Semaine #42: Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 16 octobre 2015

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous voulez découvrir ces pays et cherchez un match intéressant à regarder ? Vous êtes parieurs et à la recherche d’un bon tuyau pari dans un championnat moins côté ? Les championnats nationaux reprennent en ce doux mois d’octobre et vous allez pouvoir vous mettre devant votre écran pour jouir de notre liste hebdomadaire.

Les matchs du week-end:

ukrqine

Dynamo Kiev vs. Shakhtar Donetsk

Vendredi à 18h00, le classico Ukrainien est pour vendredi. Le match au sommet de la Premier League Ukrainienne pourrait voir le Shakhtar revenir à égalité avec l’adversaire du soir en tête du championnat. En cas de victoire des hommes de Rebrov, le Dynamo pourrait quant à lui s’échapper avec six unités d’avance. Un Dynamo plutôt en forme et leader de son groupe en Ligue des Champions avant d’affronter Chelsea et qui contraste avec les deux défaites plutôt sévères du Shakhtar. Une rencontre qui promet du spectacle à tous les niveaux.

bulgaria

Levski Sofia vs. Ludogorets Razgrad

Dimanche à 19h00, les deux premiers du classement s’affrontent dans ce championnat ultra serré. Avantage Levski qui reste sur quatre victoires de rang, ce qui leur a permis de doubler les champions en titre en tête du championnat, et qui pourra compter sur son public de feu. Le Ludogorets reste sur un mois de septembre décevant (3 nuls, 1 victoire face au Botev). A noter qu’un match nul pourrait faire l’affaire du Litex qui se trouve en embuscade, à la troisième place ; ainsi que le derby de Plovdiv, samedi à 19h, entre le Lokomotiv et le Botev, très mal classés pour le moment.

Lokomotiv Plovdiv vs. Botev Plovdiv

Samedi à 19h00, ce n’est pas forcément le derby le plus connu, pourtant le derby de Plovdiv est explosif. Et c’est peu de le dire. Ainsi, l’année dernière, le derby fut tout simplement stoppé avant la première mi-temps après un pétage de plomb des supporter du Lokomotiv après le jet de bombes sur le terrain. Ouais, des bombes. Ces dernières étaient remplies d’objets relativement dangereux qui volaient après l’explosion. Ambiance. Un joueur du Botev avait d’ailleurs expliqué que ce match était « comme en Afghanistan ». Ambiance.

Ferencvaros vs. Halada

Samedi à 20h30, le Ferencvaros écrase tellement la Nemzeti Bajnokság I qu’il rencontre son dauphin, Halada, sur lequel il compte déjà… 13 points d’avance ! Le club de Szombathely est d’ailleurs la surprise de ce début de saison en Hongrie, puisqu’il s’était sauvé de justesse la saison passée, lors de la dernière journée ! Avantage évident pour les Vert et blancs.

Jagodina vs Radnik Surdulica

Dimanche à 19h00, même si le nouveau format « à la belge » tue une partie du suspense lors de la première partie de championnat, il n’est jamais bon d’être trop distancé. Ici entre Jagodina et Radnik Surdulica, nous avons un match entre les deux dernières formations du championnat. Les 7 dernières formations se tiennent de 5 points, autant dire que c’est serré. Vae Victis !

moldavie

FC Dacia vs. FC Zimbru

Samedi à 14h00, samedi c’est « derby » ! Pour la première fois depuis quelques temps, les deux ennemis se rencontrent pour un enjeu simple : le trône de la Divizia Nationala! Le Dacia compte un point de plus que son adversaire, grâce à une série de 9 matchs sans défaite…depuis la défaite « sur tapis vert » au Zimbru, en août dernier. Le club basé à Speia a déjà averti la direction du Zimbru que leurs supporters ne sont pas autorisés à entrer dans le stade. Par peur de jouer à l’extérieur ? Entre tensions sur le terrain et probables bastons en dehors, rendez-vous à 14h ce samedi !

FC Spicul vs. Sheriff-II

Mercredi à 14h00, petit détour par la Divizia A où le leader, le Spicul Chiscareni, rencontre son dauphin, la seconde équipe du Sheriff, qui pointe à 3 points et ne peut évidemment pas monter dans l’élite. Il s’agit donc du choc de la deuxième division avec la possibilité, pour les leaders, d’engranger un 27/27 inédit, ce qui leur permettrait d’avoir – déjà! – un pied en Divizia Nationala! Même si avec 14 clubs, cette deuxième division est encore bien longue…

FC Vitebsk vs. BATE Borisov

Vendredi à 18h00, c’est uniquement un grand match pour la simple et bonne raison que le BATE Borisov pourrait rafler son dixième titre consécutif. Avec dix points d’avance sur le Dinamo Minsk à quatre journées de la fin, il ne s’agit plus maintenant de se demander « si ? » mais plutôt « quand ? » le BATE Borisov conservera son trône. Face à un club en grande difficulté mais sur une bonne série, le BATE ne devrait pas avoir de souci, deux semaines après avoir perdu l’occasion de fêter cela à domicile.

czech

Jablonec vs. Slavia Praha

Samedi à 14h30, en légère difficulté en ce début de saison, Jablonec doit engranger les points en championnat avec comme adversaire du week-end, le Slavia Praha. Capable du meilleur, comme du pire, le club de Prague est actuellement à une bonne cinquième, presque inespéré quand on connait les dernières saisons du club. Cependant, l’enflammade n’est jamais de mise avec le Slavia qui serait bien capable de s’effondrer totalement dans les quelques semaines à venir.

slovakia

Spartak Myjava vs. Slovan Bratislava

Samedi à 18h20, un match important dans le haut de tableau. Depuis leur remontée, le Spartak Myjava est une équipe difficile à manœuvrer et fait perdre de nombreux points aux équipes de tête. Une équipe qui ne réussit d’ailleurs pas forcément au Slovan Bratislava cependant, le club de la capitale est sur une très belle dynamique depuis la venue du chypriote Papavasiliou sur le banc de touche. Un match important pour les Belasi dans leur remontée vers la première place.

Spartak Moscou vs. Lokomotiv Moscou

Dimanche à 12h30, le Spartak d’Alenichev, pour le moment quatrième, reçoit le surprenant dauphin du CSKA, j’ai nommé le Lokomotiv, pour un énième derby de Moscou. Celui-ci, comme souvent cette saison, aura un gros enjeu sportif alors que la trêve approche à grands pas. En effet, les Miaso pourraient alors se rapprocher à un point seulement des Cheminots et ils peuvent compter sur leur contingent d’internationaux (Glushakov, Shirokov, Kombarov) requinqués et remontés après la qualification de la Russie pour l’Euro en France.

Pyunik Erevan vs. Ararat Erevan

Dimanche à 16h00, le grand derby de la capitale oppose deux des clubs les plus soutenus du pays. Sur le papier, le « Phoenix » (Pyunik en arménien) est favori du match. Dans un championnat très serré où les quatre premiers se tiennent en trois petits points, les locaux occupent la deuxième place alors que leurs adversaires du jour sont légèrement distancés, cinquièmes avec quatre points de retard. 

Qarabag FK vs. Zira Bakou

Samedi à 16h00, créé il y a un an à peine, le Zira Bakou ne cesse d’étonner. Promu cette année en Premier League azérie, le club de l’attaquant salvadorien Nelson Bonilla (ex-Viitorul) n’a toujours pas perdu le moindre match cette saison et pointe à la troisième place. Leader avec deux points d’avance seulement, Qarabağ est lui aussi invaincu mais reste talonné par Qäbälä et son adversaire du jour. Tout faux pas est donc interdit pour le double champion en titre.

Olympiakos vs. AEK

Samedi à 19h30, un derby athénien au sommet. Amateurs d’ambiances folles, de fumigènes et de match au couteau, c’est à Athènes qu’il faudra porter votre regard. Samedi, à 19h30, l’Olympiakos reçoit son voisin de l’AEK. Et si le match promet d’être passionnant, c’est parce l’AEK, troisième au classement, a fait son retour en Super League cet été après avoir connu l’enfer de la troisième division et des problèmes financiers. L’Olympiakos, lui, caracole en tête avec six succès en six matchs. Le stade Giorgios Karaiskakis promet d’être bouillant. On en salive déjà.

Legia Varsovie vs. KS Cracovia

Dimanche à 18h00, premier match de Cherchesov sur le banc du Legia Varsovie avec un beau morceau, le KS Cracovia du grand Marcin Budzinski qui réalise un super début de saison. Premier test donc pour l’entraineur russe qui devrait rapidement imposer son style dans le club de Varsovie et sur les terrains de football. Vous êtes prévenu, le plus grand entraineur moustachu risque de faire mal en Pologne.

Trepca’89 vs. Gjilani

Samedi à 15h00, le leader du championnat, Trepca, après neuf journées reçoit une équipe de Gjilani pour l’instant classée troisième à seulement deux points derrière. Mais l’équipe de tête marque pourtant le pas et reste sur trois nuls consécutifs. Deux choix s’offrent donc à eux: laisser filer la tête ou repartir de l’avant en assommant un rival. Réponse ce samedi au Riza Lushta.

NK Zavrc vs. ND Gorica

Vendredi à 19h00, vous voulez voir du football vrai ? Vous allez être servis ! Zavrc, village de 1000 habitants, accueille Gorica, ville bien plus décente. Depuis que Matic a été intronisé coach, les locaux ont réussi l’exploit de prendre 17 points en sept matchs dont cinq victoires consécutives – Maribor et Olimpija compris -. Mais comme c’est la Slovénie et que rien ne se passe comme prévu, après son dernier match, le trio magique serbe composé du directeur sportif Petkovic, l’entraîneur Matic et son adjoint Obradovic ont tous fait leur bagage direction le bord de la mer et Koper. Peu importe pour le président Vuk qui a embauché un coach culte qui a 22 capes avec la sélection autrichienne, Peter Pacult (légende du FC Tirol et meilleur buteur de la Champions’ League 90/91 aux côtés de Jean-Pierre Papin). Et comme Zavrc c’est bling-bling (avec un budget de 500.000€, vous pensez bien qu’on peut se permettre des folies), l’effectif comporte l’éminent Albert Riera qui revient parfois à Bordeaux à la recherche de son talent, le bosnien Zlatan Muslimovic 30 sélections avec son pays pour 12 buts et le croate Dejan Glavica qui a une expérience en coupe d’Europe. Le club a tout misé sur ces trois joueurs clés puisque sans eux, le reste de l’effectif a 20.8 ans de moyenne d’âge. En face, Gorica auteur d’un début de saison canon mais qui cale depuis cinq matchs et a laissé filé l’Olimpija en tête. Heureusement, Goran Cvijanovic, international slovène et légende de Maribor, vient renforcer l’équipe. Le joueur à la technique chatoyante revient au club puisqu’il y a été formé et peut se vanter d’avoir joué 232 matchs de prva liga pour 46 buts. Il devrait donc redynamiser l’équipe qui vise l’Europe après une saison très difficile. A suivre aussi le nigérian de 19 ans Blessing Ekeke, déjà auteur de huit buts et deux passes décisives.  Comment ça vous n’avez toujours pas envie de regarder ce match ?

Drina Zvornik vs Sloboda Tuzla

Samedi à 15h00, le dernier va donc recevoir le premier. Juste pour le plaisir de voir une boucherie. Cela vous plaît également, n’est ce pas ? 

Mladost Podgorica vs. Rudar Pljevlja

Samedi à 14h30, c’est du côté Podgorica qu’il va falloir regarder. En effet, la jeunesse (Mladost) a pris le pouvoir à la suite de la surprenante défaite du champion en titre du côté de Petrovac le mois dernier. Mais voilà, l’écart n’est que d’un point, et c’est, revanchards, que les joueurs du Rudar Pljevlja se rendent dans la capitale pour reprendre leur bien ainsi que leur place tout en haut de la hiérarchie monténégrine.

Kairat Almaty vs. Atyrau

Samedi à 14h00, leader avec sept points d’avance sur le FC Astana (qui compte un match en retard à jouer) à quatre journées de la fin des play-offs, le Kairat Almaty peut quasiment s’assurer le titre à domicile ce week-end. La chose peut sembler être une formalité tant la différence est grande entre le Kairat, qui compte 6 victoires et un nul dans ces play-offs, et Atyrau qui, a lui, perdu toutes ses rencontres dans cette phase. Les hommes de Vladimir Weiss ne devraient pas rater cette belle occasion de faire la fête avec leurs supporters.

FK Shkupi vs. FK Vardar

Dimanche à 14h30, vous aurez la chance d’assister à l’un des nombreux derbys de Skopje, mais celui n’est pas comme les autres. En effet le club dominant qu’est le Vardar dans l’histoire macédonienne se rend sur le terrain de l’équipe de la minorité albanaise qui est souvent stigmatisée à cause des tensions dans la société de l’ARYM. D’ailleurs si vous vous souvenez bien, on vous a alors présenté ce club.

Red Bull Salzburg vs. FC Admira Wacker Mödling

Dimanche à 18h00, la machine est lancée dans la Mozartstadt. Après un début de saison compliqué, les taureaux ne s’arrêtent plus et encornent tous les matadors qui se présentent. Même le Rapid Wien a été battu par les hommes de Peter Zeidler. Le classement s’est resserré et le RB n’a plus qu’un point de retard sur le Rapid… mais n’a qu’un point d’avance sur l’Admira, l’équipe surprise de la saison. Emmenée par le jeune Dominik Starkl, prêté avec option d’achat par le Rapid, l’Admira sort d’un probant succès à Mattersburg avant la trêve, 4-0. Suffisant pour ralentir la bête adverse ?

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

CSKA Moscou vs. Ural [1 (1,40)]: Le CSKA Moscou est actuellement quasiment intouchable en Russian Premier League, on ne doute pas que Goncharenko a prévu un petit cadeau à ses anciens joueurs. Une victoire du CSKA par exemple ?

Un match sûr à l’extérieur

Kuban Krasnodar vs. Zenit Saint-Pétersbourg [2 (1,70)]: Plus de droits à l’erreur face aux mal classés pour le Zenit qui devrait récupérer des joueurs requinqués par leur semaine internationale victorieuse, et ils devraient donc venir à bout d’un Kuban en difficulté.

Un tuyau pour doubler sa mise

Spartak Myjava vs. Slovan Bratislava [2 (2,10)]: Pour éviter de voir Trencin s’envoler en tête du championnat le club de la capitale slovaque devra s’imposer pour rester dans la course. Il est vrai que le Spartak ne réussit pas beaucoup aux hommes de la capitale, mais toutes les séries sont faites pour être arrêtées, n’est ce pas ?

Un nul de folie

Slutsksakhar vs. Dinamo Minsk [N (3,10)]: Le Dinamo n’a plus remporté un match à l’extérieur depuis août! L’occasion pour Slutsk de rapporter le point du nul et de s’éloigner de la zone rouge définitivement après un très bon automne.

Un risque à prendre

Lech Poznan vs. Ruch Chorzow [2 (7,00)]: Le Lech Poznan est en pleine déchéance et n’arrive toujours pas rebondir, alors oui sur le papier une victoire du Ruch n’est pas forcément évidente mais c’est un risque à prendre.

La rédaction de Footballski.


Photo à la une : © pgwear

Semaine #42: Matchs du week-end et bons coups
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l’Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l’Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J’essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d’ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,…) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a vécu Metalist Kharkov vs. Stal Dniprodzerzhinsk

Pour ce week-end j'avais choisi ma destination, il s'agissait de Kharkov (Харьков), ou bien Kharkiv (Харкiв). J'ai choisi d'utiliser la...

Fermer