Semaine #39 – 2017 : Matchs du week-end

Thomas Ghislain
Thomas Ghislain - Publié le 29 septembre 2017

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? .

Les matchs du week-end:

Levadia Tallinn vs. FCI Tallinn

Samedi à 15h, ultime grosse affiche pour le Levadia avant le duel face au Flora lors de la dernière journée de la saison. Toujours distant de six points derrière son rival, le Levadia n’a plus que quatre journées pour espérer une contre-performance du Flora et revenir à portée d’une victoire. Mais il faut avant tout ne pas se prendre les pieds dans le tapis face au FCI. Le champion en titre, au terme d’une saison moribonde, se montre capable de perdre face à des mal classés, mais également de battre les meilleures équipes. Tout reste donc possible dans ce match, qui pourrait bien décider du titre.

Dacia Chisinau vs. Milsami Orhei

Samedi à 15h, c’est à Speia que commence ce gros week-end de Divizia Nationala, avec un Dacia qui doit rebondir après sa déroute à Tiraspol face au Sheriff (6-3) pour croire encore au titre. A sept journées de la fin, les mathématiques sont simples : Milsami est second, à deux points du Sheriff, et cinq points devant le Dacia. Tout autre résultat qu’une victoire signifierait un quasi adieu à la lutte pour le titre pour le Dacia, tandis qu’une défaite du Milsami entamerait gravement leurs chances de le disputer au Sheriff cette année. Deux équipes de qualité qui visent la victoire, ça devrait donner un match très serré, pas forcément spectaculaire, mais ô combien décisif dans cette mini-saison.

Torpedo Kutaisi vs. FC Saburtalo

Samedi à 17h, le Torpedo reste sur un match nul héroïque face au leader le Dinamo Tbilissi, qui a pris la facheuse habitude de perdre des points ces dernières semaines. Pour combler les 6 points de retard sur les lurji-tetri il faudra cependant se défaire d’une équipe de Saburtalo en grande forme qui reste sur 3 victoires d’affilée, et qui a notamment étrillé ce même Dinamo Tbilissi 1-4 il y a deux semaines.

Újpest vs. Debrecen

Samedi à 18h, l’incroyable série de Debrecen prendra-t-elle fin ? A la peine mi-août, le DVSC semblait une nouvelle fois parti pour vivre une saison galère et vouée à la lutte pour le maintien. C’était sans compter sur une réaction d’orgueil de la part des Loki, qui ont enchaîné cinq victoires d’affilée en NB I (sans oublier une qualification en coupe) dont un remarquable coup d’éclat sur la pelouse du Budapest Honvéd, le champion en titre (1-3). Des résultats qui ont permis aux hommes d’András Herczeg de monter sur la troisième marche du podium. Újpest, qui souffle le chaud et le froid depuis le début de l’exercice (septième), aura sans doute à cœur de briser cette spirale positive.

Riga FC vs. Spartaks Jurmala

Samedi à 18h20, notez le bien curieux horaire de cette rencontre au sommet de Virsliga. Après avoir passé quasiment toute l’année en tête du championnat, le FK Spartaks a perdu une grosse partie de son avance sur ses poursuivants au fil de quatre défaites sur ses sept derniers matchs en championnat. Une perte de vitesse qui ne lui laisse plus que quatre petits points d’avance sur son dauphin, qui n’est autre que le Riga FC, qui reste sur une série de trois victoires. Inutile d’en dire plus sur l’immense importance de cette affiche dans la course au titre!

Dinamo Bucarest vs. Astra Giurgiu

Samedi à 19h30, tout va au plus mal au Dinamo. Avec deux défaites en deux matchs depuis son arrivée sur le banc (0-1 face au FCSB puis 2-3 face au Concordia Chiajna) Vasile Miriuță connaît un démarrage bien difficile en succession de Cosmin Contra, parti entraîner l’équipe nationale. Au point d’être déjà mis sous pression par les supporters, qui menacent notamment d’envahir le terrain en cas de nouvelle contre-performance des leurs. La pression est donc importante au moment d’affronter l’Astra Giurgiu qui, si elle vient d’être battue par le CFR Cluj cette semaine (2-3), affiche un très bon niveau de jeu cette saison.

Zeljeznicar vs. Zrinjski

Samedi à 20h00, Zrinjski, champion en titre et solide leader du championnat Bosnie-Herzégovine se déplace sur la pelouse de son dauphin Zeljeznicar. Cinq points séparent les deux équipes. Les visiteurs sont sur une série de six matchs sans défaite en championnat alors que Zeljeznicar a perdu le week-end dernier face à Sloboda Tuzla.

Dinamo Minsk vs. BATE Borisov

Dimanche à 15h, c ‘ e s t   l e  m a t c h  d e  l ‘ a n n é e. Ni plus, ni moins. En plus d’être le plus gros match de championnat tous les ans, le Dinamo – BATE a cette année une importance particulière au niveau sportif. En effet, les deux équipes sont aux deux et troisième places avec seulement un point d’écart. Juste devant, le Shakhtyor Soligorsk avec un point d’avance sur le Dinamo, deux sur le BATE. Trois équipes en deux points à sept matchs de la fin du championnat, c’est une révolution. Ce match en sera un tournant majeur.

Vardar Skopje vs. Shkupi

Dimanche à 15h, les forces de l’ordre de la capitale macédonienne risquent d’avoir du boulot ce dimanche. La grosse rivalité entre le club macédonien et albanais se règle souvent à coup de baston en tribune et de couteau hors du stade! Grosse tension sur les épaules du champion en titre qui doit absolument gagner pour suivre le rythme du Shkëndija tandis que Shkupi va s’appuyer sur sa bonne série pour tenter la sensation!

Lokomotiv Moscou vs. Dinamo Moscou

Dimanche à 15h30, deux équipes d’une même ville qui ne boxent pas dans la même catégorie cette année. D’un côté le Lokomotiv Moscou qui réalise son meilleur début de championnat depuis un bon paquet de saison et qui a eu la bonne idée de recruter notre meilleur ami Eder. De l’autre, le Dinamo Moscou qui revient de FNL et qui va se battre pour le maintien. Mais voila, c’est un derby et qui derby dit match piège! Le Dinamo Moscou a tenu le CSKA en échec 0-0 le week end dernier et pourrait bien jouer un mauvais tour au Lokomotiv.

Shakhtar Donetsk vs. Karpaty Lviv

Dimanche à 16h, Le leader reçoit dimanche le Karpaty Lviv en grande difficulté. Le club de l’ouest en grande difficulté en ce moment à la dixième place avec un petit point d’avance sur la zone de relégation. Malgré un recrutement plutôt séduisant, le Karapty reste sur une défaite (6-1 face au Veres) et quatre nuls. Les supporters ont haussé le ton la semaine passé en interrompant un match de coupe à coup de fumigènes et de projectile. Attention donc à ne pas sombrer totalement face à l’ogre de Donetsk.

Zimbru Chisinau vs. Sheriff Tiraspol

Dimanche à 16h, le Marele Derby, le Grand Derby du pays revient entre un Zimbru en dilettante et un Sheriff intouchable. Avec douze points en onze matchs, des affluences faméliques, un changement de coach au faible impact et une équipe U19 qui semble plus performante que les A, la saison du Zimbru est loin de répondre aux attentes suscitées par les dernières prestations de la saison passée. Difficile d’y croire côté Zimbru, même si le stade pourrait se remplir légèrement vu l’affiche, le Sheriff être fatigué de son jeudi européen, et les esprits des joueurs retrouver la fougue qui les avait animé lors du match aller, quand le Zimbru avait accroché le nul 2-2. Côté Sheriff, même en faisant tourner, la machine est de si bonne qualité et la confiance à un tel niveau (huit victoires d’affilée en championnat !) qu’il serait désastreux de ne pas s’imposer à Chisinau. Surtout si Milsami l’emporte à Speia la veille.

Olimpija Ljubljana vs. ND Gorica

Dimanche à 16h50, le leader Olimpija accueille le troisième Gorica. Bien mal parti cette saison (3 défaites lors des 3 premiers matchs), ce dernier a su digérer l’Europa League pour faire un parcours quasi parfait depuis son élimination. Seule la défaite contre Maribor (0-3) est venue ternir  une série de 4 victoires consécutives. La machine est repartie contre Krsko le week-end dernier mais Gorica veut prouver qu’il a le niveau contre les gros. C’est aussi l’occasion de voir évoluer la star de cette équipe, Rifet Kapic qui ne devrait pas faire de vieux os en prva liga. Du côté de l’Olimpija, après le match nul contre Celje qui a vu Maribor revenir à égalité, la victoire est impérative.

 

Qarabag vs. Zira

Dimanche à 17h,  on aurait pu choisir le derby de Bakou entre l’Inter et le Neftchi, qui se déroule vendredi, mais ce week-end on se penche plutôt sur le haut du tableau et cette confrontation intéressante entre le Qarabag, leader, et Zira, qui le suit de près, à un point seulement mais avec un match en plus. Ce sont les deux seules équipes encore invaincues en championnat, mais Qarabag a l’avantage du terrain et aussi de la forme puisqu’avec cinq victoires en cinq matchs, difficile de faire mieux. Le Zira a semble-t-il retrouvé le mojo qui lui avait permis de terminer à la même place, dauphin du Qarabag, il y a deux saisons de cela. Avec une victoire chez le champion, peut-être émoussé de son rendez-vous européen de mercredi, cela relancerait complètement le championnat et pourrait aboutir à une lutte à trois. Au Qarabag de ne pas faire durer le suspense.

 Lech Poznan vs. Legia Warszawa

Dimanche à 18h, le premier « Derby Polski » de la saison s’annonce comme bouillant. Ce Lech – Legia aurait d’ailleurs plus des allures de « Derby Chorwacki », duel entre Croates. Un, fraichement nommé. L’autre, en place depuis près d’un an. L’un sans expérience de coach, l’autre avec un bagage conséquent. Romeo et Nenad, seront les ennemis de Poznan. Le Legia ne va pas bien, c’est un euphémisme, mais sa position dans le  classement n’est pas encore catastrophique (son jeu, oui), une victoire face à son ennemi de toujours dans son antre viendrait donne un peu de volume aux premiers jours de Romeo Jozak à la tête des Legionisci. Dans son stade qui devrait être en feu, au propre comme au figuré, le Lech se doit d’enfoncer, d’achever son faux frère, tel Romulus sur Remus. Les confrontations entre les deux clubs sont des matchs à ne jamais manquer, celui-ci et ses saveurs particulières ne dérogera pas à la règle. Et sachez le, lors des « Derby Polski », ce sont les dix dernières minutes qui font souvent basculer le destin de l’un ou de l’autre, dans la controverse, la passion et l’exagération. Les sommets n’ont jamais paru si ardus pour les champions en titre et si proches les Kolejorz. Ce duel « a la muerte » sera à suivre sur la #FootballskiTV

Partizan Belgrade vs. Cukaricki

Dimanche à 19h, Le Partizan, deuxième et qui a joué l’Europa League cette semaine reçoit un Cukaricki qui reprend du poil de la bête et joue de mieux en mieux. Les visiteur, actuellement septièmes au classement auront à coeur de faire déjouer les noirs-blancs fatigués de leur match européen.

Ludogorets vs. Beroe

Dimanche à 19h, match important pour Ludogorets face à une équipe de Beroe qui ne lâche aucun point, à domicile comme à l’extérieur. La preuve la dernière journée face au Levski (0-0). Un rythme imposé par le CSKA qui engrange victoire sur victoire et face à Etar, le club de l’Armée ne manquera pas l’occasion de rajouter 3 points! Ludogorets est prévenu

Kukesi vs. Skenderbeu

Lundi à 14h, si votre lundi après midi vous semble bien long au bureau, n’hésitez pas à jeter un œil à ce choc albanais. Les deux premiers du championnat ex aquo actuellement, le champion en titre contre le qualifié en Europa League. Il y aura du beau jeu et une très belle ambiance de prévue à Kukës!

 

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Levadia Talinn vs. Infonet [1 (1,60)]: Pour croire au titre, le Levadia devra impérativement l’emporter lors du derby de Talinn!

Un match sûr à l’extérieur

AEL Larissa vs. PAOK [2 (1,35)]: Petite côte mais match sûr pour le PAOK qui se déplace chez la lanterne rouge.

Un tuyau pour doubler sa mise

Bistritsa vs. Botev Plovdiv [2 (2,00)]: Après un début de saison compliqué, le Botev va beaucoup mieux et devrait engranger des points contre la lanterne rouge.

Un nul de folie

Krumkachy vs. Neman [N (3.05)]: Deux équipes pas en forme dans ce championnat de Biélorussie et qui peuvent se contenter du point du nul.

Un risque à prendre

Dukla Prague vs. Sparta Prague [1 (3.60)]: Le Sparta a déjà perdu beaucoup de points contre des équipes moins fortes sur le papier et pourrait avoir beaucoup de mal sur la pelouse du Dukla!

La rédaction de Footballski.

Semaine #39 – 2017 : Matchs du week-end
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Thomas Ghislain

Thomas Ghislain

La Syldavie gagnera la Coupe du Monde 2018. Folie sur la PMAN.

pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
József Zakariás ou l’art de se rendre indispensable

Moins connu que Ferenc Puskás, Sándor Kocsis ou encore Zoltán Czibor, József Zakariás était pourtant un joueur clé du légendaire...

Fermer