Semaine #43 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 28 octobre 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end. Au programme, le grand derby de Moscou entre le Spartak et le CSKA,  le « Derby Trójmiasta » ou encore de nombreux matchs à enjeux multiples. De quoi passer un bon week-end, en allant au(x) stade(s) ou en lançant les bons vieux streaming des familles.

Les matchs du week-end:

Infonet Tallinn vs. Paide Linnameeskond

Vendredi à 18h, c’est en fait le premier des quatre matchs à suivre ce week-end. A l’aube de l’avant-dernière journée de Premium Liiga, le FCI est toujours leader, mais avec deux points d’avance seulement sur ses trois poursuivants: Flora, Levadia et Nõmme Kalju. Malheur donc à celui qui perdra des points aujourd’hui et demain, sachant que seul le Levadia semble à l’abri d’une mauvaise surprise face à la lanterne rouge. Les autres Matchs du week-end: Rakvere Tarvas – Levadia Tallinn (samedi à 12h), Flora Tallinn – Sillamäe Kalev (samedi à 15h) et Tammeka Tartu – Nõmme Kalju (samedi à 18h).

FC Astana vs. Okzhetpes Kokshetau

Samedi à 11h, en allant assurer le point du nul sur la pelouse de Kokshetau mercredi soir lors d’un match en retard, le FC Astana s’est assuré un troisième titre consécutif de champion du Kazakhstan! Avec quatre points d’avance sur le Kairat Almaty à l’aube de la dernière journée, les joueurs de la capitale ont pu fêter leur nouveau titre. Samedi, les deux équipes se retrouvent sur le synthétique de la capitale, l’occasion pour eux de fêter ça devant leurs supporters!

Zhetysu Taldykorgan vs. Akzhaiyk Uralsk

Samedi à 11h, la dernière journée des playdowns du championnat kazakh offre une lutte directe pour le maintien. Dernier, le Zhetysu Taldykorgan ne compte qu’un point de retard sur Uralsk. Tout se jouera donc sur ce match. Malheur au vaincu, qui ira directement en deuxième division, tandis que l’avant-dernier peut encore espérer se sauver lors du barrage face au vice-champion de cette deuxième division. Pour les locaux, les calculs sont simples: il faut gagner pour se sauver.

Riga FS vs. Spartaks Jurmala

Samedi à 13h, la Virsliga connaît un suspense frissonnant. Une semaine après avoir perdu la tête du championnat suite à une défaite contre Jelgava, le Spartaks l’a retrouvé la semaine dernière après la défaite de Ventspils… contre Jelgava! Le club de Jurmala a donc repris ses deux points d’avance à deux journées de la fin de la saison. Face à l’Ecole de Football de Riga, la victoire est donc impérative pour aborder la dernière journée en tête. Dans le même temps, Ventspils joue sur le terrain de l’Université de Riga face au METTA/Lu et le FK Jelgava, troisième à quatre points, chez la lanterne rouge Daugavpils.

Georgie

 Guria vs. Lokomotiv

Samedi à 13h, avec un Dinamo Tbilissi qui laisse des points en cours de route (encore un match nul 0-0 le we dernier contre Tskhinvali), les places de barragistes dans ce groupe « Blanc » d’Umaglesi Liga sont plus que jamais ouvertes. Et le Lokomotiv peut en profiter, pour cela il faudra assurer les 3 points sur le terrain du Guria Lanchkhuti, dernier du groupe. Et si possible améliorer le goal average pour les cheminots, qui restent sur deux défaites qui font mal (4-1 et 3-0).

Albanie

Partizani Tirana vs. Skënderbeu Korçë

Samedi à 14h30, l’Albanie nous offrira un nouveau choc entre les deux grandes équipes actuelles du pays. Le Partizani n’arrête plus de gagner et peut prendre la tête en cas de victoire face à une équipe championne en titre, qui reste sur une défaite dans la capitale puis un nul contre le Kukësi. Néanmoins, on sait par expérience que le Skënderbeu se réveille toujours dans les chocs après une mauvaise passe, ainsi ce match n’en sera que plus existant.

Radnik Bijeljina vs. Krupa na Vrbasu

Samedi à 14h30, avec trois clubs dans l’élite, la Republika Srpska fait pâle figure face à la fédération, alors quand deux de ces clubs se rencontrent, c’est toujours un peu particulier. Le Radnik Bijeljina, vainqueur de la coupe la saison passée reçoit ce week-end Krupa na Vrbasu, petit village à 25 kilomètres de Banja Luka et surprenant second au classement. Les visiteurs devront compter sur leur buteur maison Koljic pour l’emporter et ainsi continuer leur bonhomme de chemin.

Georgie

Chikhura Sachkere vs. Torpedo Kutaisi

Samedi à 15h, le Chikhura peut faire tomber le Dinamo Tbilissi! Leader de son groupe d’Umaglesi Liga, le leader compte déjà neuf points d’avance sur l’équipe de la capitale, qui ne s’en sort pas dans ce mini-championnat. Ce même Dinamo étant exempt ce week-end, une victoire suffirait au leader pour s’assurer la première place finale du Groupe Blanc à trois journées de la fin de cette phase régulière. Et ainsi, écarter le champion en titre de la finale pour le titre, mais surtout de la place qualificative pour la Ligue des Champions.

Shakhtar Donetsk vs. Chernomorets Odessa

Samedi à 16h, toujours tranquillement installé tout en haut du classement, le Shakhtar reçoit samedi le Chernomorets Odessa, équipe plutôt surprenante cette saison. Bien amoché par la révolution et la guerre, le club d’Odessa avait commencé sa saison avec trois défaites de suite. Alors qu’une nouvelle saison galère se profilait, cette formation rajeunie a bien relevé la tête, ne concédant aucune défaite durant les deux mois et demi suivants. Le Chernomorets pointe aujourd’hui au cinquième rang, à deux petites longueurs d’Oleksandria quatrième. Un résultat sur la pelouse du leader serait donc le bienvenu pour maintenir ce momentum.

Slovénie

Olimpija Ljubljana vs. Domžale

Samedi à 20h15, choc du haut de tableau en Slovénie entre l’Olimpija et Domzale. Après un derby annulé le week-end dernier, le club de la capitale reçoit Domzale, troisième au classement avec seulement trois petits points de retard. Un match capital et spécial pour Luka Elsner, lui, l’ancien entraîneur du NK Domzale aujourd’hui sur le banc de l’Olimpija Ljubljana.

Radin Surdulica vs. Partizan

Samedi à 17h, nous avons d’un côté le Radnik Surdulica qui confirme tant bien que mal ses résultats de l’année passée, étant actuellement classé 10ème et restant sur une bonne vague de deux victoires consécutives en championnat. De l’autre côté, nous avons le Partizan qui connait un léger mieux depuis le retour de Marko Nikolic sur le banc, mais le club reste agité. Le club a ENFIN connu l’élection de son nouveau président, élu de façon très contestée, avec les voix de, parait-il, supporters de Zvezda. De plus, le club est toujours dans la tourmente après le décès d’un des leaders des grobaris et l’action spontanée (?) proposée par Bojinov de s’échauffer avec un t-shirt à son effigie, alors que ledit grobari est un criminel condamné… Bref le Partizan fait du Partizan.

Spartak Moscou vs. CSKA Moscou

Samedi à 17h, c’est LE derby de Moscou. Principal derby de la capitale depuis l’indépendance, ce match revêt une importance qu’il n’a pas eu depuis bien longtemps : c’est un duel au sommet. Et pour la première fois depuis longtemps, c’est le Spartak qui l’aborde en tête alors que les Armeytsi sont en difficultés. Malgré tout, la place de leader des Miaso est en trompe l’œil car les hommes de Carrera sont sur la pente descendante, ainsi ce derby est le match qui peut leur donner un nouvel élan pour batailler avec le Zenit. De son côté, le CSKA vient de perdre dans un autre derby, à Cherkizovo contre le Lokomotiv, et ne va pas très bien, incapable de marquer des buts.  Cependant, une victoire les ramènerait à un point du Spartak.

Vasas Budapest vs. Videoton FC

Samedi à 18h, choc au sommet entre Vasas, premier, et son dauphin, Videoton. Victorieux à Debrecen le week-end dernier (1-2), le VSC n’en finit plus de surprendre. L’équipe entraînée par Michael Oenning, que l’on n’attendait pas à un tel niveau, est en pleine confiance et ça se voit sur le terrain. Les Rouge et Bleu ont déjà remporté neuf matchs, soit autant que sur l’ensemble de la saison dernière. Face à eux, Videoton s’avance avec son attaque prolifique (29 buts marqués, personne ne fait mieux en NB I). Les artilleurs serbes Lazović et Šćepović, qui ont guidé leur formation vers un large succès lors de la précédente journée (5-1 contre Paks) seront à surveiller de très près. Cette rencontre peut être un premier tournant important dans la course au titre, en permettant soit à Vasas de creuser l’écart, soit à Videoton de revenir à portée de tir (cinq points séparent actuellement les deux clubs). En cas de match nul, la bonne affaire pourrait être réalisée par Ferencváros, troisième, qui se déplace chez l’avant-dernier, Diósgyőr.

AEK Larnaca vs. APOEL

Samedi à 19h, le leader, Larnaca, reçoit son dauphin, l’APOEL. Et l’affiche opposera même deux équipes invaincues après 8 journées : l’AEK, de son côté, n’a connu que la victoire, tandis que l’APOEL a dû concéder le nul fin septembre contre l’Anorthosis. Pour le reste, les deux équipes dominent assez largement le championnat. Pour l’occasion, Thomas Christiansen, maintenant passé dans le club de Nicosie, revient dans la formation qui l’a véritablement fait connaître dans le pays et en Europe (deux ans comme entraîneur entre 2014 et 2016), à l’endroit même où la très nombreuse colonie espagnole permet aux Jaunes et Verts de progresser lentement mais sûrement vers les sommets du foot chypriote. La tâche qui l’attend n’a rien de facile, loin de là.

Moldavie

FC Milsami Orhei vs. FC Zimbru Chișinău

Dimanche à 13h, le match de la dernière chance, sans doute, pour le FC Zimbru si le club de la capitale veut encore croire au titre. Et pour cause! C’est tout simplement un déplacement chez le leader de la Divizia Nationala qui attend les Galben și verzi. Meilleure attaque et meilleure défense du championnat, les hommes de Sosnovschi sont sur une série de cinq victoires d’affilée et comptent bien en ajouter une ce dimanche. Le Milsami n’a perdu que deux matchs cette saison: au Sheriff et… au Zimbru. C’était en juillet dernier, une éternité! On espère voir un match plaisant sur le terrain tandis que dans les tribunes, l’animosité qui règne entre les deux camps pourrait animer les abords du stade.

Pyunik Erevan vs. Alashkert FC

Dimanche à 14h, les deux équipes se retrouvent une semaine après leur match de Coupe d’Arménie. Un match qui a déclenché bien des problèmes à l’Alashkert. Après la courte défaite 1-0 dans ce match, l’entraîneur Abraham Khashmanyan a annoncé sa démission, arguant que son président était entré dans le vestiaire après le match pour licencier sur-le-champ quatre joueurs. C’est dans cette situation troublée que l’équipe fait de nouveau le court déplacement à l’Avan Academy Stadium, avec l’assistant Aram Hakobyan pour diriger les troupes dans ce match important.

Zalgiris Vilnius vs. Atlantas Klaipeda

Dimanche à 15h, c’est le match du titre pour le Zalgiris Vilnius! Avec dix points d’avance sur son premier poursuivant Trakai, le triple champion en titre peut fêter sa quatrième couronne consécutive devant ses supporters en cas de victoire face au quatrième. Il pourra peut-être même jouer relâché en cas de défaite de Trakai, qui joue la veille face au troisième Suduva. Quelques semaines après avoir remporté une cinquième Coupe de Lituanie consécutive, le Zalgiris devrait, sauf énorme surprise, ajouter une nouvelle ligne à son palmarès.

Austria Wien vs. Sturm Graz

Dimanche à 16h30, l’Austria sort d’une victoire aussi importante pour le club que pour les supporters face à l’ennemi du Rapid, lui en grande difficulté. Le Sturm a lui perdu du point, de façon surprenante, en se faisant rejoindre dans le temps additionnel à domicile face à Mattersburg. Les Violets peuvent revenir à quatre points s’ils enchaînent une quatrième victoire consécutive. Gros match en perspective, donc.

Croatie

Hajduk Split vs. Osijek

Dimanche à 17h, nouvelle étape de sa remontrée fantastique pour le club de Split ce week-end avec un gros morceau du championnat, Osijek. Troisième avec deux points de plus que l’Hajduk, Osijek est lui aussi dans une bonne phase et s’annonce comme un adversaire coriace. Un beau match en prévision au Poljud.

Arka Gdynia vs. Lechia Gdansk

Dimanche à 18h, c’est le feu sur la Baltique. Après cinq ans d’absence, le « Derby Trójmiasta » est de retour et ça s’annonce bouillant, insoutenable. Le plus grand derby du nord de la Pologne va voir s’affronter l’Arka Gdynia et le Lechia Gdansk, et les hostilités ont déjà commencé. Des ultras du Lechia ayant saccagé, la semaine dernière, un local de l’association des supporters de l’Arka pour y voler un début de tifo qu’ils ont pris soin de montrer et déchirer lors du match précédent contre Gliwice. Bien plus qu’un match, c’est la supériorité d’un club sur la Poméranie qui est en jeu entre le « Goliath » Lechia et le « David » Arka. C’est d’ailleurs en leader de l’Ekstraklasa que les coéquipiers de Milos Krasic vont faire le déplacement dans le stade GOSiR de Gdynia situé à moins de quinze kilomètres de celui du Lechia. De son côté, l’Arka est en fin de hype, après un début de saison tonitruant, les Arkowcy sont rentrés dans le rang à une cinquième place peu significative au vu des (seulement) quatre points d’écart qui les séparent du dernier. Quoi qu’il soit un derby reste un match à part, qu’il faut gagner, peu importe la manière, et où le résultat n’est jamais vraiment prévisible, préparez vous donc dimanche à vibrer devant la Footballski TV en vous délectant d’une ambiance survoltée, d’un stade plein et d’une passion débordante au-delà du raisonnable.

PAOK vs. AEK

Dimanche à 20h, les deux clubs avec l’aigle à deux têtes sur l’emblème se retrouvent pour cette 7e journée de championnat. Pas forcément un derby, mais un choc important entre deux clubs historiques, puisque le PAOK, battu sur la pelouse de l’Olympiakos le week-end dernier, doit gagner pour ne pas voir l’AEK prendre 6 points d’avance, et la première place (propriété actuelle de l’Olympiakos) s’éloigner presque définitivement. De leur côté, les joueurs de José Morais voudront repartir de l’avant, après un nul un peu décevant contre Panionios. Mais on sait déjà que l’ambiance de la Toumba promet d’être assez folle.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

CSKA Sofia vs. Lokomotiv Plovdiv [1 (1,35)]: Le CSKA est chaud bouillant à domicile et le Lokomotiv devrait en faire les frais!

Un match sûr à l’extérieur

Inter Zapresic vs. Dinamo Zagreb [2 (1,30)]: Déjà bien distancé en championnat par Rijeka, le Dinamo ne peut plus perdre de points en route!

Un tuyau pour doubler sa mise

Gornik Leczna vs. Slask Wroclaw [1 (2,40)]: Duel indécis en bas de tableau, avantage aux locaux qui restent sur une victoire le week end dernier.

Un nul de folie

AEK Larnaca vs. APOEL Nicosie [N (2,95)]: Les deux premiers du championnat réalisent un très bon début de saison. Un match nul lors de ce choc ne serait pas illogique.

Un risque à prendre

Sparta Prague vs. Pribram [2 (9,50)]: Le Sparta est au fond du trou avec une cascade de blessés! Alors pourquoi pas un exploit de la lanterne rouge? Possibilité de mettre le pari en Pribram +1 pour plus de sûreté !

La rédaction de Footballski.

Semaine #43 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l’Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l’Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J’essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d’ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,…) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
Histoire de Derbys – Arka Gdynia vs. Lechia Gdansk, le Derby Trójmiasta

Le bleu et jaune ne se mêlera jamais au blanc et vert, jamais. Vérité chromatique qui s'applique comme une loi...

Fermer