Semaine #43 – 2017 : Les matchs du week-end

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 27 octobre 2017

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? .

Les matchs du week-end:

 Lech Poznan vs. Wisla Krakow

Vendredi à 20h30, après treize journées d’Ekstraklasa, les neuf équipes de tête ne se tiennent qu’en seulement quatre petits points. Les chocs s’enchainent donc, les uns après les autres, avec depuis peu un petit goût agréable. Ce Lech – Wisla sera donc encore un de ces chocs au sommet entre deux clubs qui peuvent cette année espérer le podium voir certainement rêver d’un peu plus tant la course au titre semble ouverte. Pour les deux équipes et il sera question de ré-enclancher la dynamique positive après un match nul face au Lechia pour le Lech et une défaite à domicile face au Legia pour le Wisla Krakow. Il devrait donc faire chaud en ce vendredi d’automne à Poznan, les bleus contre les rouges, Carlitos contre Jevtic, des supporters pas franchement amis et deux entraineurs bouillant sur le bord de la pelouse, le tout dans un match à six points. Un melange qui peut s’avérer gagnant pour nous proposer dans la continuité de la semaine précédente, du beau football que l’on avait plus aperçu depuis des mois en Pologne. Rappelons que dorénavant il n’y a plus de division de points en Pologne avant les PO et que par conséquent une victoire face à un concurrent direct est d’une importance capitale. La #FootballskiTV vous permettra bien sur de suivre ce match en intégralité et sans les commentaires de Stephan Guy.

Zaria vs. Zimbru

Samedi à 14h, alors oui, le Sheriff pourrait déjà être champion en cas de victoire contre Sfîntul Gheorghe agrémenté d’une défaite du Milsami contre le Dinamo-Auto, mais ce scénario paraît assez peu probable pour qu’on garde les récits du 3e titre d’affilée pour le week-end prochain. Intéressons-nous plutôt à cette palpitante lutte pour la quatrième place qui tient également lieu de lutte pour le maintien. Comprenons-nous : le 4e, Petrocub, possède 18 points, tandis que le Dinamo-Auto, bon dernier, en compte 12. A quatre journées de la fin, tout peut encore se passer. Le Zaria et le Zimbru restent sur une saison très moyenne et auraient en tout cas espéré faire beaucoup mieux dans ce format particulier. Le club de la capitale du nord a deux points d’avance sur le club de la capitale tout court, et les relations entre les deux groupes ultras sont de temps à autres tendues que pour nous offrir une belle ambiance au stade de la ville de Balti. La victoire est impérative pour ne plus devoir regarder derrière soi jusqu’à la fin du championnat mais elle pourrait aussi s’avérer importante dans l’optique de la quatrième place – celle qui offre un ticket européen si la Coupe, où nos deux équipes s’affronteront d’ailleurs en quarts de finale, rassemble deux équipes du Top 3 en finale.

Dinamo Zagreb vs. Rijeka

Samedi à 15h, le Dinamo Zagreb reçoit Rijeka dans un match entre les deux meilleures équipes de ces dernières années en Croatie.  Avec six points d’avance, le Dinamo a déjà creusé l’écart sur un concurrent qui perd aussi des forces en Europe. Mais l’espoir demeure pour Rijeka qui constate que sur les 4 derniers matchs, le Dinamo a concédé 3 matchs nuls. Si l’on se réfère d’ailleurs aux deux derniers matchs (contre Osijek et Hajduk) qui se sont joués dans le temps additionnel, on ne peut que vous conseiller de rester sur votre streaming jusqu’à la fin.

Zira vs. Qäbälä

Samedi à 15h, chante, danse, mets tes baskets et assieds-toi devant Zira-Qäbälä ce samedi après-midi ! C’est le match à ne pas manquer en Premyer Liqasi, entre les deux adversaires les plus féroces au multiple champion Qarabag. Avantage Qäbälä qui a battu l’ogre d’Agdam le week-end passé, alors que le Zira reste sur une défaite malencontreuse à Sumqayit… là où une victoire les aurait placé en tête ! Quoiqu’il en soit, un petit point sépare les deux équipes et le nul ou la défaite est interdit de peur de se voir déjà quelque peu lâché dans la course au titre.

Újpest vs. Videoton

Samedi à 15h30, potentiel outsider au début de la saison, Újpest va peut-être devoir regarder dans le rétroviseur si sa dynamique n’est pas rapidement inversée. Les Lilák, qui restent sur trois matchs sans victoire en championnat, n’ont gagné qu’à trois reprises depuis juillet et occupent une décevante neuvième place. Une réaction est attendue et il serait de bon ton qu’elle intervienne ce samedi. Problème : Videoton arrive dans la peau d’un leader sûr de sa force et bien décidé à ne pas céder les rênes à Ferencváros, qui reste en embuscade avec deux points de moins.

Banga Gargždai vs. Stumbras Kaunas

Samedi à 16h. Premier round du barrage promotion/relégation en Lituanie. Banga à terminé second de D2 laissant le titre à Palanga qui s’est montré plus régulier. L’équipe de Gargždai aimerait retrouver la A Lyga après trois longues saisons de purgatoire, ce qui serait une belle récompense pour son public fidèle (environ 800 spectateurs, alors que son concurrent du week-end tourne à 200 spectateurs maximum). L’équipe est à 100 % lituanienne et compte pour faire la différence sur le jeune Rokas Krusnauskas qui s’affirme comme le buteur de l’équipe. Du côté de Kaunas une relégation serait catastrophique alors que via la victoire en coupe le club a obtenu une place en Europa League. Alexandre Kore un des deux français de Stumbras se montre confiant « Il n’y à pas de pression, on n’est pas inquiets. Nous avons montré en coupe que nous étions capables de nous sublimer. Ce ne sera pas facile, mais on va y arriver ! ».

CSKA Sofia vs. Slavia Sofia

Samedi à 16h30, se joue un derby de Sofia. Pas le plus gros, mais ça reste un derby ! Après avoir été accroché dans LE derby de Sofia face au Levski (2-2), les hommes de Stamen Belchev vont tenter de retrouver le chemin de la victoire en championnat et d’arrêter l’écart qui les sépare avec Ludogorets, solide premier.

 

Chikhura Sachkhere vs. Dinamo Tbilisi

Samedi à 18h, l’Erovnuli Liga entre dans sa dernière ligne droite. Et si l’on a cru quasiment depuis le début que le Dinamo allait l’emporter largement c’est actuellement la fébrilité qui domine chez les joueurs de Tbilisi. En effet les lurji tetri ont encaissé ce lundi leur 6ème défaite de la saison, à domicile, face au FC Samtredia, laissant revenir le Torpedo Kutaisi à un petit point à 5 matchs de la fin ! Tout autre résultat qu’une victoire entrainerait une sacrée période de flottement dans la capitale, tandis que ses rivaux ne se priveraient pas pour saisir l’occasion. Du côté de Sachkhere le match aura une saveur toute particulière sachant que le minibus de l’équipe a eu un accident en rentrant de son match le week-end dernier, blessant plusieurs membres du staff et le capitaine de l’équipe. Les joueurs de Chikhura auront certainement à coeur de jouer pour leur capitaine !

Flora Tallinn vs. Tammeka Tartu

Samedi à 18h, le calcul est simple: s’il s’impose dans ce match, le Flora Tallinn est champion d’Estonie! Large vainqueur 7-0 sur le terrain du Trans Narva la semaine dernière, le Flora a idéalement surmonté le dernier obstacle qui le séparait du titre. Face à un Tammeka auteur d’une saison très moyenne, le suspense ne devrait a priori pas être intense. Mais le Flora est déjà passé à côté de matchs donnés gagnants sur le papier. il faudra donc de l’application pour s’imposer, et s’éviter le stress d’un match couperet face à son rival, le Levadia Tallinn, lors de la dernière journée.

Panathinaïkos vs. Olympiakos

Samedi à 18h30, c’est le retour du légendaire derby des Éternels ennemis. Qui n’a jamais semblé si déséquilibré, tant le Pana, 7e au classement et enlisé dans une crise financière sans précédent, semble loin de son adversaire du jour, l’Olympiakos. Pourtant, les joueurs du Pirée réalisent un début de saison poussif, mais restent sur deux victoires face au Panionios et au PAOK. Ils se déplaceront chez leurs voisins athéniens avec la ferme intention de continuer cette série, et retrouver une place de leader qui sied mieux à leurs ambitions. Mais pour cela, il faudra défier une orgueilleuse équipe du Pana qui, portée par sa Gate 13, ne compte pas jouer les victimes. Loin de là.

Shirak Gyumri vs. Alashkert FC

Dimanche à 13h, après une première phase aller parfaite, le Shirak Gyumri s’est totalement effondré lors des matchs retour, avec trois nuls et deux défaites. Large leader après les cinq premières journées, le Shirak est depuis rentré dans le rang, voyant l’Alashkert prendre la tête du classement avec deux points d’avance. Autant dire que ce match revêt une certaine importance, le club de la capitale pouvant prendre cinq points d’avance en tête du championnat. Soit l’avance que comptait le Shirak voilà quelques semaines.

Široki Brijeg  vs. Zrinjski

Dimanche à 16h30, le second reçoit le premier. Široki Brijeg a trois points de retard sur le leader Zrinjski et l’équipe de l’ Herzégovine est sur une série de quatre victoires consécutives alors que le club de Mostar a chuté sévérement la semaine dernière à la surprise générale contre le FK Sarajevo. Cette défaite relance le suspense du championnat bosnien, match que vous avez bien entendu regardé alors qu’il était dans notre programme de la semaine dernière.

Cukaricki vs. Vozdovac

Dimanche à 17h, l’équipe de Lalatović reçoit l’équipe surprise qui sur-performe en ce début de saison. Les joueurs de Cukaricki ne perdent plus depuis quelques matchs mais n’ont pas gagné non plus depuis trois matchs. En face l’équipe emmenée par Georgijević, auteur de six buts en huit matchs, marche sur l’eau et vient de monter à la troisième place du classement.

Ludogorets vs. Levski Sofia

Dimanche à 17h15, Match important pour Ludogorets qui affronte le Levski à domicile. Face au troisième du Championnat, les verts auront l’intention d’agrandir l’écart avec ses poursuivants et d’aligner toutes compétitions confondues une dixième victoire consécutive !

Sparta Praha vs. Banik Ostrava

Dimanche à 18h, qu’on se le dise, ce Sparta – Banik n’est pas ici pour son enjeu sportif. En bas de tableau, le club d’Ostrava n’a qu’un seul et simple objectif cette saison : le maintien. A un seul petit point de la zone de relégation, la saison s’annonce longue et périlleuse pour le club promu. Malgré tout, si le Banik peut être sûr d’une chose, c’est de sa ferveur populaire. Club historique du championnat et du football tchèque, le club peut compter sur une solide base de supporters et ultras. Des ultras respectés et estimés par la plupart des suiveurs de ce football. De quoi nous offrir un beau spectacle dans les tribunes, d’autant que les supporters des deux camps ne sont pas connus pour se porter dans leur coeur respectif.

 

Panionios vs. AEK

Dimanche à 18h30, c’est un autre duel entre équipes d’Athènes qui s’offre à nous. Et s’il est moins réputé que le derby, il n’en reste pas moins très intéressant. D’un côté, un Panionios qui s’est relancé à l’Asteras après deux défaites de suite, et qui, à la 6e place, veut se mêler à la lutte pour le haut de tableau. De l’autre, un AEK en perte de vitesse (2 défaites et un nul sur les trois dernières journées), qui a vu l’Olympiakos lui revenir dessus et l’Atromitos prendre la place de leader. Un match à 6 points donc, qui peut aussi conditionner la suite pour ces deux formations. Défaite interdite !

CS U Craiova vs. FCSB

Dimanche à 20h45, match au sommet en Liga 1. Loin devant le peloton des poursuivants, Craiova et le FCSB sont ex-aequo en deuxième position du classement, avec un petit point de retard sur le leader CFR Cluj. Large vainqueur 7-0 de l’ACS Poli la semaine dernière, le FCSB est en pleine confiance au moment de se déplacer à Turnu-Severin. Car, et c’est une déception pour le CSU Craiova, le nouveau stade Ion Oblemenco n’a pas été homologué à temps pour ce match, avec lequel le club comptait inaugurer sa nouvelle arène. Les supporters oltènes seront néanmoins très nombreux à faire le court déplacement pour encourager les leurs face à rival honni.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Debrecen vs. Paks [1 (1,70)]: Debrecen réalise un très bon début de saison et pourrait revenir sur la deuxième place du Ferencvaros en cas de succès.

Un match sûr à l’extérieur

Isloch Minsk vs. Dinamo Minsk [2 (1,40)]: Le sprint final est intense en Biélorussie, le Dinamo peut encore croire au titre en cas de succès !

Un tuyau pour doubler sa mise

Panathinaikos vs. Olympiakos [2 (2,10)]: Gros match en Grèce! L’Olympiakos doit l’emporter pour rassurer son public.

Un nul de folie

Dinamo Zagreb vs. Rijeka [N (3,00)]: Les deux premiers du championnat font un peu de surplace ces temps ci et peuvent très bien se neutraliser au Maksimir.

Un risque à prendre

LASK Linz vs. Austria Vienne [2 (3,20)]: L’Austria doit impérativement mettre un terme à sa série de deux défaites consécutives !

La rédaction de Footballski.

Semaine #43 – 2017 : Les matchs du week-end
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Le football dans les RSS : #5 l’Ukraine – Le football depuis l’indépendance

A moins d'un an de la Coupe du Monde, nous avons décidé de nous replonger dans l'histoire du football soviétique...

Fermer