Semaine #38 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 23 septembre 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous voulez découvrir ces pays et cherchez un match intéressant à regarder ? Vous êtes parieurs et à la recherche d’un bon tuyau pari dans un championnat moins côté ? La rubrique du vendredi est faite pour vous et vous propose son déjà son seizième épisode.

Les matchs du week-end:

Lokomotiv Zagreb vs. Dinamo Zagreb

Vendredi à 18h, les résultats du week-end dernier – 4-0, 4-1, 5-2, 3-0, 4-0 – nous prouvent le spectacle offert par le championnat croate. Parmi les locomotives qui se détachent, une d’elles est grandement inquiétante : le Dinamo Zagreb. Défait 5-2 par Rijeka lors de la journée précédente, le Dinamo en est à trois défaites consécutives et a licencié son entraîneur Kranjcar. Le Lokomotiv, après cinq défaites lors des sept premiers matchs, a enfin digéré son épopée en Europa League et reste sur deux victoires. Alors certes, il serait fortement étonnant que le Lokomotiv enraye la machine familiale du Dinamo. D’autant plus que leur meilleur atout, Fiolic, est allé rejoindre l’équipe du grand frère. Il n’en reste pas moins des jeunes talentueux, qui, s’ils ont l’autorisation de jouer, peuvent grandement embêter un Dinamo en crise.

FK Liepaja vs. Ventspils

Vendredi à 19h, après un mois d’août calamiteux, le champion en titre Liepaja a abandonné tout espoir de conserver son bien. Malgré de meilleurs résultats en septembre, les Maritimes ne pointent qu’à la troisième place de Virsliga, menacés par Jelgava qui ne pointe qu’à une longueur. Deuxième, Ventspils peut encore espérer revenir sur le leader Spartaks, six points devant, mais à la seule condition de s’imposer. Pas évident, puisque Liepaja va mieux, restant sur deux victoires, et un nul sur le terrain du Spartaks Jurmala.

Wisła Kraków vs. Legia Warszawa

Vendredi à 20h30, c’est le duel de deux grands clubs malades, aux maux différents, mais qui ont amené le même terrible résultat: un début de saison horrible au fond de la classe de la Lotto-Ekstraklasa. Le Legia vivote à une indigne 14ème place alors que le Wisla lui bon dernier ne vivote plus, mais tente de survivre. Après le grand show du licenciement de Besnik Hasi (le mal aimé de Varsovie) c’est Aleksandar Vukovic en intérimaire du crue qui va mener l’équipe des champions de Pologne. Et une victoire est impérative dès son premier et certainement dernier match à la tête des Legionisci. En effet il faudra relancer la belle machine grippée, mais dans tous les cas c’est Jacek Magiera qui reprendra bientôt la relève et qui devra faire renaître de ses cendres albanaises le Phœnix. Alors que le Wisla loin de tout commence à remonter la pente après sa victoire dans les dernières secondes la semaine dernière. Quoi qu’il en soit ça sera le match de la peur pour ces deux géants qui ne peuvent pas se permettre de perdre et laisser encore des points sur le long et difficile chemin qu’est la Lotto-Ekstraklasa cette saison.

Olimpik Donetsk vs. Dynamo Kiev

Samedi à 13h, tout comme la semaine passée, le Dynamo doit regarder en arrière. Après une nouvelle défaite face à Lugansk, c’est maintenant l’Olimpik Donetsk qui menace la capitale après sa très bonne série de trois victoires de suite. Les rumeurs d’un départ de Sergiy Rebrov se font sentir dans la presse nationale et ne laisseront que très peu de marge de manœuvre au Dynamo ce week-end. Victoire obligatoire donc pour Kiev sous peine de s’enfoncer dans la crise. L’Olimpik Donetsk, en forme en ce moment, pourrait bien en profiter pour rejoindre leurs camarades du Donbass au sein du trio de tête.

FK Silas vs. FK Palanga

Samedi à 14h, la A Lyga ayant la fâcheuse habitude de bouder les week-ends pour jouer en semaine, focus aujourd’hui sur la deuxième division avec un choc au sommet. Disposant d’une avance relativement confortable sur leurs poursuivants, le FK Silas et son dauphin Palanga se disputent la première place, synonyme de promotion directe dans l’élite alors que le deuxième devra passer par un barrage. Malgré une défaite 2-1 à l’aller, Silas, qui reçoit et compte deux points d’avance à la veille de cette affiche, fait office de favori.

Montenegro

Sutjeska Nikšić vs. Budućnost Podgorica

Samedi à 15h, le Crnogorski derbi est de retour! Le derby des deux plus grands clubs du pays, représentant les deux plus grandes villes du pays, devrait offrir un spectacle immense entre les Vojvode et les Varvari, un duel davantage équilibré que ce que devrait nous réserver la pelouse, puisque le Sutjeska y mettra du coeur, mais aura du mal à renverser la machine Buducnost qui carbure à 19 points sur 21 pour le moment, soit neuf de plus. C’est en tout cas le rendez-vous à ne pas manquer du football monténégrin, et si ce soir vous comptez vous en mettre une, ce Sutjeska-Buducnost vous attend lorsque vous émergerez en ce samedi après-midi.

CSKA Moscou vs. FK Krasnodar

Samedi à 16h, deuxième du championnat, mais éliminé en coupe a Krasnoyarsk, le CSKA va vouloir rester invaincu en championnat contre une équipe de Krasnodar qui se reconstruit après le départ de Kononov. Deux victoires consécutives pour les Byki, contre Rostov en fin de match puis contre Nalchik en coupe ont su leur redonner la confiance nécessaire pour aller chercher l’exploit dans la nouvelle enceinte du CSKA.

CSU Craiova vs. Botosani

Samedi à 17h, voici une affiche bien surprenante. Loin de sa raison noire, où il a dû se battre jusqu’au bout pour son maintien, le FC Botoșani a retrouvé le jeu flamboyant qui était le sien il y a deux saisons. Un jeu ouvert, offensif qui lui avait permis d’atteindre l’Europa League pour la première fois de son histoire, et qui fait de lui la meilleure attaque de Liga 1 à l’aube de cette dixième journée. Loin de l’intouchable leader Steaua, les Moldaves, troisièmes, ne sont devancés que d’un petit point par l’U Craiova. Des Oltènes tout sauf flamboyants. A l’image de la victoire acquise dans le temps additionnel mardi, l’U Craiova aligne matchs nuls et victoires étriquées. Sans compter une défaite face au faible Poli Timișoara, sur fond de polémique arbitrale. Une opposition de styles à l’issue incertaine.

AS Trencin vs. Slovan Bratislava

Samedi à 17h, ce qui devait être LE choc de l’année ressemble finalement à une mission sauvetage pour les deux clubs. Champion en titre, Trencin réalise un début de saison calamiteux avec seulement 10 petits points et, déjà, 5 défaites. Autant dire que ce match face au Slovan Bratislava, qui a longtemps lorgné sur l’entraîneur du club, est le match à ne pas perdre pour se relancer. De l’autre côté, le début de saison du club de la capitale n’est pas bien mieux. Avec seulement 14 points, le Slovan semble déjà distancé par le leader incontesté, le MSK Zilina et ses 22 points. Un match loin des attentes pour retrouver un semblant de forme.

Podbrezova vs. Ružomberok

Samedi à 19h, alors oui, très clairement, quand on voit une telle affiche, ça ne fait pas rêver le plus grand monde. Et pourtant. Loin des lumières, vous avez là les deux belles réussites de ce début de saison en Slovaquie. Second au classement, Podbrezova surprend et n’a toujours pas connu la moindre défaite – la seule équipe au pays à pouvoir s’en targuer, rien que ça. Une équipe qui ne fait pas rêver, certes, qui a su engranger ses points par des scores très serrés et une défense de fer, mais finalement, Podbrezova n’est pas si simple à manoeuvrer pour le moment. De l’autre côté se trouve Ruzomberok, pas forcément une surprise pour les suiveurs du championnat slovaque. En effet, le club a su faire preuve d’ambition durant le mercato estival et cela se voit. Une belle troisième place, une équipe très joueuse, qui aime marquer des buts… et en prendre. En clair, ce match est une opposition de style comme on les aime.

Chypre

AEL Limassol vs. Apollon Limassol

Samedi à 19h, le derby de Limassol sera une nouvelle fois très chaud, avantage aux locaux qui n’ont pas encore perdu cette saison tandis que l’Apollon a subi la loi du leader, l’AEK Larnaca, le week-end précédent. Avec dix et sept points au compteur, les deux clubs sont déjà en bonne place pour basculer dans les play-off 1 et là où l’attrait sportif semblerait certes amenuisé, on se tournera bien entendu vers les tribunes.

Ferencváros vs. Újpest

Samedi à 20h30, le derby le plus enflammé de Budapest, le match le plus chaud en Hongrie, bref LA rencontre à ne pas manquer aura lieu ce week-end ! Ferencváros et Újpest sont nés à la fin du XIXe siècle, ont commencé à réellement s’opposer durant l’entre-deux-guerres et ne peuvent définitivement plus se blairer depuis les années 1950 (l’histoire plus détaillée de ce derby est à lire ici). Les Aigles verts, qui viennent de battre Debrecen (3-1) et de faire match nul sur le terrain de Videoton (1-1) ont refait une partie de leur retard sur Vasas, leader avec seulement un point d’avance désormais après une défaite surprise sur le terrain du relégable Gyirmot. Récupérer la première place du championnat à brève échéance est donc envisageable pour Zoltán Gera et ses coéquipiers, qui devront commencer par battre leur voisin honni. Les Lilák, actuellement sixièmes (avec quatre points de retard sur leur adversaire du soir), seraient bien inspirés de l’emporter pour ne pas voir les équipes de tête s’envoler. Notons également que ce match sera un remake de la dernière finale de Magyar Kupa, remportée par les Fradi (1-0) en mai dernier.

Moldavie

Zaria Balti vs. Milsami Orhei

Dimanche à 15h, un petit point sépare le deuxième, Zaria, du quatrième, Milsami. Les joueurs d’Orhei ont fait la bonne opé’ de la semaine en s’imposant 4-0 contre le Speranta, tandis que le Zaria jouera son match en retard en novembre. Ce qui fait que le Zaria reste à deux petits points du Sheriff, avec deux matchs en moins! Autant dire qu’une victoire contre Milsami affirmerait encore un peu plus les ambitions de titre des Rouge et Noir. Mais Milsami reste en grande forme et retrouve les hauteurs d’un classement qu’il aimerait ne plus quitter, comme en 2014-2015. Ce sont les deux meilleures défenses actuelles du championnat qui s’affronte (3 buts), mais leur force de frappe reste de qualité (2e et 3e meilleures attaques) qu’on devrait assister à un très beau match au Stade de la Ville de Balti!

Sparta Praha vs. Slavia Praha

Dimanche à 15h30, il est enfin là! Le grand derby de Prague! Malheureusement, contrairement à ce que l’on pouvait s’attendre avant la saison, le Slavia n’est pas forcément au rendez-vous. De son côté, le Sparta n’a pas encore vraiment activé la seconde, mais reste dans les temps afin de jouer le titre. Cependant, cette saison, le championnat tchèque est bien plus homogène que les années précédentes. Tout autre résultat qu’une victoire pour le Sparta serait donc une contre-performance importante dans la course en titre, tandis que pour le Slavia, la victoire est impérative pour espérer pouvoir recoller sur les places européennes. Spectacle garanti.

Macedoine

Rabotnicki vs. Shkendija

Dimanche à 15h30, derrière le 16/18 du Vardar qui file déjà vers un troisième titre consécutif, la bataille pour les places d’honneur – on ne pense pas encore au titre – risque d’être sacrément intéressante, et ce Rabotnicki – Shkendija dominical sera là une belle occasion pour les locaux de revenir sur Vardar qui les avait battu 1-0 le week-end passé. Mais le Shkendija et son super parcours européen n’a pas délaissé le championnat, et reste au contact et un adversaire redoutable dans la course à l’Europe.

Ordabasy vs. Astana

Dimanche à 16h, Astana est tout proche d’un troisième titre de champion consécutif. Pour cela, il faut garder le Kairat Almaty à distance (7 points) en gagnant contre une équipe d’Ordabasy en forme lors de ces play-offs. Ce match sera aussi l’occasion d’admirer un Nemanja Maksimovic en feu, auteur d’une prestation majuscule contre Aktobe. Du côté de Shymkent, l’homme en forme est Aleksandr Geynrikh, qui a marqué 7 buts et délivré 2 assists en 5 matchs de play-off ! En sachant que son compteur était bloqué à 0 but 0 assist lors de la phase régulière de championnat. Le Kairat, lui, ira à Aktobe.

Georgie

Dinamo Tbilissi vs. Torpedo Kutaisi

Dimanche à 16h, match de gala à Tbilissi pour la grosse rivalité du pays, qui s’est bien étouffée ses dernières années il faut l’avouer. Match de gala donc, mais également match de la peur entre un Torpedo qui n’a plus gagné depuis 4 matchs et un Dinamo Tbilissi qui n’a pas réussi à dominer le Lokomotiv Tbilissi la semaine dernière (0-0). Entre temps les deux équipes se sont légèrement redonné confiance en milieu de semaine lors des 8ème de la coupe. Le Dinamo a tranquillement battu Borjomi 3-0 sur un terrain plus que champêtre, quand le Torpedo a dû batailler contre la modeste équipe du Lazika Zugdidi (3-4). Malheur au perdant donc.

Zira vs. Qäbälä

Dimanche à 16h, le dauphin accueille Qäbälä, qui a joué son dernier match jeudi soir, pour une victoire 2-0 sur Sumqayit. Dans un début de saison plutôt moyen, et après avoir perdu 2-0 contre Qarabag en cours de semaine, la surprise de la saison passée aura fort à faire face aux hommes de Grigorchuk, qui réalise comme il y a douze mois un début de saison canon, avec un goal average indiquant 15-0 pour le moment. Les radarli ont à coeur de pouvoir suivre le rythme du Qarabag aussi longtemps que possible – jusqu’en mai? – et une victoire à Bakou leur permettrait également de préparer à merveille leur match de Ligue Europa contre Mainz jeudi prochain.

Albanie

Partizani Tirana vs. KF Tirana

Dimanche à 17h, le grand derby de Tirana est déjà au programme en Albanie! Et cela fait dix matchs que la disette continue pour le KF face au Partizani. Difficile de prévoir une autre issue après un début de saison mitigé (trois matchs nuls en trois matchs) pour les visiteurs, tandis que le Partizani a profité d’un peu de coupe aux grandes oreilles avant de mettre le cap sur le championnat, en tentant une bonne fois pour toutes de mettre fin à l’hégémonie de Skenderbeu. Quoi qu’il en soit, on risque d’être servi dans les gradins, et c’est pour ça que ce dimanche en fin d’après-midi, nos regards se tourneront vers l’Albanie.

Siroki Brijeg vs. FK Sarajevo

Dimanche à 19h, c’est toujours un match particulier entre le NK Siroki Brijeg et le FK Sarajevo. En 2009, à la suite du match, des échauffourées avaient éclaté entre les Skripari (supporters du NK Siroki Brijeg et majoritairement Croates et les Horde Zla, supporters du FK Sarajevo et majoritairement Bosniaques). L’affrontement s’était terminé par le décès d’un supporter du FK Sarajevo, tué par un policier. Depuis les matchs entre les deux équipes ont une saveur particulière.

Crvena Zvezda vs. Vojvodina

Dimanche à 19h, le match tant attendu depuis le début de la saison ! Les seconds au classement reçoivent le leader Vojvodina. Le club de Novi Sad est le seul club encore invaincu en championnat après la défaite la semaine dernière de Crvena Zvezda face au Partizan. Les hommes de Grof sont dès lors sous pression et doivent réaliser une bonne performance face à leur ancien entraineur Lalatović. Les leaders du championnat sont impressionnants depuis le début de la compétition, surfant sur le travail réalisé par l’entraineur arrivé en janvier dernier. L’équipe repose sur un jeu offensif qui devrait mettre en danger une défense de Zvezda grinçante.

FC Infonet vs. Nõmme Kalju

Mardi à 18h, pas vraiment un match du week-end, mais ce match en retard est la grande affiche à voir en Premium Liiga. Le match pour le titre! Après une 31e journée où les quatre équipes de tête rencontrent des mal classés ce week-end, l’affiche Infonet-Kalju semble celle qui peut décider du champion de cette année. Avant les matchs de ce soir et de demain, l’Infonet est à égalité de points avec le Levadia en tête du championnat. Une victoire peut lui offrir trois points d’avance importants en cette fin d’année. Mais attention, Kalju, quatrième, peut encore revenir à hauteur en gagnant ses deux matchs en retard! Bref, rien n’est joué et c’est ce qui fait le charme de ce match.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Domzale vs. Krsko [1 (1,30)]: Domzale s’est relancé cette semaine avec une victoire 5-0 et doit continuer pour viser plus haut ?

Un match sûr à l’extérieur

Zlaté Moravce vs. Zilina [2 (1,60)]: Le leader de ce championnat se déplace sur la pelouse de Zlaté Moravce qui a seulement deux petits points d’avance sur la lanterne rouge.

Un tuyau pour doubler sa mise

Craiova vs. Botosani [1 (2,00)]: Duel de haut de tableau en Roumanie ! Avantage aux locaux qui n’ont jamais perdu à domicile face à Botosani !

Un nul de folie

CSKA Moscou vs. Krasnodar [N (3,15)]: Gros match dans ce championnat russe ! Krasnodar doit obligatoirement rapporter un point de ce déplacement pour ne pas être distancé pour l’Europe.

Un risque à prendre

Olimpik Donetsk vs. Dynamo Kiev [1 (11,50)]: Le Dynamo n’est pas en forme en ce début de saison… L’occasion pour la surprise du début de saison de réaliser un bon coup?

La rédaction de Footballski.

Semaine #38 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
5 (100%) 2 votes

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a discuté avec Erwann Moukam, ancien joueur de l’Asteras Tripolis

Formé à Metz, Erwann Moukam (22 ans) a tenté l'aventure à l'Asteras Tripolis, en Superleague, à 20 ans, en y...

Fermer