé de Jevtic.

Moldavie

Zimbru Chisinau vs. Sheriff Tiraspol

Samedi à 13h, à la faveur d’un faux pas du Milsami au Dacia puis du fait que les Vulturii étaient bye lors de la précédente journée, le Sheriff a retrouvé sa place préférée en Divizia Nationala : la tête. Mais pour la garder, il va falloir gagner face à son plus grand rival dans l’histoire du football moldave, à savoir le Zimbru Chisinau. C’est donc le grand choc ce samedi dans la capitale. Le Zimbru, six points derrière son adversaire, garderait un petit espoir de titre, mais surtout de bonnes chances de qualification européenne en cas de victoire. Avec deux succès de rangs avant la trêve internationale, la confiance est un petit peu revenue dans une équipe qui marque peu, mais qui encaisse peu. Gare toutefois au match nul, qui arrangerait les trois autres concurrents !

Pyunik Erevan vs. Shirak Gyumri

Samedi à 13h, c’est la mi-championnat. Et pour cette 15e journée sur les 30 que dure la Premier League arménienne, c’est un nouveau duel entre les deux premiers du (court) classement qui nous est offert. Nouveau duel au sommet puisque le leader Shirak se déplace chez son dauphin une petite semaine après avoir reçu le FC Alashkert, deuxième ex-aequo avec le Pyunik. Un Pyunik qui, s’il reste sur un décevant match nul face au Banants cette semaine, est toujours invaincu depuis sept journées. Avec cinq victoires et deux nuls depuis début octobre (en s’imposant notamment face à ses deux adversaires directs), le Pyunik est bien remonté au classement après son début de saison mitigé. Avec une victoire demain, le club peut passer leader!

Montenegro

Mladost Podgorica vs. Buducnost Podgorica

Samedi à 13h, l’horaire monténégrin habituel, nous assisterons à un derby. Il serait dommage que le championnat se joue à une semaine de la trêve hivernale et c’est sans doute également ce que ce dit le champion en titre, le Mladost qui reçoit son voisin. Battue au match aller, et tombée la semaine dernière sur la pelouse de Decic, « la jeunesse » de la capitale compte désormais huit points de retard et ne peut se permettre de perdre le derby sous peine de voir revenir quelques concurrents et de passer l’hiver loin de son titre défendu. Une affiche donc, et puis un derby et quel que soit l’enjeu, un derby, ça se regarde.

Zrinjski Mostar vs. Zeljeznicar

Samedi à 14h, Mostar le leader reçoit Zeljeznicar un des clubs principaux de la capitale bosnienne. Le Zrinjski est un peu à la peine avec deux nuls lors des deux derniers matchs. Le club croate pourra s’appuyer sur son duo de buteurs Mesanovic et Bilbija. Les bleus et blancs compteront sur Lendric l’artificier maison pour essayer de faire bonne figure. Zeljo pointe à une inquiétante cinquième place, loin des standards habituels.

Budapest Honvéd vs. Vasas Budapest

Samedi à 15h30, le leader Vasas enchaîne avec un troisième derby de Budapest consécutif. Après Újpest (2-2) et Ferencváros (2-2), les Rouge et Bleu feront cette fois face au Budapest Honvéd, l’une des équipes en forme du moment, qui occupe la quatrième place. Un nouveau test pour le VSC, invaincu depuis septembre, mais qui est actuellement en nette baisse de régime (trois points pris en autant de rencontres). Malgré tout, la formation entraînée par Michael Oenning parvient toujours à se sortir de situations compliquées. Le match complètement fou de la semaine dernière, contre Ferencváros, l’illustre parfaitement. Rapidement menés 1-0, Mohamed Remili et consorts ont longtemps couru après le score, ont repris un but dans le temps additionnel après leur égalisation et ont finalement arraché le point du nul dans les ultimes secondes. Le Honvéd réussira-t-il, lui, à faire tomber l’équipe qui est en tête du championnat ? Réponse ce samedi !

Gornik Leczna vs. Bruk-Bet Termalica

Samedi à 15h30, sur le papier, ça sent le match un peu chiant à un horaire horrible. Gornik Leczna – Bruk-Bet Termalica, dit comme ça, ça ne fait pas trop envie et vous avez raison, mais allons un peu plus loin. Le Bruk-Bet est l’équipe surprise de cette première moitié de saison, accroché à la troisième place comme une moule à son rocher, un jeu un peu plus offensif que la saison précédente associée à un collectif plutôt huilé et malgré une période de vache maigre les éléphants semblent repartis à la charge grâce à leur victoire contre l’Arka la semaine dernière. Quant au Gornik Leczna, un niveau jeu proche du 0 quand Bonin est absent ou fantomatique, un stade trop grand (des places à 2 euros seront vendues pour ce match afin d’amener un peu de foules) et une dernière place au classement qui semble coller au maillot des Zielono-Czarni comme une tique. C’est donc un duel d’extrêmes qui pourrait s’annoncer plutôt intéressant, avec une petite tripotée de buts  entre deux clubs qui se ressemblent, mais qui chacun de leur côté ont choisi deux voies bien différentes, les résultats parlent pour l’un moins pour l’autre. C’est donc sur la Footballski TV qu’il faudra être ce samedi en début d’après-midi si vous aimez le foot, le vrai.

Domzale vs. Celje

Samedi à 16h, le troisième reçoit le quatrième pour la dernière place sur le podium puisque les autres sont déjà loin. Cela sera l’occasion d’admirer le talent d’ex-joueurs de Maribor du côté de Celje tels que Goran Cvijanovic, Amar Rahmanovic ou Dalibor Volas. Rajoutons que la technique de Lovre Cirjak ne devrait pas vous laisser insensible pour une équipe aimant jouer en 5-3-2 avec deux latéraux plutôt bons offensivement. Malgré une équipe d’un bon niveau pour la Slovénie, Celje accuse déjà 6 points de retard sur Domzale qui est le grand favori pour ce match. Vainqueur de ses deux derniers 4-0 et 5-0, le club de la banlieue de Ljubljana possède un effectif sans grand talent, mais bien rodé. En cas de victoire, les jaunes de Domzale seront presque certains de connaître leur classement en fin de saison : 3ème.

MSK Zilina vs. Slovan Bratislava

Samedi à 17h, le match du week-end en Slovaquie entre le premier et le troisième. Le match qui pourrait faire basculer la course au titre si le Slovan Bratislava l’emporte. Le match qui pourrait également quasiment assurer Zilina d’un titre de champion en cas de victoire. En clair, ce Zilina – Slovan Bratislava vaut son pesant de cacahuètes et ça, les supporters l’on bien compris. Du côté des ultras de Zilina, la mobilisation est générale, eux qui ont stoppé leur boycott il y a de ça quelques jours. Autant dire que l’on attend ce duel avec impatience.

AEL Limassol vs. Omonia Nicosie

Samedi à 18h, les deux équipes ayant fait tomber les deux leaders invaincus lors de la précédente journée, l’APOEL pour l’AEL Limassol, et Larnaca pour l’Omonia, se retrouvent pour un match qui promet. Revenues en embuscade et à égalité de points, les deux formations vont se disputer férocement la place de 3e, vu que les deux premières semblent promises à l’AEK et l’APOEL. Matt Derbyshire, en grande forme avec ses 9 buts, pourrait bien être l’atout majeur de l’Omonia. Mais venir gagner sur la pelouse de Limassol n’est jamais une tâche aisée…

Belshina Bobruïsk vs. Granit Mikashevichi

Dimanche à 11h30, dernière journée en Biélorussie et puisque toutes les places en haut de tableau ont déjà été distribuées, c’est vers le bas qu’il faut s tourner pour avoir de l’enjeu. Le très bas même, la cave, les abysses. L’avant-dernier, barragiste, reçoit le dernier, directement relégué en deuxième division, alors que les deux équipes sont à égalité avec 24 points. Deux équipes en grande difficulté financière après que le projet Belshina ait complètement foiré et que le Granit se soit déplacé il y a quelques semaines à seulement 12 joueurs à Grodno. Suivant le résultat du Neman Grodno justement, 14e avec 26 points, une des deux équipes pourrait se sauver directement. Malheur au vaincu.

Osijek vs. Dinamo Zagreb

Dimanche à 15h, Osijek va vouloir rééditer le même exploit que quelques semaines auparavant quand il était allé gagner au Maksimir. Un cauchemar pour le Dinamo qui perdait pour la première fois dans cet endroit en championnat depuis une éternité. Depuis, après une nouvelle défaite contre Rijeka 5-2, le Dinamo gagne tous ses matchs à l’arraché 1-0 et possède 3 points d’avance sur Osijek. Ce dernier est en pleine confiance après une victoire probante dans le derby contre Cibalia. Pour le plus grand plaisir de leurs fans qui vont enchaîner un deuxième match de gala. Alors dimanche, on sera tous devant notre poste pour voir si Osijek peut créer un deuxième exploit. Vu le niveau du Dinamo Zagreb cette année, c’est fortement possible.

Rapid Wien vs. Sturm Graz

Dimanche à 16h30, le duel des clubs qui ne pètent pas la forme, même si cela reste relatif pour le Sturm, toujours leader, mais qui voit son avance fondre lors de sa série en cours de quatre matchs sans victoire. En face, c’est la crise. Mike Büskens et Andreas Müller ont été démis de leurs fonctions en début de mois, mais la solution n’est toujours pas là et le Rapid pointe à 10 points de son adversaire du jour, et à 8 du quatrième. La saison promet d’être longue si les Grün-Weißen ne se sortent pas les doigts rapidement.

FK Krasnodar vs. Zenit Saint-Pétersbourg

Dimanche à 17h, la Russie va connaître l’épilogue de sa première ronde avec un match extrêmement alléchant. Le Zenit, dauphin du Spartak doit absolument rester proche des Miaso à l’approche de la trêve et pourrait profiter d’un match délicat de son rival contre le Terek. Mais sur le nouveau terrain d’un Krasnodar condamné à gagner pour continuer de croire à la C1, la rencontre s’annonce délicate, mais extrêmement importante et spectaculaire entre deux équipes ayant connu des fortunes diverses en C3 cette semaine.

Dnipro Dnipropetrovsk vs. Shakhtar Donetsk

Dimanche à 18h30, destin croisé pour ces deux clubs, on y est habitué maintenant. Le Shakhtar mène toujours la danse en Ukraine en profitant des faux pas du Dynamo quand le Dnipro se bat chaque semaine pour effacer sa pénalité de 6 points et s’éloigner de la zone rouge. Les récentes confrontations entre ces deux formations nous ont aussi rappelé l’importance de ne jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Le Shakhtar n’est donc jamais à l’abri des mauvais coups à Dnipropetrovsk.

Panionios vs. Panathinaïkos

Dimanche à 18h30, le Panionios de David Ngog, quatrième, accueille le Pana, deuxième, et qui voudra sûrement se racheter après son derby raté (défaite 3-0) au début du mois, lors de la dernière journée de championnat disputée. L’enjeu est réel, puisqu’un petit point sépare les deux équipes avant le coup d’envoi. Une victoire, et le Panionios se placerait véritablement dans la course aux playoffs, tout en mettant le Pana dans le doute, et Stramaccioni sur la sellette. Une défaite, et le Pana serait alors relancé, temporairement. Tout reste donc possible, et très ouvert…

PAOK vs. Atromitos

Lundi à 18h30, ce seront deux équipes en véritable besoin de victoire qui vont s’affonter. Le PAOK, 7e, est loin du compte cette année, peinant à trouver sa vitesse de croisière et à trouver une efficacité offensive. À 3 points de la seconde place seulement, l’équipe de Thessalonique ne doit pas non plus laisser filer l’opportunité de rester dans le bon wagon, surtout à domicile. En face, l’équipe d’Anthony Le Tallec alterne le bon et le moins bon, mais, avec 11 points, l’Atromitos est loin d’être largué dans un championnat encore très serré. Le Tallec, d’ailleurs, a ouvert son compteur lors de la dernière journée. Le début d’une série ?

Qarabag vs. Qäbälä

Mardi à 18h, il ne va pas falloir se louper pour les deux co-leaders de la Premyer Liqasi. Dans un match déplacé au mardi histoire de récupérer un maximum de leurs matchs européens, c’est un duel au sommet qui s’annonce puisque le vainqueur prendrait seul la tête du championnat. Lors de la joute précédente, c’est Qäbälä qui avait pris le dessus. Mais les champions en titre sont bien revenus sur leurs grands rivaux, et paraissent cette fois-ci favoris pour passer devant. Le match à ne pas manquer en Azerbaïdjan assurément.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Podbrezova vs. Senica [1 (1,40)]: Les locaux sont la bonne surprise de cette saison en Slovaquie. Vont-ils confirmer contre Senica?

Un match sûr à l’extérieur

Montana vs. Cherno More [2 (1,90)]:L’ancien club de Matthias Coureur ne devrait avoir aucun souci face au dernier du championnat.

Un tuyau pour doubler sa mise

Odessa vs. Zirka Kropyvnytsky  [1 (2,00)]: Odessa se bat pour jouer une place dans le groupe championnat du championnat ukrainien. Victoire impérative!

Un nul de folie

Koper vs. Gorica [N (2,90)]: Koper reste sur cinq défaites d’affilée à domicile et souhaite stopper l’hémorragie contre Gorica!

La rédaction de Footballski


Image à la une : © pgwear

Semaine #47 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
4.5 (90%) 2 votes

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Ligue des Champions 2016/2017 – 5ème journée

Les phases de groupe touchent bientôt à la fin dans cette édition 2016/2017, mais avant de tirer le rideau, il...

Fermer