Semaine #36 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups

Adrien Laëthier
Adrien Laëthier - Publié le 9 septembre 2016

Vous êtes fans du foot de l’est et cherchez à savoir ce qu’il se passe ce week-end ? Vous êtes sur le bon site et cette rubrique est toujours faite pour vous avec un programme extrêmement alléchant pour se remettre de la trop longue trêve internationale !

Les matchs du week-end:

Shakhtar Donetsk vs. Dynamo Kiev

Vendredi à 20h, le voilà le Classico que la terre entière nous envie. Le Shakhtar et le Dynamo vont tout deux ouvrir le bal de cette 7e journée en Ukraine. Le Shakhtar sera en position de force vendredi soir à Lviv avec son petit matelas de trois unités d’avance sur son rival. Une avance dû à la contre performance du Dynamo lors de la journée précédente, battu par 2-0 sur son terrain par le Vorskla Poltava. En cas de victoire le Shakhtar pourra quasiment s’assurer de passer l’hiver en tête de la hiérarchie, en revanche prendre les trois points seraient plus que bienvenue pour une équipe de Kiev en plein doute. L’an passé Donetsk n’avait fait qu’une bouchée du Dynamo par deux fois, trois à zéro à l’aller et au retour. Ce qui n’avait pourtant pas empêché les hommes de Sergiy Rebrov de rafler le titre. La dernière confrontation entre les deux équipes remonte au mois de juillet lors de la Supercoupe et avait vu le Dynamo l’emporter aux tirs aux buts. Affaire à suivre.

FC Astana vs. Kairat Almaty

Samedi à 13h, le choc de la saison ! Sept points séparent le club d’Astana et celui d’Almaty autant dire qu’il faudra deux victoires dans les matchs directs et un brin de chance pour que les jaunes et noirs d’Almaty puissent être champions. Les deux équipes ne cessent de progresser et de se renforcer dès lors le niveau s’améliore et ce football est de plus en plus plaisant à regarder. Ce match au sommet entre les deux premiers du championnat devrait être ainsi une très bonne vitrine pour le football kazakh.

Sparta Praha vs. Mlada Boleslav

Samedi à 15h, match historique ce week-end à Letna avec la réception de Mlada Boleslav. En plus d’être un match au sommet entre le second et le troisième, cette rencontre du Sparta aura également un petit gout de nostalgie avec le retour de l’enfant du club, Tomáš Rosický. Un moment spécial pour le joueur et les supporters du club.

Flora Tallinn vs. Nõmme Kalju

Samedi à 15h, il y a 15 jours, l’affiche entre ces deux mêmes équipes n’a pas déçu, c’est le moins que l’on puisse dire ! Au Hiiu Staadion de Nõmme, le Flora a longtemps cru récolter une 9e victoire consécutive en Premium Liiga, avant de finalement arracher un nul 3-3 à la dernière seconde. Un match incroyable qui a freiné légèrement les ardeurs des hommes d’Argo Arbeiter, mais qui, conjugué aux faux-pas du Levadia et de l’Infonet, ne leur retire aucun espoir de titre. Alors que nous en sommes aux 3/4 du championnat, les deux équipes doivent s’imposer pour rester dans la course au titre. Il faut faire le plein de confiance, d’autant plus que les affiches vont se succéder, puisque mercredi prochain, le Flora accueillera l’Infonet et Kalju le Levadia. Une semaine décisive !

Kerkyra vs. Platanias

Samedi à 15h, ce ne sera pas l’affiche du siècle qui se déroulera entre ces deux équipes crétoises, loin de là. Mais elle sera symbolique : elle marque le retour de la Superleague, dont le début a été retardé à de nombreuses reprises pour des raisons de sécurité et d’organisation, menant à un désaccord entre les clubs, la fédération et le gouvernement. Bref, un beau bordel. Sur le terrain, le promu Kerkyra tentera de lancer sa saison sur de bons rails, face à une équipe, Platanias, toujours très difficile à manœuvrer.

Olympiakos vs. Veria

Dimanche à 19h30, le champion en titre retrouve son stade pour son retour aux choses sérieuses, après un été plus que mouvementé, marqué, notamment, par une élimination de la course à la Ligue des Champions. Et pour se lancer, Veria a tout de la victime idéale : un club assez modeste, destiné à jouer le maintien et qui a beaucoup chamboulé son effectif à l’intersaison. Mais l’Olympiakos n’est pas, ou plus, l’ogre de l’an dernier, et ses faiblesses, notamment défensives, sont loin d’être évaporées. Une surprise, qui sait, est peut être possible au stade Karaiskakis.

Sturm Graz vs. Rapid Wien

Samedi à 16h, 3:0, 3:1, 3:1. Voilà les résultats des trois premiers matchs à domicile du Sturm Graz cette saison, tout ça face à Salzburg, l’Austria et Altach, surprise du début de saison. En gros, les joueurs de Franco Foda marchent sur l’eau malgré leur maillot dégueulasse et est logiquement leader. C’est désormais le Rapid Wien qui se présente.  Les joueurs de la capitale restent sur deux matchs nuls mais pas de quoi s’inquiéter puisqu’ils ne sont qu’à quatre point du Sturm.

AS Trenčin vs. Spartak Trnava

Samedi à 17h, mal classé en championnat, le champion en titre, Trencin, doit se relever de la claque reçu lors de la dernière journée avec une lourde défaite face au MSK Zilina, actuel leader, sur le score de 4-0. Pas de quoi préparer ce match contre le Spartak Trnava de la meilleure des façons. Encore moins quand on sait que le champion en titre n’est qu’au début d’une série de matchs qui les rendre à Myjava ou encore en accueillant le Slovan Bratislava. Le début d’un mois crucial pour le club.

Moldavie

Sheriff vs. Milsami

Samedi à 17h, les nouveaux leaders se verraient bien confirmer leur place en gagnant face à l’un des prétendants au titre, dans ce duel qui oppose les deux derniers champions de Moldavie. Auteur d’un mercato très animé, le Milsami veut surtout ne pas revivre la saison cauchemardesque de l’an passé. A part sa défaite au Zimbru, le Milsami s’est montré intraitable (7 buts marqués, 0 encaissés) et s’est même permis le luxe de battre le Dacia. De son côté, le Sheriff avait surclassé le leader d’alors, le Zimbru, pour les rejoindre en tête, il y a de cela trois semaines. Une victoire contre Milsami les remettrait directement dans le rythme après cette trêve internationale.

Zaria vs. Zimbru

Dimanche à 15h, le troisième accueille le second, et ce sont deux équipes au jeu chatoyant qui s’affrontent à Balti ce dimanche. Le Zaria a pour ambition de rester sur le podium, voire mieux si cela est possible, et a bâti une équipe taillée pour cela, emmenée par l’excellent Vlad Goian. Le Zimbru quant à lui avait réalisé un sans-faute avant le faux pas à Tiraspol (défaite 3-0) juste avant la trêve. C’est un déplacement difficile qui les attend, mais une victoire leur offrirait de belles perspectives avec un calendrier léger jusqu’à la fin des matchs allers.

Vozdovac vs. Radnički Nis

Samedi à 19h, deux des équipes surprises de ce début de saison se rencontrent. Vozdovac, sixième, reçoit les travailleurs de Nis quatrième. Il sera particulièrement intéressant de voir l’apport de Nikola Lukic au milieu et du défenseur Aleksandar Filipovic, tous les deux signés le dernier jour du mercato à 23H55. Nul doute que le club de Nis s’appuiera sur Stojanović auteur de quatre buts depuis le début de la saison et sur Mrkić, buteur à trois reprises pour s’imposer à l’extérieur sur le terrain de Vozdovac, sur le toit du « Stadion Shopping Center » qui comme son nom l’indique est un centre commercial.

MTK Budapest vs. Ferencvaros

Samedi à 20h30, La NB I est de retour après trois longues semaines d’interruption ! Quoi de mieux, dès lors, qu’un chaud derby de Budapest entre le MTK et Ferencváros pour se remettre dans le bain ? Cette rencontre sera d’autant plus intéressante que les deux rivaux de la capitale poursuivent des objectifs bien différents. Auteurs d’un début de saison calamiteux, les Bleu et Blanc végètent à une peu enviable neuvième place, avec le même nombre de points que le premier relégable, Mezőkövesd-Zsóry. Surtout, l’équipe entraînée par Vaszilisz Teodoru n’a marqué que deux petits buts en sept matches, ce qui en fait la pire attaque du championnat. Une situation que ne connaît pas Ferencváros, qui peut s’appuyer sur un secteur offensif efficace (quatorze réalisations). Les Fradi veulent récupérer leur fauteuil de leader qu’ils ont cédé, mi-août, à Vasas. Pour les deux clubs, s’imposer ce week-end est donc primordial.

Georgie

Saburtalo vs. Dila Gori

Dimanche à 15h, le Dila Gori dot l’avenir financier n’est toujours pas assuré se déplace sur la pelouse d’un FC Saburtalo toujours joueurs et jeune. Match à enjeu entre deux équipes qui ont pour l’instant bien négocié leur début de saison et ont l’occasion de distancer un concurrent direct à la course aux play-offs.

Spartak Moscou vs. Lokomotiv Moscou

Dimanche à 15h30, encore un derby de Moscou à regarder me direz vous ! Oui, mais là le Spartak l’aborde en leader et cela fait bien longtemps que cela n’était pas arrivé. Carrera a pu profiter de la trêve pour renforcer ses schémas de jeu et l’adversaire n’est pas anodin non-plus ! C’est le Lokomotiv qui se présente avec sur le banc, un homme dont le retour n’a pas fait l’unanimité. C’est la légende du club Yuri Semin qui s’y est assis et cela rend tout le monde très impatient de suivre ce duel.

Crimée

TSK Tavria Simferopol vs. FK Sevastopol

Dimanche à 16h, c’est normalement le gros match de la péninsule, mais la donne est quelque peu redistribuée en ce début de saison. Le champion en titre n’a qu’une victoire en trois matchs et doit éviter l’humiliation face à son grand rival qui a légèrement mieux commencé la saison avec six points. Néanmoins, il faut se dépêcher pour les deux ogres du championnat criméen pour ne pas voir Krymteplitsa se détacher largement.

Sloboda Tuzla vs. Mladost Doboj Kakanj

Dimanche à 16h30, le Mladost Doboj Kakanj est le seul club de Bosnie invaincu jusqu’à présent et pointe à la seconde place du classement. De son côté Sloboda Tuzla est troisième et se ferait un plaisir d’infliger au club de Doboj sa première défaite.

Olimpija Ljubljana vs. ND Gorica

Dimanche à 16h55, les deux leaders du championnat de Slovénie se retrouvent. Incapables de gagner le moindre match à domicile depuis bien longtemps, l’Olimpija se retrouve à recevoir le surprenant leader de 1SNL avec un nouvel homme sur son banc. Il sera donc grand temps de se mettre à l’abri pour ne pas se retrouver distancé et peut-être même hors du podium.

Jagiellonia Bialystok vs. Wisla Cracovie

Dimanche à 18h, c’est surprenant et pourtant c’est bien le Jagiellonia en leader qui va affronter à domicile le dernier de la LOTTO-Ekstraklasa, le Wisla Krakow dans ce match des extrêmes de cette huitième journée. Un Jaga qui avant la trêve, emmené par un jeune collectif talentueux et un Probierz inspiré, a semé les premières graines d’une saison qui pourrait leur sourire. Devant leur public, l’un des meilleurs de Pologne, ils affronteront un tigre de papier. L’ex-mastodonte du championnat polonais, le Wisla Krakow qui petit à petit, saison après saison glisse de plus en plus bas. C’est à se demander si le Wisla ne suivrait pas le chemin d’un autre géant aux pieds d’argiles, le Gornik Zabrze. L’extra sportif avec le rocambolesque faux rachat du club, la volonté de la PZPN de le mettre sous tutelle financière, l’arrêt de l’équipe réserve par manque de moyen et beaucoup d’autres choses, a fait que les têtes semblent ailleurs. Avec trois points en sept matchs, et ce flou entourant son avenir il faudra au Wisla de l’audace et de la hargne pour s’en sortir face au vif Jagiellonia. Un sursaut qui serait important dès ce début de saison pour éviter encore de gamberger du côté de la Vistule. Mais les astres sont alignés pour Bialystok et c’est un match intéressant qui devrait nous être proposé.

Steaua Bucarest vs. Astra Giurgiu

Dimanche à 19h30, le champion en titre face à son dauphin. Une belle affiche, même si les deux équipes connaissent des destins croisés. D’un côté, le Steaua, invaincu, mène la Liga 1 alors que de l’autre, l’Astra, pourtant brillant en Europa League, n’a gagné qu’un seul de ses six premiers matchs de championnat et pointe à une très modeste 11e place. Une équipe de l’Astra toujours en proie à des soucis financiers, et qui a dû se séparer de quelques-uns de ses meilleurs éléments De Amorim et Boldrin, partis au Steaua justement ! Des Bucarestois qui vont devoir trouver de nouvelles solutions avec le retour de ses internationaux, mais sans Stanciu, parti à Anderlecht.

Bulgarie

Dunav 2010 vs. CSKA Sofia

Dimanche à 20h15, le promu, venant tout droit de Ruse, se sent bien inspiré de faire la même chose que le club de la ville qui se trouve à quelques kilomètres de là, de l’autre côté du Danube: l’Astria Giurgiu! Surprenant leader après cinq journées, le système de play-off sera toutefois difficile pour tenir la longueur durant toute une saison, surtout face à l’ogre Ludogorets, mais pourquoi pas? Pour continuer à rêver, il va falloir battre le CSKA Sofia, revenu de manière contestée en première division et auteur d’un début de saison plus que correct puisqu’il occupe pour l’instant la troisième place.

 

 

 

Les bons coups de la rédaction:

Un match sûr à la maison

Slovan Bratislava vs. Myjava [1 (1,35)]: Défaite interdite pour le Slovan si le club de la capitale veut croire au titre !

Un match sûr à l’extérieur

Slovan Liberec vs. Viktoria Plzen [2 (2,20)]: A la ramasse en championnat en ce début de saison, le Slovan s’attend à souffrir face à Plzen qui doit également remonter au classement.

Un tuyau pour doubler sa mise

Orenbourg vs. Anzhi [2 (2,50)]: L’Anzhi réalise un début de saison correct et devrait l’emporter face au modeste promu d’Orenbourg.

Un nul de folie

Zorya vs. Stal Kamianske [N (3,20)]: Le Zorya reste sur une défaite face à un Dnipro loin de son niveau passé. e son côté le Stal réalise un début de saison correct.

Un risque à prendre

CSKA Moscou vs. Terek Grozny [2 (5,50)]: Surprenant troisième, le Terek réalise un début de saison surprenant. Face à des Moscovites en panne offensive, les joueurs de Grozny veulent réaliser la belle affaire du week-end !

La rédaction de Footballski.

Semaine #36 – 2016 : Matchs du week-end et bons coups
5 (100%) 3 votes

A propos de l'auteur

Adrien Laëthier

Adrien Laëthier

Amoureux de la Russie et de l'Ukraine et spécialiste de ces footballs, ainsi que du football de l'Est en général ! A vécu en Russie, à Chelyabinsk là où les météorites tombent. J'essaye de faire vivre sur Footballski les différents championnats d'ex-URSS (Ukraine, Caucase, Baltique,...) ainsi que la RPL par les résumés hebdomadaires.

pays de l'auteur footballski
pays de l'auteur footballski

Laisser un commentaire

Lire les articles précédents :
On a discuté avec Anthony Le Tallec, attaquant de l’Atromitos

Avant le début de la nouvelle saison du championnat grec, Footballski a eu le plaisir de discuter un long moment...

Fermer