Semaine #41 – 2017 : Matchs du week-end

Thomas Ghislain
Thomas Ghislain - Publié le 13 octobre 2017

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Cela tombe bien, voici le programme complet du week-end avec des voyages un peu partout à l’Est.

Les matchs du week-end:

Shakhtar Donetsk vs. Vorskla Poltava

Vendredi à 18h, l’ouverture de la 12e journée d’UPL verra s’affronter en fin d’après-midi le Shakhtar toujours leader avec un petit matelas confortable et le Vorskla Poltava, troisième, qui continue sur sa lancée de la saison dernière. À l’approche du classico ukrainien, le Shakhtar est plus que détermine à mettre des points entre lui et le Dynamo. Pour le Vorskla il s’agira de se maintenir dans le wagon de tête. En cas de victoire vendredi, le club de Poltava pourrait provisoirement rejoindre Kiev à la seconde place.

Nõmme Kalju vs. FCI Tallinn

Vendredi à 18h30, un match entre équipes de Tallinn ne se refuse pas, même s’il compte pour du beurre. Assurées de finir troisièmes du championnat, les Roosa Pantrid de Kalju peuvent encore nourrir un très mince espoir de passer devant le Levadia. Il faudra pour cela battre le FCI, qui termine une saison bien difficile à la quatrième place du championnat, mais surtout espérer un (invraisemblable) faux-pas du Levadia. L’espoir faisant vivre, l’ambiance sera comme toujours joyeuse et bon enfant dans le champêtre Hiiu Staadion de Nõmme.

Rudar Velenje vs. Maribor

Vendredi à 20h20, le surprenant troisième accueille Maribor. Sans être particulièrement séduisant, le Rudar a profité de victoires contre des équipes plus faibles et la faillite de gros pour se classer troisième. Et il le doit en grande partie à sa star, l’attaquant John Mary ! L’attaquant camerounais a inscrit 3 buts lors des deux derniers matchs et ne compte pas s’arrêter là. Maribor voudra éviter de prendre un but, mais aussi de repartir avec un cinquième 0-0 cette saison. Pour cela, il faudra se montrer plus inspiré qu’il y a deux semaines contre le pourtant faible Triglav.

 

 

Utenis vs. Jonava

Samedi à 12h. Le Zalgiris Kaunas, officiellement relégué ce mercredi après sa cinglante défaite 5-0 sur le terrain de Suduva, le prochain verdict à tomber en A Lyga sera celui désignant l’infortuné barragiste d’un périlleux duel avec le deuxième de seconde division pour la promotion/relégation. Cette place inconfortable est actuellement occupée par le Stumbras Kaunas, récent vainqueur surprise de la coupe, mais qui est à la peine en championnat et vient d’encore aggraver son cas en s’inclinant à Klaipeda 3-2 dans les dernières minutes ce jeudi. Autant dire que l’équation est simple pour son concurrent direct de Jonava : un point sur le terrain d’Utenis suffit pour assurer le maintien direct en première division. La tâche ne sera cependant pas aisée face à une équipe d’Utenis qui à transféré à l’intersaison une équipe complète à tendance hispanophone et à aligné cette saison pour la première fois dans l’histoire de la A Lyga une équipe sans aucun lituanien. L’équipe s’est montrée plus coriace avec cette injection massive et pensait même un moment pouvoir ravir la quatrième place habituellement synonyme de qualification pour la coupe UEFA à Atlantas, mais celle-ci ne rapportera rien cette année vu la victoire de Stumbras en coupe. Jonava aligne une équipe sans grands talents, mais avec de vieux briscards d’A Lyga qui auront à cœur de rapidement mettre un terme à ce suspens désagréable. Match indécis donc ou la motivation sera sans doute un élément primordial.

Vardar Skopje vs. Shkendija

Samedi à 14h30, ENOOOOORME match en Macédoine ce week end! Après avoir remporté la première manche à domicile 2-0, le Shkendija aura fort à faire contre un Vardar Skopje qui compte neuf points de retard sur son adversaire du jour (deux matchs en retard tout de même). Les rivalités politiques et footballistiques entre les deux équipes promettent un match chaud bouillant dans la Telekom Arena!

Balmazújváros vs. Videoton

Samedi à 15h30, la trêve internationale est terminée et le championnat hongrois entre dans sa deuxième phase (pour rappel, les douze équipes de NB I s’affrontent trois fois au total). Un duel aux extrêmes nous intéresse ce week-end, entre la lanterne rouge Balmazújváros et le leader Videoton. La découverte de l’élite est assez délicate pour le promu, qui n’a gagné qu’un seul de ses onze premiers matchs et reste sur trois revers de rang. Les Vidi, de leur côté, ont été battus par Vasas (3-1) et accrochés par le Budapest Honvéd (1-1), mais ont relevé la tête juste avant la trêve, face à Diósgyőr (2-3). À eux d’enchaîner avec un nouveau succès afin de conserver leur avance sur Ferencváros, qui les talonne au classement.

Shakhtyor Soligorsk vs. Dinamo Minsk

Samedi 16h, bon. Bon bon bon. Le championnat de Biélorussie n’a jamais été aussi disputé. À cinq journées de la fin, trois équipes se tiennent en quatre points. Aux deux extrémités, le Shakhtyor et le Dinamo. C’est l’occasion pour le Shakhtyor Soligorsk de se rapprocher de la fin d’une décennie de domination du BATE Borisov. En cas de victoire, les Mineurs mettraient leurs adversaires du jour à sept points à cinq journées de la fin et les élimineraient, selon toute vraisemblance, de la course. Si le Dinamo, leader il y a deux journées, mais défaits à Brest puis face au BATE, venait à l’emporter, on pourrait avoir trois équipes en deux points, dans l’hypothèse crédible d’une victoire du BATE à domicile face à Vitebsk. Un gros match en perspective, à défaut de spectacle !

 

Krasnodar vs. CSKA Moscou

Samedi à 18h, match crucial pour deux équipes qui restent sur deux matchs sans victoire! La folle série du Zénit fait beaucoup de dégâts et les principaux concurrents lâchent du lest au fur et à mesure des journées. Krasnodar et le CSKA sont déjà bien distancés par le club de Saint-Pétersbourg, malheur au perdant qui pourrait avoir dix points de retard sur la première place!

Academia Rapid vs. CSA Steaua Bucarest

Samedi à 18h15, c’est le match que tout le monde attendait cette saison en Roumanie! Le grand derby de la Liga IV bucarestoise! Héritiers des défunts Rapid et Steaua, les deux nouvelles entités écrasent tout sur leur passage cette saison. Leader, l’Academia Rapid de Pancu et Daniel Niculae a marqué 25 buts en sept matchs (contre un seul encaissé), mais reste sur un étonnant nul 0-0 sur le terrain du Comprest GIM. Avec un match en moins, le CSA Steaua compte lui six victoires en six matchs, mais surtout 45 buts marqués (soit 7,5 par match en moyenne!) contre un seul encaissé. Le spectacle devrait donc être présent sur le terrain, mais également en tribunes, où les supporters des deux équipes ne devraient pas avoir de difficultés à remplir et colorer le vénérable Stade Giulești!

Dinamo Zagreb vs. Osijek

Samedi à 19h, le Dinamo voudra frapper un grand coup en battant à nouveau un candidat au titre (ou du moins aux places européennes). Osijek enchaîne le bien et le moins bien depuis ce début de saison, et il n’est pas aisé de connaître leur niveau. Le Dinamo, plus sûr de sa force, joue avec ses armes habituelles : de jeunes pépites (Olmo, Benkovic, Moro, Sosa, Gojak, Coric…) et des tauliers (Soudani, Hodzic, Henriquez, Antolic). Vu que Rijeka n’a pas l’air de suivre la cadence, le Dinamo devrait reprendre la couronne cette année. À eux de le confirmer samedi.

Cherno More vs. Ludogorets

Samedi à 19h, Ludogorets a repris sa place de leader au profit du CSKA Sofia, ce dernier n’ayant pu aller chercher la victoire face à Etar lors du dernier match (2-2). Face au Cherno More qui n’arrive plus à prendre 3 points depuis le 18 août, Ludogorets devrait pouvoir accrocher la victoire.

Panionios vs Olympiakos

Samedi à 19 h 30, l’Olympiakos est déjà placé dos au mur. 7e au classement, à cinq points du leader (l’AEK, en déplacement à Xanthi), la bande à Takis Lemonis se déplace sur la pelouse du Panionios, sans doute l’une des équipes les plus régulières en Grèce ces dernières années. Pour preuve, les banlieusards athéniens pointent à une jolie 3e place, et auront sans nul doute envie de profiter de l’état de fragilité du champion en titre pour les plonger un peu plus dans la crise et solidifier sa place dans le haut de tableau. Un match très intéressant, en somme, qui pourrait bien être le point de départ d’un grand changement en Grèce : un Olympiakos plus dans la course au titre. Ou alors, une rencontre qui marquera le début de la remontée d’une bête blessée.

ASU Poli Timisoara vs. UTA Arad

Dimanche à 14h30, encore un grand derby en Roumanie! Au lendemain du Rapid-Steaua de Liga IV, c’est en Liga II qu’a lieu le grand derby du nord-ouest entre le Poli et l’UTA Arad. Barragiste la saison dernière, l’UTA a manqué de peu la montée en Liga 1 pour la deuxième année consécutive. Les choses sont plus difficiles cette saison, puisque les Transylvains sont pour le moment relégables avec 11 petits points en 11 matchs. Du côté du Banat, les choses vont mieux. Longtemps à la lutte pour le maintien, le Poli Timișoara a bien démarré cette année, et occupe une place en milieu de tableau. Mais les choses peuvent vite bouger dans ce championnat serré où cinq points seulement séparent les deux équipes. Important sur le plan sportif, ce match est surtout celui à ne pas perdre pour les deux équipes. Celui de la suprématie régionale. Grosse ambiance attendue à Dan Păltinișanu!

Sturm Graz vs. Austria Wien

Dimanche à 16h30, le premier reçoit le troisième. Les deux équipes en forme s’affrontent à Graz dans un match qui sent bon le spectacle. Le Sturm sort d’une convaincante victoire chez la lanterne rouge alors que l’Austria n’a pas perdu depuis huit matchs. Après avoir commencé par deux défaites, les hommes de Thorsten Fink sont imbattables, mais le déplacement à l’UPC Arena pourrait être compliqué. L’occasion également de voir un duel d’attaquants intéressant entre Deni Alar (6 buts) et Kevin Friesenbichler (5 buts).

Zilina vs. Nitra

Dimanche à 17h, les rôles auraient dû être inversés, finalement, c’est bien le FC Nitra, promu cette saison, qui se trouve devant le MSK Zilina, champion en titre. Deux dynamiques différentes se trouvant à un tournant. En effet, auteur d’un début de saison canon, Nitra cale quelque peu durant ces derniers matchs et laisse peu à peu filer des points. De l’autre côté, Zilina, après des débuts catastrophiques, remonte la pente petit à petit. Nouvelle étape ce week-end à domicile.

Legia Warszawa vs. Lechia Gdansk

Dimanche à 18h, si le match au sommet a lieu une heure plus tôt entre le Zaglebie Lubin et le Gornik Zabrze c’est avant tout ce Legia – Lechia qui retiendra notre attention. Deux des plus gros clubs polonais qui ont connu un début de saison compliqué, voire très compliqué. Habituellement cette affiche pourrait être celle qui détermine le champion polonais, mais cette année il en est autrement. Le Legia, champion en titre, actuel huitième du championnat, patine terriblement et ce malgré son changement de coach quelque jours avant la trêve, un changement qui devait « révolutionner » le jeu du Legia et l’apport des jeunes de son effectif. Du côté de Gdansk, la soupe à la grimace a remplacé le Zurek, le club de la Baltique est encore plus mal en point que son adversaire du jour malgré un effectif pléthorique. Les joueurs d’Owen (qui a remplacé Nowak avant la trêve) devront continuer de remonter la pente et essayer d’enchaîner une deuxième victoire consécutive. Des mastodontes aux pieds d’argile qui n’auront qu’un but, la victoire, car pour le jeu il faudra comme depuis ce début d’année se contenter du strict minimum. A moins que la trêve internationale est agi comme une baguette magique, tout est possible dans le mode merveilleux de l’Ekstraklasa.

Dinamo Tbilissi vs. Lokomotive Tbilissi

Dimanche à 18h, derby de Tbilissi. Le leader restait, avant cette trêve internationale, sur une série inquiétante de 5 matchs sans victoire, tandis que les cheminots en sont à 6 victoires sur leurs 7 derniers matchs, sans pouvoir toutefois apercevoir le podium et la 3e place défendue par le FC Samtredia. Le néo-international Sikharulidze pourra-t-il porter l’estocade pour le Lokomotive ? Ou la jeune garde du Dinamo préservera-t-elle son leadership ?

Sparta Praha vs. Viktoria Plzen

Dimanche à 18h, cinquième au classement et loin des attentes, le Sparta Praha est en crise et doit accueillir le leader du championnat, le Viktoria Plzen, ce week-end. Pas de quoi rassurer l’entraîneur italien Stramaccioni de plus en plus sur la sellette du côté de la capitale tchèque. De son côté, le Viktoria Plzen, toujours invaincu avec 9 victoires en autant de matchs, se rend à Prague avec un maximum de confiance et l’ambition de faire chuter l’un de ses ennemis.

Kukesi vs. Teuta Durrës

Lundi à 14h, duel de haut de classement en Albanie! Le Teuta réalise un bon début de saison et se rassure à la suite d’un épisode 2016/2017 compliqué. Actuellement deuxième ex æquo avec son adversaire du jour, il pourrait en cas de succès revenir à hauteur du Skenderbeu, l’actuel leader. Pour cela il faudra venir à bout du champion en titre qui a perdu une rencontre cruciale contre Skenderbeu il y a deux semaines!

Botev Plovdiv vs. Vereya

Lundi à 19h, le Botev, mal en point en début de championnat, enchaîne les victoires depuis deux semaines. C’est surtout le nombre de buts qui montrent le retour du Champion de la Coupe de Bulgarie passée (quinze buts en quatre matchs). Face au Vereya qui lâche peu de points et qui n’est qu’à trois points devant son adversaire, le Botev a la confiance avec lui.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Dinamo Moscou vs. SKA Khabarovsk [1 (1,50)]: Le Dinamo Moscou est très mal en point! Relégable, il devra impérativement s’imposer contre le SKA!

Un match sûr à l’extérieur

Aluminij vs. Olimpja Ljubljana [2 (1,60)]: Le leader du championnat slovène devrait profiter de cette rencontre pour prendre de l’avance sur Maribor qui aura un match compliqué sur la pelouse du Rudar.

Un tuyau pour doubler sa mise

Veres Rivne vs. Mariupol [1 (2,00)]: La surprise de ce début de championnat ukrainien reçoit Mariupol et à l’occasion de revenir à un petit point du podium en cas de succès.

Un nul de folie

Brno vs. Slovacko [N (2,85)]: Deux équipes en difficulté cette saison qui peuvent largement se contenter du point du nul.

La rédaction de Footballski.

Semaine #41 – 2017 : Matchs du week-end
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Thomas Ghislain

Thomas Ghislain

La Syldavie gagnera l’Euro 2020. Folie sur la PMAN.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a discuté avec Ksenia Kovalenko, défenseur de la Sbornaya féminine

Tout juste auréolée d’une victoire en finale de la Coupe de Russie avec son club du CSKA Moscou, la défenseur...

Fermer