Semaine #46 – 2017 : Les matchs du week-end

Pierre-Julien Pera
Pierre-Julien Pera - Aujourd'hui à 20h13

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? .

Les matchs du week-end:

NK Maribor vs. NK Olimpija

Vendredi à 20h20, les deux leaders de la Prva Liga ne peuvent pas se départager depuis plusieurs journées. Seule une meilleure différence de but par rapport à Maribor (+3) permet à Ljubljana d’être premier. Le match aller s’était soldé par un 0-0 et les équipes ont également un niveau de jeu semblable. L’équipe d’Igor Biscan va t-elle prendre sa revanche sur l’an dernier ? Réponse ce vendredi soir dans un stade plein pour ce derby éternel Slovène.

Ripensia Timișoara vs. Poli Timișoara

Samedi à 10h, faisons un tour en Liga 2, la deuxième division roumaine, pour le beau derby des grands noms de Timișoara. Si sportivement, celui-ci n’a pas un intérêt déterminant, les deux équipes étant bien installées en milieu de classement sans autre prétention que d’assurer leur maintien, ce derby vaut le détour pour l’animation qu’offrent les supporters des deux équipes. Rouge et jaune pour les locaux, mauve et blanc pour les visiteurs, les tribunes devraient être colorées et animées par les supporters-socios des deux clubs, que l’on espère le plus nombreux possibles. Ce qui avait été le cas lors de l’unique confrontation entre les deux clubs, voila trois ans, lorsqu’ils évoluaient tous deux en Liga 4.

Milsami vs. Sheriff

Samedi à 12h, c’est bien simple, il s’agit du match pour le titre ! Le décor est planté. Après la trêve internationale durant laquelle la Moldavie n’a joué aucun match, il reste deux journées de championnat à disputer. Le faux-pas est interdit pour Milsami, puisque cinq points séparent les Vulturii Rosi des leaders du Sheriff. Autant dire que les chances sont minces, mais elles existent. Du côté des visiteurs, on tentera surtout de concrétiser l’essai et de faire au minimum un match nul afin d’empocher ce 16e titre de champion histoire de se focaliser dès dimanche sur le gigantesque défi de cette fin d’année, à savoir la qualification pour un printemps européen !

La course au titre

Samedi à 12h, il ne reste que deux journées dans cette magnifique Vysshaya Liga. Tous les matchs sont alors disputés en même temps et tout reste à jouer, en haut comme en bas. Le Shakhtyor, le Dinamo et le BATE ont tous gagné il y deux semaines et la situation reste la même. Le Shakhtyor a un point d’avance sur le Dinamo, trois sur un BATE qui est à deux doigts de perdre son titre. Le Dinamo a le match le plus facile puisqu’il reçoit le Krumkachy, alors le Shakhtyor reçoit le Torpedo et le BATE, le Neman Grodno.

Gandzasar Kapan vs. Shirak Gyumri

Samedi à 13h, le Shirak ne peut plus se permettre de s’enfoncer. Après un début de saison absolument parfait (cinq victoires en cinq journées), le club de Gyumri s’est inexplicablement effondré, et reste sur une série de sept matchs sans aucune victoire. La belle avance sur ses poursuivants a fondu comme neige au soleil malgré le froid hivernal qui s’est installé, et ce sont maintenant huit points de retard que e club compte sur le nouveau leader Alashkert. Le Gandzasar Kapan en a profité lui aussi, passant en deuxième place du classement pour un petit point d’avance. Passé troisième, le Shirak est même menacé par le FC Banants, qui n’est qu’à un point derrière. Si rien ne semble le donner favori pour ce déplacement, le Shirak a tout intérêt à prendre des points, et surtout stopper enfin sa chute vertigineuse.

Chikhura Sachkere vs. Torpedo Kutaisi

Samedi à 13h, A trois journées de la fin du championnat, le Torpedo est le seul club à pouvoir empêcher un sacre du Dinamo Tbilissi. Avec 4 points de retard, ils faudrait cependant un miracle pour changer les choses, alors que le Dinamo de déplace chez la lanterne rouge Shukura. Le Torpedo doit donc absolument gagner ses trois derniers matchs en produisant un festival offensif et espérer un faux pas du leader.

Krasnodar vs. Spartak Moscou

Samedi à 14h30. Restant sur deux gros succès faciles contre Tosno et le SKA Khabarovsk, Krasnodar est en pleine forme avant de recevoir un Spartak Moscou très inconstant cette saison. Alors que le Lokomotiv et le Zénit commencent à prendre tout doucement le large cette saison, il est obligatoire pour ces deux équipes de prendre les trois points. Krasnodar aura bien évidemment l’avantage du public avec un match qui se disputera à guichets fermés et s’appuiera sur un Smolov qui a brillé contre l’Espagne en amical. Le Spartak quand à lui fera tout son possible pour ramener quelque chose de ce déplacement, même si le champion en titre aura (déjà) la tête à mardi soir pour la réception de Maribor en Champion’s League.

Panathinaïkos vs. AEK Athènes

Samedi à 18h30, c’est un alléchant derby athénien qui nous est proposé. D’un côté, un Pana plutôt séduisant à la maison, et qui a déjà fait tomber l’Olympiakos il y a peu, montrant qu’il reste du caractère dans cet effectif, malgré les soucis financiers qui parasitent le club. De l’autre, un AEK meurtri par la grave blessure de Jakob Johansson en sélection (après celle de Mantalos), mais qui ne peut pas se permettre de perdre des points, et qui se verrait bien ajouter une troisième victoire aux deux dernières obtenues lors des deux dernières journées. Surtout que le PAOK recevant l’Atromitos, leader, le vainqueur peut faire une belle opération.

Debrecen vs. Videoton

Samedi à 19h30, le championnat est en train de prendre une nouvelle tournure et cela pourrait se confirmer ce week-end. Devant, Videoton et Ferencváros occupent les deux premières places avec le même nombre de points et semblent se diriger tout droit vers un mano a mano pour le titre. Leurs plus proches poursuivants, Debrecen et le Budapest Honvéd, accusent déjà sept longueurs de retard et doivent rapidement réagir, sous peine de voir le wagon de tête définitivement s’envoler. Les Loki ont justement une occasion en or de réduire l’écart, avec la réception des Vidi ce samedi soir.

Suduva Marijampolé vs. Zalgiris Vilnius

Dimanche à 12h, c’est le match du titre! Pour la dernière journée de la saison, c’est une finale qui se joue entre les deux premiers du classement. Le Zalgiris est en ballottage défavorable puisque le Suduva a un point d’avance avant ce match capital. Les joueurs de Marijampolé, qui ont déjà battu sèchement (3-0) le Zalgiris voila un mois, lors de la dernière journée de phase régulière, pourraient réaliser l’impensable exploit de mettre un terme à l’hégémonie du quadruple champion en titre. Le Suduva vit une saison historique puisqu’après un superbe parcours en Europa League qui l’a vu devenir le premier club lituanien à atteindre les barrages de la compétition, il pourrait remporter la première A Lyga de son histoire.

Vardar Skopje vs. Pelister Bitola

Dimanche à 13h, gros match en Macédoine ! C’est l’heure du plus gros derby du pays même si cette saison les deux équipes ne sont pas au top. Européen la saison dernière, le Pelister est quasiment relégable alors que le Vardar est loin derrière le Shkëndija, l’actuel leader du championnat. Autant dire que ces deux équipes seront à la recherche de points, l’ambiance sera chaude mais en comité réduit à Skopje.

Slovan Bratislava vs. Spartak Trnava

Dimanche à 14h, DERBY ! Alors que le Slovan Bratislava n’a plus connu victoire depuis 3 matchs, le Spartak Trnava, son plus grand adversaire, connait lui une saison quasi-parfaite, trustant la première place et enchaînant les victoires. Une révolution due notamment à un homme au nom évocateur de Nestor El Maestro. Arrivé sur le banc de touche du Spartak durant l’été, le Serbe d’origine argentine a parfaitement su s’adapter et composer avec le football slovaque et ce malgré son jeune âge (34 ans) et une expérience nulle à ce poste d’entraîneur principal. Un choix payant qui devrait poser des problèmes au Slovan Bratislava de Martin Sevela, franchement arrivé sur le banc du club.

RB Salzburg vs. Sturm Graz

Dimanche à 16h30, le deuxième reçoit le leader de la Tipico Bundesliga. Les deux meilleures équipes du championnat s’affrontent alors que le Red Bull récupère petit à petit ses blessés et les résultats s’en ressentent. Du côté du Sturm, les jours de Franco Foda, nouveau sélectionneur national, sont comptés et il voudra certainement gagner chaque match pour son futur ex-club.

 Legia Warszawa vs. Gornik Zabrze

Dimanche à 18h, l’Ekstraklasa va reprendre ses droits de belle manière dans la fraicheur pré-hivernale polonaise après une longue trêve internationale. Pour son retour, le championnat polonais nous offre une affiche de gala, un choc inattendu mais qui pourrait avoir une grosse influence sur la suite du championnat. Le Gornik (leader) affronte le Legia (second) dans son antre varsovienne qui devrait être pleine et dont les pyros devraient réchauffer les quelques 20000 personnes qui seront dans les tribunes. Ce choc est aussi un choc des cultures footballistiques entre une équipe du Legia efficace mais sans âme, sans fond de jeu et un Gornik chevaleresque dont la Pologne du foot s’est entiché. Une victoire des Trojkolorowi à Varsovie serait un signe fort que les hommes de Marcin Brosz n’ont peur de personne et compte bien faire la nique à tous les favoris cette saison pour s’asseoir sur le trône de champion. A moins que le pragmatique Legia qui jouera sans Pazdan et Jedrzjeczyk fasse plaisir à ses supporters et nous propose outre la victoire, un jeu et un match plaisant (pour une fois). C’est donc un match à ne pas manquer sur la #FootballskiTV pour un beau dimanche qui s’annonce pluvieux

PAOK Salonique vs. Atromitos

Dimanche à 18h30, l’impressionnant leader, toujours invaincu (5 victoires, 5 nuls), se déplace sur la pelouse du PAOK avec le plein d’ambition. Celle, déjà, de continuer sa belle épopée, après avoir gagné chez l’Olympiakos et chez l’AEK. Celle, aussi, de montrer que l’Atromitos version 2017-2018 n’a rien d’une surprise, et que cette équipe peut se mêler aux choses très sérieuses. Mais il faudra, pour cela, se défaire d’un PAOK qui se verrait bien profiter du derby athénien pour prendre la tête du classement et effacer le revers de l’AEK. Un grand match qui, malheureusement, se déroulera à huis clos. Ce qui enlève beaucoup de saveur…

Kukesi vs. Partizani

Lundi à 14h, gros choc ce week end en Albanie! Le champion en titre reçoit son dauphin de la saison précédente; le Partizani. Après un début de saison plus que délicat, le club de la capitale se relance doucement mais reste sur deux défaites consécutives. De son côté le Kukesi commence à être distancé par le Skenderbeu au championnat, il faudra absolument l’emporter sous peine d’avoir déjà neuf points de retard au classement !


 

 

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Slavia Mozyr vs. Naftan [1 (1,50)]: Match de la mort pour le Slavia Mozyr qui doit impérativement l’emporter pour se sauver.

Un match sûr à l’extérieur

Paks vs. Ferencvaros [2 (1,80)]: La lutte est rude pour la première place en Hongrie! Le Ferencvaros doit l’emporter face au Paks!

Un tuyau pour doubler sa mise

Pirin Blagoevgrad vs. Beroe [2 (2,00)]: Beroe est actuellement cinquième au classement en Bulgarie et c’est une bonne surprise. Vont-ils enchaîner avec une victoire contre un promu?

Un nul de folie

Lamia vs. Kerkyra [N (2,80)]: Deux équipes du ventre mou qui peuvent se partager les points.

Un risque à prendre

Zilina vs. Dun Streda [2 (3,25)]: La bonne surprise en Slovaquie c’est le Dun Streda! Il faudra l’emporter face à Zilina pour conserver sa deuxième place.

La rédaction de Footballski.

Semaine #46 – 2017 : Les matchs du week-end
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Pierre-Julien Pera

Pierre-Julien Pera

Papy de la team. Tombé amoureux de Bucarest un jour d’hiver 1998. L’est devenu de toute la Roumanie au fil des ans. Ecrit envers et contre tous la gloire et la beauté de son football depuis 2006 sur Parlonsfoot et Footballski. Regarde les matchs de Liga 1 roumaine et de Premium Liiga estonienne. En attendant désespérément le retour du Yakutia Yakutsk en 3e division russe. Faut vraiment être cinglé.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

1 commentaire

  • […] On l’avait pointé dans nos matchs du week-end, le derby entre le Ripensia Timisoara et l’ASU Politehnica Timisoara était très attendu dans la capitale du Banat ! Deux équipes historiques de la ville, qui avaient déjà montré quelle était l’ambiance d’un vrai derby alors qu’elles végétaient encore dans les divisions inférieures, lors d’un match de Coupe en 2014. Cette fois-ci, les deux équipes se trouvent en Liga II, le Poli étant toujours en course pour la montée tandis que le Ripensia est dans une médiocre passe et n’a plus gagné de matchs depuis septembre. Sur le terrain, le Poli l’a emporté méritoirement dans un derby disputé et on peut dire qu’en tribunes, les ultras du Poli ont également surclassé les supporters du Ripensia, au stade Ciarda Rosie. Acculés sur la butte qui jouxte l’enceinte, les tambours et les chants n’ont pas arrêté de résonner durant tout le match, alors qu’un épais nuage de pyro a entraîné l’interruption de la rencontre pendant quelques minutes en deuxième mi-temps. Un chouette samedi matin à Timisoara ! […]

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Vladirmir Lisitsyn
Le football dans les RSS : #9 le Kazakhstan – Les tragédies du formidable Vladimir Lisitsyn

A moins d’un an de la Coupe du Monde, nous avons décidé de nous replonger dans l’histoire du football soviétique des...

Fermer