Semaine #39 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 30 septembre 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous êtes très bien tombé, mais ça vous le savez, j’en suis sûr. Ce week-end, de nouveau, une vingtaine d’affiches s’offrent à vous dans tous nos championnats. Ainsi, vous n’allez pas vous ennuyer et pourrez même parier avec nos quelques tuyaux habituels en fin de page.

Les matchs du week-end :

Spartaks Jurmala vs. Ventspils

Vendredi à 19h, le leader peut s’adjuger son premier titre de champion de Lettonie pour la première fois de son histoire. Après une surprenante défaite 2-1 sur le terrain de la très faible lanterne rouge Daugavpils, le Spartaks reçoit son dauphin Ventspils, sur lequel il compte toujours cinq points d’avance. Un dauphin qui n’a pas vraiment su profiter du faux-pas du leader en ne faisant que match nul sur le terrain de Liepaja, le champion en titre. A quatre journées de la fin de la saison en Virsliga, tout autre résultat qu’une victoire condamnerait toute chance de victoire finale pour les hommes de Paul Ashworth.

Albanie

KS Kukësi vs. Partizani Tirana

Samedi à 14h, c’est le duel entre les deux principaux outsiders pour essayer de dérober le titre au Skënderbeu. Deux équipes toujours invaincues, mais qui ont commencé poussivement leur championnat. Une seule victoire pour les premiers nommés alors que le Partizani, impressionnant cet été en Coupe d’Europe, n’a gagné que deux de ses quatre matchs et ne peut plus se permettre de laisser des points en route, car Skënderbeu s’échappe. Notons que le Partizani n’a pas encore encaissé le moindre but, mais on espère que la journée de championnat sera meilleure que la quatrième, où seul le Skënderbeu avait marqué (un but) lors des cinq rencontres disputées.

Taraz vs. Akzhayik

Samedi à 14h, nous nous sommes souvent concentrés sur la lutte pour le titre, mais cette semaine, notre regard va se porter sur la relégation. Trois clubs se tiennent dans un mouchoir de poche (Taraz avec 25 points, Akzhayik avec 26 et Zhetysu avec 27). Les deux derniers se rencontrent, autant dire qu’ils sont des adversaires directs et qu’une défaite face à un tel concurrent amènerait un peu plus proche de la seconde division le club perdant.

Levadia Tallinn vs. Infonet Tallinn

Samedi à 15h, il ne reste plus que cinq journées en Premium Liiga et l’Infonet, dorénavant dénommé FCI Tallinn, devance le Levadia d’un petit point après avoir arraché le nul 2-2 face au Nõmme Kalju mardi soir. Autant dire que ce match ressemble à une finale avant l’heure! En cas de victoire, le FCI aura fait un grand pas vers son premier titre avec quatre points d’avance sur son concurrent. Sur leurs trois rencontres de la saison, les deux équipes ont un bilan parfaitement équilibré (une victoire, un nul et une défaite, avec le même nombre de buts marqués et encaissés). Autant dire que tout est ouvert dans ce match

Radnik Bijeljina vs. Zeljeznicar

Samedi à 15h30, le Radnik Bijeljina est la surprise de la saison en Bosnie-Herzégovine. Le club de la Republika Srpska reçoit Zeljeznicar qui reste sur une victoire (et deux en cinq matchs). Le club de Sarajevo va mal et doit essayer de l’emporter. Pour cela, ils devront essayer d’éviter d’encaisser des buts d’Obradović, le buteur maison pour le club vainqueur de la coupe l’année dernière…

Georgie

Dinamo Tbilisi vs. Chikhura Sachkere

Samedi à 16h. Duel inattendu en tête de ce groupe « Blanc » d’Umaglesi Liga. Le Dinamo reste sur trois matchs nuls d’affilée dont deux 0-0, et doit absolument se remettre en selle s’il ne veut pas laisser filer le Lokomotiv Tbilssi et l’étonnant Chikhura Sachkere dans le course aux play-offs. Le lendemain (dimanche 14h) le duel Samtredia-Dinamo Batumi dans l’autre groupe « Rouge » vaudra également le coup d’œil entre deux clubs sur la pente ascendante ces dernières années.

Zalgiris Vilnius vs. Atlantas Klaipeda

Samedi à 17h, large leader d’A Lyga, le Zalgiris, invaincu depuis treize journées, joue face à l’Atlantas son dernier match à domicile de la phase régulière du championnat. Une victoire face au troisième serait un bon moyen de prendre encore le large avant les play-offs, et de fêter avec les supporters la victoire en Coupe de Lituanie, remportée pour la sixième fois consécutive le week-end dernier.

NK Maribor vs. NK Domzale

Samedi à 20h15, les deux équipes qui peuvent empêcher l’Olimpija de récidiver s’affrontent au Ljudski Vrt. Les champions en titres s’étant enfin lancés, ce match vaut de l’or, car une défaite pourrait mettre une équipe a plus de sept points de la tête au tiers du championnat. Ce match est d’autant plus important pour Maribor qui ne souhaite pas voir le titre lui échapper pour une deuxième année consécutive et qui se souvient s’être fait remonter à l’aller alors qu’il menait 2-0 au Sportni Park.

Legia Varsovie vs. Lechia Gdansk

Samedi à 20h30, Jacek Magiera va (re)découvrir le Ł3 en tant que coach cette fois-ci. Une pelouse qu’il a eu l’occasion de fouler à maintes reprises en tant que joueur. Les ultras du club auront sans doute prévu un petit quelque chose en tribune pour fêter le retour à la maison de l’homme du terroir. Et le tout lors d’un « classique » du championnat polonais qu’est un Legia Warszawa – Lechia Gdansk. Après une défaite (plutôt encourageante) contre le Sporting en Champions League (2-0), les Legionisci reçoivent les co-leaders de la Lotto-Ekstraklasa, un Lechia cinq étoiles transformé en belle machine performante depuis l’arrivée de Nowak. Les joueurs de la Baltique et leur armada offensive feront tout pour remporter ce match et ainsi mettre la pression sur le Jagiellonia. Quant aux joueurs de Varsovie, il leur faudra enfin gagner pour sortir de cette spirale négative de la défaite peu appréciée pour un champion en titre. Finalement, ce match sera intéressant dès la feuille de match pour voir quel souffle Magiera veut insuffler à la princesse endormie pour qu’elle revienne sur le devant de la scène polonaise et savoir si l’équipe de Nowak peut enfin enchaîner à l’extérieur en montrant un visage moins suffisant qu’à l’ accoutumée et se placer en candidat sérieux au titre.

Zenit Saint-Pétersbourg vs. Spartak Moscou

Dimanche à 15h30, le Zenit, remonté après sa démonstration européenne contre AZ se doit de (et veut) démontrer que ce sont les patrons de la RPL. L’occasion est trop belle pour les hommes de Lucescu avec la réception du leader et plus grand rival du pays : le Spartak Moscou. De plus, les joueurs de Carrera restent sur deux énormes contre-performances (battus en coupe à Khabarovsk avant de perdre pour la première fois en championnat contre Ufa). Néanmoins, les Miaso vont vouloir rester leaders et prouver au public du Petrovskiy que leurs défaites n’étaient que des accidents de parcours et non la chronique d’une chute annoncée.

Qäbälä vs. Qarabag

Dimanche à 16h, les joueurs de Grigorchuk réalisent un début de saison presque parfait en championnat, avec cinq victoires et un match nul, 17 buts marqués et 0 encaissés, soit trois de moins que leurs grands rivaux du Qarabag, qu’ils aimeraient bien reléguer à six points déjà histoire de passer un meilleur automne que l’an passé. Rendez-vous dimanche pour ce choc entre les deux fleurons européens de la Premyer Liqa!

Shakhtar Donetsk vs. Zorya Lugansk

Dimanche à 16h, les deux premiers du classement s’affrontent dimanche après midi. Et l’adversaire du Shakhtar n’est cette fois-ci pas le Dynamo Kiev, mais bien le voisin de Lugansk. Les deux équipes restent sur le même bilan de deux victoires et un nul sur les trois derniers matchs. Le Zorya qui réalise une très belle saison a une réelle carte à jouer dimanche et pourrait bien resserrer le classement de la Premier League. Rappelons que les deux formations sont engagées en Europa League cette année, attention à ne pas laisser trop de forces dans les batailles du jeudi.

RB Salzburg vs. Sturm Graz

Dimanche à 16h30, c’est le premier qui se rend chez le deuxième. Difficile de rajouter des arguments à ça. Le Red Bull a également une revanche à prendre alors que le SK Sturm l’avait humilié lors de la première journée de championnat sur le score de 3 à 0. Ce sont les deux équipes en forme du championnat, le spectacle ne devrait pas manquer !

Bulgarie

Levski Sofia vs. Dunav 2010

Dimanche à 16h45, qui aurait cru en début de saison que ce Levski-Dunav de la 9e journée de championnat bulgare serait un choc entre le leader et son dauphin? On aurait plutôt pensé à Ludogorets pour le premier, voire le CSKA ou le Beroe pour prendre la place du second, mais non, le Dunav est toujours bien là en haut de classement malgré un nul et une défaite lors des deux dernières journées. Le Levski, autoritaire leader et toujours invaincu cette saison, a une belle occasion de creuser un petit trou en tête du classement, et va tout faire pour ne pas se manquer. Les joueurs de Ruse quant à eux voudront continuer leur conte de fées, et une victoire dans la capitale pourrait entraîner un tir groupé dans les premières places.

Dinamo Zagreb vs. Hajduk Split

Dimanche à 17h, LE choc ce week-end en Croatie. Un match qui retrouve un peu de saveur avec le retour des BBB dans les tribunes du Maksimir. Autant dire que le derby éternel aura un intérêt retrouvé, sur le terrain et dans les tribunes. Loin de ses standards habituels, le Dinamo paie sa mauvaise gestion dans ce début de saison et ne se trouve qu’à la troisième place du classement, à six points déjà de Rijeka. De son côté, l’Hajduk, sur une belle série en ce moment, revient plutôt bien après un mois d’août désastreux. Autant dire que le club de Split aura à coeur de se venger de la sévère défaite 4-0 obtenue en tout début de saison.

Cukaricki vs. Borac Cacak.

Dimanche à 19h, le match des mal classés le 15e reçoit la lanterne rouge (16e). Alors qu’à la même époque l’année dernière, ces deux clubs étaient dans le haut du classement, ils se retrouvent cette saison en queue de peloton. Le club de Belgrade présentera son nouvel entraineur Gordan Petric pour la première fois à son public. Ce dernier, déjà sous pression après le nul de la semaine dernière se doit de prendre les trois points face à Borac Cacak.

Steaua Bucarest vs. CS U Craiova

Dimanche à 19h30, le premier contre son dauphin au classement. Deux équipes qui marchent fort cette saison et ne s’apprécient guère, mais n’ont pas l’adhésion du public. Qu’à cela ne tienne, l’antagonisme et tellement fort, surtout côté oltène, que les dirigeants du club paient quiconque souhaite faire le déplacement à l’Arena Națională de Bucarest! Sur le terrain, tout est envisageable. Avec un effectif très homogène, sans joueur surnageant, le CSU s’impose souvent sur le fil, mais a néanmoins déjà battu l’Astra, le Viitorul ou encore Botoșani, troisième du classement. Invaincu sur les cinq dernières journées, Craiova espère faire un coup face à un Steaua en perte de vitesse, qui vient de connaître sa première défaite en championnat face au CFR Cluj et a eu bien du mal à se défaire de Voluntari.

Şoimii Pâncota vs. ACS Berceni

Samedi à 11h, Berceni: neuf matchs, neuf défaites, six buts marqués pour 26 encaissés. Pâncota: neuf matchs, neuf défaites, un but marqué pour 67 encaissés. Le duel tant attendu des deux derniers de Liga 2 est enfin arrivé. Nul besoin d’en dire plus pour vous convaincre de suivre ce match, la grande affiche du week-end. Le stade champêtre est les belles collines de Pâncota valent à eux seuls le détour.

Grece

Olympiakos vs. AEK

Dimanche à 19h30, le premier gros derby de la saison mettra aux prises un Olympiakos mal en point – avec deux défaites de suite, chose rare – à une équipe de l’AEK qui fut, l’an dernier, le bourreau d’O Thrylos. Paulo Bento, en position délicate, déjà, n’a plus beaucoup de choix : une défaite compliquerait considérablement son avenir sur le banc de l’Olympiakos. L’AEK, de son côté, peut profiter de la situation pour enfoncer un peu plus le champion en titre dans la crise. Ça promet.

Senica vs. Spartak Myjava

Samedi à 17h, záhorácko-kopaničiarske derby ce week-end en Slovaquie entre Senica et le Spartak Myjava. Bien que les premiers matchs officiels entre les deux clubs sont très jeunes, en 2012, avec la montée du Spartak, les supporters des deux clubs ne s’aiment pas beaucoup du fait de la proximité géographique entre les deux villes situées à quelques minutes l’une de l’autre. Net avantage pour le Spartak dans ce derby, tandis que Senica essayera d’engranger quelques points pour s’éloigner rapidement de la zone de relégation.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Spartak Trnava vs. Zlaté Moravce [1 (1,35)]: Trnava s’est rassuré en cherchant une précieuse victoire contre Senica et devrait enchaîner contre l’avant dernier du championnat.

Un match sûr à l’extérieur

Lovcen vs. Mladost Podgorica [2 (1,90)]: Deuxième du championnat, le club de la capitale doit absolument l’emporter pour ne pas être distancé par Buducnost!

Un tuyau pour doubler sa mise

Pribram vs. Slovacko [1 (2,00)]: En galère tout le début de saison, Pribram semble aller mieux depuis sa victoire contre Teplice. Slovacko n’est également pas en forme, ça promet!

Un nul de folie

Dnipro vs. Oleksandrya [N (3,10)]: Le Dnipro est loin d’être en forme en ce début de saison et tâchera de ramener au moins un point avec la réception d’une bonne équipe d’Oleksandrya.

Un risque à prendre

Maribor vs. Domzale [2 (4,50)]: Gros choc en Slovénie! Domzale reste sur deux victoires 5-0 tandis que Maribor n’a pu faire mieux qu’un match nul contre le Rudar! Passation de pouvoir en haut de classement ?

La rédaction de Footballski.


Image à la une : © pgwear

Semaine #39 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
5 (100%) 1 vote

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l’Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l’Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J’essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d’ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,…) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
La refonte du football professionnel letton en question

Partant du constat qu’une nouvelle fois aucun club letton n’est parvenu à se qualifier en phase de poule de coupe...

Fermer