Semaine #42 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 21 octobre 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? C’est pas moins d’une vingtaine de matchs que Footballski vous a sélectionné pour ce week-end, avec certains déjà décisifs pour le titre, la saison dans les pays baltes ou encore au Kazakhstan touchant à sa fin. À noter, trois matchs dès aujourd’hui pour anticiper votre week-end !

Les matchs du week-end:

Trans Narva vs. FCI Tallinn

Vendredi à 18h, l’Infonet peut faire un grand pas vers son premier titre. La semaine dernière, le FCI a fait une merveilleuse affaire en s’imposant face au Tammeka Tartu, car dans le même temps, ses poursuivants Levadia et Kalju se sont inclinés à Sillamäe et Paide. Des défaites inattendues qui offrent un boulevard au leader. Avec quatre points d’avance à trois journées du terme de la saison en Premium Liiga, une nouvelle victoire ce week-end serait quasiment décisive.

Moldavie

Zimbru Chișinău vs. Dacia Chișinău

Vendredi à 18h, c’est le derby de la capitale, numéro 53! En début de saison, le Zimbru (alors entraîné par Stoican) l’avait emporté de justesse 0-1 à Speia pour enclencher un beau début de saison, mais deux mois plus tard, le Dacia est repassé devant au classement… pour un petit point! Aujourd’hui, le 4e reçoit le 3e et malheur au vaincu tant la lutte pour le titre semble acharnée cette année. Bye la semaine dernière, le Zimbru, en dehors de ses internationaux, a donc bénéficié d’un peu moins de trois semaines pour préparer ce match, tandis que le Dacia l’a emporté dans les arrêts de jeu à Ceadir-Lunga pour la reprise. Dans les tribunes, on espère que chacun aura le droit a son parcage et qu’il n’y aura pas d’incident. Ce qui est sûr, c’est qu’il y aura une grosse ambiance!

FC Viitorul vs. CFR Cluj

Vendredi à 19h30, le Viitorul est en terrain glissant. Après une série de bons résultats face à des adversaires directs (Pandurii, Botoșani, Dinamo), les jeunes de Hagi sont en effet tombés à la surprise générale sur le terrain de la lanterne rouge Timișoara. Une défaite qui fait tache avant de recevoir un redoutable adversaire. Car en face, rien ne semble pouvoir arrêter le CFR Cluj. Malgré les départs de ses meilleurs joueurs offensifs Cristian López, Davide Petrucci, Antonio Jakolis ou Guima, destinés à assurer la survie du club sur le plan financier, les clubs transylvains écrasent tout sur son passage. Le CFR n’a en effet plus connu la défaite depuis son déplacement à à Botoșani fin juillet! Sans sa pénalité de six points due à ses problèmes financiers, l’ancien champion de Roumanie serait tout simplement deuxième du classement, trois points devant le Viitorul. Tout est donc possible dans ce match à couteaux tirés.

Georgie

Dila Gori vs. Dinamo Batumi

Samedi à 13h, une fois n’est pas coutume on vous parle du Dinamo Batumi, l’équipe surprise de ce début de saison, qui prépare son entrée dans ce qui sera probablement le beau stade de Géorgie après la Dinamo Arena. En face le Dila Gori, après un bon début de saison, commence à lever le pied depuis plusieurs matchs (3 défaites sur les 5 derniers matchs), et aura à coeur de se rattraper devant son public.

Dinamo Tbilisi vs. FC Tskhinvali

Dimanche à 15h, on suivra également le Dinamo Tbilisi face au FC Tskhinvali. Le club de la capitale a beaucoup fait parler de lui en Géorgie après la révélation que des membres du staff ont sacrifié un mouton pour amélioration la situation du champion en titre, muet depuis 4 journées. Ce qui semble avoir porté ses fruits avec une victoire face à Guria. A voir si le changement se confirme face au club ossète alors que les champions en titre ont enchaîné avec une victoire dans le derby contre le Lokomotiv en coupe Kipiani cette semaine.

FK Ventspils vs. FK Jelgava

Samedi à 14h, les choses basculent en cette fin de saison de Virsliga! Leader depuis la 10e journée, le Spartaks Jurmala connaît un automne catastrophique avec cinq matchs sans victoire en septembre et octobre. Un trou d’air qui l’éloigne désormais de son premier titre. Privé de sa confortable avance, il a vu la semaine dernière Ventspils passer devant après une défaite 2-0 face à Jelgava. Ce même FK Jelgava qui affronte donc de nouveau le leader du championnat, une semaine après avoir battu l’ancien. Vous suivez? Avec un petit point d’avance sur le Spartaks, Ventspils n’a pas vraiment de marge de manœuvre et va devoir s’employer pour battre le troisième du classement, qui n’est finalement pas si loin que ça avec cinq points de retard. Avec trois journées à disputer, rien n’est encore joué pour le trio de tête.

Bačka Palanka vs. Radnik Surdulica

Samedi à 15h, une fois n’est pas coutume, on évoque des petits clubs. Palanka contre Surdulica, c’est le nord contre le sud, ce sont deux clubs parmi les plus petits de l’élite serbe, deux clubs qui viennent d’accéder pour la première fois à la première division: l’année dernière pour le Raknik et cette saison pour Backa. En championnat, les deux équipes ont plutôt du mal en pointant respectivement à la 13ème place pour Palanka et à la 11ème pour Surdulica. Ce match entre petits mal classés qui sent bon la Prva Liga est donc l’occasion pour le Backa Palanka de prendre des points face à un concurrent direct.

Ferencvaros vs. Budapest Honvéd

Samedi à 18h, rien ne va plus pour Ferencvaros! Après deux nuls face à Videoton et Ujpest, les Aigles verts se sont inclinés sur le terrain d’Haladas samedi dernier. Une mauvaise série qui l’envoie en quatrième place, à six points du leader Vasas. Autant dire que le derby face au Honvéd ne semble pas arriver au meilleur moment. Oui, sauf que l’équipe de Marco Rossi n’est pas au mieux elle non plus. Le Honvéd sort en effet de deux matchs à domicile conclus par une défaite face à Videoton et un nul contre Ujpest. Avec des résultats semblables à ceux de Ferencvaros face aux mêmes équipes, pas étonnant que le Honvéd ne pointe qu’un petit point derrière son adversaire du soir. Pour un nouveau match nul ? Celle entraînée par Thomas Doll doit absolument se ressaisir dès ce week-end, rappelons qu’au match aller, un but de Dániel Böde avait permis aux Aigles verts de s’imposer chez leur voisin budapestois (0-1).

Zeljeznicar vs. Olimpic Sarajevo

Samedi à 19h, la semaine dernière, le derby de Sarajevo entre Zeljeznicar et le FK  Sarajevo nous a offert un triste spectacle que ce soit en tribune avec moins de 10 000 supporters ou sur le terrain avec un morne 0-0. Ce Zeljeznicar- Olympic Sarajevo est un autre derby de Sarajevo, et on a envie d’espérer que le spectacle proposé cette fois sera à la hauteur. L’ Olympic est en léger mieux avec trois matchs sans défaite tandis que les bleu et blanc de Sarajevo n’ont pas perdu depuis sept matchs.

Legia Warszawa vs. Lech Poznan

Samedi à 20h30, c’est le retour du « Classikowski », le Classique du championnat polonais. Quand le Legia rencontre le Lech, c’est toujours un match à part, un match qu’il faut gagner, peu importe le score, peu importe les faits, peu importe la manière, seul le vainqueur chambrera l’autre jusqu’au prochain match. Le dernier Legia – Lech était la finale de la Super Coupe de Pologne, en début de saison, remportée par Poznan sur le score sans appel de 4-1. Un Classique qui sent la poudre, on peut se remémorer les images incroyables des ultras du Lech Poznan balançant des fumis sur le gardien du Legia Warszawa, Arkadiusz Malarz, lors de la finale de Puchar Polski ou encore l’année dernière, en championnat, le traitement réservé à Kasper Hamalainen, ancien joueur du Lech passé chez l’ennemie intime. Il est clair que les hommes de Jacek Magiera, encore dans une position indélicate en championnat, voudront laver cet affront et les ultras du Legia montrer leur suprématie dans les tribunes. Alors que du côté du Lech, une victoire à Varsovie leur permettrait de se rapprocher du podium et des trois équipes de tête qui commencent à prendre le large. C’est donc un match qui, au-delà de son importance historique, sera très important pour les deux clubs plus habitués à se rencontrer en étant un peu plus en haut du classement. Un match qu’il ne faudra surtout pas louper en exclusivité sur la Footballski TV!

Irtysh Pavlodar vs. Kairat Almaty

Dimanche à 11h, l’équation est simple, si le Kairat veut être champion, il  doit gagner tous ses matchs pour revenir sur Astana et espérer un faux pas de ces  derniers. Cela passe par une bonne performance sur le terrain de l’Irtysh ce week-end.

Oleksandria vs. Dynamo Kiev

Dimanche à 13h, le Dynamo qui reste sur un revers en Ligue des Champions et une cascade d’occasions manquées se rend dimanche à Oleksandria, la petite équipe sympathique de ce championnat qui reste sur trois victoires de suite. Une très bonne série qui permet au club du centre de l’Ukraine de griller la politesse à l’Olimpik Donetsk et au Chernomorets Odessa au classement pour se voir pointer à la quatrième position. Le Dynamo a quant à lui du pain sur la planche et des gros points a rattraper sur le Shakhtar.

FK Minsk vs. Dinamo Minsk

Dimanche à 14h, le BATE Borisov étant déjà champion, les clubs doivent désormais se battre pour les places sur le podium, qualificatives pour la prochaine édition de l’Europa League. Le derby de Minsk aura une importance prépondérante dans ce classement, notamment pour le FK qui compte cinq points de retard sur son adversaire du week-end, à cinq journées de la fin. Le Dinamo vient de s’imposer face à son ami de Brest alors que le FK a été cherché un excellent match nul à Soligorsk, ce qui lui permet de rester dans la course. Il n’y aura que deux places pour quatre équipes.

Macedoine

Shkendija vs.Vardar Skopje

Dimanche à 14h30, le leader du championnat macédonien, le Vardar, se rend invaincu sur le terrain du Shkendija à Tetovo. Le Shkendija qui n’a perdu qu’un seul match cette saison, à l’aller sur le terrain du Vardar. En plus d’être une grosse affiche sportive entre les deux leaders, le spectacle sera également autour du stade, car les Ballistet du Shkendija, représentants la minorité albanaise sont haïs et craints dans la plupart du pays et tout particulièrement par les Ultras du Vardar.

Lokomotiv Moscou vs. CSKA Moscou

Dimanche à 15h30, aura lieu un nouveau derby de la capitale. Alors qu’on se le dise, c’est loin d’être le plus excitant des duels moscovites, mais ça reste deux équipes dont le nom attire. Seulement le nom alors, car le Loko connaît une saison galère et n’a gagné qu’un seul de ses dix matchs jusqu’à présent. Six petits buts marqués ! Le spectacle sera-t-il au rendez-vous ? Rien n’est moins sur, car si le CSKA a réussi à être troisième pour le moment à seulement un point de la tête, il le doit à son pragmatisme, car les Koni n’ont marqué que onze buts en dix matchs, mais possèdent la meilleure défense de RPL a égalité avec l’Amkar.

Rapid Wien vs. Austria Wien

Dimanche à 16h30, comme lors de quatre week-ends durant la saison, c’est le derby de Vienne ! Il se déroulera cette fois entre le quatrième et le cinquième, deux places décevantes pour les clubs de la capitale, mais, pire, le Rapid et l’Austria  sont respectivement à neuf et onze points du leader, le Sturm Graz. Le Rapid n’a gagné qu’une seule fois lors de ses cinq derniers matchs alors que l’Austria reste sur deux victoires – face aux deux derniers – et n’est qu’à un point de la deuxième place. Le Sturm reçoit Mattersburg, une rencontre qu’il devrait remporter, donc ce derby pourrait avoir de graves conséquences.

Albanie

Skënderbeu Korçë vs. Kukësi

Dimanche à 17h, le leader reçoit le troisième. Champion en titre, le Skënderbeu est tombé pour la première fois de la saison, la semaine dernière sur la pelouse de Tirana, équipe invaincue tout comme le Kukësi. Ces derniers comptent pas mal de matchs nuls a l’extérieur, et c’est peut-être ce qui va relancer la machine Skënderbeu.

Aris vs. AEL Limassol

Dimanche à 18h, les deux équipes de Limassol se retrouvent pour un derby que l’on sait toujours très chaud. Certes, ce n’est pas le plus fou du coin, puisque la vraie rivalité est plutôt entre l’AEL et l’Apollon. Certes, l’Aris est avant-dernier, quand l’AEL, de son côté, pointe à la 3e place. Mais c’est la fierté d’une ville qui se joue au Tsirion Stadium. Et l’Aris aimerait bien inverser la tendance d’une affiche qui a souvent tendance à tourner en faveur des hommes de Pambos Christodoulou.

Viktoria Plzeň vs. Sparta Praha

Dimanche à 18h, choc au sommet en République tchèque entre le club de Plzeň et le Sparta Praha. Deuxième au classement, le Viktoria Plzeň connait une saison loin de ses objectifs avec, notamment, un jeu proposé loin de celui des dernières. De même, son adversaire du jour et troisième au classement, n’est pas forcément mieux lotie. Ainsi, tandis que le Viktoria Plzeň a été défait en Europa League face à l’Astra, et que le Sparta Praha l’a lui emporté contre l’Hapoel Beer Sheva, ce match aura une importance capitale dans la lutte pour le titre face au Mladá Boleslav.

Olympiakos vs. PAOK

Dimanche à 19h30, le leader, l’Olympiakos, reçoit le 5e, le PAOK, qui a la particularité d’être toujours invaincu cette année en championnat. Une affiche de gala en Grèce, qui sent le fumi, la tension et le match complètement fou. L’an passé, la confrontation entre les deux équipes en Coupe avait donné lieu à des incidents, qui ont débouché sur le report puis l’annulation pure et simple de l’épreuve. Nul doute que le Karaiskakis devrait être plein et bouillant ce dimanche. Parce que les deux équipes voudront frapper un grand coup.

Neftchi Bakou vs. FK Qarabag

Mardi à 17h, pour autant que ce derby de prestige ait autant de saveur qu’auparavant, tant la passation de pouvoir entre les deux clubs semble bel et bien révolue. Le Neftchi, habitué au ventre mou, est pour le moment avant-dernier, avec deux petites victoires en huit rencontres. Avec des matchs contre le triple champion en titre, Qäbälä et l’Inter Bakou à la suite, pas sûr que ce bilan évoluera positivement dans les prochaines semaines. Le Qarabag, lui, est à la poursuite du Qäbälä qui l’a battu avant la trêve internationale. Mais nul doute que le club historique de la capitale, ainsi que ses supporters, mettra un point d’honneur, en l’absence du Khazar, à remporter ce match symbolique histoire d’embêter les nouveaux rois d’Azerbaïdjan.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

FC Shirak vs. FC Gandzasar Kapan [1 (1,65)]: Shirak reste sur quatre victoires d’affilée contre Gandzasar à la maison !

Un match sûr à l’extérieur

FK Isloch Minsk Raion vs. FK Torpedo Zhodino [2 (2,15)]: Zhodino ne peut plus se permettre de perdre de points pour encore croire à l’Europe !

Un tuyau pour doubler sa mise

SV Ried vs. AC Wolfsberger [1 (2,10)]: Wolfsberg n’a plus gagné à l’extérieur en championnat depuis avril et semble sur une bien mauvaise pente…

Un nul de folie

PFC Botev Plovdiv vs. Cherno More Varna [N (3,05)]: Deux équipes du ventre mou pour qui un petit point ne serait pas de refus.

Un risque à prendre

AEK Athènes FC vs. Panionios GSS [2 (5,70)]: Le Panionios réalise un bon début de saison, pourquoi pas réaliser un exploit sur la pelouse de l’AEK ?

La rédaction de Footballski


Image à la une : © pgwear

Semaine #42 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a discuté avec Benjamin Morel, ex-joueur du NK Domzale

Footballski a eu l'occasion d'échanger avec Benjamin Morel, désormais ancien joueur du NK Domzale. Un joueur au parcours atypique, n'ayant...

Fermer