Semaine #41 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 14 octobre 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous avez de la chance car après cette longue trêve internationale, vous allez trouver des matchs à enjeux quasiment partout cette semaine. Plus d’une vingtaine de matchs et de pays que nos spécialistes ont choisi rien que pour vous. Le tout dans l’ordre chronologique et agrémenté de quelques tuyaux pour bien parier.

Les matchs du week-end:

Dinamo Minsk vs. Dinamo Brest

Samedi à 14h, ce ne sera peut-être pas le plus beau match de la semaine en Biélorussie, mais ce sera sûrement le plus agréable à regarder et surtout celui où il y aura le plus d’ambiance. Les ultras des deux Dinamo sont très amis et ceux du Dinamo Brest étaient notamment venus soutenir le Dinamo Minsk lors du tour préliminaire d’Europa League face au Vojvodina, qui s’était déroulé à Brest, où ils y avaient mis une ambiance rare pour un match de football biélorusse. On peut donc s’attendre à du lourd à ce niveau là. Le Dinamo Minsk doit l’emporter alors que le Dinamo Brest s’est mis à l’abri après des matchs retours superbes alors que le maintien était loin d’être acquis il y a quelques semaines.

Dinamo Batumi vs. Kholkheti Poti

Samedi à 14h, un derby de la mer Noire bien sympathique se profile entre deux clubs dans une très bonne dynamique. Le Dinamo Batumi est en train de préparer de la meilleure des façons l’arrivée de son propre stade (enfin), et est actuellement bien placé pour accéder aux play-offs. Le Kolkheti Poti de son côté arrive a réalisé de très belles choses en ce début de saison malgré son budget serré et posera sans doute des problèmes à l’attaque de Batumi.

Inter Bakou vs. Qäbälä

Samedi à 15h, l’Inter Bakou reste toujours le dauphin de l’intouchable Qäbälä, vainqueur du Qarabag 2-0 avant la trêve pour amener son total à 19 points sur 21, 19 buts marqués, et 0 encaissés! Soit 7 de moins que l’Inter Bakou… qui aura donc fort à faire pour renverser la machine de Grigorchuk. L’arrivée de la trêve internationale est peut-être l’occasion d’avoir une petite chance de faire tomber le leader. Qarabag, qui reçoit Sumqayit, sera en tout cas le premier supporter de l’Inter ce samedi !

Kosovo

Prishtina vs. Trepça’89

Samedi à 15h, les deux leaders nous offre la première affiche de ce championnat du Kosovo désormais estampillé UEFA. Trepça, leader, et célèbre pour ses ultras, reste sur cinq victoires consécutives mais n’aura pas la tâche facile sur la pelouse de Prishtina. En effet, le club de la capitale est toujours invaincu cette saison et arrive en pleine confiance malgré un nul à Skënderaj lors de la septième journée.

 

Bulgarie

CSKA Sofia vs. Levski Sofia

Samedi à 15h30, alors qu’on l’attendait plutôt la saison prochaine, le « Derby éternel » de Sofia revient déjà et aura une saveur particulière cette année. Sera-t-il célébré comme il se doit par les Rouges ? En tout cas, au niveau comptable, le CSKA reste inférieur à son ennemi intime. Le Levski, revenu en tête et ayant quatre points d’avance (mais un match de plus) sur Ludogorets, n’aura pas à tergiverser: il faut gagner le derby pour continuer à imprimer un rythme infernal face au champion en titre. Grosse ambiance attendue en tout cas ce samedi et vous pouvez en apprendre plus sur ce derby avec notre article d’hier !

Haladas Szombathelyi vs. Ferencvaros

Samedi à 18h, bien moins dominateur que l’an dernier, le double champion en titre Ferencvaros connaît un début de saison mitigé. L’équipe de Thomas Doll reste ainsi sur une seule victoire lors de ses cinq derniers matchs de championnat, contre trois nuls et une défaite. Un rythme peu élevé qui relègue les Aigles verts à la troisième place du classement, à trois points du leader Vasas, et un tout petit point devant Haladas, quatrième. Un adversaire qui est monté en puissance après un début de saison raté, mais qui s’est incliné à la surprise générale face au faible Gyirmot lors de la dernière journée. Les deux équipes doivent ainsi se reprendre, ce qui ne donne qu’encore plus d’intérêt à ce duel incertain.

Vasas vs. MTK Budapest

Samedi à 18h, c’est tout logiquement que nous mettons à l’honneur le leader surprise, Vasas. Les Rouge et Bleu, qui ont remporté sept de leurs onze premières rencontres, accueillent leurs voisins budapestois du MTK. Un duel qui peut sembler déséquilibré dans la mesure où la formation entraînée par Vaszilisz Teodoru a réalisé un début de saison très poussif et occupe une modeste huitième place, avec la pire attaque de NB I (cinq buts marqués seulement). Une statistique qui doit apporter encore davantage de sérénité au VSC, qui s’appuie sur la meilleure défense de l’élite avec sept petits buts encaissés. A Szivacski, Vida, Ádám et consorts de prouver que leur départ en boulet de canon n’est absolument pas le fruit du hasard et qu’il faudra compter avec eux jusqu’au bout pour le titre.

Rapid Wien vs. SCR Altach

Samedi à 18h30, le Rapid patine et doit prendre des points. Une seule victoire sur les cinq derniers matchs est loin d’être suffisant, et le Rapid est déjà en train de laisser le Sturm s’échapper seul en tête. Alors que le RB Salzburg semble enfin être en mesure de perdre son titre, ce serait con que le Rapid rate l’occasion. En face, Altach est toujours deuxième, emmené par un Dimitri Oberlin toujours en forme.

Chernomorets Odessa vs. Dynamo Kiev

Samedi à 18h30, c’est une vieille affiche du football ukrainien à laquelle nous aurons droit. Mais c’est un match plus indécis que les années précédentes car le Dynamo est un peu en difficulté et le Chernomorets a retrouvé un petit peu de compétitivité. Ainsi ce duel s’annonce passionnant et l’équipe d’Odessa aura à cœur de montrer à ses supporters que la saison passée n’est qu’un lointain souvenir alors que le stade recommence petit à petit à se remplir.

Karpaty Lviv vs. Dnipro Dnipropetrovsk

Dimanche à 18h30, Le Karpaty Lviv en bien mauvaise posture en championnat recevra le Dnipro dimanche en clôture de la 11ème journée. De nouveaux problèmes extra sportifs viennent handicaper la saison des Lions avec un retrait de six points au classement. Résultat le Karpaty pointe à la dernière place du classement et tentera de se refaire la cerise face au Dnipro (8ème) possédant neuf points certes, mais aussi dans un momentum négatif avec trois défaites et un match nul sur ses quatre dernières confrontations. Le finaliste de la Ligue Europa 2015 a aussi méchamment besoin de points sous peine de voir le wagon de devant disparaitre de sa vue.

Spartak Moscou vs. FK Rostov

Samedi à 18h30, le Spartak toujours leader mais restant sur deux défaites consécutives se trouve dans une situation peu confortable et la venue de Rostov a tout du match piège pour les hommes de Massimo Carrera. En effet, les joueurs du sud de la Russie se sont bien repris après une passe difficile et restent sur deux victoire consécutives face aux autres Moscovites, Lokomotiv puis CSKA. Nul doute que Rostov voudra faire le grand-chelem et faire tomber le Spartak à l’Otkrytie Arena.

Olimpija vs. Maribor

Samedi à 20h30, le derby slovène. L’Olimpija qui reste sur 5 victoires consécutives possède 4 points d’avance sur son rival et peut déjà le décrocher. D’autant que Maribor ne montre pas une qualité de jeu extraordinaire cette année. Ceci dit, cela va mieux depuis le retour de l’enfant prodige Luka Zahovic. Avec 5 victoires lors des 6 derniers matchs, Maribor est aussi sur une bonne série. Toujours âpre et intense, parfois spectaculaire, cette affiche vaut le coup d’oeil quoi qu’il arrive.

FK Jelgava vs. Spartaks Jurmala

Dimanche à 12h, leader de Virslīga durant la quasi-totalité de l’année, le FK Spartaks craque totalement depuis le début du mois de septembre. Avec deux nuls et deux défaites sur ses quatre derniers matchs, dont une invraisemblable sur le terrain de la très faible lanterne rouge Daugavpils, le Spartaks a vu son avance fondre comme neige au soleil. Battu à domicile par Ventspils avant la trêve, le leader ne compte plus que deux petits points d’avance sur ce dernier à quatre journées du terme! Le déplacement à Jelgava est donc d’une importance capitale. Aussi important que difficile, puisque le quatrième du championnat n’a plus perdu à domicile depuis le mois de juin… et la venue du Spartaks. Ventspils se déplaçant dans le même temps sur le terrain de Daugavpils, la victoire est impérative pour rester en tête du classement.

Atlantas Klaipeda vs. FK Trakai

Dimanche à 13h, pour une fois, la A Lyga joue en week-end. Ne boudons donc pas notre plaisir d’en parler un peu, avec l’affiche opposant l’Atlantas à Trakai, les deux dauphins du Zalgiris Vilnius en championnat. Dans cette dernière journée de saison régulière, le leader a déjà une confortable avance et vise un nouveau titre qu’il semble illusoire de penser lui prendre. Mais avant ces play-offs, les deux équipes vont vouloir faire le plein de points, dans le but d’assurer au mieux leur place européenne en fin de saison. Avec le Suduva Marijampole à l’affût, on ne jouera pas pour du beurre à Klaipeda.

Shirak Gyumri vs. FK Alashkert

Dimanche à 13h, dans ce championnat arménien réduit à six équipes cette saison, les deux équipes, qui se sont rencontrées fin août pour un nul 2-2, se retrouvent déjà. Leader depuis la première journée, le Shirak ne compte que deux petits points d’avance sur l’équipe d’Erevan au coup d’envoi de ce match. La faute à une récente défaite à domicile face au Banants Erevan. En face, le FK Alashkert semble en relative bonne forme, et prétend à passer en tête du championnat en l’emportant.

Kayrat Almaty vs. FC Astana

Dimanche à 14h, après une trêve internationale fort décevante pour l’équipe nationale, le championnat kazakh reprend ses droits avec le grand match pour le titre. Voilà quinze jours, le Kayrat a peut-être dit adieu à celui-ci en ne faisant que match nul 1-1 à domicile face à l’Ordabasy Shymkent. Avec ce faux-pas, Arshavin et ses coéquipiers comptent désormais six points de retard sur le leader Astana, qui doit en plus jouer un match en retard. Ce match ressemble donc plus à un baroud d’honneur qu’autre chose pour le Kayrat, tout autre résultat qu’une victoire officialisant la victoire finale du FC Astana.

Crvena Zvezda vs. Cukaricki

Dimanche à 15h, le leader Crvena Zvezda reçoit Cukaricki. Au retour de la trêve internationale, il va falloir voir comment le club champion en titre va réagir et s’il met du temps à le faire. Il conviendra également de surveiller la défense des Rouge et Blanc avec un possible retour de Thomas Phibel dans la charnière. De son côté, Cukaricki reste sur un léger mieux avec trois matchs sans défaite : une victoire en coupe et deux nuls en championnat.

ŁKS Łódź vs.Widzew Łódź

Dimanche à 15h, c’est l’un des derby polonais des plus chauds, l’un des plus disputés sur et en dehors du terrain. Même si ce duel n’a plus lieu dans l’élite du football polonais, il reste l’un des plus grands derbys du football polonais. Et il revient cette année en 4e division après 4 ans d’absence. Ca sera donc chaud, très chaud en dehors du terrain et dans les tribunes mais aussi sur le terrain car les deux clubs sont des candidats sérieux à la montée en II.Liga (3e division), le LKS est pour l’instant leader du groupe alors que le Widzew est troisième à seulement trois points. Les deux clubs sont meilleures défenses et font partie des meilleures attaques de leur championnat, ce qui signifie qu’au delà de la pyrotechnie dans les tribunes on devrait voir des buts, des coups d’épaule plutôt appuyés et un combat digne des meilleurs jeux romains. Si vous aimez le football et particulièrement le football polonais, vous ne pouvez pas manquer ce derby.

Bruk-Bet Termalica vs. Jagiellonia Białystok

Dimanche à 15h30, c’est le choc de cette 12ème journée, un choc inattendu mais un choc du meilleur du football polonais depuis le début de saison. Le Bruk-Bet Termalica va recevoir le Jagiellonia Białystok dans son petit stade de Nieciecza pour la suprématie sur l’Ekstraklasa. Un trône que les deux clubs se partagent car ils sont co-leaders du championnat polonais et possèdent deux styles de football très particuliers et antithétiques. Le « Jaga » et son attaque mitraillette avec un jeune Frankowski de feu et le vieux Vassiljev qui marche sur l’eau alors que le Bruk-Bet Termalica la joue collectif, regroupé et solide mais dont la foudre peut tomber à tout moment par le transfuge du Gornik Zabrze, Roman Gergel ou des attaques placées répétées et répétées à l’entraînement comme un ballet de l’Opéra Garnier. Si vous êtes sortis le samedi soir et que vous vous réveillez avec la gueule de bois, reprenez une bière et faites vous plaisir en décuvant devant ce choc inattendu, vous ne serez pas déçu.

NK Rijeka vs. NK Osijek

Dimanche à 15h, le leader et son dauphin s’affrontent. Oui, vous ne rêvez pas, nous sommes mi-octobre et ni le Dinamo ni l’Hajduk ne trustent les deux premières places. Rijeka, qui a 5 points d’avance, peut prendre une avance considérable. Sa série de 9 victoires et 2 nuls en 11 matchs est incroyable. Parmi les joueurs attendus, Alexander Gorgon, la recrue autrichienne qui a déjà marqué 4 buts en 5 matchs. Le milieu créatif avec Andrijasevic, Vesovic et Gorgon ou Crnic s’est déjà avéré être le meilleur de la ligue. Osijek, de son côté, ne compte qu’une défaite qui était contre … Rijeka. Mais regarde dans le rétro après ses deux derniers faux pas (nuls contre Zapresic et Istra).

Sarajevo vs. Zeljeznicar

Dimanche à 15h, premier match de la phase retour, on reprend de calendrier de la phase aller en inversant l’équipe à domicile et celle à l’extérieur. C’est tout simple. Le Zeljeznicar – Sarajevo de la fin juillet et qui s’était soldé par un 0-0 devient Sarajevo – Zeljeznicar. Après cette phase, les deux clubs ont le même nombre de points et sont respectivement à la cinquième et sixième place du championnat. Les Bordeaux et Marron sont sur deux matchs nuls et six matchs sans défaite. Alors que les Bleu et Blanc sont sur trois victoires consécutives pour six matchs sans défaite.

PAOK vs. Iraklis

Dimanche à 19h30, le derby de Thessalonique revient. Enfin, ce n’est pas LE vrai derby de la ville, puisque l’Aris évolue en Football League cette année. Mais quand même : en recevant le voisin de l’Iraklis, le PAOK sait qu’il n’a pas le droit à l’erreur. Parce qu’on ne perd pas un derby, déjà. Et parce que le début de saison de l’équipe (2 victoires, 2 nuls) est loin d’être satisfaisant. 14e et premier non-relégable, l’Iraklis n’a, de son côté, pas encore gagné cette année. Quoi de plus beau qu’une Toumba en feu pour lancer la machine ?

CS U Craiova vs. Dinamo Bucarest

Lundi à 19h30, un duel de haut de tableau intéressant à plusieurs titres. Alors que le FCSB et le Viitorul affrontent des équipes de seconde partie de tableau, Craiova doit confirmer le bon niveau vu face au leader voilà quinze jours contre un nouvel adversaire de bon calibre. Un adversaire qui doit de plus se reprendre pour sortir d’une inquiétante mauvaise passe. Le Dinamo reste ainsi sur deux défaites face à Chiajna et Botoșani, qui l’envoient déjà à dix points du leader Steaua. Pour sauver sa place sur le banc, Ioan Andone a besoin d’une victoire. Aucune des deux équipes ne doit ainsi perdre de points dans ce duel sous haute tension.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Domzale vs. Rudar [1 (1,50)]: Après un petit coup de moins bien, Domzale redresse la tête et c’est le Rudar qui devrait en faire les frais.

Un match sûr à l’extérieur

Ural vs. Zenit Saint Pétersbourg [2 (1,40)]: Le Zenit reste sur une bonne victoire 4-2 contre le Spartak Moscou et ne devrait pas avoir beaucoup de mal face à l’Ural en grande difficulté cette saison.

Un tuyau pour doubler sa mise

Gornik Leczna vs. Arka Gdynia [2 (2,30)]: Le promu est en forme ! A lui de faire le boulot sur la pelouse de l’avant-dernier du championnat.

Un nul de folie

Chernomorets Odessa vs. Dynamo Kiev [N (4,20)]: Odessa est pour le moment la bonne surprise de la saison. Alors pourquoi ne pas glaner un petit point à la maison contre le Dynamo?

Un risque à prendre

Astra vs. Concordia [2 (4,10)]: Le champion en titre est à la ramasse cette saison, au Concordia de réaliser l’affaire du week end !

La rédaction de Footballski.


Image à la une : © pgwear

Semaine #41 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l’Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l’Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J’essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d’ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,…) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
La résurrection du Tavria Simferopol a eu lieu à Beryslav

Un nom et deux clubs ? Surprenant en France sans doute,  mais nos amis tchèques notamment sont grandement habitués à...

Fermer