Semaine #46 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 18 novembre 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end à l’approche de l’hiver ? Vous pouvez, en effet profiter des dernières semaines de football chez nous. Si certains championnats ont désormais terminé, ou en barrages. D’autres approchent de la moitié et les prétendants souhaitent faire des écarts avant les vacances. C’est pour cela que vous ne devez rien manquer ce week-end et voici notre sélection :

Les matchs du week-end:

Avant-dernière journée en Géorgie, dès vendredi à 11h00

Les choses passent très vite en Géorgie puisque nous sommes déjà à l’avant-dernière journée de ce mini-championnat joué sur 6 mois ! En effet la fédération géorgienne a préféré changer de format pour passer en championnat sur une année civile, précipitant le championnat 2016, et donc les futurs participants aux tours européens de l’été prochain. On rappelle que les 14 équipes en compétition ont été placées dans deux groupes, dont les deux premiers vont s’affronter ensuite en phase de confrontation directes pour le titre, les 2d et 3e pour les places européennes, et en bas de classement pour ne pas être relégués, la lanterne rouge étant rétrogradée d’office en Pirveli Liga.

Dans les deux groupes donc les positions sont donc plus ou moins figées en tête. Dans le groupe « Rouge » c’est Samtredia qui confirme sa place de dauphin en 2016 en étant quasiment sûr de finir en tête. Les joueurs d’Iméréthie accueillent samedi à 11h le Dila Gori, qui pourrait profiter de la baisse de concentration de Samtredia pour se sortir du cauchemar auquel ressemble leur saison : champions il y a deux ans ils sont actuellement en position de barragistes pour la relégation.

Mais le premier perdant de ce nouveau système c’est bien le Dinamo Tbilissi, qui finira au mieux deuxième derrière le Chikhura Sachkere, la ville des courses de brouette en tribunes. On suivra également avec intérêt ce week-end le FC Tskhinvali, lanterne rouge, face au Torpedo Kutaisi, quatrième. Tskhinvali est pour l’instant directement relégué en Pirveli Liga avec cette dernière place, mais ne compte que trois points de retard sur son adversaire du jour qui occupe la seule place « neutre » du groupe (non concerné par les barrages de relégation), mais qui lui peut également convoiter la place du Lokomotiv Tbilissi, troisième et qualifié avec cette place pour le barrage européen… Autant vous dire que ces deux dernières journées s’annoncent complètement imprévisibles, c’est l’avantage de jouer un championnat sur quatorze journées.

Jagiellonia Bialystok vs. Legia Warszawa

Vendredi à 20h30, c’est en beau et fort co-leader que Bialystok va recevoir le Legia ce vendredi soir. Les hommes de Magiera ont repris le chemin de la victoire et ont remonté le classement de l’Ekstraklasa à une vitesse supersonique, comme un OFNIAVA (Objet Footballistique Non Identifié A Vive Allure). Tellement rapidement que le club de la Capitale, largué en début de saison, se retrouve maintenant à la cinquième place à seulement deux points de la troisième place, une victoire permettrait donc aux Legionisci de montrer à tout le monde que l’Ogre est bien de retour et qu’il faudra encore compter sur lui cette saison. Pour le Jagiellonia, battre ou contenir le Legia serait une nouvelle pierre sur le chemin pavé vers les étoiles que Probierz construit pas à pas avec son équipe cette saison. Cela permettrait donc Bialystok d’affirmer encore plus son statut de favori pour le titre. Comme vous l’avez compris, ce match est important pour la suite de notre championnat d’un point de vue mental et psychologique plus que comptable, mais il s’agira aussi pour tout amateur de football de voir évoluer deux équipes proposant l’un des plus beaux jeux de ces derniers mois. Vassiljiev vs Odjidja-Ofoe, Frankowski vs Radovic, Goralski (le néo-international) vs Moulin, entre jeunesse fougueuse et expérience talentueuse, il va y avoir des duels étincelants et des gestes, mais aussi quelques tacles bien appuyés et des défenses costaudes. Si vous ne savez que faire vendredi soir, connectez vous donc sur la Footballski TV pour admirer ce que le football polonais sait faire de mieux.

Kayrat Almaty vs. FK Astana

Samedi à 10h, c’est l’heure de la revanche pour le Kayrat Almaty. Après avoir lutté pour le titre en championnat, les deux meilleures équipes du moment se retrouvent en finale de Coupe du Kazakhstan.Après un parcours relativement sans encombre depuis les 1/16 de finale, le Kayrat va tenter de s’offrir une troisième coupe consécutive.

Pärnu Linnameeskond vs. Maardu Linnameeskond

Samedi à 12h, match retour du barrage. Un match sans grand suspense tant la différence a été grande à l’aller entre l’avant-dernier de Premium Liiga et le promu d’Esiliiga. Vainqueur 5-1 à Maardu, Pärnu est quasiment assuré de rester dans l’élite. Alors que la neige s’est emparée des terrains, il s’agit là du dernier match de l’année en Estonie.

Naftan Novopolotsk vs. Belshina Bobruïsk

Samedi à 12h, tous les matchs sont en même temps en Biélorussie ce week-end, la faute à l’avant-dernière journée. Malheureusement, peu d’enjeu à part pour cette quatrième place qui pourrait offrir un billet européen et la lutte pour ne pas descendre. Ainsi, le Naftan, 14e, reçoit le Belshina, 16e et dernier. Ce ne sera pas joli, mais il y aura de l’enjeu, alors…

Qäbälä vs. Zira

Samedi à 12h, il faut une victoire pour les co-leaders, rejoints depuis peu par l’indéboulonnable Qarabag en tête de la Premyer Liqasi. Le Zira se dresse avec une forme en dents de scie similaire, mais peut-être trouveront-ils les ressources, après la trêve internationale, pour rebondir et reprendre une course en avant qui les avait emmenés à la seconde place l’an passé ? Autant pour le bilan comptable que pour la confiance avant le match européen de jeudi prochain, le Qäbälä doit de son côté ne viser que la victoire.

Sloboda Tuzla vs. Zrinjski Mostar

Samedi à 13h, Le Sloboda Tuzla, sixième du championnat reçoit le leader incontesté et champion en titre le Zrinjski Mostar… Alors que le club de Tuzla est champion pour faire match nul, il sera intéressant de voir si le club de Mostar parvient à se sortir de ce piège pour empocher les trois points et ainsi accroitre son avance sur la route du titre qui lui semble de plus en plus promis.

SCR Altach vs. Sturm Graz

Samedi à 16h, si l’affiche des grands noms est bien ce Salzburg – Rapid Wien dimanche, le fait que ces deux clubs affichent des formes très décevantes fait que l’affiche du classement reste cet Altach – Sturm de samedi. Le deuxième affronte le leader dans un match où les tendances de ces deux clubs sont totalement inversées. Le Sturm reste sur trois matchs sans victoire, dont des contre-performances à domicile, contre Mattersburg et St. Pölten, alors qu’après un petit passage à vide, Altach a repris sa marche en avant pour gagner trois fois de suite et revenir à hauteur de son adversaire du jour avec 29 points. La place de leader se joue !

Napredak Krusevac vs. Crvena Zvezda

Samedi à 17h, la surprise de la saison en Serbie Napredak Krusevac accueille le leader Crvena Zvezda. Le club de Krusevac reste sur 10 matchs sans défaite en championnat pointant ainsi à la quatrième place du championnat avec 31 points soit sept de moins que l’équipe qu’ils accueillent. Zvezda, de son côté ne semble pas aussi serein que l’année dernière et le club connait de nombreux soucis en interne entre des étrangers qui semblent sur le départ et des victoires dans la douleur, cette seconde saison de Grof sur le banc n’est pas aussi idéale que la première…

AEL Limassol vs. APOEL

Samedi à 18h, c’est un déplacement difficile qui attend l’APOEL, 2e, sur la pelouse du 3e, qui pointe à 5 unités au classement. Mais l’enjeu est de taille pour l’ancien club de Fernando Cavenaghi qui pourrait, en cas de victoire, prendre la tête du classement, en attendant le match de l’AEK contre l’Omonia (voir ci-dessous). Un moyen de mettre la pression sur les Jaune et Vert, et de continuer à rester invaincu. Surtout, en cas de victoire, l’APOEL prendrait 8 points d’avance sur son hôte du jour. Mais l’AEL a quelques arguments à faire valoir, et n’a rien d’une proie facile …

Vasas Budapest vs. Ferencvaros

Samedi à 18h. La crise couve du côté de Ferencváros. L’entraîneur des Aigles verts, Thomas Doll, est de plus en plus proche de la sortie. Et la défaite concédée à domicile, contre le relégable Paks (1-2) il y a deux semaines ne fait que fragiliser encore davantage sa position. Sans parler de match de la dernière chance, cette opposition face au leader Vasas revêt une importance capitale pour les Fradi. Malmenés à Újpest lors de la précédente journée, les Rouge et Bleu ont cependant réussi à accrocher un point (2-2). Quand elle ne parvient pas à gagner, cette équipe sait faire le dos rond et se contenter du match nul. En cas de victoire ce samedi soir, Mahir Sağlık et ses coéquipiers pourraient prendre huit unités d’avance sur le tenant du titre. Un avantage loin d’être négligeable à la mi-championnat.

Jablonec vs. Slovan Liberec

Samedi à 19h, derby ce week-end en Tchéquie entre Jablonec et le Slovan Liberec! Deux équipes loin des attentes de début de saison qui ne font actuellement pas mieux qu’une neuvième et dixième place au classement. Loin des premières places, donc. Malgré tout, cela reste un derby et l’un des matchs les plus importants pour les supporters des deux clubs, si ce n’est le match le plus important de la saison. Reste à voir si la semaine internationale a permis au Slovan de recharger les batteries après ses nombreux matchs importants et son effectif loin d’être pléthorique.

Shirak Gyumri vs. Alashkert FC

Dimanche à 12h, les temps sont durs à l’Alashkert. Après deux défaites consécutives en championnat et l’élimination par le Pyunik Erevan en coupe, le club a connu un changement d’entraîneur et de fortes tensions en interne. Après une victoire face au mal classé Banants, la trêve internationale a laissé au club le temps de se remettre. Il le faudra en tout cas puisque c’est face au leader Shirak que le championnat reprend. Un leader en pleine possession de ses moyens, et qui compte déjà cinq points d’avance au classement. L’occasion est bonne pour ce dernier pour ce dernier de se détacher. Elle l’est également pour le Pyunik Erevan, qui peut passer devant Alashkert en s’imposant dans le derby de la capitale face au très faible Ararat.

Spartak Moscou vs. Amkar Perm

Dimanche à 15h, l’avant-dernière journée de la phase aller en Russie n’affiche rien de bien entraînant. On suivra tout de même le leader, le Spartak, pour voir s’il est capable de garder son rythme de croisière face à l’une des surprises de la saison. En effet, l’Amkar qui possède la meilleure défense du championnat avec son hôte du week-end est toujours très compliqué à manoeuvrer pour ses adversaires. Match fermé en vue ?

 Omonia vs. AEK Larnaca

Dimanche à 15h, le leader invaincu, l’AEK Larnaca, tentera de maintenir à bonne distance l’Omonia de Matt Derbyshire, meilleur buteur du championnat avec 8 réalisations. Pour y parvenir, la très ibérique équipe coachée par Imanol Idiakez pourra compter sur son brésilien André Alves, 5 buts au compteur, qui connait bien la pelouse de l’Omonia puisqu’il a évolué avec l’équipe au trèfle lors de la saison 2012-2013. Le GSP Stadium promet d’être bien garni pour cette affiche, en tout cas.

Spartak Myjava vs. MSK Zilina

Dimanche à 15h30, premier au classement, 41 buts marqués, 9 encaissés, une différence de +32, 12 victoires, 2 nuls et 1 défaite seulement, soit un total de 38 points. Autant le dire, Zilina survole littéralement le championnat, mais, malgré tout, reste à porté de ses rivaux. Ainsi, ce match contre le Spartak Myjava, cinquième au classement, s’annonce fort intéressant. D’autant que le Slovan Bratislava, qui remonte tout doucement sur le club, doit affronter Ruzomberok, quatrième au classement général et seconde meilleure attaque du pays, juste après ce match. Le suspens est bien présent en Slovaquie.

Vorskla Poltava vs. Dnipro Dnipropetrovsk

Dimanche à 18h30, handicapé par un retrait de six points pour des problèmes financiers, le Dnipro cravache toujours pour retrouver une place honorable. Prochaine étape dimanche avec un déplacement à Poltava. La 8e place occupée par le Stal, qui se déplace à Kiev, est a portée de tir pour le Dnipro en cas de victoire. Encore faudra-t-il faire un résultat à Poltava qui réalise une saison honorable et qui a aussi une cible dans le viseur, le Chernomorets Odessa qui reste sur trois mauvais résultats de suite.

Bulgarie

Neftohimik vs. Lokomotiv G. O.

Lundi à 16h30, match crucial en bas de tableau pour le Lokomotiv de Djoman et Coureur. Les deux équipes sont à égalité de points, à l’avant-dernière place, autrement dit, on appelle ça un « match à six points » dans le jargon footballistique. Toutefois, une défaite ne serait pas non plus catastrophique vu le système de play-downs bulgare. Mais retrouver la victoire serait un pas supplémentaire pour le Lokomotiv dans son opération maintien! Cela se fera sans Mathias Coureur, exclu lors de la défaite à Vereya il y a quinze jours.

FC Viitorul vs. Gaz Metan Mediaș

Lundi à 21h, voilà une confrontation directe qui n’arrive pas forcément au meilleur moment pour les deux équipes. D’un côté, le Viitorul reste sur une défaite face au Steaua, au bout d’un match bien mené, mais sans réussite offensive. Une défaite qui est déjà la cinquième cette saison. En face, le Gaz Metan est en pleine bourre sportivement. Dans le sillage d’Azdren Lullaku, meilleur buteur du championnat avec 12 buts en 15 matchs, le club de Mediaș reste sur une série de huit matchs sans défaite. Tout n’est cependant pas rose, puisque le club vient d’entrer en cessation de paiement. Déjà relégués à quatre points de Craiova et sept du Steaua, tous deux ont intérêt à faire le plein de points avant la trêve hivernale.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Zorya vs. Oleksandrya [1 (1,55)]: Le Zorya n’a jamais perdu à domicile contre Oleksandrya. L’occasion pour le club de Lugansk de rester dans les talons du Dynamo Kiev!

Un match sûr à l’extérieur

Gorica vs. Olimpija Ljubljana [2 (1,70)]: Avec seulement deux matchs nuls concédés à l’extérieur cette saison, le club de la capitale slovène est une valeur sûre! D’autant que Gorica reste sur une série de trois défaites …

Un tuyau pour doubler sa mise

Anzhi vs. Ufa [1 (2,00)]: Malgré sa grosse défaite 4-0 sur la pelouse du Lokomotiv Moscou, l’Anzhi reste le favori face à Ufa qui devra jouer sans son gardien numéro un qui est suspendu!

Un nul de folie

Michalovce vs. Podbrezova [N (3,00)]: La bonne surprise de ce championnat slovaque ce déplace sur le terrain de Michalovce. Pas en très grande forme, Podbrezova pourrait se contenter d’un point.

Un risque à prendre

Napredak vs. Crvena Zvezda [1 (4,10)]: Et si le champion en titre tombait sur la pelouse du modeste Napredak -une des surprises de la saison comme dit plus haut- ? Avec cinq victoires consécutives, le petit club de Krusevac se verrait bien créer l’exploit !

La rédaction de Footballski.


Image à la une : © pgwear

Semaine #46 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Daniel Prodan, pilier de la génération dorée roumaine de 1994

Mercredi 16 novembre 2016 s'est éteint chez lui, à Voluntari, un joueur pas comme les autres pour la sélection roumaine...

Fermer