Semaine #37 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Pierre Vuillemot
Pierre Vuillemot - Publié le 16 septembre 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous êtes sur le bon site et cette rubrique est toujours faite pour vous avec un programme extrêmement alléchant. Estonie

Tammeka Tartu vs. Flora Tallinn

Vendredi à 18h, la fin d’une semaine absolument dingue en Premium Liiga! Le week-end dernier, le Flora faisait match nul face à Kalju, avant de s’imposer dans la douleur 2-1 face à l’Infonet mardi soir. Une victoire décisive dans la course au titre, qui remet les hommes d’Argo Arbeiter (toujours invaincu en 11 rencontres sur le banc) à deux petits points seulement des leaders Levadia et Infonet (qui compte un match en moins)! Le suspense reste donc entier en cette fin de championnat. À condition que tous les leaders s’imposent ce week-end chez des mal-classés. A commencer par le Flora, dans un match qui ne sera pas forcément facile à Tartu.

Kairat Almaty vs. Irtysh Pavoldar

Samedi à 14h, largué par le FC Astana depuis le début de la phase de play-offs, le Kairat Almaty a frappé un grand coup en s’imposant 4-1 sur le terrain du leader la semaine dernière. Revenu à quatre points au classement (avec un match en plus), le club d’ Almaty est lancé dans une course poursuite avec le club de la capitale pour revenir sur ce dernier et espérer le dépasser à terme. Avec néanmoins un retard toujours conséquent, tout faux pas est interdit face à l’Irtysh.

Moldavie

FC Dacia vs. Zaria

Samedi à 15h, petit à petit, le Zaria fait son incursion dans les matchs du week-end et c’est toutefois logique tant le club semble progresser de semaine en semaine cette saison. Dimanche passé, ils ont infligé un cinglant 3-0 au Zimbru, entraînant par ailleurs la démission de Stoican du club de la capitale. Actuellement 2e derrière le Sheriff, et doté d’un effectif de qualité, Zaria a les cartes en main pour jouer le coup à fond cette saison, à condition de continuer sur cette voie et de savoir gérer la longue trêve hivernale. Ça commence par un déplacement au Dacia, qui reste sur un 9 sur 9 après un début de saison hésitant (défaites face au Zimbru et à Orhei) et qui l’a emporté à Hîncesti 0-4 le week-end passé, face à la surprise du début de saison, le Petrocub. Sixième du classement, mais placé dans le peloton de tête, le Dacia doit aligner une série de victoires pour recoller aux basques du Sheriff. Un match très intéressant en perspective!

Spartaks Jurmala vs. FK Liepaja

Samedi à 16h, une petite année après son premier titre, le FK Liepaja est rentré dans le rang. Avec une saison moyenne, le champion en titre est actuellement quatrième de Virsliga à six petites journées du terme. Son plus que probable successeur, le FK Spartaks, est également un novice puisqu’il n’a encore jamais été titré. Large leader, le Spartaks a survolé la Virsliga et peut asseoir encore un peu plus sa suprématie à domicile, où il n’a perdu qu’une fois cette année… contre Liepaja! Une équipe contre laquelle il a subi du reste deux de ses trois défaites en championnat. Ce match en forme de passage de témoin pourrait donc réserver une surprise.

Ferencvaros vs. Debrecen

Samedi à 20h30, mais où est passé le Ferencváros de la saison dernière, celui qui avait commencé le championnat en trombe (neuf victoires sur les neuf premiers matchs) et qui, au début de l’automne, disposait déjà d’une avance conséquente sur ses principaux poursuivants ? Avec un seul succès sur les cinq dernières rencontres, les Fradi ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes. La réussite les fuit, ce qui a été parfaitement illustré lors de la précédente journée, face au MTK Budapest. Après avoir multiplié les occasions, Dániel Böde et ses coéquipiers ont finalement dû s’incliner sur un penalty concédé dans le temps additionnel (2-1). Conséquence directe de ces mauvais résultats : Vasas, leader surprise, compte cinq points d’avance sur les Aigles verts. Mais la deuxième place de ces derniers est désormais sérieusement menacée, notamment par Debrecen. Sans être particulièrement flamboyants, les Loki ont battu Újpest (2-1) et ont basculé dans la première partie de tableau. En cas de nouvelle victoire ce week-end sur la pelouse de la Groupama Aréna, ils reviendraient à hauteur de leur adversaire du soir.

Partizan Belgrade vs. Crvena Zvezda

Samedi à 18h, le grand match de la saison, le derby éternel, le 152e Veciti Derbi. On ne le présente plus ! Des tiffos, des fumigènes, de l’excitation, de la tension, tout est réuni pour un grand match, du moins dans les tribunes du JNA Stadion. Nous avions assisté l’année dernière au même derby, n’hésitez pas à relire notre article pour vous faire une idée. Cette saison, Zvezda est en tête et toujours invaincu, nul doute que les troupes de Marko Nikolić rêveraient de faire tomber l’ennemi pour la première fois de la saison dans leur antre !

Georgie

Lokomotiv Tbilisi vs. Dinamo Tbilisi

Dimanche à 15h, Premier « derby » de la saison en Umaglesi Liga pour les deux clubs qui ont plutôt bien commencé avec chacun deux victoires en quatre matchs. Cependant le Dinamo doit maintenant enclencher la vitesse supérieure s’il veut être assuré de jouer les premiers rôles et ravaler enfin la déception de son élimination en barrage d’Europa League. Cela passe par une victoire contre le Lokomotiv Tbilisi qui de son côté poursuit sa progression et voudra profiter de ce match qui sera également pour eux la meilleure affluence de la saison.

Macedoine

Vardar Skopje vs. Rabotnicki Skopje

Dimanche à 15h30, le derby de Skopje reprend ses droits tout en haut de la hiérarchie macédonienne. Le Shkendija étant particulièrement décevant, le club des travailleurs est redevenu la deuxième force du football nationale et pourrait prendre la tête en cas d’exploit sur la pelouse du Vardar. De son côté le champion en titre voudrait prendre d’ores et déjà de l’avance afin de s’éviter des frayeurs plus tard dans la saison.

Red Bull Salzburg vs. Austria Wien

Dimanche à 16h30, deux équipes à deux visages, capables du meilleur comme du pire. L’Austria a mis la machine en route et la double confrontation face à Rosenborg a lancé la saison. Depuis, Venuto, Kayode, Friesenbichler et Pires sont en feu, soutenus par l’excellent Grünwald derrière eux. Mais défensivement, c’est parfois un peu léger et ça pourrait permettre à Soriano et compagnie de faire le break avec leur adversaire du jour. Un point sépare les deux équipes alors que les cinq premiers sont dans un mouchoir de poche. Une belle saison se profile en Autriche.

FK Sarajevo vs. Olimpic Sarajevo

Dimanche à 17h, un petit derby de Sarajevo. Certes ce dernier n’a pas la saveur d’un FK Sarajevo contre Zeljeznicar, mais la rivalité est toujours présente surtout que ce sont deux équipes dans une mauvaise passe qui doivent tout faire pour relever la tête.

Pyunik Erevan vs. Shirak Gyumri

Dimanche à 18h, toujours invaincu au terme des cinq matchs de la première phase aller, le Shirak est solide leader de ce championnat réduit à six équipes. Un leader d’autant plus solide que son premier poursuivant, le FC Alashkert, s’est fait surprendre à domicile ce week-end par l’Ararat (1-3). Troisième au moment d’aborder ce match, le Pyunik, qui s’est incliné 3-1 à Gyumri lors de la première journée, cherchera à réduire l’écart avec le leader en s’imposant dans ce match.

Inter Bakou vs. Neftchi Bakou

Dimanche à 18h, le derby de la capitale fait partie de l’un de ces matchs à la chaude ambiance en Azerbaïdjan, en tout cas en l’absence du Kazar en première division. Mais cela risque d’être trop déséquilibré en faveur de l’Inter, tout simplement meilleur que son rival depuis quelques années, et toujours invaincu cette saison. Surtout, il s’agira pour le Neftchi d’oublier le plus vite possible la débâcle du week-end dernier (défaite 0-8 face à Qabala!) et de regagner un peu de confiance et de fierté dans une période assez troublée.

Dynamo Kiev vs. Zorya Lugansk

Dimanche à 18h30, laissé dos à dos avec le Shakhtar la semaine passée, le Dynamo Kiev doit aussi regarder derrière avec la menace du Zorya Lugansk à seulement deux longueurs. L’autre club du Donbass qui s’est illustré jeudi soir en tenant en échec le Fenerbahce. La meilleure des préparations pour le club de Lugansk qui n’hésitera pas à enfoncer le club de la capitale, décevant en ce début de saison et qui reste sur deux défaites et un match nul sur ses trois dernières rencontres. A noter aussi le déplacement du leader le Shakhtar Donetsk sur la pelouse du quatrième le Vorskla Poltava. On devrait donc y voir un peu plus clair dans la hiérarchie à l’issue de cette huitième journée.

Krasnodar vs. Rostov

Dimanche à 19h, après la démission de son entraîneur emblématique et une série horrible de quatre matchs sans victoire, Krasnodar doit se reprendre. Mais dans ce derby du sud, ce n’est pas forcément l’adversaire le plus facile à prendre dans ce genre de situation qui se présente. De plus le FK Rostov sera revanchard après avoir subi une humiliation à Muncih pour sa première en Ligue des Champions. Match à ne pas rater donc.

NK Rijeka vs. Dinamo Zagreb

Dimanche à 19h, le suspens est total en Croatie. Trois équipes se tirent la bourre en un point, suivis juste derrière par l’Hajduk Split. Le gros match de ce week-end se jouera sur la côte dalmate, puisque Rijeka premier recevra son dauphin le Dinamo. Ce classique depuis déjà quelques années sera crucial. Après avoir perdu ses trois meilleurs joueurs cette année, le Dinamo semble plus fragilisé que jamais. Une troisième défaite de rang (après celles contre Osijek et Lyon) plongerait le décuple champion dans une crise profonde. Rijeka, toujours invaincu, s’est également un peu affaibli cet été (Mocinic, Bezjak, leskovic, Samardzic, Tomasov sont partis), mais l’effectif renouvelé semble tenir la route en ce début de saison. Un test grandeur nature pour eux se jouera ce dimanche, afin de savoir si cette année encore, Rijeka sera en mesure de jouer le titre.

SK Slovan Bratislava vs. 1.FC Tatran Prešov

Dimanche à 20h, duel pour l’Histoire ce week-end en Slovaquie entre le club le plus titré du pays, le Slovan Bratislava, et le plus vieux, le Tatran Presov. Fondé en 1898, le Tatran Presov est une institution souvent oubliée en Slovaquie, la faute à un manque de reconnaissance et de titres. Pourtant il fut un temps où le club pouvait se targuer d’envoyer quelques-uns de ses joueurs sous le maillot tchécoslovaque, le plus connu étant la grande légende du club, l’attaquant Ladislav Pavlovič. Un joueur qui marqua l’Histoire du club avec ses 309 matchs et 150 buts pour le club de Presov, un joueur qui termina également sa carrière du côté du … ČH Bratislava, l’actuel Slovan. Toute une histoire.

BulgarieBeroe vs. Dunav 2010

Dimanche à 20h15, mais qui arrêtera donc le Dunav 2010? Avec 16 points sur 18, le club de Ruse devance les mastodontes du Levski et du Ludogorets, ainsi que son adversaire du soir, Beroe, placé troisième à l’heure actuelle. Surtout, avec des victoires contre Cherno More puis contre le CSKA Sofia, Dunav semble indiquer que ses performances ne sont pas un feu de paille – il va falloir confirmer cela par une bonne performance contre Beroe, qui pourrait revenir à un point du Dunav en cas de victoire ce dimanche soir!

Zlín vs. Sparta Praha

Lundi à 17h, comme l’année dernière, Zlín réalise un superbe début de saison qui le place à une place inespérée : celle de leader. Une place que le club devra batailler pour la garder face au second, et beaucoup moins surprenant, le Sparta Praha. Un club qui a subi un match délicat en Europa League face à Southampton et une défaite 3-0. Autant dire que ce n’est pas le match le plus facile pour le club de Vaclav Kadlec, de retour au club après cette période de mercato. Pour notre plus grand plaisir.

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Zilina vs. Senica [1 (1,40)]: Le leader du championnat devrait logiquement l’emporter face à une équipe du ventre mou.

Un match sûr à l’extérieur

Celje vs. Domzale [2 (1,90)]: Celje n’a gagné qu’un seul match à domicile cette saison, Domzale doit en profiter pour se relancer!

Un tuyau pour doubler sa mise

Ural vs. Anzhi [N (2,95)]: Duel indécis en bas de classement du championnat russe! Le match nul serait assez logique quand on voit les difficultés offensives des deux équipes.

Un nul de folie

Cukaricki vs. Spartak Subotica [N (3,20)]: Subotica réalise un bon début de saison, mais Cukaricki est dans le dur! Les locaux devront absolument ramener au moins un point!

Un risque à prendre

Karpaty Lviv vs. Chernomorets Odessa [2 (3,20)]: En grande difficulté cette saison la lanterne rouge devrait avoir beaucoup de mal face au club d’Odessa qui va beaucoup mieux que l’année dernière et qui se positionne pour les places européennes!

La FootballskiTV 

programme_j9

La rédaction de Footballski


Image à la une : © pgwear

Semaine #37 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
Donnez votre avis

A propos de l'auteur

Pierre Vuillemot

Pierre Vuillemot

Kolik jazyků umíš, tolikrát jsi člověkem.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
La patte Carrera s’installe au Spartak

"On m'a demandé de prendre l'équipe et de la préparer pour les deux prochains matchs" déclarait Massimo Carrera après la victoire du...

Fermer